Pas de quoi rire…

Philippe Geluck a toutes les qualités de l’humoriste télévisuel moderne : il n’est pas drôle, et il pense bien.

L’autre samedi à On n’est pas couché, Philippe Geluck ne s’était pas déplacé pour rien : il avait à nous vendre à la fois une BD et un bouquin.

La BD, c’est La Bible selon le Chat, un coffret en deux volumes subtilement signé « Philippe Geluck & Dieu ». Pour en faire la promo, l’auteur s’est même payé deux clips vidéo aimablement diffusés par Ruquier. Sur le plateau chacun s’esbaudit, et notre ami n’est pas peu fier de ses « provocations » pompées dans La Calotte (1906-1911). Lire la suite

Femen sans soutien

L’autre samedi, On n’est pas couché affichait en vedette ukrainienne Inna Shevchenko, cofondatrice des Femen (terme latin qui signifie “femme” selon Caroline Fourest et “cuisse” selon Gaffiot).

Raison de sa présence chez nous : des tracas d’ordre judiciaire dans son pays, après le tronçonnage d’une croix monumentale à Kiev. Ici au moins, un commando de Femen en tenue de combat, c’est-à-dire seins nus, peut sans risque envahir Notre-Dame de Paris en hurlant des slogans blasphématoires. Mais l’actualité d’Inna, c’est l’incarcération de quatre militantes en Tunisie, où malgré le “printemps arabe” ce genre de blagues passe toujours mal.
Lire la suite

Curée chez Ruquier

Décidément, l’insécurité est partout : la bande à Ruquier a surpris le journaliste Laurent Obertone en flagrant délit d’opinion !

Je n’aurais pas aimé être à la place de Laurent Obertone, l’autre samedi à On n’est pas couché. Bien sûr il devait s’attendre à être le « réac de service », en tant qu’auteur de La France Orange mécanique (cf. Valeurs actuelles n°3973). Il y dresse, chiffres à l’appui, un tableau désastreux de l’insécurité, allant jusqu’à parler d’ « ensauvagement » de la France.

Malgré un fort mauvais accueil de la bonne presse, le bouquin est en tête des ventes partout – sauf à la Fnac, qui l’a retiré de la liste des best-sellers… mais pas de ses rayons ! Pour être « citoyen », on n’en est pas moins commerçant. Lire la suite

Ne tirez pas sur le diariste !

Ambiance très politique, l’autre samedi à On n’est pas couché. En début d’émission, CSA oblige, Laurent Ruquier recevait une brochette d’hommes politiques – toutes des femmes, en l’occurrence. Tour à tour Rachida Dati, Marielle de Sarnez et Clémentine Autain ont ainsi pu nous livrer en toute franchise leurs “éléments de langage”, aussi contradictoires qu’uniformément convenus.  Lire la suite