Chaud devant !

Bière, frites, short et sandalettes : ces temps-ci, l’actualité est chaude !

On l’a prévenu qu’à Noël, ça risque d’être plus compliqué ?

Tahiti Info Tenue indépendantiste exigée

Pas évident de se faire remarquer, au milieu des 400 petits nouveaux venus s’inscrire à l’Assemblée nationale. Ce député autonomiste polynésien a trouvé le truc : en débarquant au Palais–Bourbon en short, sandales et chemisette typique, il a déclenché un joli buzz, des îles Tuamotu à la métropole.
Moetai Brotherson (car c’était lui !) souhaiterait conserver cette tenue dans l’hémicycle : « Je ne suis pas quelqu’un de conventionnel, explique-t-il, donc je vais venir comme je suis, si le règlement me le permet. » Un nouveau règlement autorisant les députés à se présenter à l’Assemblée en tenue locale : voilà qui serait bien dans l’esprit multiculturaliste cher au président Macron ! D’ici à ce que les trois députés nationalistes corses en profitent pour venir siéger encagoulés…

France 3 Nouvelles fraîches

Circonstance aggravante : il y a un cendrier sur la table !

Il est rare que nos médias en général, et nos télés en particulier, sachent faire preuve d’autodérision. Et pourtant, à l’occasion de la canicule qui a frappé le pays, on a vu France 3 Hauts-de-France se moquer d’un des ses propres reportages – ou plutôt d’un reportage de FR3 Nord-Pas de Calais, puisque celui-ci datait d’il y a quarante deux ans. La station consacrait alors un sujet aux mesures à prendre en cas de grande chaleur, comme celle qui s’était abattue sur le nord du pays en ce mois d’août 75.
Outre les recommandations rituelles sur la ventilation, les bains et la piscine, le reporter de la chaîne régionale y allait de ses conseils en matière d’hydratation ; accrochez-vous, ça mousse ! « La bière, ce n’est pas mauvais pour la santé, à condition d’être raisonnable. Le Comité national de défense contre l’Alcoolisme affirme qu’on peut en boire 1,5 litres par jour sans danger pour la santé. De quoi se désaltérer dans une journée ! »
Au XXIe siècle, on s’en doute bien, plus aucun de nos journalistes n’oserait tenir de tels propos. Ce qui ne les empêche pas, à l’occasion, d’essayer de nous faire avaler n’importe quoi.

RTL Sanctions européennes contre la graisse ?

Entre la Commission et les Belges, y a comme de la friture !

Entre la Commission et les Belges, y a comme de la friture !

La Commission européenne a beau siéger à Bruxelles, elle s’est mis tous les Belges à dos. C’est la mobilisation générale dans le plat pays depuis qu’un ministre flamand eurosceptique a accusé les experts de l’U.E. de vouloir interdire, au nom de la lutte contre le cancer, la double cuisson des frites. Plusieurs milliers d’internautes se sont indignés à l’idée que leur plat national soit désormais préparé comme de vulgaires patates de fast–food.
Face à cette révolte, un porte–parole de la Commission a fini par expliquer qu’elle n’avait « aucune intention de bannir la frite belge ou autre », étant « très attachée au aspects culinaires dans nos États membres » – avant de conclure : « La frite, c’est chic ! »
Un conseil à nos amis belges : restez mobilisés quand même ! En général, quand ces gens-là promettent quelque chose, c’est qu’ils s’apprêtent à faire le contraire… Et tant qu’à faire une directive européenne, on pourrait pas interdire aux technocrates de la Commission d’essayer de faire de l’humour ?

[Publié dans Valeurs Actuelles]