Osez le pied féminin français !

Le zappeur internaute, qui ne survole souvent que les titres, croira sans doute à une allusion salace aux (més)aventures de Georges Tron. Il n’en est rien. Constatant qu’aucune organisation féministe n’est jusque là montée au créneau, c’est à moi de m’y coller, ce qui ne laissera pas d’étonner, surtout lorsqu’on a lu certaines livraisons récentes.

Il se trouve que notre équipe nationale de football féminin participe actuellement à la coupe du monde qui est organisée en Allemagne. A la fois patriote et amoureux du ballon rond, j’aurais aimé assister devant mon petit écran aux exploits de nos valeureuses footballeuses, d’autant que celles-ci obtiennent de très bons résultats. Après avoir battu le Nigéria par la plus petite des marges (1/0), nos joueuses ont étrillé le Canada 4 à 0. Rappelons qu’en Amérique du Nord, le championnat de foot féminin est professionnel alors que ce n’est pas le cas en France où seul l’Olympique Lyonnais, qui a d’ailleurs remporté la dernière Ligue des champions féminine, a permis à des footballeuses de devenir pros.

On aurait pu espérer que le service public de télévision se porte acquéreur des droits de retransmission de la compétition. On aurait aussi pu souhaiter qu’une chaîne adorant le foot comme Canal +, qui fustige souvent le sexisme des puissants, diffuse au moins les matches de l’équipe nationale. A défaut, une chaîne de la TNT, comme Direct 8, aurait pu offrir au plus grand nombre la joie d’assister aux exploits de nos Bleues.

Nenni ! Pour voir l’équipe de France de foot féminin, il faut être abonné à un bouquet comprenant la chaîne Eurosport. Croyez-moi si vous voulez, mais je suis absolument scandalisé par ce mépris de nos grandes chaînes de télé pour le foot féminin. C’est bien la peine d’avoir une femme au ministère des sports ! Jouanno, démission !