« This is the end, beautiful friend… »

Et pendant que Jim Morrison chante « la fin », la jungle s’embrase dans la mémoire du capitaine Willard…
Cette fois, c’en est bien fini, et Zhu Enlai, qui dans les années 1960 pensait qu’il était trop tôt pour se prononcer sur les impacts de la Révolution française, regarderait avec son sourire chinois le résultat des élections françaises. Les députés qui s’étaient regroupés par affinités à droite et à gauche n’ont plus droite ni gauche. Le peuple qui avait guillotiné son roi pour élire la nation vient de guillotiner la nation.
Pas tout le peuple : la carte électorale française, ce matin, coupe le pays en deux, entre un ouest macronien (plus les deux enclaves hors sol de Paris et Lyon) et le reste du territoire qui a mis Le Pen en tête. Si le second tour est plié, le troisième — les Législatives — reste ouvert, au moins en apparence. Et derrière, une France divisée en deux en diagonale, du Havre à Perpignan.
Je salue Jean-Luc Mélenchon, le seul à ne pas se croire propriétaire des voix qui se sont portées sur lui. Les autres ont ostensiblement le « sursaut républicain » au moment même où la république se dilue. Où la culture française disparaît. C’est que dans la future coalition, les places seront chères.
Je salue aussi Benoît Hamon, cocu des pieds à la tête, empapaouté par Hollande, qui avait besoin de lui pour cristalliser la gauche de gauche, afin que Mélenchon ne soit pas au second tour. Propulsé au casse-pipe pendant que les socialistes « raisonnables », à commencer par le chef de l’Etat, choisissaient Macron… Il y aura de l’ambiance aujourd’hui rue de Solférino. Je sens que mon ami Gérard va fulminer.
Je salue aussi certains amis qui votèrent avec enthousiasme pour Dupont-Aignan : sans doute sont-ils heureux de voir porté au pouvoir (allez, il n’y a aucun suspense) le candidat le plus européaniste, le plus mondialiste, le moins patriote… Et sans même que leur champion atteigne les 5% fatals qui lui auraient permis de rentrer dans ses fonds ! Carton plein.

Que restera-t-il de l’Ecole de la République dans 5 ans ? Poser la question, c’est y répondre. Et dans 10 ans ? Macron est là pour longtemps, inventé par les sondages, soutenu par les médias et par les grands argentiers qui l’ont propulsé au premier rang avec son joli sourire de télévangéliste…

Il y avait la tentation de Venise — un joli titre pour un livre écrit par Alain Juppé en 1993. J’ai aujourd’hui la tentation de Candide — partir cultiver mon jardin, faire de la littérature — je sors un polar très noir dans un mois —, me consacrer à mes élèves (et j’avoue que l’idée de prendre ma retraite m’a saisi hier soir) tant qu’il reste des élèves auxquels on peut expliquer qu’il existe une culture française, contrairement à ce qu’affirme le futur président : certaines pages écrites pendant la campagne sur ces déclarations significatives entreront dans le gros livre sur la langue française que je sortirai en septembre, tant que nous parlons français, et pas globish — ça ne saurait tarder.
Il nous reste à regarder les décombres, assis sur une terrasse, un verre à la main. En feuilletant un bon livre ou les cuisses d’une créature.
Notez que les années à venir s’annoncent fécondes pour un polémiste — il y en aura, des choses à fustiger. Mais pour rien, et à vide.
Oui, la tentation d’un bon vin, devant un paysage choisi, avec quelques amis. Pendant que la jungle s’embrase.

Jean-Paul Brighelli

317 réflexions au sujet de « « This is the end, beautiful friend… » »

  1. Les urnes ont fumé et les cendristes, devins par les cendres, vont maintenant répandre partout la molle parole toufriquiste.

    Heureusement, il y a eelv pour divaguer éveillé :

    http://eelv.fr/faire-barrage-au-front-national-et-continuer-le-combat-ecologiste/

    « La politique libérale et anti-écologiste prônée par Emmanuel Macron ne constitue pas, aux yeux des écologistes, une solution aux crises sociale, démocratique et écologique que traverse notre pays. Pour autant, face au national-populisme incarné par le FN et sa candidate, nous en appelons à un sursaut démocratique. La réalité de la gestion politique du FN, telle qu’elle se développe dans les villes dirigées par le parti comme Henin-Baumont, renforce notre détermination à lui faire barrage. Si le programme d’Emmanuel Macron peut être combattu démocratiquement au Parlement et être battu dans les urnes dans un futur proche, le risque de dérive autocratique du pouvoir par le FN apparaît aujourd’hui comme un danger autrement supérieur. »

    Le monde virtuel d’eelv n’est pas plat et son centre est actuellement occupé par l’accord avec le petit prêtre d’Apparatchie lui « donnant » 42 (!) députés.

    D’ailleurs, dans le camaïeu des improbables, il existe au moins un univers où Jadot est président de la république.

    En attendant, je n’irai pas voter dans quinze jours, j’ai déjà prévu haruspicine pour deviner les résultats des législatives dans les entrailles du ps.

    • J’ai vu CéCiboulette ( verte dehors, vide dedans ) Duflot à la TV, clamant son ralliement à Macron. Mais quand le représentant de Macron, présent sur le plateau, a annoncé péremptoirement que le gouvernement du nouveau prophète ne comprendrait que des *têtes nouvelles », la malheureuse était au bord des larmes. Je crois que même si elle renfile sa robe à fleurs pour plaire à Brigitte, c’est bien râpé pour elle !

      • J’ai trouvé le nouveau look de mme Duflot très « femme d’affaire ». Elle lorgne peut-etre vers Goldman Sachs ou, pourquoi pas, le FMI. Le temps des fleurs est derrière elle

  2. Et vous pensez sérieusement que les choses auraient été bien autres avec Fillion ?

    En dépit de ses mouvements de menton il serait bien vite rentré dans le rang lorsque les « experts » de Bruxelles lui auraient intimé l’ordre de le faire.
    Quant à l’école comment agir lorsque toute la structure est tenue par les pédagogistes et que les collègues sont désormais acquis à leur cause par lâcheté ou sottise ?

    On a déjà échappe au pire : Le Pen contre Mélenchon.

    • Pourquoi Mélenchon est pire ? J’ai lu son programme et ses dénonciations de la guerre. Mélenchon est bien plus raisonnable que Macron qui veut nous entrainer dans des guerres de l’OTAN.

      Les Français ont rejeté la politique de Hollande, mais ils votent pour quelque qui incarne Hollande puissance 100.

  3. J’ai voté M.Dupont-Aignan. J’ai failli regretter, et puis j’ai entendu l’appel de M.Fillon à voter Emmanuel Macron… Se déculotter de la sorte ne mérite que mépris.
    Cette élection n’est qu’une vaste blague, où les médias ont joué un rôle nauséabond.
    Hier, pas un journaliste, ou éditorialiste pour faire une simple analyse de texte sur le « discours » de M.Macron. Des mots, mis les uns à côté des autres, creux, vides de sens… Un discours qui ressemble fort aux « travaux d’écriture » (n’appelons pas cela dissertation…) que produisent les élèves de lycée… Mon professeur de Français de 1ère avait pour habitude de marquer nos copies avec un tampon représentant un rhinocéros lorsqu’elles étaient conformistes, ineptes et mal écrites…
    J’ai eu une pensée pour ce professeur hier soir, et je l’ai imaginé tamponner rageusement sur le discours d’Emmanuel Macron…
    Je me dis que ce sont peut être les 5% qui ont voté Dupont-Aignan qui s’écriront « je ne capitule pas »

    • Chère Madame,

      Je suis bien d’accord avec vous sur la pauvreté des discours de Mr Macron dont on voit bien qu’il se moque de nous. Cela dit F Fillon n’avait plus d’autre solution. Il lui a manqué les quelques % collectés par votre candidat…. qui selon moi a torpillé les chances de voir notre pays se redresser.

        • Faux, beaucoup d’adeptes de Dupont ont, dimanche, voté Fillon pour évite d’avoir Micron au deuxième tour. C’est hélas raté, mais je ne regrette pas, restant persuadé que ce dernier est bien la pire des solutions pour l’avenir de la France.
          Je voterai donc Le Pen, sans hésitation, et plus jamais, mais alors jamais, pour un quelconque représentant des « républicains » (rien que ce nom est une imposture).

    • Je vote Dupont Aignan depuis des années. Je suis d’accord avec chaque point de son programme, depuis toujours.
      Et pourtant dimanche, à mon corps défendant, j’ai voté Fillon. Car je savais bien que le second tour n’était pas garanti pour lui, et que je ne voulais pas d’un LePen/Macron, Macron/Mélanchon ou Mélanchon/LePen.
      Première fois de ma vie que je vote « utile » dès le premier tour (Dupont Aignan a beau être mon favori, j’ai toujours été réaliste sur ses chances de gagner).
      Bon, malheureusement, ça n’a pas suffit, mais je ne regrette rien. Je suis déjà suffisamment dévastée par le résultat du premier tour pour ne pas avoir à me dire, en plus, que mon vote aurait pu changer quelque chose.
      Une chose est sûre, Macron n’aura pas mon vote. Pour le reste, on verra…

      En attendant, en tant que parent d’élève, je ne peux que continuer à maudire les réformes successives qui ont mis l’école dans un si pitoyable état. Et quand comme moi on n’a pas la possibilité du privé (toutes les places sont prises), on se pose même la question de l’école à la maison…

    • Le discours de Macron était bien écrit pour plaire à sa « professeure » Mamie-Brigitte, qui lui aurait « tout » appris
      et pas seulement le Français politiquement correct.

    • Si les voies de Dupont-Aignant n’avaient pas manqué à Fillon, on ne parlerait pas de Marine… A moins qu’elles ne se portent vers celle-ci ?

        • déclarer le 29 que vous votiez MLP ce n’est que la suite logique de vos positions entre celles de
          conseiller à l’éducation du président Nicolas Dupont-Aignan participations aux « Estivales de Marine Le Pen » organisées à Fréjus soutenir à 80 % » le programme du FN sur l’éducation

    • F.Fillon n’a pas appelé ses électeurs à voter Macron, on n’est pas obligé de répéter les mantra des professionnels de la propagande !!
      Il a dit qu’ il n’était pas dans ces gènes de s’abstenir et que sans gaieté de coeur il voterait, lui, pour Macron !
      On a subi près de trois mois d’enfumage à la vitesse d’un rouleau compresseur, ça va bien !

    • En ce qui concerne Fillon, il s’est repris un peu plus tard pour nuancer son discours, en disant finalement d’aller voter en son âme et conscience. Il est pris en tenaille et obligé peut-être par la réactions des caciques républicains à réagir de la sorte, car aussitôt ayant perdu d’accéder au 2e tour, ses soutiens du bout des lèvres, tels Juppé et compagnie Lemaire, etc… se sont acharnés à crier qu’il est le seul responsable de notre défaite. Et c’est faux ! Ces caciques ont voté pour Macron et des personnes comme vous à cause du PénélopeGate se sont tournés vers Dupont-Aignan et peut-être son programme. Moi, j’ai voté pour Jean-Luc Mélenchon et pourtant l’affaire Fillon qui est l’arbre qui cache la forêt m’a fait un écoeurement sans nom de toute cette clique politico-médiatico-financière.

  4. C’est effectivement aussi la tentation de Debray, dans son « Candide à la fenêtre »… On a parfois envie de dire avec Voltaire: « Ce monde est un vaste naufrage, sauve qui peut ! »
    Il nous restera toujours un bon Comte Peraldi, rafraîchi dans les eaux du lac de Capitello, et savouré dans ce cadre superbe, quelques amis, un bon livre, et, comme le dit Diderot, on peut « laisser le monde aller à sa fantaisie »: A quoi il ajoutait sarcastiquement: « Il va bien, puisque la multitude en est contente. » Sans doute pensait-il aux électeurs de Macron…

    • Content de voir que vous avez de bonnes références. Je me permettrai juste de vous conseiller la Cuvée Cardinal de Peraldi, et d’essayer le lac de Goria plutôt que le Capitello.

    • OK pour le lac de Capitello, mais avec un limoncello « maison ». J’apporte le brocciu en pièce jointe. Mais ensuite on prend le maquis, comme Anaxagore (cf. plus bas). Good luck!

  5. QUE vont ils faire de notre École?
    ILS sont les ennemis, et resteront pour longtemps sur les dépouilles…
    En 39.45 déjà nous étions collabo. Le scénario continue…malgré les Zemmour,
    et autres consciences lucides. La plupart des français gobent la falsification et le mensonge intellectuel et moral, la dimmitude est en marche!

  6. Lu sur le site de propagande du , cette forte toufriquade :

    « Et ma vie aujourd’hui, c’est d’abord un combat pour des valeurs que j’ai chevillées au corps »

    Excluons tout de suite une interprétation ouvriériste du verbe cheviller * pour aller vers la mécanique versifiante :

    « Cheviller des vers et absol. cheviller. Mettre des mots de remplissage qui ne sont utiles que pour la rime ou la mesure. De dépit, il brisa ses alexandrins, chevilla des rimes à la césure, et, de sa tragédie, fit un opéra (Jouy, L’Hermite de la Chaussée d’Antin,t. 3, 1813, p. 55). »

    Certes, le causement du prête-nom d’en marche n’est pas écrit en vers mais contre tous sens propre. Ça fait peut-être sa force…

    http://www.cnrtl.fr/definition/cheviller

    * sait-il seulement planter un clou ou un chou ?

  7. La retraite Jean-Paul?

    J’ai 37 ans. Je mourrai donc sur scène.

    Il reste la guerilla quotidienne et le travail de fond patient, sans autre espoir que celui de faire, écrire et dire ce que l’on pense juste. Il reste à faire et à savourer ce qui est beau.

    Remarquez, je ne me souviens pas avoir connu autre chose.

    • Par souci d’équité,votre retraite va être considérablement diminuée;quand vous serez retraité,vous pourrez conduire chez Uber,livrer des pizzas,remplir les boîtes à lettres avec des dépliants publicitaires…pour ne pas mourir de faim..

      j’espère pour vous que vous ne serez pas obligé de faire les poubelles.

    • Idem: à 51 balais, me reste quelques 18 ans pour toucher une retraite pleine – illusoire, au vu de l’état des finances – mais méa culpa: je paye mes conn… de jeunesse, bien fait pour moi.
      J’aurais dû être cheminot ou conducteur de bus, plutôt que de faire le malin avec mon petit Bac +5.
      Et pan!

        • Voui. Des solutions:
          - carpe diem à fond les ballons et la fosse commune dans 15 ans;
          - restrictions sur tout et la fosse commune dans 25 ans;
          - s’inscrire au NPA;

          • La fosse commune dans 30, avec carpe diem un jour sur 3 ou 4.

            Il doit bien en y avoir d’autres (pas sur la durée ; 30 ça emmène à 80 ans ; je ne saurais pas quoi en faire) de solutions.

            Créer une start-up sous Macron, en profitant des avantages qui seront offerts (faux dossier) faire calebasse ou pas puis se sauver dans un pays tropical avec la caisse (ce qui reste) ; en laissant 20 stagiaires peu rémunérés sur le carreau (dans une start-up même la femme de ménage est stagiaire ; ça coute moins cher)

  8. la plupart des francais gobe.
    Elle gobe sans vomir.
    J’espère qu’un jour…peut être hélas dans longtemps…. sera régurgité
    tout le faux et tout ce qui ne devait pas passer, ce qui n’aurait pas du
    être gobé!
    de même que le « refoufé » finit pas revenir à la conscience, toujours.
    …SOUS FORME DE DESTIN.

  9. Le Maître a écrit: » Poser la question, c’est y répondre. »

    Cette phrase est fréquente dans la presse d’extrême gauche.

    L’extrême gauche va bientôt nous parler de « point d’appui. »

  10.  
    A chaque nation correspond un territoire, un inconscient collectif, façonnés par des siècles d’histoire et de civilisation. Nous assistons à l’effondrement des « valeurs » françaises et européennes : destruction des États souverains et des régions ; destruction des monnaies nationales, de l’industrie, du commerce et de l’agriculture ; destruction du sentiment national, de la famille, et même de la notion de sexe ; destruction de la santé (pesticides, perturbateurs endocriniens) ; destruction de la culture et de l’école, de la langue… la liste est, hélas, longue. L’élection présidentielle est sans doute le reflet de cet effondrement.
     
    Nous allons entrer de plain-pied dans la globalisation globalisante à grands coups de globish et d’informatique. « L’anglais, l’informatique et l’entreprise » – tel est le mot d’ordre des néo-crétins mondialistes.
     
    La crise que subit l’Occident, cependant, n’est pas tant une crise sociale ou politique, qu’une crise spirituelle. Nous avons perdu nos repères spirituels, et c’est peut-être ça le plus grave.
     

  11. J’ai voté Macron, et je suis content (heureux ?)
    Je vomis ceux qui ont inventé le stupide surnom de « Toufriquet »
    Je jubile de voir Hamon et Fillon massacrés symboliquement
    Je ne pense pas et je ne penserai jamais que MLP est « somme toute moins fascistoïde que les Socialistes » (citation approximative dans laquelle, honte à lui, JPB se reconnaîtra
    Je serai content quand je verrai la gueule pâle des ménardiens de ma ville dans 15 jours
    Je retire « Bonnet d’Ane » de mes favoris. Pour toujours.

    E la nave va !

    • Oui mais Macron va massacrer la nation française. Le FN est utilisé consciemment par Hollande pour ne pas avoir à rendre des comptes sur sa politique: alignement sans critique vis à vis de l’OTAN et des pétrodollars ; des réformes idéologiques sur l’école; le terrorisme est là pour longtemps; etc…

      Rendez-vous dans 5 ans pour voir vous continuez à être heureux après un quinquennat macaronien…

    • Vous êtes donc une des seules gauchistes à vous en réjouir: expliquez-nous en quoi Macron est de gauche?
      Vous vomissez et jubilez de; des propos et une attitude digne des « fachos » que vous abhorrez!!
      Macronisez en paix….

    • « Je jubile « …

      Vous pouvez jubiler, exulter,vous tordre de rire comme si on vous chatouillait;

      La jubilation n’est pas la joie;la jubilation suppose l’ignorance;la joie n’est atteinte que par la connaissance.

      • Bis repetita ne placent pas toujours (comme disait César revu par Goscinny et Uderzo). Il me semble qu’il y a là un second adieu définitif.

    • Macron a-t-il le sentiment d’avoir une dette envers l’ECOLE? Il a fait une prépa BL à Henri IV. Osera-t-il , au nom de la modernité conquérante et startupisée, supprimer les prépas, ces vestiges de l’ancien monde où le mot de culture était toujours au singulier

  12. Non JPB, ne pas abdiquer. Nous avons besoin de vous.
    J’ai voté FF pour ne pas laisser à JLM le plaisir de finir 3e. Je suis pro-européen du point de vue civilisationnel, donc je ne voterai jamais MLP ou NDA. Mais c’est JLM qui m’a fait le plus frémir avec son programme « Notre ancrage est en Méditerranée et avec les peuples francophones du continent africain », ce qui veut dire en gros, nous faire sortir du continent européen pour nous arrimer au Maghreb (son pays natal), comme NVB essaie de le faire à travers l’éducation (oublier l’héritage français pour faire des globishisés près à tout gober).
    Je voterai EM au 2e tour, parce que s’abstenir est pour moi une idiotie, ou alors voter blanc pour la forme, mais il faudra voter utile en juin, histoire de ne pas lui laisser de majorité…
    Et j’espère bien que les profs descendront dans la rue cette fois si NVB ou l’un de ses clones est de nouveau à l’EN.
    Mon épouse (japonaise) me demandait ce matin, c’est qui alors ? la blonde et le jeune avec sa mère ?

    •  » la blonde et le jeune avec sa mère ? »

      Avez-vous regardé l’émission japonaise signalée par le Maître;la présentatrice commet la même erreur que votre épouse;le Monde dit que c’est un impair;ne serait-ce pas plutôt une erreur volontaire énoncée sur le ton le plus « otoméique » qui soit ?

      Cette présentatrice confond « macaron » et « Macron ».
      Pouvez-vous nous confirmer que le Monde se trompe lorsqu’il dit que la transcription katakana des deux mots est la même , Il me semble que pour Macron c’est « ku’ et pour macaron, « ka ».

      Votre épouse parvient-elle à vous appeler par votre prénom ?

  13. « me consacrer à mes élèves (et j’avoue que l’idée de prendre ma retraite m’a saisi hier soir) tant qu’il reste des élèves auquel on peut expliquer qu’il existe une culture française »

    Je dois être un de ceux faisant le plus de fautes sur l’espace commentaires de ce blog, mais tout de même…

    • Écrit trop vite, trop tôt, après trop peu de sommeil. Je corrigerai en rentrant – à distance je ne peux pas. C’est ma faute, c’est ma très grande faute d’orthographe.

      • Ce jeune homme a des qualités,certes,mais manque encore de savoir-vivre;je lui recommande d’aller voir comment j’avais appelé votre attention sur l’orthographe de « Clemenceau »…

        Peut-être son « insolence » est-elle le signe de son enthousiasme…

        Vous auriez aussi pu lui dire: »félicitations, je vois que vous êtes attentif;j’vais fait la faute exprès pour tester les lecteurs…. »

  14. Il est curieux, voire triste, de constater – à l’écoute des discours d’hier soir – que les mots France et français sont devenus propriété exclusive du FN.
    On ne navigue plus sur le mépris, sur la con-damnation de l’idée de nation, on a déjà coulé.
    L’évitement systématique de cest termes par Mélenchon et Macron est très significatif des arrières-pensées electoralistes de ces deux personnes.
    Té, un truc à lire:
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/04/24/31001-20170424ARTFIG00088-macron-le-pen-ou-le-retour-fracassant-de-la-lutte-des-classes.php

    Les législatives, ou le retour en arrière vers les heures sombres de la IVe, pas de Beethoven.

  15. Madame Macron fera la rentrée des classes dans quinze jours ; elle conduira le petit par la main à l’école maternelle élyséenne ; il y aura des pleurs, des larmes et beaucoup de bisous ; on se reverra sur le coup de midi pour réconforter le petit Emmanuel qui aura pu être bousculé par ses gentils petits camarades.

    Quand on est dans la régression autant y aller à fond !

    Petite annonce : J’ai un livre de souvenirs des jours heureux de Benoît Hamon à céder pour 90 centimes. N’hésitez pas … c’est le dernier.

  16. « Oui, la tentation d’un bon vin, devant un paysage choisi, avec quelques amis. Pendant que la jungle s’embrase. »

    Oh, ça m’rappelle ( foutu verbe que je ne saurai jamais orthographier) un bouquin maudit !!

  17. Regarder le soleil se lever derrière l’île d’Elbe ou Capraja en savourant un Comte de Peraldi blanc, avant d’aller tirer un sanglier ou deux à la battue entre Luri et Cagnano…

      • « le Maître propose aussi le feuilletage d’une cuisse. »
        Erreur :il propose (se propose) de feuilleter les cuisses d’une créature.
        Avis aux créatures.
        Et plus tard,il dira, contemplant je ne sais quoi avec ses amis: »C’est ce que nous avons eu de meilleur. »

    • Le Monde estime que Macron peut perdre au deuxième tour;

      Et Jean Marie Le Pen est tout ragaillardi.

      http://elections2017.actu.orange.fr/news/jean-marie-le-pen-promet-une-charge-anti-macron-le-1er-mai-CNT000000Hcp9l.html

      extraits:
      Jean-Marie Le Pen a annoncé dimanche soir qu’il s’exprimerait « comme citoyen » place des Pyramides le 1er mai. Cela en marge du rassemblement organisé par son parti.
      L’ancien patron du Front national (FN) a également assuré qu’Emmanuel Macron « aura quelques soucis à se faire pour maintenir son image de rassembleur » après sa prise de parole.
      « Je pense que si les Français ont les yeux ouverts au deuxième tour, ils ont la possibilité de lui faire confiance et d’en faire la présidente contre un candidat mystérieux (..) qui avance masqué et souriant », a ajouté l’ancien patron du FN.

  18. Si MLP était élue, elle n’aurait pas de majorité à l’assemblée nationale et serait obligée de « cohabiter » avec un premier ministre qui ne serait pas de son camp jusqu’à dissolution éventuelle .
    Ce serait plus divertissant qu’avec Toutfriquet, non ?

    PS:
    Je dis ça sans vouloir énerver personne, je ne crois plus beaucoup à cette république l

    • Entièrement d’accord avec vous !
      Par provocation j’avais dit qu’en cas de duel MLP-Macron, je voterais MLP et puis hier soir je me suis dit, non je ne vais pas aller voter c’est tout….Et puis en discutant avec une amie ce matin on s’est dit : non, c’est trop facile, c’est justement maintenant qu’il faut voter MLP, pour donner une petite sueur au Toufriquet….

      « Que restera-t-il de l’Ecole de la République dans 5 ans ? Poser la question, c’est y répondre. Et dans 10 ans ?  » Arrêtez, j’en aurais pleuré ce matin en disant à mes enfants de continuer à lire le plus possible, le plus diversifié et de ne jamais devenir un mouton…Macron a été élu par des incultes (et je parle des cadres !)
      Alors maintenant c’est rechercher le plus vite possible, frénétiquement une école privée où mettre ses rejetons… Où va-t-on ?
      Vous avez raison « Oui, la tentation d’un bon vin, devant un paysage choisi, avec quelques amis. Pendant que la jungle s’embrase. »
      Un bon vin, dans un grand verre…

      • Il est vendu aux électeurs comme l’homme d’un renouveau de la politique alors que c’est tout le contraire, tout l’ancien monde politique est « macroniste »
        Je n’ai jamais voté pour le front national, mais dans 2 semaines, je crois que je vais le faire parce que je pense que le danger, pour nos enfants, c’est davantage EM que MLP.

      • Très chère,
        de la fameuse école de la république, il ne reste déjà plus grand-chose, exception faite de quelques militants admirables qui sacrifient leurs gosses dans des classes pourries sur l’autel de ces fameuses « valeurs de gauche »; allez comprendre…

    • Macron n’est pas assuré d’une majorité, lui aussi, loin de là.
      Valls vient d’annoncer qu’il pourrait faire partie d’une coalition autour de Macron à l’assemblée.
      Valls ne parle plus que pour lui désormais.

  19. Merci pour ces mots, JPB. Jadis enseignant dans le Gers, je travaille depuis huit ans dans un collège de Haute-Garonne. Cela fait très longtemps (des années) que je n’ai pas publié sur Bonnet d’Âne – bien que je le lise régulièrement (depuis 2005 je crois). Cultiver son jardin, oui… Et résister dans sa classe, livre en main, sa conscience pour soi, sans tenir compte des réformes. Depuis ma titularisation en 2004-2005, vos écrits m’ont toujours porté. Profitez bien !

  20. Dîner de victoire de Macron avec Line Renaud, Stéphane Bern et Erik Orsenna… ; voilà le tableau pour le premier tour.
    La grande mosquée de Paris appelle à voter pour lui (je m’en fiche ce serait le pape c’est pareil) ; ces immiscions du religieux dans le politique me tapent sur les nerfs.

    • plus inquiétant : à ce dîner, il semblerait qu’ait figuré Roland Castro, qui porte une bonne part de responsabilité dans les problèmes de nos « quartiers » à la fois par son action personnelle et par l’influence qu’il a eue.

    • « …Ce serait pareil ». Sur le plan symbolique peut-être, mais je suis surpris que vous ne trouviez aucune différence entre les deux ? Même pas celle, uniquement symbolique, que justement le pape n’ait pas donné de consignes de vote (ni ses séides) ?
      Moi j’y vois une différence, celle qu’il y a entre la réalité d’une menace immédiate et anthropologique et une menace passée, dont on ne se souvient que pour se faire pardonner d’oser désigner la première.
      D’ailleurs qui a parlé de l’islam pendant cette campagne ?

  21. Charbonnel, l’orbité roi qui n’en finit pas de tourner,  » vomit ceux qui ont inventé le stupide surnom de « Toufriquet » ».

    Il a raison. Je ne suis pas propriétaire de mes saillies et je l’encourage à l’utiliser sans mesure.

    Je lui recommande de partager autour de lui le bulletin de vote personnalisé de son champion pour le dernier round :

    http://dl.free.fr/qxAhtJJTe

  22. Pendant un mois Emmanuel Macron aura un gouvernement tout à sa dévotion et aucune assemblée parlementaire à mater !

    Le temps des grâces ! il pourra miauler comme un chat de gouttière sur tous les postes à toutes les belles sur le retour !

  23. La victoire de Macron ? Au prix d’une trahison du principe républicain de la séparation des pouvoirs, d’une instrumentalisation de la justice par l’exécutif, de la complicité des médias aux ordres et de l’immaturité d’une bonne partie d’un peuple halluciné et/ou immature.
​ ​
    Belle victoire, en vérité, que celle de l’alliance d’une décérébration populaire et d’un coup d’état institutionnel.

  24. La nuit porte conseil et, bien qu’habituellement raisonnable et responsable, je me laisserais bien tenter par une expérience nouvelle : glisser un bulletin au nom de la caissière dans l’urne. Non pas par conviction, mais par provocation. La gauche et les médias ont consacré tant d’énergie à massacrer Fillon afin de porter la caissière blonde au 2nd tour, que jai très très très envie de les mettre face à leurs responsabilités en contribuant à la mener au pouvoir. Pouvoir tout relatif sachant que les Législatives approchent et qu’une cohabitation limiterait les dégâts.
    Macron laisse apparaître son ego surdimensionné et une leçon d’humilité ne lui nuirait pas. Brigitte, sponsorisée par LVMH, cesserait ses confidences dont nous n’avons que faire. La Gauche de Hollande serait atomisée.

    Tout cela mérite réflexion.

    • Je trouve que c’est très bonne idée, je vais réfléchir dessus. Pourquoi devons nous être responsable, alors que des irresponsables nous poussent jusqu’au bout?

      • N’oublions pas que Macron est une marionnette, celle du « new-nex PS », un petit Pathé Marconi bien huilé, bien consensuel ( en deux mots?) : Macron, c’est l’avenir de la gauche et il rassemble donc tous ceux dont la veste trop reprisée laisse voir la trame rosâtre d’un socialisme historique suranné.

  25. Pour les ordonnances
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/macron-veut-reformer-le-code-du-travail-par-ordonnances-1138870.html
    (en plus si c’est Bfm business qui le dit)

    Pour les starts-up :
    …. Voilà un homme dont on nous dit qu’il veut faire de la France une « start-up nation »… Que ceux qui ont déjà travaillé dans une start-up se lèvent et viennent parler à la TéVé, s’il vous plaît. Une start-up, c’est avant tout des gens qui font du marketing, pour vendre une idée, qui n’ont pas d’argent, qui en cherchent, qui séduisent des investisseurs et qui une fois qu’ils ont 5 millions de users ou de visiteurs, dont 3 millions de bots et 1,5 million de comptes inactifs, revendent leur belle idée une fortune. Avant, si possible, d’aller placer le fruit de leur dur labeur dans un paradis fiscal. En voilà un beau projet : transformer la France en start-up. Avec 90% des employés qui sont des stagiaires ?….

    Ils connaissent un peu le milieu.
    lien en suite (sinon le commentaire ne passe pas ; ça sent le spam pour le robot)

  26. La poignée de célébrités présentes au dîner du candidat du renouveau:
    J Attali (74 ans) F Berléand (65) D Cohn-Bendit (72), L Renaud (88)
    R Castro (76) E Orsenna (70)

    Moyenne d’âge: 74 ans ( arrondi par défaut)

        • Julien Dray (si je le croisais en forêt avec un sac de montres, je ne lui demanderais pas l’heure mais bon,il est capable de méchancetés bien tournées); » Julien Dray a eu ce mot à propos de Toufriquet: « dragueur de vieux; »
          Et puis, Alain Minc,qui l’a poussé à entrer chez Rothschild a dit de Toufriquet qu’il avait une qualité indispensable chez un banquier d’affaires (métier de « pute »,dixit Minc):incroyablement « charmant ».

      • Le dictionnaire de l’Académie Française (édition de 1832) écrit que, dans un haras, le boute-en-train est un cheval qui est destiné à mettre une jument en chaleur (mais qui, hélas pour lui, ne pourra pas bouter son pénis dans le train arrière de la jument ainsi excitée, ce rôle étant réservé à l’étalon qu’on veut accoupler avec la jument).

        Ma chandelle est morte.

  27. Pour ceux que cela intéresserait, j’ai dégoté un vieil article d’un certain Bertrand Rungaldier, professeur en classe préparatoire et rédacteur scolaire, traitant des nombreuses lacunes et singularités pédagogistes qui émaillent les manuels de mathématiques du secondaire.

    http://skhole.fr/l-imposture-de-l-enseignement-scientifique-dans-les-lycees-francais-par-bertrand-rungaldier

    À ma grande surprise, j’ai retrouvé sous l’article un mien commentaire, datant de mes seize ans, titré naïvement  » L’indignation est des deux côtés! « , dont je recopie un pan ci-dessous :

    « Tout ceci, nous dit-on, pour l’égalité des chances. Je crains pour ma part que cette « égalité des chances » prônée, n’accroisse finalement les différences… Les plus faibles sont dans l’illusion: ils se croient bons parce qu’ils ont la moyenne, et ensuite parce qu’ils auront une mention au bac. Les moyens le sont encore plus: ils projettent de grandes carrières, des diplômes en tous genres, aux noms compliqués. Les plus forts s’adaptent et se taisent. Ils ne se contentent pas de suivre les cours des professeurs, ils s’avancent, travaillent en autonomie. Parlent entre eux. S’entraident… Voici l’égalité des chances… Mais dans ces catégories, il reste un grand oublié. C’est le curieux. »

    Ce à quoi un certain Thierry m’a répondu fort plaisamment en m’envoyant le lien que voici :

    https://www.speechi.net/fr/2015/06/01/nagea-vaallo-en-pateaugie/

    • Merci pour ce texte de Rungaldier que je vais diffuser à mes collègues. On subit avec ce programme : ainsi toute une génération de S écrit maintenant, du fait que c’est au programme : « f est continue car dérivable ».
      On marche sur la tête.
      La notion de limite enseignée en terminale, la dérivation en première : je crois que c’est la pire chose de ces programmes de lycée crû 2012.

  28. Je veux rassurer Jean-Paul Brighelli ; un petit village héroïque résiste face à l’assaillant du Macrocosme, Neuilly-sur-Seine s’est donné à François Fillon à 65 %, le damné de la terre Macron obtenant quand même 24% et les autres rien (les femmes de ménage ne votant pas).
    Je vais observer de près au second tour ce petit village plein d’Obélix et d’Astérix.

  29. A Rueil-Malmaison ville bourgeoise mais plus jeune et un peu moins argentée que Neuilly, Macron précède Fillon ; j’en déduis que Macron représente la bourgeoisie moderne face une vieille bourgeoisie qui s’incarne dans Fillon. Lutte des classes d’âge … on va dire.

  30. Marine Le Pen est très forte dans les régions sinistrées par les délocalisations comme le Nord, les Ardennes, la Lorraine … et au sud-est où l’on trouve beaucoup de rapatriés d’Algérie.
    Mélenchon l’emporte à Marseille …

  31. Mélenchon pourrait devenir maire de Marseille maintenant que le parti socialiste ne compte plus que pour du beurre !

    Je ne suis pas sûr qu’il en ait envie !

  32. Ode à Belkacem, poème médiocre et foncièrement banal.

    Est-elle belle
    L’amphore
    Qui jadis
    Jusqu’aux bords contint
    L’ambroise défendue?

    Délice cognitif
    Esprit gélatineux
    Dispensé aux fidèles
    Jusqu’à ce qu’elle vienne,
    Elle…

    Et de tarir la source
    Et d’éventrer les outres
    Et sous quelque prétexte
    D’émietter jusqu’aux restes
    Du dernier vase brisé !

    Celui – l’infortuné -
    Qui n’a jatte
    Jamais vu déborder,
    Belle casse aime,
    Et toujours aimera.

    • Mais non ,jeune homme, c’est très distrayant,c’est bien trouvé.

      Je pense que le Maître aura la bonté de commenter lorsqu’il en aura la possibilité technique.

      • Comme je suis moi-même assez âpre à la critique, j’ai toujours quelques réticences à soumettre un texte, quelle qu’en soit du reste la portée – en l’occurrence, bassement satirique – aussi me prémunis-je en me rabaissant toujours un tantinet. Pudeur de béotien. Telle est la vile logique : à défaut de compliments, apitoiement.

  33. Nigo veut une semaine des génocides à l’école :

    http://www.lemonde.fr/education/article/2017/04/24/francois-hollande-instaure-une-semaine-d-etude-des-genocides-a-l-ecole_5116790_1473685.html

    C’est bien, voilà une semaine où chacun éprouvait des difficultés à occuper les élèves. On pourra notamment se pencher sur le cas douloureux du génocide des solfériniens par eux-mêmes chaque 23 avril. Mais est ce qu’une telle forme de suicide collectif peut être considéré comme un génocide ?

  34. Le bourlangisme c’est continuer à sucer sans relâche même quand il n’y a plus de moelle depuis belle lu(r)ette.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/24/jean-louis-bourlanges-emmanuel-macron-pourrait-accomplir-les-reves-inavoues-de-francois-hollande_5116740_3232.html

    « Il [Toufriquet] est l’ange exterminateur d’une confusion générale des esprits qui avait fini par paralyser une gauche et une droite divisées en leur sein »

    L’auber, le gros, notoirement sans odeur, est de gauche et de droite, au centre de tout. Il a ses laquais qui crient « Serviteur ! » en prétendant sortir avec éclat des « vieux clivages »

  35. Ils ont leur fierté, quand même (suite)

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/legislatives-160-proches-de-hollande-lancent-un-appel-a-l-unite-du-ps_1902010.html

    Appeler à voter Toufriquet ET refuser néanmoins de s’allier formellement à En Marche!, voilà une déclaration formelle sur l’honneur.

    On remarquera que Belsacom, qui appelle à « voter massivement » Toufriquet, ne fait pas partie des signataires…

  36. J’invite les aimables clients du bistrot à conversation « Chez Jean-Paul »
    à sortir de leur confusion idéologique et de leurs complaintes.
    Donc le 7 mai, tous aux urnes et comme moi faites barrages à Macron en votant pour Marine Le Pen.
    D’ailleurs j’ai lu sa profession de foi et son programme tient la route y compris en matière scolaire. De plus si vous voulait éviter que la France entière ressemble demain à Marseille à vous de choisir.

    • Non merci ; je m’en coltine un troupeau, de ceux-là aussi, depuis laide lurette (pour l’instant tout va bien ; il n’y a pas eu de morts)

      Je préfère voir la bulle Macron exploser (en juin ce serait le must, mais bon je ne vais pas être trop exigeant non plus) sous le soleil (de satan ?)

    • En cédant son poste de Présidente du Front National au pétainiste Jean-Francois Jalkh, mis en examen en 2015 au côté de Frédéric Chatillon, Marine Le Pen propulse sur le devant de la scène et au plus hautes responsabilités tout ce qu’elle expliquait pendant des années ne plus exister au Front.

      • Elle vend sa pme innoventeuse au prix fort après avoir promis des actions bidon à près de 8 millions de » gogos.

        Dans d’autres pays, ça s’appellerait une escroquerie.

      • Deux personnages qui correspondent effectivement au FN traditionnel…curieux choix de la Marine…Le ravalement de vitrine ne saurait cacher la poussière de l’arrière-boutique.

    • On en parlera d’ici peu — nous avons quinze jours quand même. J’attendrai le débat prévu entre les deux postulants.
      Et je pense qu’elle va le bouffer.

  37. Une noble tache attend Mélenchon : régler le conflit avec le syndicat des éboueurs de Marseille et rendre la ville à sa propreté immaculée de fille de Notre-Dame de la Garde !

    Mélenchon à la mairie du Vieux Port !

    • le « syndicat des éboueurs de Marseille », comme vous dites, c’est FO.

      Une analyse de rapports de FO avec l’extrême gauche passe forcément par l’extrême droite…

  38. Et les communistes (Hue et consorts) qui votent ou appellent à voter pour Rotschild…

    La France a vraiment de multiples talents… et de multiples facetttes.

  39. Mélenchon est l’hommes des envolées lyriques, il a du mal avec les réalités terre à terre.
    Puisqu’il a loupé le coche dimanche soir, il lui reste soit l’exil intérieur, soit se colleter avec le réel bassement matérialiste de la politique au jour le jour.

  40. Il n’y aura pas de place pour tout le monde dans la nouvelle assemblée législative : cinq listes cela en fait au moins deux de trop !
    - En Marche !
    - Le Pen
    - L.R
    - P.S
    - France insoumise
    ..;
    La logique du premier tour de la présidentielle veut que L.R et P.S soient éliminés de l’assemblée.

  41. Ce qui est drôle, c’est que comme d’habitude on a des années de retard sur les Etats-Unis. C’est évident qu’on a toujours un bipartisme politique c’est juste que le curseur s’est déplacé : en marche correspond maintenant aux démocrates américains et les républicains aux…républicains !! Et comme ce sont les Etats-Unis (enfin les milliardaires américains) qui veulent gérer le monde, ils ont réussi à l’imposer à la France qui résistait sûrement un peu trop à leur goût. Ils n’ont pas réussi à imposer Clinton alors ils se vengent sur la France. Pas sure qu’ils y arrivent jusqu’au bout…
    Ce qui me fait rager c’est que Fillon aurait pu rester sur sa droite et enlever quelques voix à MLP et au lieu de ça, ses sbires lui ont conseillé de s’adoucir…Et conseillent maintenant de voter pour Macron…Ils veulent perdre les législatives en plus ?

    • Enfin c’est le FN qui correspond aux républicains américains en l’occurrence en ce moment… A voir si les républicains français arrivent à rectifier le tir.

    • Les Démocrates américains gauchissant [et se gauchisant] de plus en plus se rapprochent davantage des restes pantelants du PS  » frondeur  » mâtiné EELV, voire du Labour antisiomite façon Corbyn.
      Les Républicains américains sont aussi divers (et peu conciliables les uns avec les autres) que les Républicains français (cf. les multiples trahisons et retournements itératifs tant envers Fillon qu’envers Trump).

  42. La vision de E M de faire de la France un club omnisports de supporters, sans que lui-même sache dans quelle discipline on va concourir pour les premières places, en dit long sur le manque de souffle du candidat. Faire des Français un club de supporters ? Et pour réparer ses erreurs de paroles, peut-être que EM créera un petit musées de la culture française à côté du restaurant du stade pour la faire exister ? Quant à fêter sa victoire dimanche soir comme si elle était définitivement acquise, cela va encore nourrir d’autres colères…Car bien des citoyens ressentent un mépris, peut-être involontaire, qui invite de plus en plus à des explosions.

  43. Encore les hackers russes … qui s’attaquent au pauvre Macron.
    Quand on sait l’état de la bande de bras cassées qui gèrent le site d’en marche (les autres ce n’est guère mieux) et lorsque l’on sait la difficulté en termes d’attribution d’une attaque …
    Il ne s’agit pas de prendre les gens pour des c**** ; c’est déjà fait.
    Il s’agit juste d’en ajouter une louche.

    Il se peut très bien qu’il s’agisse d’une poignée de gaziers localisés en France métropolitaine qui n’ont jamais entendu parler de Dostoïevski et encore moins entendu parler sa langue.
    (je ne pense pas qu’ils aillent jusqu’à inventer une attaque)
    En laissant plein d’empreintes de doigts qui mènent en Russie (en étant gentil, il se peut que la qualité  » Russe  » soit un lapin sorti d’un chapeau)

  44. Il est scandaleux que les « grands » médias ( Figaro, etc…) relaient de telles inepties !
    Les Russes sont très présents sur internet, hackers ou pas, c’est vrai;
    mais le Kremlin ???
    (mon blog que j’ai abandonné depuis quelques années mais qui a connu des jours plus glorieux est honoré tous les mois par plusieurs centaines de visiteurs russes, c’est aussi le Kremlin ?)

    • C’est vrai, ce n’est vraiment pas leur genre! La mort récente du général Erovinkine, un accident bien sûr. L’espérance de vie singulièrement courte des opposants de Poutine, un manque de chance regrettable. Quant aux immixtions russes dans les élections récentes en Europe et aux USA, de simples rumeurs malveillantes véhiculées par les agents du mondialisme et du cosmopolitisme, alliés au lobby LGBT et à la CIA. Rien à voir avec le fait que les sanctions de l’UE et des USA aient mis le pays à genoux et désigné l’Europe comme menace n°1 pour la kleptocratie au pouvoir à Moscou. Depuis le Protocole des Sages de Sion, les organes sont pourtant réputés pour leur savoir-faire dans le domaine de la manipulation et des coups tordus, avec à leur actif de grandes réussites dans le genre. Décidément, l’irénisme de certains à propos de la Russie, en dit long sur l’aveuglement de l’opinion française en matière de relations internationales.

      • Désolé, je n’avais pas imaginé que le pouvoir de Poutine était tel qu’il était capable d’influencer mon vote; mais maintenant que vous m’avez prévenu, je vais y réfléchir et me méfier encore davantage.

        • Il est plus simple de continuer à ne rien voir. La Russie est un pays qui dans les années 90 a subi une humiliation historique, perdu sa capitale ancestrale (Kiev) et a été honteusement dépouillé de la Crimée (certes donnée par Khroutchev, mais au sein de l’URSS), pourtant à majorité russe, sans aucune négociation sérieuse. Le rapprochement de l’UE avec l’Ukraine a été perçu comme une menace existentielle par le pouvoir russe, et les sanctions (efficaces) qui ont suivi l’annexion de la Crimée ont lui montré qu’unis, les pays européens pouvaient lui faire beaucoup de mal. Qu’on aime Macron ou non, il est clair qu’il ne sera pas un allié de Moscou, et qu’il y a tout intérêt pour Moscou à faire capoter sa candidature. Ce que j’avance, vous le trouverez partout dans la presse internationale. Il semble toutefois qu’en France, l’esprit munichois ne soit pas mort, et que les vrais tyrans fassent l’objet d’une cécité, voire d’une complaisance que l’on paye tôt ou tard avec ce type de pouvoir.

          • Je connais même le pays, dans lequel j’ai séjourné de nombreuses fois, et depuis longtemps, sa langue, ses capitales comme ses petites villes de province, ses villages souvent désolés, son peuple extraordinaire, et sa vie sociale, d’une grande dureté.Je ne cherche d’ailleurs pas à vous convaincre, ni à engager une polémique stérile sur ce sujet, mais je m’étonne que l’on soit aussi naïf à propos de ce pouvoir, champion de la manipulation et des opérations de destabilisation. Bien entendu, vous ne verrez pas défiler les chars russes sur les Champs, mais le Kremlin a bien d’autres moyens d’exercer son influence sur nos élites et sur notre opinion.

          • Tout cela est fort possible.
            (Seulement fort possible)

            La source suivante n’est pas une bible (je n’en ai pas) ; par contre, dans l’après-coup leurs analyses (dans ce domaine) apparaissent souvent fort pertinentes.
            https://reflets.info/on-avait-dit-mollo-sur-le-cyber/

            A propos des batteries de D-30 Howitzer sur lesquelles je m’étais un peu étalé ici (pour illustrer ; rien de martial) ; j’ai fait remonter auprès d’une source impliquée (du coté de la grande muette, donc il n’y a pas de réponse immédiate à attendre, éventuellement des coups de bâtons plus tard)

    • Je m’y suis connecté via Tor à votre blog ; j’aurais été russe cela aurait fait la même chose.
      C’était une IP lettonienne ou allemande ou canadienne … (derniers souvenirs des derniers circuits utilisés)

  45. Je suis surpris de voir JP Brighelli ironiser sur les électeurs de Dupont-Aignan, je le pensais membre -et cadre- de Debout la France. Peut-être préfère-t-il l’ex-ministre de l’Education qu’est Fillon ?

  46. Pathétique ce blog ! Pourquoi des gens, intelligents et cultivés, expriment ils autant de mépris de classe, de misanthropie et une absence totale d’empathie ?
    Sincèrement c’est triste ……Si les élites ne se rapprochent pas de la base, dans leurs pratiques quotidiennes, rien ne pourra changer dans ce pays…Et dans le monde ….C’est l’enjeu des prochaines années et Macron est, sans doute, à condition de l’y aider, capable de rendre ce rapprochement possible .

    • Je ne sais pas ce que vous entendez par les élites…mais je me souviens suffisamment de mon cours d’histoire de terminale pour reconnaître dans le programme de Macron l’idéologie fasciste.

      Après l’entretien avec Macron publié dans le Journal du dimanche,on sait ce qui nous attend si Toufriquet est élu.

      Son programme est mussolinien,corporatiste (« corporatisme »,en italien: »corporativismo »);voir la définition par exemple ici:

      https://global.britannica.com/topic/corporatism

      Je cite l’entretien:
      « jdd:N’y a-t-il pas un risque de blocage par les syndicats?
      Macron:Non, car je leur redonne une très forte responsabilité dans la déclinaison de la réforme du droit du travail au niveau de la branche et de l’entreprise, et parce qu’on passe à un tripartisme entre Etat, syndicats et patronat. »

      Cette fois, c’est clair:le rôle des syndicats est d’être associés à l’Etat dans l’instauration des « réformes »:ils vont les « décliner »-quel joli mot!

      Je n’ai pas envie de soutenir Mussolini.

      Macron ne va pas s’en tenir à la destruction du Code du travail;il vise aussi la Sécurité sociale,l’école,les services publiques en général.

      Que les gens qui ont du bien (est-ce ce que vous appelez l’élite ?) votent pour Macron est tout-à-fait compréhensible:c’est leur intérêt,pensent-ils..

      Qu’une certaine jeunesse se laisse embobiner par lui ne peut s’expliquer que par le degré d’abrutissement de celle-ci.

      Il semble très probable que Macron l’emporte.
      J’espère seulement que ce sera de peu et que son projet réactionnaire se heurtera à une opposition farouche et déterminée.

    • « Si les élites ne se rapprochent pas de la base, dans leurs pratiques quotidiennes, rien ne pourra changer dans ce pays…Et dans le monde … »

      Le toufriquisme est un sentimentalisme spontanéiste et il faudra qu’il force un peu sa nature pour ouvrir des centres de réadaptation à l’empathie. Je pense notamment à un renouveau de la riziculture de masse.

      En attendant, laissez-nous ricaner.

  47. à Sisyphe:
    Le 25 Avril 2017 à 19 h 50 min,sisyphe a dit :
    Excellent!! Merci, j’ai appris quelque chose ce jour!
    J’aime cette langue française…

    Pierre Driout ne se contente pas de travestir les faits,de gauchir les textes,de tronquer les citations;voici qu’il s’est mis en tête d’attaquer la langue française elle-même. Son histoire de boute-en -train qui tient la chandelle est une première offensive,volontairement grotesque:il veut sans doute endormir notre vigilance, avant de distiller un venin moins facilement identifiable.

    Les méthodes traditionnelles de fécondation des juments ont évidemment cédé le pas à l’insémination artificielle;elles se maintiennent tout de même chez les aristocrates-notamment britanniques.

    Le Maître,(le Maître, pas Le Maître-étalon), vous vous en souvenez peut-être, fut quelque temps l’heureux propriétaire d’une jument (ou d’un cheval ?) qu’hélas -ne remuons pas le couteau dans la plaie-une ex-compagne perfide vendit en cachette pour quelques pesetas .

    Peut-être nous racontera-t-il un jour ses souvenirs de monte;amener l’étalon à la jument exige beaucoup de métier:on dit parfois que les femmes ne savent pas ce qu’elles veulent (ce n’est pas mon avis);c’est assurément vrai des juments:alors que tout en elles indiquent qu’elles se consument de désir,il n’est pas rare qu’au moment crucial, elles se dérobent et bottent furieusement;quant à l’étalon il enrage de toutes ces difficultés,se dresse sur ses pattes arrière , retombe,hennit et se dépense en mouvements désordonnés et fougueux:gare à ceux qui sont trop proches.

    • Vous brossez, si j’ose dire, une situation qui montre à l’évidence que les ébats équins manquent de variété dans les postures.

      Si l’étalon se pointait avec une approche missionnaire, la jument aurait un peu moins l’esprit à l’incartade.

    • Je confirme.
      De surcroît l’étalon fou de désir a tendance à mordre la jument dans le feu de la passion. Quand il s’agit de saillies sur des bêtes de concours, on imagine l’effet — d’autant qu’une peau de cheval, cela se déchire de façon spectaculaire.
      Ajoutez au tableau qu’un étalon est parfaitement capable d’enfoncer une barrière parce qu’il a senti la présence d’une jument adéquate à des kilomètres. Mes chevaux étaient des hongres.

      (Merveilles de la langue. Hongre vient de hongrois — pas de couilles. Mais bougre vient de bulgare — les boute-en-train des orgies Régence dans les milieux homosexuels. Les uns et les autres forts comme des Turcs.)

      • Le mot « bougre » vient en effet de « Bulgare »;j’ignorais qu’il eût désigné à la Régence d’utiles auxiliaires lors d’orgies anales.

        En anglais « bugger » (même origine,évidemment) veut dire au sens propre « enculé »…mais a perdu beaucoup de sa force:par exemple,on peut entendre des mamans (des couches populaires,certes-celles devant lesquelles Toufriquet a l’air d’un pingouin déposé au milieu des sables du Sahara) dire gentiment à son petit garçon qui a , par maladresse, causé quelque dégât mineur « Silly bugger! ».

        Le verbe,lui, a gardé de sa vigueur :il me semble que « Bugger off! », est bien plus rude que « Fuck off ».

        Mais quel rapport entre les enculés et les Bulgares ?
        De célèbres hérétiques, les Bogomils (ceux qui »plaisent à Dieu ») se répandirent en Europe à partir de la Bulgarie;les Cathares semblent avoir été la version française des Bogomils.

        Je conjecture que les prêtres catholiques ont accusé ces hérétiques de tous les vices-notamment celui-là;en chargeant la barque,on justifiait les persécutions.

        Reste que je ne vois pas le rapport entre un enculé et un boute-en-train.

  48. Gattaz, capo de tutti capitalisti, fait semblant de tancer sa marionnette et l’invite à la surenchère :

    https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0212011785740-gattaz-previent-macron-la-france-ne-peut-pas-se-permettre-encore-5-ans-de-demi-mesures-2082305.php

    « Sur le 1 million d’emplois promis par le Medef, je voudrais dire [que c'est un] « pari gagné » sur la première année. Pourquoi ? Parce qu’en 2016, l’économie française, et donc les entreprises, ont créé presque 200.000 emplois. Il faut le dire, le redire. Malgré le fait que 2016 soit une année où il n’y avait pas de croissance, ni confiance… (…) Vous multipliez 200.000 par cinq, vous êtes sur le 1 million d’emplois. »

    Et hop !

    Certains pourraient se laisser aller à dire qu’il serait plus facile d’arriver grosso modo au même résultat en divisant par deux puis en multipliant par dix. C’est tout à fait vrai : cela permet d’échouer lors du premier quinquennat puis de promettre une surenchère à l’avènement du second.

  49. Les partisans de Macron sont dangereux. Un commerçant dans le 1er Arrondissement de Marseille qui faisait de l’affichage sauvage pour le banquier de Rotschild et à qui j’aivais indiqué que c’était illegal m’a attaqué avec un balais….

  50. William Saurin, victime d’une gestion piffaumétrique, est vendu à la découpe : seul le pôle charcuterie s’en sort.

    http://www.lepoint.fr/economie/william-saurin-offre-ferme-sur-le-pole-charcuterie-25-04-2017-2122588_28.php

    Notez qu’aucun candida n’a proposé que chaque foyer fiscal, selon son quotient familial, soit doté d’un ou deux gorets. Cela responsabiliserait les manants en leur confiant une mission à moyen terme, en instillant une saine émulation entre voisins et en favorisant le sens du partage lors de joyeuses tuailles de quartier(s).

  51. Une bataille a été perdue, mais pas la Guerre. Des enseignements doivent être appris de cette défaite de la Raison.

    Depuis la fin des primaires socialistes, point de départ de la campagne, le Service Public Audiovisuel a produit une Information partiale, sans pluralisme politique. Ceci est contraire au Cahier des charges de France TV et de Radio France. Le CSA n’a donc pas garanti aux citoyens leur Droit à une Information impartiale ni le pluralisme politique à l’antenne. Le CSA en avait l’obligation en vertu de l’Art. 34 de notre Constitution. Les Directions du Service Public de l’Audiovisuel n’ont pas garanti un journalisme professionnel des Rédactions, mais au contraire les ont laissé faire de la propagande. L’Emmission politique sur France 2 l’a révélé.
    Outre la défaillance du Service Public de l’Audiovisuel et de son Autorité de tutelle, le CSA, le candidat Macron a bénéficié de la complaisance d’une chaine privée BFM. Celle-ci n’a pas respecté sa Convention signée avec le CSA qui l’oblige aux même contrainte déontologique que les chaines du SPA. Ici encore le CSA a été incapable de faire respecter cette convention.

    Au fait, par qui est nommé le président du CSA ?

    Si le CSA est défaillant lors des campagnes électorales, rien ne garanti la neutralité politique de l’Audiovisuel public, dès lors celui-ci perd sa légitimité, et il faut le remplacer par un chèque-Information, eut égard aux externalités négatives d’un citoyen mal-informé.

    Avec cette campagne électorale faussée par le PNF puis le CSA, instance dont les Président sont nommés par le P.R. notre République s’est muée en régime oligarchique.

    A chaque citoyen de censurer selon ses convictions, ce coup d’Etat judiciaro-mediatique.

    A Droite, les Législatives seront un moyen efficace pour de nouveaux partis politiques de solliciter les suffrages conservateurs, libéraux, patriotes, entre une UMP-LR défaite et parfois défaitiste, progressiste et macronienne et un FN jacobin et protectionniste. Bref la Droite hors les murs.

    • Mais qui, en 2017, regarde encore ces chaînes audiovisuelles?!
      Ou alors…l’EN a, une fois de plus – rire sadonique- échoué à éduquer les masses sous-prolétariennes…

  52. Là où il nous faudrait un Charles Martel à Poitiers, nous risquons de n’avoir qu’un jeune Hannibal à Capoue, nourrissant ses éléphants socialistes épuisés aux délices de cette ville aux plaisirs mortifères. Bref, un gros Pépin nous guette !
    La mondialisation, au sens de ce bébé Hollandais, c’est comme le lit de Procuste; ce Polypémon en herbe prétend imposer une seule taille, une seule culture et partant, la négation de la diversité, de nos identités géographiques, économiques, culturelles pour mieux nous uniformiser par l’argent.
    Or, mondialiser c’est échanger, Strogneux-gneux, pas raboter et au bal de la confusion des genres, il y a souvent fusion des cons en tous genres.
    Dans ce Guignol’s gang délétère, ce matamore gérontophile se prend, rayonnant de suffisance, innocent sorti d’usine, infirme non diagnostiqué, pour le marionnettiste. Or, il n’est que la marionnette-vedette du spectacle qui a beaucoup plus de ficelles que les autres. N’ayant plus de ficelle de libre à sa disposition, Sainte-Brigitte tient son bébé Hollandais par les…sentiments.
    Ah, les femmes, nos bergères adulées, quand elles savent prendre les choses en main, elles nous conduisent toujours au plus haut comme les équarrisseurs la bonne viande au frigo.
    Misère !

    • Une prose richement ampoulée, trop sans doute.
      L’abus tue la finesse. De bonnes idées mais des fomulations à reprendre, pour garder un sens intelligible au texte.
      La sauce est indispensable mais son abus délétère.
      ;)

  53. Le schtroumpf Baroin se voit premier ministre de cohabitation maintenant que Gargamel a été chassé ignominieusement par les Français au premier tour !
    Je ne sais pas avec quoi on se dope dans les loges maçonniques mais visiblement c’est trop fort pour un petit Schtroumpf bleu !

  54. J’ai une pensée émue après ce premier tour pour tous ces hauts-fonctionnaires maqués avec P.S & L.R et qui se retrouvent soudainement orphelins de père et de mère !

  55. En avant-première je vous livre le slogan de second tour d’Emmanuel Macron : « Mettre la France en orbite ! »

    Car comme dirait le commissaire Joss quand on mettra les ..; en orbite tu n’auras pas fini de tourner !

      • Bon, d’un point de vue éthique du système solaire, c’est limite (on a déjà mis tellement de saloperies en orbite un peu partout).

        Mais pour Toufriquet on fera une exception. Quand il sera dans la ceinture de Kuiper, il verra ce que c’est que de se la serrer.

  56. Pythéas et Sisyphe,

    1 On écrit un « balai »
    2 On n’a jamais vu un seul balai en état de marche à Marseille, ils sont tous en grève

    • Vous avez raison, c’est important, l’orthographe!
      Exemple :
      JPB dit
      « machronique, c’est un délice »
      Ce n’est pas du tout pareil (et pourtant une seule lettre diffère) que s’il dit:
      « macronnique, c’est un délice »

  57. Il faut que la decadence progresse VITE, que l’augmentation des menaces soient RAPIDES. Sinon, nous serons la grenouille.

    La meilleure chose à faire serait d’arrêter la « lutte contre le terrorisme », qui ne fait que repousser l’échéance où nous serons submergé et ne constitue pas une solution pérenne pour la France.

  58. Monsieur le Professeur,

    Le Zhou (周) de Zhou Enlai c’est avec un o. Zhu, entre autres choses, c’etait le nom de famille (朱) du fondateur de la dynastie Ming. Mais c’est une autre famille. Comme quoi, sur Bonnet d’Âne aussi, on apprend en s’amusant.

    Avec ma gratitude,

    Citrouille Amère

    • Pour moi c’était Tchou En Laï et Mao Tsé Toung. Ça date.
      Les Anglais écrivent Zhu, me semble-t-il.
      J’ai dû me faire un pataquès.

      • C’était, mais ca pourrait l’être encore, il ne tient qu’à vous, et ce serait plus correct. C’est le système de l’EFEO, qui existe et est utilisé par beaucoup d’auteurs francophones, en tout cas pour les noms de cette generation.

        Avant le pinyin, les Anglais avaient le système dit Wade-Giles, mais c’était Chou En-lai. Encore une fois, Zhu, dans quelque systeme de transcription que ce soit, c’est quelqu’un d’autre.

        J’agace ?

      • Sur l’orthographe des noms asiatiques, il y a une complexité. En son han-vietnam, on écrit : Mao Trạch Đông et Chu Ân Lai. Et puis même avec les idéogrammes, il faut faire la différence entre l’écriture traditionnelle (pour Mao 毛澤東思想) et simplifiée (pour Mao 毛泽东思想).

        Avez-vous remarqué que dans les journaux, on lit ceci : « Donald Trump et Xi Jinping ». Donald est un prénom, alors que Xi est un nom de famille.

        • De complexité, il n’y en a pas qu’une. Mais il semble que vous en rajoutiez:
          思想 designe la pensee. Ce que vous avez écrit en chinois, c’est la pensée-Mao Zedong. Mao c’est 毛.

          Mais le texte de Brighelli est ecrit en français. Le problème de transcription qu’il soulève est assez simple. Apparemment nous ne l’avons pas encore convaincu de sortir son stylo rouge.

  59. Pour le docte Attali (découvreur de surdoués du secteur bancaire) qui pense la politique bien au delà du système solaire, le sort des ouvriers de Whirpool est une « anecdote » (j’ai compris un détail, éventuellement amusant, de la mondialisation ) . La journaliste, aussi étonnée que moi, lui a demandé de répéter, il a alors tenté de se reprendre en bafouillant  » pas au sens péjoratif du terme » .
    J’ai donc ouvert mon dictionnaire pour découvrir le sens premier qui m’avait si longtemps échappé:
    « Une anecdote du grec α préfixe privatif et εκδοτος : non publié, inédit, est une particularité historique, un trait de mœurs ou de caractère, un détail secondaire de l’action, une petite histoire qui se raconte plaisamment »
    Détail secondaire, c’est bien ce qu’on avait tous compris.

    • Cannibal Macron a rajouté : « C’est le silence des agneaux qu’on entend à Amiens, quand la laine est passée au Whirlpool c’est tout doux, tout doux après ! »

    • Un détail caché,ignoré, qu’on découvre (ou pas) bien plus tard peut expliquer bien des choses;des asticots dans la viande servie sur le Potemkine,c’est anecdotique,n’est-ce pas ?

      La petite histoire,si mal connue pourrait bien expliquer la grande.

      On est à peu près certain que Mrs Simpson était un bon,un très bon coup: un roi lui a sacrifié son trône.
      Mais on ne sait pas ce qu’était au juste son talent précis.
      Macron ne peut s’expliquer sans Brigitte;et le nez de Cléopâtre,s’il eût été plus court…

        • L’article pose une grave question : allons-nous confier les clés du feu nucléaire à quelqu’un qui a été déniaisé par sa première dame ce qui, en un certain sens, est relativement banal, mais qui s’efforce de redevenir niais chaque matin au prétexte de conserver la fraîcheur de leur relation ?

        • Maître,
          Cette journaliste a trouvé son inspiration dans votre « Lettre à Brigitte »…pâle imitation.

          Vous inversez quelque peu:

          People said: ‘Emmanuel, you are mad! Everyone knows that in France we wait till university before sleeping with les professeurs!’
          les gens disaient: » Emmanuel, tu es fou! Tout le monde sait qu’en France on attend d’être en fac pour coucher avec les professeurs. »

  60. Supposons qu’un lapin géant ayant payé sa place soit désigné par tirage au sort pour être exfiltré d’un avion surbooké et qu’il perde ses deux incisives inférieures dans l’intervention brutale des flics pour le sortir de la carlingue.

    Ça ferait beaucoup plus de foin que la même mésaventure qui serait survenue à un vieux médecin d’origine vietnamienne.

    http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/04/26/un-immense-lapin-meurt-mysterieusement-dans-un-vol-d-united-airlines_5118109_4832693.html

  61. Vous voulez tout oublier en buvant un bon coup, en lisant un bon livre. Tillinac veut faire pareil. Les mecs de Whirlpool n’ont qu’à faire pareil: (re)lire la recherche en sirotant un blanc bien frais, y a que ça de vrai.

  62. C’est un deuxième tour assez oedipien, entre celle qui a tué son père et celui qui a épousé sa mère.

    Ceci écrit, le problème le plus urgent étant celui de la submersion qui gratte à moitié, si je vote, ce qui n’est pas gagné, ce sera pour la caissière chère à certains ici.
    Dans le pire des cas, elle ne fera quasi rien et je ne crois pas qu’elle puisse ressusciter Pétain (elle sait à peine qu’il a existé).
    Si elle passe, soit elle réussit à ralentir le déclin, et c’est tant mieux, soit elle ne réussit rien, et il est clairement difficile qu’elle fasse pire que les derniers locataires de l’Élysée. Les français auront le mérite d’avoir essayé des solutions variées, et la « solution » MLP a le mérite de déplaire aux banquiers, à Najat et ses copains. Lesquels pourraient alors demander l’asile politique sur Pluton.
    Avec Macron, ce sont plutôt des solutions avariées tellement on prend les mêmes et on recommence.
    Bref, c’est l’enthousiasme…

    Question : un ami me dit que Macron a annoncé Najat comme sinistre de l’Educ’Nat… Est-ce vrai ? parce que là, je crois que c’est moi qui vais m’exiler.

    • Citation d’un autre ami Face-de-Bouc (la quasi-totalité des miens sont aussi amis dans la vraie vie), datant d’avant le premier tour :

      « Sauf événement inattendu (et je ne vois pas lequel), je n’irai pas voter dimanche, comme je n’ai voté à aucune élection depuis 2009.

      J’entends l’argument: si tu ne votes pas, tu n’auras aucun droit de protester contre la politique menée par celui qui sera élu.
      J’en tremble. Mais je sais aussi que quand on vote pour un candidat qui perd, on s’entend dire « C’est la démocratie. Tu as été battu. Tu n’as donc rien à dire ».
      Plus amusant encore: quand on vote pour un candidat qui gagne (ça m’est arrivé, jadis) et que ce candidat mène une politique déplaisante, on s’entend dire « Tu as voté pour lui. Tu n’as pas à te plaindre ».

      Le principe du parlementarisme rationalisé est donc, quoi qu’on fasse « Ferme ta gueule et laisse nous mener la politique de Barre, la seule possible comme le montrent quarante ans de succès ».

      Je ne prétends pas que la solution que j’adopte soit plus productive que d’autres. Mais je vois mal comment on pourrait contester que c’est la plus économique ».

  63. Une journaliste britannique,s’inspirant de la célèbre ”lettre à Brigitte” (sans reconnaître sa dette-de peur sans doute, que la comparaison ne révèle très haut la pâleur de la copie) s’est amusée à imaginer la lettre que Toufriquet aurait pu adresser au courrier des lecteurs du journal,quémandant des conseils auprès de la psychologue chargée de réconforter les gens qui confient leurs problèmes ainsi que la réponse de celle-ci.

    Sur bien des points,elle le rassure:on l’accuse d’être homosexuel , qu’il ne s’en inquiète pas:en Europe tout joli garçon qui a soin de son apparence,se lave et sent bon est vite soupçonné d’homosexualité.

    En revanche,elle lui recommande de cesser de traîner sa Brigitte partout:quand il était ministre de l’Economie et des Finances, Madame participait aux réunions du cabinet.

    Est-ce que Theresa May impose Monsieur May à ses ministres ? Est-ce qu’Angela Merkel a besoin que son mari la soutienne par des hochements de tête lors des réunions de travail.?

    S’il veut être pris au sérieux comme président,il faut qu’il cesse d’avoir l’air d’un fifils à sa mémère.
    Franchement, on dirait que Brigitte le surveille, prête à lui essuyer la bouche après un repas ou à lui donner une claque pour avoir omis de se lever à l’arrivée d’une dame importante.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-4441790/Je-t-aime-Brigitte-JAN-MOIR-agony-aunt-Macron.html#ixzz4fJFYWNsd

  64. Un auteur que j’estime a écrit (bien avant les débuts de Sarko ou de MLP):
    « un mauvais avocat pourra toujours faire de la politique car les électeurs
    sont moins exigeants que les proxénètes. »
    Un autre que moi le connaît-il ?

      • Il en va de même des burnes:pas besoin de donner des consignes pour prouver qu’on en a.
        il est probable que Madame le Pen en ait:est-ce une qualité chez une femme ?

  65. La motivation de Toufriquet pour la présidentielle ?

    Maman lui a promis un lapin géant en peluche s’il est élu.

    On conviendra qu’il ferait moins de dégâts aux pelouses et au mobilier national que les labradors, les dogues argentins et autre bichon maltais *.

    Quant à la caissière, elle exhibe assez peu sa chatte en public, bouffée par un doberman du père.

    * on imagine mal Humphrey Bogart courir après pareille bestiole.

  66. Le Pen n’attaque pas Macron com il faut : elle le vise comme « mondialiste » alors que Macron est un sale prédateur français de chez français
    – Gerard Filoche (@gerardfiloche) April 27, 2017

  67. REVELATION !
    Je viens d’apprendre à ma mère que j’ai été échangé à la naissance, le 11 mai 1993, avec Emmanuel Macron…
    Elle a fait un malaise en bredouillant : « ….Charybde … Scylla … …Aaargh ! »
    Comme je la comprends, comme je la plains…uhuhu !

  68. J’ai réfléchi aux propos d’Emmanuel Macron lancés un peu à la volée : « Il n’y a pas de culture française » ; ben si ! le crime contre l’humanité aux dires du même Macron est une spécialité française !
    C’est une forme de culture de la mort, non ?

  69. Je vais solliciter une (grasse) subvention du ministère de la culture universelle (rue de Valois) pour écrire un manuel à l’usage des futurs enseignants de bonne foi : « L’histoire de France, ce long et perpétuel crime contre l’humanité ».

    Gérard Filoche me fera une préface sur « la sale race des Français prédateurs de tout et de rien » !

    • Il y a un principe juridique qui dit qu’on ne peut se prévaloir de ses turpitudes, et pourquoi pas si on est Français à la mode Macron ?

  70. Si Macron veut que la colonisation soit un crime contre l’humanité, qu’il aille le dire aux espagnols qui ont tué 8 millions d’indiens dans les mines d’Amérique du Sud et qu’il arrête de nous faire chier….

  71. Si encore un peu modestement il nous disait : « La culture sérieuse m’ennuie, je préfère le divertissement des folies bergères », on pourrait répondre au jeune homme pressé d’en finir avec le culte du sérieux : mais il n’y a rien de plus français ! Déjà Marie-Antoinette jouait aux folies bergères … pour faire oublier qu’elle était un peu trop autrichienne aux yeux du bon peuple.

    La culture française ? Rien de trop appuyé, glissez jeunes gens disait Victor Hugo n’appuyez pas !

  72. Sur TF1, Toufriquet du Touquet fait enfin son coming-out : « Je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin ».

    Tout contre.

    Il a aussi assumé son projet de viriliser son équipe : « mon futur gouvernement sera composé d’une quinzaine de membres et il sera paritaire »

    Ainsi s’effondre l’espoir des monorchides d’être enfin représentés.

  73. Syllogisme !
    Majeure : toutes les lois qui entraînent une détestable réforme du collège doivent être abrogées
    Mineure : or la loi Peillon entraîne une détestable réforme du collège
    Conclusion : donc la loi Peillon doit être abrogée.

    Et maintenant on se retrousse les manches et on en convainc les candidats aux Législatives !

    • « Et maintenant on se retrousse les manches… »

      Jean67,
      Si tu n’arrives pas à convaincre tes candidats aux législatives mais si ton courage légendaire te porte à quitter ta retraite pour re-traverser la voie du travail lorsque Macron sera élu, sache que tu trouveras du boulot facilement dans notre belle France accueillante ressuscitée: nourrir une mamie édentée, torcher le cul sale d’un Alzheimer, garder un garage de voitures de luxe la nuit, devenir technicien de surface, bref tu peux compter sur nous pour te remettre le pied à l’étrier.
      Bien à toi, camarade hors-sol !
      uhuhu…

      • Syllogisme selon Hervé :
        Majeure : toute loi qui saccage le collège est bonne et doit être conservée
        Mineure : or la loi Peillon saccage le collège
        Conclusion : donc la loi Peillon est bonne et doit être conservée.

  74. Nicolas de Bremond d’Ars, prêtre catholique au diocèse de Paris et sociologue : « Je ne peux pas voter Marine Le Pen ».

    Il n’a qu’à voter pour Dieu-Macron !

    • On doit reconnaître même si on est catholique avec la foi du charbonnier que Marine Le Pen ne s’est pas présentée comme réincarnation de la Sainte-Vierge et qu’il n’y aura pas de procès de canonisation dans quelques siècles sauf si elle accomplit des miracles le 7 mai prochain !

      P.S L’Eglise se réserve toujours des portes de secours.

  75. On se souvient du débat de 2007 entre Royal et Sarkozy ; Sarkozy habituellement offensif s’était monté très pondéré, très en retrait alors que Ségolène était une vraie furie argumentant jusqu’au burlesque des folies qui n’étaient pas douces.

    Le 3 mai est-ce que l’immodeste Macron va nous faire une numéro de mégalomane face à une Marine douce et ironique ?
    Le ton de la confrontation sera-t-il décisif ?

  76. Le 28 Avril 2017 à 12 h 06 min, jpbrighelli a dit :
    Inverser, inverser…
    Disons que j’ai adapté.

    …adapté à votre point de vue magistral.

    Soit dit en passant,j’ai l’impression que certains organes de presse britanniques (et leurs lecteurs-je pense notamment à The Spectator) ont bien étudié le cas Macron et s’en font une idée assez proche de la vôtre.

    Il est assez difficile de duper les Anglais.
    Les discours d’Hitler,disait George Mikes,eussent fait rire en Grande Bretagne.

  77. Jean-Marie Le Pen se dit choqué par l’hommage au mariage homosexuel lors de la cérémonie en l’honneur du policier Xavier Jugelé et de son compagnon Etienne Cardiles ; d’abord ils n’étaient pas mariés mais pacsés.
    Non ! ce qui m’a frappé c’est qu’en fait il s’agissait d’un couple bourgeois – Cardiles est fonctionnaire au quai d’Orsay.
    Dans le temps on recrutait les policiers plutôt chez les prolétaires.
    Pour répondre à Macron qui mettait pour la première fois de sa vie les pieds à Sarcelles et s’y trouvait bien (entouré d’un service de sécurité), je peux dire qu’un couple comme Jugelé-Cardiles aurait du mal à vivre dans une banlieue de ce style (que moi je connais mais que j’évite).

    • Macron a cru bon de plastronner en disant que Marine Le Pen ne pourrait pas s’y rendre en paix … y a pas de quoi être fier bougre d’andouille !

  78. Quelqu’un ici, mieux informé que moi, sait-il pourquoi le principal conseiller d’EM, s’est mis il y a deux ans, à 62 ans, en disponibilité de l’Education nationale, alors qu’il avait atteint l’âge requis pour faire valoir ses droits à la retraite ?

  79. Vous savez que l’écrivain Renaud Camus a été condamné par la justice française – les amis du procureur François Molins soi-disant en charge de l’anti-terrorisme ! – parce qu’il a décrit le phénomène qui est en cours en France, comment dans des banlieues islamisées de longue date comme Sarcelles on passe des incivilités à la petite délinquance, de la petite délinquance à la grande puis au djihad – et comment on devient tueur de flics comme Karim Cheurfi qui a assassiné Jugelé l’heureux pédé qui vivait dans des quartiers bourgeois.

    Vers 1985 j’allais régulièrement à Sarcelles car j’avais un ami homosexuel, ex-danseur du Lido des Champs-Elysées, qui y vivait plutôt mal que bien – il ne rêvait que de quitter le quartier et son hlm, ce qu’il fit quelques années plus tard.

  80. Le truc qui me gonfle de plus en plus c’est les constantes références à de Gaulle, surtout venant des ex-ennemis irréductibles du général…Une uchronie facile et lassante.
    N’oublions pas que tonton fut aussi algérie française. Aussi traître que son futur adversaire.
    Que je sache, de Gaulle n’avait qu’un intérêt en tête: le pays français. Peu importent les armes pour le préserver?

  81. Bayrou a retrouvé un morceau de la vraie croix de Lorraine : « Dupont-Aignan : qu’on ose se dire gaulliste en faisant un tel choix, immense honte ! »

    Il se prend pour tante Yvonne qui entendait régulièrement le général dire « Ferme les yeux et pense à la France » !

    • « Il se prend pour tante Yvonne qui entendait régulièrement le général dire « Ferme les yeux et pense à la France » ! ».

      Tiens, j’ignorais que l’Elysée fût un laboratoire d’expérimentation sodomite pour les époux De Gaulle. Merci pour l’info, Pierre !

  82. Les talents de Marine Le Pen .

    On sait que Toufriquet a le talent « d’attirer les talents » (j’ose espérer que Cédric Villani ne m’en voudra pas de reprendre l’expression qu’il a lancée avec tant de succès.
    Dugong ne se considère pas comme propriétaire des ses saillies…alors…Quant aux pollutions de Pierre Driout,elles sont invendables.)

    Quels sont les talents de Marine Le Pen ?

    Est-elle capable de « cligner de la vulve » comme le fait la talentueuse Winnie?

    Est-ce par cet art qu’elle attire vers elle les étalons de la pensée et de la politique?

    Démonstration par Winnie du clignement de vulve ,à partir de 2mn 50s environ.

    (NB:en cliquant sur CC,vous aurez des sous-titres engendrés par reconnaissance vocale automatique-avec parfois des confusions cocasses.)

    https://www.youtube.com/watch?v=jWnb6jGGX6w

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>