Photos de classes et de classe

Les élèves d’une classe de Terminale d’arts appliqués font parler d’eux sur la Toile pour avoir osé poser nus — ou presque — sur leur photo de classe.

Tout cela reste d’une indécence mesurée, y compris pour le prof debout à droite. Les rectangles judicieusement disposés occultent les pudenda — « ce qui doit être caché », traduiraient les mauvais latinistes. Dommage que ces jeunes gens n’aient pas pensé à y inscrire quelques sentences bien senties, dans le genre que Ben Vautier mit jadis à la mode D’autant que paraît-il, quand on a de bons yeux, on peut discerner un bout de sous-vêtement qui implique que l’on a osé, mais pas trop.

Mais peut-on oser à demi ? (Beau sujet, vous avez quatre heures).

Evidemment, le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. S’afficher dans le plus simple appareil est à la portée de tout le monde, et ça ne laisse plus rien à deviner. Alors qu’un ballon de rugby judicieusement disposé un torchon millimétré (c’étaient des commerçants normands il y a deux ans)ou une toge adroitement drapée — sur le Calendrier des Immortels, inventé l’année dernière pour protester contre la suppression du latin voulue par Vallaud-Belkacemcela vous a tout de suite un autre visage, si je puis dire.

Autre système : montrer le revers plutôt que l’avers (ici sur le calendrier d’une équipe féminine de rugby anglaise)

La référence la plus évidente, c’est le calendrier Pirelli, qui depuis quelques décennies fait fantasmer les chauffeurs routiers. À remarquer que la nudité y est rarement frontale, et que les accessoires en disent plus que l’anatomie (ici une giclée de lait sourdant aux lèvres du modèle comme un souvenir de bukkake) Mais la référence lointaine, et c’est là que nos petits loupiots de Terminale ont raté l’occasion de faire sens (mais bon, dans l’enceinte d’un lycée, cela aurait posé problème aux grincheux), c’est bien évidemment la statuaire grecque, réinterprétée par le pictorialisme du tout début du siècle —par exemple l’Adam et Eve de Frank Eugene ou les fabuleux plans de Leni Riefenstahl dans les Dieux du stade (dans son documentaire sur les Jeux de Berlin en 1936, disponible ici, voir en particulier les dix premières minutes) :

 

 

 

 

 

 

 

Aucun hasard si les rugbymen en quête de notoriété et de belles causes à défendre ont repris ce titre : le nu participe du néo-classicisme qui a inspiré conjointement l’art pompier régulièrement célébré dans ces chroniques et le néo-paganisme revendiqué parfois par le nazisme (il fallait bien finir l’année sur un point Godwin de qualité). Voir la statuaire d’Arno Breker :Allons ! Pour célébrer Noël et cette fin d’année quelque peu répugnante, à Berlin et ailleurs, le Maître de Bonnet d’Âne (une périphrase forgée sur le modèle du Maître du Retable de Schöppingen) a eu à cœur de dévoiler le haut, afin de ne pas tomber trop bas, et d’oser en dosant. Mais sitôt apparu, sitôt disparu — « le temps d’un sein nu / Entre deux chemises. »

Jean-Paul Brighelli

PS. Apparemment l’anthologie des littératures grecque et latine dont je faisais la réclame il y a peu a si bien marché que Gallimard est en rupture de stock. Du coup, des petits malins la proposent au triple de son prix sur Amazon. Cette civilisation me répugne.

122 réflexions au sujet de « Photos de classes et de classe »

    • Alors moi qui ai toujours la grippe et dont la fièvre ne tombe pas, je me suis demandée dans un premier temps si j’y voyais encore clair.
      Mais Driout va vous sauter dessus, Allons Bon va en faire tourner sa crème anglaise !!!!
      Ce n’est plus le ministère de l’EN que vous briguez, mais celui de la culture ? Franchement, entre la cuisine et l’art, je me dis tous les jours qu’il y a mieux à faire que de pourfendre les pédagos.
      Ne supprimez surtout pas la photo ! Cela va être trop marrant de voir les réactions ou leur absence. Au milieu des brumes dans lesquelles je suis, j’ai bien ri et vous en remercie.

  1. Quand on prend le métro tous les jours un Nu peut être rafraîchissant !

    P.S Je viens de vendre le « Métronome » de Lorant Deutsch qui raconte l’histoire de Paris à travers ses stations de métro mais cela manque de nus académiques … il y a bien Saint-Denis qui promène sa tête en petite tenue mais quand on a perdu la tête on fait un peu n’importe quoi même de l’exhibitionnisme – art on the street.

  2. Il serait regrettable (de Schöppingen) de tomber dans le triple panneau installé par le Maître (étalon) qui a flouté/coupé la marque de son simple appareil en tentant de nous faire croire qu’il a pris ce cliché par réflexe après être passé fugacement derrière le miroir.

    • L’Apollo de Brighelli fut retrouvé dans les restes du port de Marseille en l’an 3659 tout en morceaux, il en manquait le service trois pièces hélas !

      • Seuls surnageaient les deux masques vénitiens. Enigme pour les chercheurs. Pourquoi, objets si fragiles, avaient-ils résisté au bout de tant d’années?

    • A l’arrière-plan,si l’on regarde attentivement,on aperçoit une omoplate de Gong-Li (clin d’oeil à Hervé ?)

      Ou bien le Maître veut-il rappeler qu’il n’est point de plate-bande où il ne sente chez lui ?

  3. Les photos de classe, telles que celles recensées par des sites comme Copains d’avant permettent de voir le saugrenu de l’existence.
    Tel guignol assez rebelle se retrouve 30 plus tard rabbin.
    Tel mauvais élève se retrouve 30 ans plus tard diplômé Bac+ 8 et pédopsychiatre.
    Autre petit besogneux qui se retrouve numéro 2 d’un géant de Big Farma, alors qu’il ne cassait pas 3 pattes à un canard dans les écoles, grandes ou petites.
    La vie réserve bien des surprises.

    .

  4. On ne dira jamais assez de bien du rugby féminin (j’ai un peu pratiqué en équipe masculine ; dans une comme celle-là, je serais encore pendu aux séances d’entrainement)

    La dernière image risque de faire jaser (dans oumma.com par exemple ; je guetterai de temps à autre, histoire de ne pas rater ça), c’est dommage qu’elle ne soit pas destinée à vivre longtemps.
    Il m’est avis que (vu l’avis), des petits malins l’ont récupérée consciencieusement ; à la façon des conservateurs du patrimoine.

    • « Il m’est avis que (vu l’avis), des petits malins l’ont récupérée consciencieusement ; à la façon des conservateurs du patrimoine. »
      Il se murmurait même qu’en fond d’écran, l’oeuvre serait quantiquement parfaite. Serait-ce possible?

      • Ah non, non, non, vous ne comprenez vraiment rien à ce terme, demandez donc à votre ami physicien ou reprenez de l’aspirine, ou relisez les Sabines, je vais finir par avoir peur pour vous !

  5. Au jugement dernier, tous à poil, tremblants, sans appareil ni ballon pour ne pas trébucher au moment de passer au trébuchet * :

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/50/Polyptyque_du_Jugement_dernier.jpg

    Heureusement, pour le purgatoire comme pour la retraite, on peut racheter des années.

    * ce qui pose cette question fondamentale : peut-on pécher en gravité zéro ?

    PS : vous remarquerez qu’à Beaune, les tablettes de chocolat de Jésus sont planquées sous la tunique

  6. Câlinothérapie électoraliste :

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2016/12/23/35003-20161223ARTFIG00153-nicolas-dupont-aignan-a-l-offensive-contre-les-politiques-qui-font-souffrir.php

    Message : les méchants qui font pleurer Marianne ne l’emporteront pas au paradis.

    « le candidat présentera par ailleurs symboliquement ses vœux aux Français en janvier pour l’année 2017, au cœur d’un grand hôpital public. »

    Il aurait pu le faire depuis les Hospices de Beaune où on aurait pu le juger sur pièces.

    • http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2016/12/23/35003-20161223ARTFIG00153-nicolas-dupont-aignan-a-l-offensive-contre-les-politiques-qui-font-souffrir.php

      …  » son appel à «nettoyer» la classe politique lancé depuis le fief des Balkany à Levallois-Perret  »…
      Tactiquement c’est judicieux (Qui tient les hauts tient les bas) ; un tel appel, lancé depuis un nid de vautours haut-perché
      Il s’agit des meilleures copines du nain, les Balkany ; qui était le chef de Fillon de 2012 à 2015 , comme chef de l’état.
      En voilà un de créneau.
      – d’où on peut tirer, c’est cela aussi un créneau ; une ouverture entre deux merlons (Fillon-Le pen)

    • Les politiques comme Dupont-Aignan qui se réclament du gaullisme vont le faire jusqu’à quand ? Cela commence à devenir franchement décalé et n’avoir plus beaucoup de sens.
      Ils doivent se mordre les doigts les journalistes et zintellos qui se sont encartés à Debout la France.
      J’attends de voir quelles pirouettes ils vont trouver pour sortir et se rallier à d’autres plus porteurs pour leurs carrières. C’est le problème des paris, on ne choisit pas toujours le bon canasson. Pourtant là, c’était assez prévisible. En plus, ce sont des gens qui sont payés pour lire et réfléchir. Ils ont le temps, ils ne sont pas en cours toute la semaine.

          • Je trouvais juste, judicieux le choix de la cible, illustrant des  » dérives  » (restons poli) : les Balkany.
            J’espère que personne n’osera les présenter en victimes pour lesquels il faut compatir.
            Déjà, les canards et les oies gavés, j’ai du mal. Alors là, vous pensez bien.

            Peut-être que des vegans ayant consommé des champignons hallucinogènes lanceront une mobilisation contre le gavage des vautours.
            Qui sait ?

    • Pour l’instant c’est leur patrimoine immobilier qui est balkanisé, façon puzzle (au quatre coins … de partout)
      Le tout sous microscope de la justice ; un puzzle précis prend forme.

      C’est d’eux dont il s’agit initialement ; c’est eux le problème lorsqu’il s’agit de nettoyage.

    • Marcela Iacub a fréquenté un cochon supersonique – qui fut arrêté malencontreusement à l’aéroport de New York après un rapport éphémère avec une femme de chambre encochonnée.

  7. « Ce qu’il y a de créatif, d’artistique chez Dominique Strauss-Kahn, de beau, appartient au cochon et non pas à l’homme. L’homme est affreux, le cochon est merveilleux même s’il est un cochon. C’est un artiste des égouts, un poète de l’abjection et de la saleté. »

    C’est chic !

  8. Connaissez-vous « Benefits Supervisor Sleeping » ?
    C’est une peinture de Lucian Freud (descendant de Sigmund) datant de 1995 et vendue 33,6 millions de dollars en 2008 au milliardaire russe Roman Abramovich.
    Elle représente Sue Tilley 127 kilos au compteur. Bon poids, bon pied !

  9. Joyeux Noël à toutes et à tous !
    Je me mets aux fourneaux — en fait, j’ai commencé depuis un certain temps, la compotée d’oignons à la gelée de myrtilles, ça prend un certain temps. Et peler et épépiner des raisins aussi…
    Bon ap’, mes féaux !

  10. En ce lendemain de fête, il est temps de « penser positivement » comme nous le khonseillent les nouvelles putasses qui fleurissent comme cent fleurs à la surface de la litière des tendances troubles.

    http://www.lemonde.fr/m-moyen-format/article/2016/12/23/la-pensee-positive-une-entreprise-tres-lucrative_5053514_4497271.html

    Au Moloch, en l’absence de contenus à défendre, les nouveaux zipéaires seront tout désignés pour réenchanter le monde de l’école lors de messes positives où le pégreleux de base verra son potentiel de talent périodiquement « énergisé » *.

    PS : pour le bonheur de vos papilles, si vous avez la possibilité de trouver du bon foie de canard (ici, c’est 30 €/kg à la ferme), faites votre foie gras aux micro-ondes. N’écoutez pas Pericoloso, c’est excellent et très simple : 100 secondes (précises !) pour 450 g à puissance max (800 W), autres valeurs en proportions.

  11. Rien de mieux en effet.
    Je me suis décarcassé pendant des années, avec des cuissons au bain-marie, au four, dans des terrines serties à la pâte.
    (personne ne s’en plaignait, mais bon)

    Après, chacun son petit secret (poivre blanc, massage avec des alcools ou des vins doux, …) ; dont la qualité du foie.

  12. C’est Noël pour tous les enfants :

    http://www.liberation.fr/france/2016/12/24/la-violence-educative-ordinaire-desormais-interdite_1537316

    « Sont désormais interdites toutes les formes de violence éducative ordinaire (VEO), aussi bien verbales et psychologiques (crier, injurier, se moquer, humilier, mentir, menacer, culpabiliser, rejeter, chantage affectif…) que physiques (gifler, fesser, pincer, tirer les oreilles ou les cheveux, donner des coups de pied, secouer, saisir brutalement, bousculer, pousser, contraindre l’enfant dans une position inconfortable, le priver de nourriture…) ».

    Ah, que j’aime ces listes qui ne se terminent pas !

    J’ajoute donc volontiers instruire dans la première et sodomiser dans la seconde.

    Bonjour chez vous.

      • D’ailleurs, il se dit (à vérifier ; je ne citerai pas mes sources, j’ai honte) que dans la marine, les (qui ne sont pas les plus indisciplinés, la confusion entre la rébellion et la désobéissance a souvent été source de grand malheurs) choisissaient, à une époque, la sous-marinade.
        On y était moins étranglé/entravé/empêché (par le conformisme, le respect ou ce que vous voulez, qu’ailleurs)

        A mon humble avis, ça doit être pareil chez les embarqués dans les SNLE ; …  » vous faites ce que vous vous voulez, en respectant la chaine de commandement  »… ; vu la directive finale qui pourrait leur être donnée ; personne a envie de contester.
        (par évidence)

        Ça doit être beaucoup plus complexe (et en fait, non) ; pour l’état d’esprit, je ne doute pas un seul instant que ce soit quelque chose d’approchant.

        Il est vrai que barrer un voilier, cela doit être beaucoup plus plaisant.
        Même si les sponsors sont des grands groupes et que le bateau coute les yeux de la tête (ou un bras ; ça dépend des idiomes) ; ce n’est rien en comparaison du prix d’un SNLE

        D’autres ont traversé l’Atlantique à la rame
        (hommes, femmes ; c’est pareil)

        Il y a du monde chez les marins (qui ne sont pas tous barreurs)
        Comme marin d’eau douce, je sais de quoi je parle.

        • Sinon, à voile ; on peut tirer des bords.
          A vapeur ; c’est dépassé.

          Au bord du fleuve a coté duquel je vis actuellement ; ce sera à la nage (je m’adapte à mon environnement, vu que je connais depuis que je suis tout petit)

          J’ai de la chance ; je suis plus proche de l’amont que de l’aval
          (200 km plus loin, ce serait une autre façon de procéder, qui me sourirait ; la voile ou la vapeur, pourquoi pas.
          Ne faisons pas le commandant Charcot, se retourner dans sa tombe.
          Pour les mauvaises langues ; aucun rapport avec la salpêtrière et les présentations (je ne m’excuse pas d’insister) en grande pompe, dans ce XIXème à la con, de patientes définies hystériques, dans un amphithéâtre (vous voyez le rapport ?) blindé de messieurs barbus et de dames (pas sûr) oisives, occupant leur temps libre (corsetées et peut-être mal baisées ou pas, là n’est pas le problème) qui sait ?
          Plus tard d’autres ont parlé  » de théâtralisation de l’hystérique/ie  » et de tout ce genre de choses (contestation interne ; cela venait de chez des psys. Pas de ceux qui assistent au spectacle, encore et toujours)

          Je me souviens d’avoir échangé avec vous à propos du second empire dont je disais beaucoup de mal (ou peu de bien) : le cri de l’ignorant, probablement.
          Ce mardi, j’assisterai à une conférence (un historien local et plus) concernant
          … Le second empire dans la région… ; c’est moi qui résume, c’est mieux que ce que j’en dis. (la champagne-ardennes, la paca … ? ce n’est pas précisé)

          Tant de zones d’ombres ….

          Bizarrement, Surcouf n’est pas contemporain du second empire.
          Il est vrai qu’il ne s’agissait pas d’un artiste.
          (quoi que, en poussant un peu ; au risque de se faire virer de la salle d’arts plastiques)
          Il aurait fini le reste de son âge à St Malo, en honnête négociant.
          (merci du Bellay)

          Pour ce qui est de la mer, j’en connais (peu) moins de la surface que du dessous.

          Pour barrer des bateaux comme ça, il faut passer un cran au-dessus. (de mon rythme déjà ; je suis debout à 4 ou 5h00 et couché à 22h00 ou presque ; sauf nécessité).
          Des sommeils dits flash, environ 15 mn, voir plus mais pas énormément et plein d’autres choses à pouvoir faire.

          Ça peut taper sur le système ; vaut mieux être sérieusement ancré.

          Je n’ai pas répondu à la question :
          …  » pourquoi depuis 1964 quand Eric Tabarly vainquit les Anglais à la voile sur l’Atlantique les marins français sont-ils devenus les meilleurs barreurs au monde ? ….  »

          Je sais
          (vu qu’elle ne m’était posée, j’en profite)

          Sinon, il y a Althusser que je n’ai jamais lu (la fréquentation de commentateurs et d’étudiants philosophes, m’ayant suffisamment apporté)
          …  » Nietzsche, Marx, Freud ; ces trois enfants que le XIXème n’attendait pas  » ….
          La citation est incorrecte (je m’en suis expliqué juste avant)
          Des perfides ajoutant ; … » ils annonçaient la mort de dieu…

          Il ne sert à rien d’ajouter qu’Althusser, complètement dingue, dangereux et tout ce que l’on veut, a étranglé sa femme (qui en est morte) ultérieurement à ces écrits (important la chronologie) puis, plus tard soit mort en se défenestrant de son appartement parisien.
          (il faudrait déjà démêler la légende de la rumeur et du ragot, avant les faits)

          Sinon je n’ai rien contre le second empire
          (je n’y étais pas)

      • Évidemment si l’on veut parler de l’empire (pas le second, l’autre ; le rejeton de la Révolution) et de la marine, il vaut mieux éviter d’évoquer Trafalgar
        (je ne sais d’où venaient les barreurs).
        C’est un coup à Balkaniser un équipage.

  13. C’est quand même curieux ! Pendant longtemps la passion dominante en France ce fut de faire de la politique – maintenant en politique les Français ne touchent plus un calot – la scène politique est devenue un défilé de nullités plus crasses les unes que les autres.
    Par contre en marine à voile nous sommes des champions … juste au moment où la voile ne sert plus à rien !
    A croire que nous sommes spécialisés dans les disciplines inutiles !
    C’est plus beau quand cela ne sert à rien ?

    • Que répondre à un enfant qui demanderait ?
      Il est toujours possible d’expliquer, puerilement, la différence entre un pirate et un corsaire.
      comme qu’il a été rappellé dans un commentaire précédent par un parent (qui plus est peut-être même enseignant), les enfants aiment bien avoir le droit de…
      Ils ont bien raison ; lorsque l’on sait ce que l’on a pas le droit de (faire, penser … ?) on apprécie énormément (de faire, penser … ) d’avoir le droit.

      Donc la différence entre un pirate et un corsaire c’est que le corsaire ; il a le droit.
      (pour aller plus loin, il vaut lieux éviter la page wikipedia ; voir avec des historiens, notamment de la marine, et des juristes semble plus correct. Mais là il ne s’agit plus d’enfants, à qui l’on parle comme ça, à cet âge-là.)

  14. D’ailleurs même les gitans y’enadesbiens
    Et je suis scandalisé que les profs de français ne participent pas plus activement à la diffusion triomphale du rap gitan durant leurs cours au collège
    https://www.youtube.com/watch?v=iTe-ziyJ4FM

    Je connais même un prof de français qui prétend sauver la jeunesse des quartiers nord de Marseille par l’étude de Sophocle ou de Parménide alors qu’il ferait mieux de valoriser les diversités.

  15. Etre un ancien jeune y a rien de mieux !

    P.S Je ne parle pas pour moi ; aux dires de ma mère j’ai toujours été vieux jeu ! En somme j’étais intelligent déjà tout petit …

  16. Au sujet du « mal du siècle » tel que décrit par Alfred de Musset, Cédric Villani s’est fait une réputation avec son style old fashion, romantisme de la lavallière et couleurs voyantes sinon criardes !
    Ce look composite ne déteint nullement sur son humeur et il ne cultive pas le vague à l’âme.

  17. Le chanteur pop George Michael qui avait mon âge ou à peu près – et était donc un ancien jeune – a succombé à 53 ans à ses excès de drogue semble-t-il – cocaïne, héroïne, crack on ne sait trop ! – 53 ans est jeune aujourd’hui mais c’est un âge que la plupart des poètes du 19e siècle n’atteignirent pas !
    Nerval, Musset, Baudelaire, Lautréamont, Laforgue, Rimbaud, Verlaine etc

    • Mortellement ennuyeux le XIXème, passé Napoléon I.
      (beaucoup de tuberculose, un peu de syphilis et un pendu, dans cette liste ; Rimbaud se singularise, encore, avec un cancer)

        • Oui, je savais pour l’Hôpital.
          Il me semblait qu’il s’agissait d’une tumeur cancéreuse (au départ, du genou) entrainant une amputation, puis la mort.

          Et oui, elle a cherché à compenser.

          A t-elle cherché à répéter ?
          Je suis né à 500 m de l’endroit où il est venu au monde (lui, au domicile familial, vu l’époque)

  18. Rimbaud, les Ardennes
    C’est le couple cliché.
    On oublie ; Robert de Sorbon, le curé Meslier, Corvisart, Chanzy, Hachette (éditions), Macdonald (Wagram, Leipzig), Guillaume de Machault, Mehul, Taine, Boucher de Perthes .. puis Dhotel, Welter et plein d’autres.

    Chaque coin de France à ses  » génies  » locaux.
    Ne pas en être n’empêche pas de vivre.

  19. Soulagement dans le monde entier : contrairement à un bruit insistant (genre infra-sons destructeurs), Yvan Rebroff ne figurerait pas parmi les victimes du vol militaire russe.

    La preuve, d’après Mireille Mathieu, il serait déjà mort en 2008.

    • « La technologie ne doit être présente que si elle facilite l’apprentissage. Dans le cas contraire, il est préférable d’en rester au face à face classique avec le professeur », souligne Stéphane Justeau, directeur de l’IPA à l’Essca.

      Je m’en tiendrai donc là !
      Des ingénieurs pédagogiques ! My god ! Des ratés incapables de faire de l’informatique dans le privé. Ce sont déjà ceux-là qui s’occupent des réseaux dans les rectorats, ceux qui nous imposent des logiciels parfaitement obsolètes avec lesquels on ne peut rien faire ?
      Humm! Je vois déjà mes chères collègues courir se faire expliquer la bonne parole informatique par ces éminents spécialistes. Vastes rigolades en perspective !

      • « mes chères collègues »
        Vous ne prenez en considération que vos collègues féminines;est-ce à dire qu’à votre avis vos collègues masculins ne se précipiteront pas ?
        Seriez-vous misogyne ?
        « ces éminents spécialistes. » ces ingénieurs pédagogiques sont tous des hommes ,nécessairement ?

      • Pour une apparence scientifique moins fragmentaire, il est bon qu’un corpus doctrinaire comme le constructivisme se dote d’une vitrine technologique faite d’emprunts hétéroclites aux quincailleries électroniques actuellement bien profuses.

        D’où les « ingénieurs pédagogiques »…

        • Il est dommage que certains pédagogiciens se soient emparés du terme « constructivisme ».
          Il existe une école mathématique respectable qui se définit comme constructiviste.
          J’emprunte à
          https://plato.stanford.edu/entries/mathematics-constructive/
          une phrase d’introduction
          « Dans la mathématique constructive, l’expression « il existe » doit s’interpréter comme: »on peut construire »
          Lorsque nous vitupérons contre les pédagogiciens constructivistes ayons soin de préciser que nous n’avons rien contre les mathématiciens constructivistes.

        • Il est dommage que certains pédagogiciens se soient emparés du terme « constructivisme ».
          Il existe une école mathématique respectable qui se définit comme constructiviste.
          J’emprunte à
          https://plato.stanford.edu/entries/mathematics-constructive/
          une phrase d’introduction
          « Dans la mathématique constructive, l’expression « il existe » doit s’interpréter comme: »on peut construire »
          Lorsque nous vitupérons contre les pédagogiciens constructivistes ayons soin de préciser que nous n’avons rien contre les mathématiciens constructivistes.

  20. J’avais beaucoup apprécié :
     » Au moins sur l’Encyclopédia on sait que le type qui régule, voire censure un sujet est censé être un spécialiste du domaine. Sur wikipedia, quelles sont les compétences de Brogz sur le Moyen-Age ou de Kastor87 sur la physique nucléaire ? Et pourtant, ils sont avertis de toutes les modifications sur ces sujets et se chargent d’intervenir rapidement. Certains d’entre eux ayant des domaines de compétence qui vont des ondes sonores au droit anglo-saxon en passant par la pisciculture…  »
    Ainsi que ce qui précède.

    http://www.numerama.com/magazine/31360-face-a-l-omnipresent-wikipedia-encyclopadia-universalis-depose-le-bilan.html

    Il n’y a pas de rapport avec le sujet.
    Avec les thématiques abordées dans le blog, peut-être.

  21. Mon opinion sur les dictionnaires encyclopédiques est très mitigée …

    P.S Je ne lis pas les articles du « Monde » ; maintenant si le Maroc était un centre de réflexion philosophique cela se saurait …

  22. Curieux comme tous ces commentaires s’éloignent de votre sujet qui reste quand-même le nu, non?
    Or une vertu du nu, c’est l’absence de falbalas et de possibilités de diversion : le nu est sans doute l’expression la plus vraie du réel.
    Dommage qu’il fasse encore peur à certains…

  23. – A Fès, au Maroc, un homme présenté comme travesti et homosexuel a été lynché en pleine rue.

    – Maroc : Deux hommes condamnés pour homosexualité . Ils ont été poursuivis bien que la Constitution garantisse le droit à la protection de la vie privée.

    – ETRE HOMOSEXUEL AU MAROC. L’homosexualité au Maroc est frappée d’un double H : Hchouma (honte) et Haram (péché).

    – L’article 489 du code pénal du Maroc criminalise « les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe ». L’homosexualité est illégale au Maroc, elle est punissable de 6 mois à 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 120 à 1 200 dirhams.

    Voilà la régime que Dugong alias Daniel Krauss soutient ! Il n’y a en effet aucune chance pour que cet individu dégueulasse ait la moindre parcelle de mon estime … c’est un agrégé de sa propre merde !

    • Tiens, ça faisait longtemps que driout ne s’était pas laissé aller à vomir et déféquer en ces lieux …

      Vous en étiez plus coutumier à l’époque ancienne de votre amitié avec Yfig (que je ne salue pas).
      Sans compter que sur racisme et antisémitisme vous portez moins haut que ce ne fut le cas.
      C’est plus latent, rampant, insidieux, moins frontal.

      Comme quoi l’âge a parfois de ces vertus …

    • Chez anon(ymous), canal historique (sic !) c’est à dire depuis 2008 ; lutte contre la scientologie, …. pas les bouffonneries de certains.
      Le  » dox  » (divulguer l’identité d’un anonyme) est quasiment un crime.
      Évidemment, ici il n’y a pas d ‘ Office of Special Affairs avec qui jouer au chat et à la souris.

      https://www.youtube.com/watch?v=1ji-Kc7sX3I
      Je connais tous ceux qui ne sont plus masqués (les Français) ; comme moi ils sont grillés. Personne n’est mort à ce jour (juste des événements abracadabrantesques, des sales rumeurs qui courent, des gens qui vous soupçonnent de tout : formateur !)

      Disons que je suis hyper sensibilisé à ce genre de choses ; d’où ma réaction.

  24. Il se trouve que mon oncle Alain de Lattre (1923-2011) était professeur de philosophie au Maroc dans les années cinquante – c’est d’ailleurs là qu’en 1959 mon cousin est né – mais enfin c’était sous influence française ! Tanger était un havre de paix pour les homosexuels occidentaux.
    L’indépendance du Maroc a relancé les vieux démons de l’islam !
    Le judaïsme a une homophobie plus insidieuse ! Oui Zorglub je n’aime pas cette religion non plus comme cent autres d’ailleurs. Je suis désolé que cela vous défrise … mais que voulez-vous ce n’est pas moi qui ait commencé ce sont les monothéismes qui sont sexistes et homophobes !

    • P.S Zorglub avez-vous remarqué que vous êtes sur le blog de JPB qui ne porte pas vraiment dans son cœur les religions consacrées par l’ancienneté mais non par la raison ?

  25. Chacun voit midi à sa porte ! Moi je crois que les droits de l’homme et de l’homo sont plus importants que les salamalecs des hommes de religion … j’ai dix mille livres chez moi mais je n’en révère aucun en particulier – j’ai mes préférences – et je ne demande pas à mes invités de se découvrir et de faire des génuflexions devant chacun d’eux sous peine de mort !

    Chacun jugera de quel côté se trouve l’intelligence et la tolérance.

  26. La version, en ligne, de l’Encyclopédie
    (il n’y en a qu’une) donne pour nu
    http://encyclopédie.eu/index.php/logique/929124137-grammaire/7853517-NU
    Il faudrait comparer avec l’édition originelle.

    Le sujet c’est plus, l’image du nu, que le nu.
    Le nu suggéré, dans la photo de classe, qui fait jaser
    (via le web, où se cristallisent pas mal de choses ; comme si les puritains étaient légion ?)
    Le sous vêtement qui apparait (3ème personne en partant de la gauche ; la fille agenouillée) aurait du calmer tout le monde.
    La même photo, avec tout ce petit monde en sous-vêtement, tels qu’ils étaient lorsqu’ils ont posé, n’aurait peut-être même pas fait parler.
    Ils ont bien réussi leur coup.

    Pour les autres :
    Mais qui a peur du grand méchant nu ?
    (je ne vais pas m’étaler pendant des heures ; ces gens-là me choquaient, avant. Ils me tapent sur le système désormais)

  27. Alain de Lattre qui n’était pas du tout homosexuel – plutôt le genre Dom Juan à la Jean-Paul Brighelli avec ses élèves féminines – a écrit un important ouvrage en trois tomes sur Marcel Proust – « La doctrine de la réalité chez Proust » couronné par l’Académie française.
    Il n’a pas commencé par dire : Proust avait des mœurs infâmes condamnées sévèrement dans la Bible par les anges à Sodome et Gomorrhe ! Supériorité de la philosophie sur la religion.

    P.S Son père le commandant Robert de Lattre (1894-1944) héros de la première guerre mondiale et de la guerre en Pologne a été fusillé par les Nazis le 15 août 1944 à l’Ariane à Nice pour son appartenance à la France libre lors du débarquement des forces alliées.

  28. Notre wikipediant, expert en amalgames, voudrait nous rassoter de son pédigrée qui souligne, en creux, la molle dégénérescence qui mène jusqu’à lui.

    N’ayant pas eu, comme lui, la chance de tenir de troisième ou quatrième main quelques opinions rancies sur le Maghreb mais n’ayant pas pu m’empêcher d’observer les mœurs locales durant les quelques années que j’ai vécues dans une grande ville du sud marocain, je redis que sa lecture de l’article en question (dont le rapport avec l’homophobie est problématique) n’est qu’une énième putasserie de sa part.

  29. Les photos de classe, telles que celles recensées par des sites comme Copains d’avant permettent de voir le saugrenu de l’existence.
    Tel guignol assez rebelle se retrouve 30 plus tard rabbin.
    Tel mauvais élève se retrouve 30 ans plus tard diplômé Bac+ 8 et pédopsychiatre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *