Être « anti-système », c’est le bon plan

Mais cela suppose la collaboration des journalistes !

« Ça commence à faire beaucoup », fait remarquer le Huffington Post, dans un article consacré aux candidats qui se prétendent « anti-système ». Je suis d’accord. Si l’on peine à définir le système, une chose est sûre : il est vendeur de ne pas en être ! Mais les médias auraient tort de traiter par le mépris ce qui s’avère être une stratégie fort efficace… grâce à eux.

« Mais à la fin, c’est quoi, le système ? » / « Mais vous en venez, du système ! »

Un scepticisme dédaigneux accompagne en général ces réactions et peu de gens s’inquiètent de l’incohérence qui permet d’affirmer à la fois qu’un candidat vient du système et que le système n’existe pas. C’est qu’on confond système et système.

Dénoncer le « système » serait populiste. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à être populiste ; ce sont les démagogues qu’il faut craindre. Les populistes prétendent se faire les porte-paroles du peuple ; les démagogues s’efforcent de lui plaire, dans le seul but de satisfaire leur ambition personnelle.Cela ne signifie pas que tous les populistes soient recommandables. Nombre d’entre eux sont, en réalité, des démagogues. Mais passons.

La première chose à noter, c’est que ceux qui parlent « du système » entendent le dénoncer, le combattre (en face, on ne défend pas le système, on conteste son existence). Cela suppose 1. Qu’il existe, 2. Qu’il est illégitime.

« Personne n’est capable de définir le système », dit Jean-Michel Aphatie.

Eh bien moi, je répondrais: « le système, c’est vous ».

Et je le prouve avec ceci (00:14) :

Jean-Michel Aphatie vient de souligner à la fois l’existence du système et son absurdité. Il estime qu’il y a un « rapport de force » entre Zemmour et lui-même. Or, en tant que commentateur de la vie politique, un statut qu’il revendique, il n’a pas à entrer dans un rapport de force, théoriquement. En outre, il précise que ce rapport de force lui est défavorable. Or, la visibilité et, si l’on veut filer la métaphore guerrière, la force de frappe de Jean-Michel Aphatie est supérieure à celle d’Eric Zemmour. Aphatie bénéficie du préjugé d’objectivité qui lui permet de donner son opinion de manière tout  fait libre, tous les matins sur France Info quand il interroge les personnalités politiques. Zemmour est étiqueté « polémiste », ce qui le place d’emblée dans le camp adverse. Aphatie est en sécurité sur les plateaux de télévision, on ne l’invite pas pour l’attaquer, ni pour lui demander de rendre des comptes. Zemmour ne jouit pas de ce confort, sauf peut-être dans l’émission qu’il co-anime le mercredi soir sur Paris Première, une chaîne payante. Alors qu’Aphatie officie sur le service public. La présence de Zemmour sur RTL est régulièrement remise en cause. Mais jamais personne ne demandera l’éviction de M. Aphatie.

Le fait que le mot « polémiste » existe est une preuve de la réalité de ce qu’on appelle le système et une manifestation de sa nature profonde, de ce qu’il est vraiment : un appareil de contrôle idéologique.

Un système… de compensation

Personne ne pense que les médias doivent être représentatifs de la population. Enfin, moi, je ne le pense pas. Mais ils ne sont pas non plus censés en être les surveillants. Pourtant, actuellement, bien des collègues de M. Apathie considèrent qu’ils tiennent la dernière citadelle de résistance face à un peuple dégoûtant, arriéré, stupide et pétri de préjugés puants (peuple dont Zemmour et quelques autres seraient les figures de proue). Ils disent que leur mission est de « compenser ». J’insiste : ils le disent ; ici, ce n’est pas moi qui interprète l’implicite de leur discours. Pour eux, il ne s’agit donc pas de jouer le rôle de contre-pouvoir par rapport à la puissance du politique, mais par rapport à nous, à nos mauvais penchants. Et le personnel politique n’est qu’un autre canal de contrôle : vous pouvez voter pour celui-ci, il est clean ; pas pour celui-là.

Un système n’est pas mauvais en soi ; il est, point. Parce qu’un système, ce n’est jamais qu’un ensemble d’éléments qui entretiennent certains types de relations les uns avec les autres et forment ainsi un tout cohérent. On ne dénonce pas le « système solaire » : il n’est ni bon ni mauvais, il est.

On ne dénonce que des systèmes artificiels, des institutions humaines. Ou plutôt, on dénonce leur mauvais fonctionnement. Quand on s’en prend au « système de santé », on ne conteste pas son existence mais la manière dont il s’organise. De même pour le système scolaire, médiatique, démocratique, etc.

Or justement, « le système » est avant tout un « système de pensée » qui s’exprime dans un discours, celui des médias, lequel conditionne aujourd’hui le fonctionnement de notre système démocratique. Conformément à une grille de critères qui établit la distinction entre ce qui est bien et ce qui est mal, ce qui est intéressant et ce qui ne l’est pas, ce qui est scandaleux et ce qui est anodin, la parole médiatique autorise, censure, exagère, étouffe, magnifie ou dénigre le propos des politiques. Ainsi, l’armée de « communicants » qui entoure chaque candidat est censée l’aider à utiliser au mieux les médias en anticipant leurs réactions. Production et commentaire des sondages, goût pour le story-telling, suspense à trois sous (mais qui untel va-t-il choisir comme directeur de campagne parbleu ?), mise en scène des prises de parole, etc. Tout cela repose sur les médias. Même l’impression suscitée par les candidats est confisquée dans les séances de « décryptage ». Vous aviez été agréablement surpris par la prestation d’untel ? On vous assène, avec le ton de la certitude, qu’il a été très mauvais.

Il est donc inadéquat de parler du système médiatico-politique ou politico-médiatique comme si les médias et les hommes politiques collaboraient, au même niveau. En fait, le personnel politique consacre la prééminence de la morale portée par les médias… en s’y soumettant.

Candidat du système / hors-système / anti-système

Je fais attention à ce que je dis. Et si je « dérape », je me dépêche de « rétropédaler ». Voilà comment raisonne un « candidat du système ».

Un journaliste du Figarovox m’interrogeait récemment sur la notion de candidat « hors système » et je lui disais qu’un candidat, par définition, ne peut pas être hors du système ; sinon, il n’existe pas. J’ajoute ceci : la démocratie a été confisquée par les médias. A partir du moment où l’on est candidat, on accepte d’être un objet médiatique. Un candidat hors du système ne serait pas candidat à des élections. Ce serait un héritier du trône. Ou alors un apprenti dictateur sûr de son fait, s’appuyant sur la force pour commettre un coup d’État sans se soucier en rien de ce que les médias disent de lui. Il n’y a pas cela dans le paysage, actuellement. Et les prétendants au trône n’intéressent guère que Stéphane Bern.

On ne peut donc pas espérer gagner en étant hors du système. C’est, certes, ce que tente Jean-Luc Mélenchon avec sa chaîne Youtube mais il est indéniable qu’il dispose d’une notoriété antérieure au lancement de celle-ci, qui lui permet de continuer à exister en dehors des cadres médiatiques habituels. C’est fort et c’est même, je trouve, fort bien.

On ne peut être « hors-système », mais on peut être « anti-système ». Et actuellement, c’est un créneau très porteur. Le décalage, naïvement pointé (malgré lui) par Jean-Michel Aphatie, entre la puissance des grands médias et leur crédit auprès de la plupart d’entre nous, a atteint une telle ampleur qu’il devient intéressant de jouer à l’intérieur du système, contre le système. C’est ce qu’a fait Donald Trump. Apparaître comme la cible préférée des médias, accumuler les dérapages pour les voir, à chaque fois, tomber dans le piège d’une dénonciation systématique et bêtassonne (tiens, le correcteur automatique n’aime pas ce mot) est devenu une stratégie en soi. Il s’agit tout simplement de forcer les médias à être de manière caricaturale ce qu’ils sont devenus. De les utiliser contre eux-mêmes.

Pour l’instant, aucun candidat n’est vraiment anti-système dans cette campagne. C’est une posture, un discours. On veut apparaître comme anti-système sans oser prendre le risque de l’être vraiment.

Il ne suffit pas d’être « ni de droite ni de gauche » pour être anti-système, car cette étiquette marketing peut être une manière d’exister au sein du système sans jamais prendre aucun risque d’excommunication.

Et non, être issu des élites n’empêche pas, a priori, d’être anti-système, l’enjeu du rapport audit système étant sans relation avec l’origine sociale du candidat, ou son parcours.

En revanche, assurément, on ne peut pas être à la fois un « phénomène médiatique [...] salué par la presse » et un vrai candidat anti-système.

Les médias ne comprennent pas, ou font mine de ne pas comprendre : traitant de « l’anti-systémisme », ils parlent de « l’establishment », du « système politique », des « partis », de « l’ENA », des « élites », etc. Ils ne semblent pas voir que, quand on dénonce « le système », ce sont eux-mêmes, avant tout, qui sont montrés du doigt. Manuel Valls leur a mis les points sur les i : « C’est vous qui représentez le système, ce dont les Français ne veulent plus. »


Agacé, Valls s’en prend à des journalistes: « C… par BFMTV

On l’accuse alors, et peut-être à raison, de « jouer au candidat anti-système ».

Mais le fait d’avoir été Premier Ministre n’empêche pas, a priori, d’être authentiquement anti-système. Je ne dis pas qu’il l’est : je dis que les critères d’évaluation de son honnêteté ne sont pas valables. Et de fait, pour Valls comme pour les autres, c’est en réalité du comportement des médias à son égard que dépendra sa stature de candidat vraiment anti-système.

Vous êtes un candidat anti-système si…

Si les journalistes, unanimement, se sentent tenus de nous mettre en garde contre vous, s’ils s’accordent à ne diffuser de vous que des photos où vous avez une sale tête, s’ils ne relaient que vos gaffes, s’ils dénoncent vos dérapages, s’ils interrogent à tout bout de champ vos opposants les plus virulents, s’ils vous diabolisent à outrance, s’ils donnent l’impression que vous n’êtes pas soutenu, s’ils répètent que vous êtes incompétent, s’ils sélectionnent dans votre discours des bouts de phrases coupés de toute justification ou nuance en espérant vous discréditer, s’ils jouent à se faire peur en se demandant sans y croire si « cela pourrait être vous ».

C’est une chose de se dire anti-système. C’en est une autre, de le devenir. Il ne suffit pas de demander aux journalistes: « soyez gentils, détestez-moi. » Il faut mériter cette détestation.

120 réflexions au sujet de « Être « anti-système », c’est le bon plan »

  1. Le résumé de cet article a été réalisé il y a environ deux siècles de cela, par un certain Isaac Newton, dans sa troisième loi…

    Quant à Apathie, raser le château de Versailles, quel âne… Quelle pauvreté intellectuelle, quel stérilité digne d’un djihadiste à Mossoul ou Tombouctou…

    On peut admirer Versailles sans pour autant associer sa construction à la grandeur de la France, mais uniquement à celle, bien personnelle, d’un Le Nôtre ou d’un Le Vau…

    On peut aussi (comme moi), sans être chrétien, admirer les efforts des gens qui ont bâti les cathédrales.

    Tout « système », y compris la religion, est un moyen de domination. Mais ce n’est pas parce qu’une personne est dominée sur quelques points que sa production sera qualitativement moindre.

    L’unique exception à ce raisonnement réside d’ailleurs dans l’imposture démocratique, puisque cette dernière ne peut comprendre ni même s’accommoder du génie (comme disait Clemenceau, elle n’est jamais que le pouvoir pour les poux de manger les lions)!

    • J’avoue que les lois de la physique étaient loin de mon esprit quand j’écrivais ces lignes et qu’en réalité, je songeais à Herbert Marcuse. Il montre bien comment le système dominant, dans une société, finit par absorber même les forces qui lui sont hostiles, notamment en imposant un cadre de pensée obligé. Pour ce qui est de l’imposture démocratique, je n’ai pas d’avis sur la question. Il faudrait savoir si la démocratie peut vraiment être autre chose qu’un idéal ou, paradoxalement, un régime élitiste, comme elle l’était à Athènes (vous devez connaître cela, cher Démosthène).

      • Non ! la Démocratie ne peut pas être autre chose qu’un idéal, qu’une quête à l’infini dont la poursuite reste et demeure éternelle…
        « Tu ne me chercherais pas si tu pouvais me trouver » disait, sauf erreur de ma part, Cioran.
        A ne pas confondre avec » Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais pas déjà trouvé !… Les deux se complètent dans la quadrature du Cercle paradoxal .

      • La physique peut nous apprendre beaucoup de choses… Par exemple, le principe de Lavoisier peut tout à fait (à mon sens) être appliqué aux âmes (sous réserve que l’on parte du postulat que les âmes existent).

        Le pseudonyme de Démosthène aura été choisi plus en relation avec une histoire de cailloux, que pour l’appartenance à un système politique ou à une période donnée…

        La démocratie n’a (à mes yeux du moins) rien d’un idéal, partageant la boutade de Churchill à son sujet. Je trouve bien dommage qu’aucune alternative ou évolution ne soit proposée…

  2. Marine Le Pen, ou Zemmour, sont manifestement anti-système, au sens où l’attitude dominante des individus participant au système, envers eux, est de manifester leur détestation pour eux. Tandis que des quasi-inconnus comme Asselineau, Dupont-Aignan, Nikonoff…, sont réellement anti-système, au sens où l’attitude dominante des individus participant au système, envers eux, est de vouloir qu’ils n’existent pas dans le paysage audiovisuel. Ceux qui sont manifestement anti-système ne le sont pas réellement : car le système, loin de chercher à les éliminer du paysage audiovisuel, ne cesse de parler d’eux ; il les instrumentalise pour stériliser les mécontents : en poussant ces derniers à gaspiller leur vote en votant pour ce qu’ils représentent (le racisme). Tandis que ceux qui sont réellement anti-système ne peuvent l’être manifestement : car la stratégie du système est à leur égard est de ne pas du tout parler d’eux, pas même en mal.

    • Samuel, merci pour votre commentaire que je trouve très pertinent, même si l’on peut aussi considérer que « l’instrumentalisation » se fait dans l’autre sens : le pouvoir de Zemmour, c’est sa popularité. Les médias sont coincés entre leur désir de le réduire au silence (le choix de France Inter, qui ne l’invite jamais) et celui de faire de l’audience: on le fait venir pour l’assassiner. Et pour ma part, je ne suis pas sûre qu’il faille mettre sur le même plan MLP et Zemmour. La première a besoin du système, elle est moins libre. Elle fait typiquement partie des gens qui anticipent sans arrêt les réactions des médias. Zemmour n’est pas candidat, il est beaucoup plus libre.

      • D’accord avec Samuel et aussi avec la réponse de Mme Ricoeur.
        Cela dit, et plus généralement, je veux dire à Mme Ricoeur le plaisir immense que j’ai toujours à la lire, pour des raisons de fond comme de forme, et d’esprit. Merci.

    • C’est ce qu’on appelle la loi d’Asselineau : toute absence d’un groupe de personnes du paysage audiovisuel est forcément le fait d’une stratégie du système pour l’empêcher d’exister.
      Exemples connus : les fédérations anarchistes, les partis monarchistes, les larouchistes, les dirigeants de PME, les fans de Francis Lalanne.

      Et pas la peine de me répondre, je suis un bot de la CIA.

      • @ Ingrid et Jean-Gilles

        Vous avez sûrement raison de ne pas être entièrement d’accord avec cette vision des choses. Cette vision a une part de vérité car le système peut sembler avoir pour stratégie, envers les gens qui défendent des choses qui lui déplaisent : d’ignorer ceux qui ne lui ont pas donné de quoi les diaboliser ; et de parler seulement de ceux qui lui donnent une prise pour qu’il les diabolise. Mais il faut espérer que cette vision n’est pas entièrement vraie, car sinon cette stratégie du système, par laquelle il nous enfermerait, serait sans faille. Il faut donc espérer qu’il soit possible à des gens de se faire connaitre du public, sans que le système le veuille, au point que le système soit finalement obligé de parler d’eux. Comme quand le système est bien obligé, après un non à un référendum, d’en parler…

        • Le principe de la tyrannie, c’est « ferme ta gueule ». Le principe de la démocratie, c’est « cause toujours ».

          Jusqu’au jour où apparaît un Dieudonné… Et ou la démocratie reprend alors bien vite son vrai visage.

          Asselineau, Dupont-Aignan, Nikonoff, n’ont pas vécu un millième de ce qui a été fait à l’encontre de cet homme par le « système » pour ses opinions sur certains évènements historiques passés.

          Ne vous inquiétez pas pour Dieudo, à force de dire tout haut des choses qu’il ne faut pas, il finira sa carrière par un accident de moto dans un camion.

          Ledit camion sortira d’une gendarmerie, et il faudra attendre une trentaine d’année pour connaître le nom de celui qui le conduira (qui sera bien sûr celui d’un ex des renseignements).

          Toute ressemblance avec des évènements passés étant bien sûr pure coïncidence…

          Et pour ceux qui auraient des doutes sur la continuation de ces bonnes pratiques par le « système »…

          https://fr.news.yahoo.com/premier-d%C3%A9bat-la-primaire-la-235503881.html

          Tous les candidats à la primaire de la gauche ont reconnu être en faveur des meurtres au nom de la raison d’état.

          Et tous se définissent comme homme (ou femme) d’état. Mais aucun n’est pour l’instant bénéficiaire de la protection accordée au chef de l’état dans le cadre de ses fonctions.

          Pour mémoire, l’article 24 de la loi sur la liberté de la presse prévoit que « Seront punis de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article précédent, auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet, à commettre l’une des infractions suivantes :
          1° Les atteintes volontaires à la vie »

          Le dicton arménien le dit bien, la justice est pour les riches, le châtiment est pour les pauvres…

      • Jean-Gilles Mongendre, l’espace discussion, sous l’un de mes posts, a récemment été pollué par des pubs pour du viagra. J’ai ostracisé ces spams. Mais je n’ai rien contre les bots de la CIA, même quand ils sont fans de Francis Lalanne.

  3. Je me suis encore régalé de la justesse et de la pertinence de vos arguments.
    Le positionnement hors système pour un candidat n’est qu’une manière de se déclarer « candidat du changement ». Le vrai changement serait de prendre en compte l’observation de Robert Reich sur les courbes de croissance du RNB et des salaires moyens qui ont été parallèles jusqu’en 1978 date à laquelle le décrochage de la courbe des salaires à commencé et depuis la différence a toujours augmenté (voir aussi le travail de Picketty sur les inégalités).
    Nous savons tous que tous les candidats vont nous resservir la même soupe horrible qu’on nous sert depuis Giscard et qu’ils ne toucheront surtout pas à la sacro-sainte financiarisation de l’économie source de toutes les crises et problèmes.
    Macron n’est pas un banquier /Enarque, Marine LP n’est pas l’heritière de son père, Philippot n’est pas un Enarque, de même que Vals ou Hamon ne sont pas d’ancien ministres du président sortant.
    On peut continuer la litanie des « hommes nouveaux ».
    En fait se déclarer hors système, ça revient à pointer du doigt une supposée connivence entre les intellos, les médias et les politiciens dont on est soi-même exclu.
    Et l’avantage c’est qu’il s’agit d’une auto déclaration non vérifiable.
    Dans un reportage sur les supporters de Trump par C+ le reporter interviewait des ouvriers du Middlewest pro Trump devant une affiche qui déclarait (je cite de mémoire) <>.

  4. Antisystème ? Voyons :
    Macron n’est pas antisystème : c’est un banquier spéculateur qui a été ministre de l’économie socialiste. Il n’a toujours pas de programme politique à ce jour.
    Fillon n’est pas antisystème : c’est un conservateur qui a été premier ministre de droite. Point.
    Mélenchon a acquis la légitimité d’être antisystème puisqu’il clame depuis longtemps une 6ème République.
    Hamon se prétend antisytème, pourquoi pas, si on regarde ses idéaux utopiques de gauche.
    Le Pen est antisytème puisqu’elle n’a jamais fusionné avec d’autres grands partis en tactique politicienne.

  5. A SAMUEL
    « en poussant ces derniers à gaspiller leur vote en votant pour ce qu’ils représentent (le racisme). » . Ce dernier mot, associé illico à la motivation de l’électeur du parti sus-désigné, semble relever du réflexe de conditionnement pavlovien, destiné à susciter irrationnellement la détestation et le rejet.
    Asselineau, Dupont-Aignan (pas si inconnu que ça dans les médias), Nikonoff…etc, si leurs partis et leurs idées représentaient une réelle force électorale ou sociale, ne doutons pas que, comme pour les partisans du Brexit, « le système » ne les oublierait pas.

    • Je ne voulais pas dire que le FN est un parti de racistes, mais seulement qu’il représente le racisme. Peut-être que Marine Le Pen n’est pas raciste, et que nombre d’électeurs de ce parti ne le sont pas tant que cela non plus. Mais le FN représente le racisme, aux yeux de bien des gens, notamment des jeunes, des noirs, des beurs… Du coup en votant pour lui vous êtes sur d’être pris pour un raciste par beaucoup de gens. De plus, le FN représente le racisme, ou la xénophobie, aussi aux yeux des gens assez racistes ou xénophobes, qui votent justement pour cela pour ce parti : en votant pour ce parti, en plus donc de passer pour un raciste aux yeux de bien des gens, vous vous retrouvez en plus parfois en assez mauvaise compagnie. N’est-ce donc pas suffisant pour dire que le vote FN, même quand il n’est pas motivé par du racisme, est un gaspillage de son bulletin de vote, du fait que ce parti représente le racisme ?

      • C’est le principe de la « reductio ad hitlerum », de la « Bête immonde », du « retour aux années les plus noires… » etc. Et ça marche !!!Pas pour moi!

        • Mais pourquoi, si vos idées ne sont pas racistes, vouloir les défendre sous une bannière (celle du FN), qui représente le racisme ? Ne serait-il pas plus simple de défendre vos idées sous une bannière plus vierge ?

          • J’ai essayé, en militant 10 ans avec Dupont-Aignan. En vain manifestement. NDA ne prend pas, qu’y puis-je?
            La France est en danger de mort, avec comme dilemme: la soumission ou la guerre civile. La seule « force » capable -peut-être – de nous éviter le pire, c’est le FN.Vous voyez une autre solution ? Pas moi.
            De gaulle n’a pas hésité à travailler avec le PC stalinien pour combattre l’Allemagne nazie.
            Vous voyez une autre solution pour sauver le pays de l’islamisme qui vient?
            Fillon? Vous rigolez.

          • En accord avec Kant selon qui (si j’ai bien compris), la moralité de nos actes réside dans l’intention qui les guide, je suis loin de trouver immoral de soutenir le FN avec de bonnes intentions. Mais d’un côté, je trouve que cette stratégie s’enlisera toujours dans les malentendus, étant donné ce que le FN représente. D’un autre côté, je ne trouve pas la situation de la France désespérée, au point qu’il soit nécessaire d’avoir recours à une telle stratégie : il y a encore d’autres choses possibles…

  6. Chère Ingrid, merci pour cet excellent article! Cela fait déjà plusieurs mois que je lis avec gourmandises vos articles et autres chroniques. Pour nous autres étrangers, qui ne sommes pas toujours au fait des nuances et finesses de la langue française, vos “décryptages“ sont de véritables pains bénits! Inutile de vous dire que je n’ai personnellement aucune sympathie pour l’apathique personnage auquel vous faites allusion dans votre article: sa “proposition“ de raser le château de Versailles n’est pas passée inaperçue chez nous, et nous étions plus d’un à nous demander comment un responsable médiatique pouvait sortir de telles sornettes! Continuez votre magnifique travail que j’oserai qualifier de “salubrité publique ». Salutations les meilleures en provenance du Danemark!

  7. Il eut été judicieux de définir  » système  » avant d’en …causer. Le système invoqué par notre Ingrid semble être la forme la plus élémentaire, celle que l’habitude et la répétition consacrent comme normale. En fait ici système égale norme courante, pratique habituelle. Le sens le plus pauvre, le plus restreint : l’ordinaire.
    En sortir n’est donc ni difficile à concevoir ni difficile à faire : un simple démarquage, un simple écart suffit.
    …consacré par les médias, dit Ingrid. Le contraire est improbable, impossible? Vu la recherche systématique (!) du scoop par ceux-ci. Toute déviance minimum est guettée pour être mise en épingle.
    Il reste vrai que l’anti-système soit un bon plan, vu la fatigue de l’usager noyé malgré lui dans le système régnant auquel il lui est difficile de se soustraire. Toute opportunité d’y ėchapper est ainsi séduisante.

  8. Autre cosidération sur « système « . Le courage ou la vertu, n’ont pas d’existence ontologique, on ne les met pas en bouteille, mais ils ont une apparence d’existence à condition d’un acteur qui en fasse preuve et d’un témoin qui en atteste.
    Système n’a même pas cette existence fictive car système n’est même pas un concept, c’est un mode de faire, une recette , une mėthode , ça n’est rien en soi, un mécanisme, un algorithme de traitement de concepts, pas un concept lui-même. Mot très curieux …à l’opposé de sa signification vulgaire objet de l’article d’Ingrid.
    Bon, je sors.

  9. Il me semble que le seul moyen d’être hors ou anti système, c’est de ne pas compter sur la communication, mais seulement sur ses actes.
    Le système n’a pas le pouvoir de changer le réel.
    Alors dans un régime « démocratique » où la communication est reine, existe-t-il une autre voie que les « Gracques » ou le cesarisme?

    • Ma réponse sera insuffisante, car ce n’est plus un commentaire sur internet qu’il faudrait écrire, mais un essai politique. Il faut donner une réponse aux questions : que devons-nous faire, que pouvons-nous espérer, en tant que citoyens de ce pays ?, en assimilant dans la réponse tout ce que notre époque a de nouveau, notamment donc le coté multiculturel de notre société. A la première question, il faut répondre d’une manière juste envers nous-même et les autres. Il faut ensuite se rendre compte que l’endroit où nous conduit de faire ce qu’il faut faire, est un endroit désirable, qui peut donc tenir lieu de réponse à la deuxième question. Il faut enfin évaluer s’il est possible que notre société aille vers là, si en particulier elle a besoin, pour y aller, d’y être conduite par la bannière du FN…

  10. I have been browsing on-line greater than 3 hours as of late, yet I
    never discovered any fascinating article like yours.
    It is beautiful worth enough for me. Personally, if
    all site owners and bloggers made just right content as you did, the net will be much more helpful than ever
    before.

    My homepage … Kiersten

  11. I really love your site.. Excellent colors & theme. Did you develop this site yourself?
    Please reply back as I?m attempting to create my own site and want to know where you got this
    from or just what the theme is named. Thanks!

  12. Hello there I am so glad I found your weblog, I really found you by
    mistake, while I was browsing on Google for something else, Anyways I am here now
    and would just like to say cheers for a incredible post and
    a all round exciting blog (I also love the theme/design), I
    don’t have time to go through it all at the minute but
    I have book-marked it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will
    be back to read more, Please do keep up the excellent job.

  13. I’m very pleased to uncover this site. I need to to thank you for
    ones time for this wonderful read!! I definitely enjoyed every bit of it and I
    have you book-marked to see new things in your web site.

  14. Hey fantastic blog! Dooes running a blog similar to this take a
    great deal of work? I have virtually no knowledge of programming however I was hoping to start my own blog soon. Anyway, if you have anyy suggestions or tips for new blog owners please share.
    I know this is off topic but I simply wanted to ask.
    Thanks a lot!

  15. Oh my goodness! Awesome article dude! Thanks, However I am going through problems with your RSS.
    I don’t understand the reason why I can’t join it. Is there anybody else having the same RSS problems?
    Anyone who knows the answer will you kindly respond? Thanks!!

    my blog; hand blender

  16. I am extremely inspired along with your writing skills as well as with the format on your weblog.
    Is that this a paid subject or did you customize it yourself?

    Either way keep up the nice high quality writing, it’s rare to peer a nice
    weblog like this one these days..

  17. Cette tondeuse a été spécialement conçue pour les contours et le «
    Styling créatif ». Cette tondeuse vient très souvent en complément
    d’une tondeuse cheveux pour effectuer les finitions facilement et rapidement.

  18. I have been exploring for a little for any high-quality articles or blog posts in this kind of house .
    Exploring in Yahoo I ultimately stumbled upon this web site.
    Studying this information So i’m glad to exhibit that
    I’ve a very excellent uncanny feeling I discovered just what
    I needed. I most undoubtedly will make certain to do not put out of your mind this site and give it a look regularly.

    Feel free to visit my blog https://www.behance.net

  19. Hi there, just became alert to your blog through Google, and found that it is truly informative.
    I am going to watch out for brussels. I’ll appreciate if
    you continue this in future. Numerous people will be benefited from your writing.
    Cheers!

    Stop by my web-site http://

  20. Web Design Colorado Designers are the graphic artists responsible
    for the look of the site. For Frisky Kitten, I am currently in the process of designing it,
    while doing other things, like crocheting a bunch of can cozies to help raise money for a family member who had an accident and doesn’t have insurance,
    maintaining Purlsand – Puffs. If you like their
    work and if their previous clients assure you they
    are reliable, they could be the company for you.

    Feel free to visit my blog post https://www.behance.net

  21. Hello there, just became alert to your blog through Google, and
    found that it’s really informative. I am gonna watch out for brussels.
    I�ll be grateful if you continue this
    in future. Numerous people will be benefited from your writing.
    Cheers!

    My weblog http://

  22. Hello! I could have sworn I’ve been to this blog before but after reading through some of the
    post I realized it’s new to me. Anyhow, I’m definitely delighted I found it and I’ll
    be bookmarking and checking back often!

    My site … http://

  23. Unquestionably believe that that you stated. Your favorite reason seemed to be at the web
    the easiest thing to consider of. I say to you, I certainly get annoyed while other folks think
    about concerns that they just don’t recognize about. You controlled to hit the nail upon the top and outlined out the entire thing
    without having side-effects , other folks could take a signal.
    Will probably be again to get more. Thanks!

    Here is my blog; https://www.behance.net

  24. The main reason why following current web design trends even just a little is all right sort
    of falls along the lines of pleasing the public that
    is seeing such new trends and expect to see it continue; it is also most
    likely proving to be successful in the internet realm. WordPress delivers an open resource that is definitely fully zero expense.
    There are different style sheets that can be scalable according to the situation and that
    are used in responsive design.

    my site https://www.behance.net

  25. Hello there, just became alert to your blog through Google, and found that it is really informative.
    I am going to watch out for brussels. I’ll be grateful if you
    continue this in future. Numerous people will be
    benefited from your writing. Cheers!

    My homepage – http://

  26. Hey! I could have sworn I’ve been to this blog before but after browsing through some of the post I realized it’s
    new to me. Nonetheless, I’m definitely happy I found it and I’ll be book-marking and checking back frequently!

    Feel free to visit my weblog – http://

  27. Hey I know this is off topic but I was wondering
    if you knew of any widgets I could add to my blog that automatically tweet my newest twitter updates.

    I’ve been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this.
    Please let me know if you run into anything.
    I truly enjoy reading your blog and I look forward to your new updates.

    My web-site; http://

  28. Hello, i think that i noticed you visited my site thus i came to �return the want�.I am trying to find issues to improve my web site!I assume its good enough to make use of some of your
    ideas!!

    Here is my webpage http://

  29. Oh my goodness! Incredible article dude! Many thanks, However I am encountering issues with your
    RSS. I don’t know why I am unable to subscribe to it.

    Is there anybody else having identical RSS issues?
    Anyone who knows the solution can you kindly respond?
    Thanks!!

    Here is my blog :: http://

  30. Hire web designer from renowned web designing firms and see
    what magic they create for you. For Frisky Kitten, I am currently in the
    process of designing it, while doing other things, like crocheting a bunch of can cozies to help
    raise money for a family member who had an accident
    and doesn’t have insurance, maintaining
    Purlsand – Puffs. They want to deal with the most trustworthy business.

    my webpage – https://www.behance.net

  31. Fantastic beat ! I wish to apprentice while you amend your web site, how can i subscribe for a blog site?
    The account aided me a acceptable deal. I had been tiny bit acquainted
    of this your broadcast offered bright clear concept

    Here is my blog post; garcinia cambogia alcohol consumption (Lelia)

  32. The issue of reimbursement emerged during Tuesday’s Senate Banking Committee hearing, when lawmakers including
    Jon Tester grilled wells fargo credit card online Fargo
    Chief Executive Officer John Stumpf concerning the possible ripple results of unauthorized accounts that bank employees setup to help
    meet sales goals. He persuaded them to invest in, among other pursuits, a
    hospital in Sri Lanka that has been similar for the high-profile Doctors Without Borders.

  33. During trail runs, the elevated cadence seems like it’s decreasing
    the affect on my legs throughout downhill running, and
    maintaining brief strides with excessive cadence helps me to proceed running somewhat than swap to hiking on uphill sections.

  34. After that factor’s started changing fast within the
    US. During the 40′s our troopers have been concerned in World War II, and the market on sneakers took a downfall as a countless variety of men went to the front line, with lots of
    ladies manning the medical stations.

  35. If you are a median man somewhere between 34 and 56 years of age
    and you are selecting your trainers for your early morning jog
    across the park, then you may probably just go to your
    native Foot Locker and pick out a pair of Reeboks or Nikes that suit
    your ft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>