Plagiat à l’Elysée

Le Président de la République intervenait ce mercredi à l’occasion de la remise des écharpes d’or de la sécurité routière. A cette occasion, il a annoncé un train de mesures dont l’objectif est de réduire encore le nombre des tués sur les routes.

Parmi ces mesures, deux retiennent notre attention.  A partir du printemps prochain, il deviendra obligatoire de disposer d’un éthylotest dans sa voiture sous peine de contravention de première catégorie, à l’instar du fameux gilet jaune depuis quelques années. Si nous approuvons cette décision, nous regrettons qu’une amende de deuxième catégorie ne vienne pas sanctionner les automobilistes qui ont le mauvais goût de placer le fameux gilet fluo sur leur siège et qui -n’en doutons pas- trouveront tout aussi esthétique d’accrocher l’éthylotest à leur rétroviseur entre le fanion de l’OM et la fausse queue de castor.

En revanche, la décision du Président de la République de créer une Journée nationale des victimes de la route me scandalise personnellement. Non pas qu’une journée dédiée supplémentaire ne soit a priori gênante. Mais, il s’agit d’un plagiat éhonté du projet de réforme calendaire d’Eva Joly que Causeur avait divulgué en début de semaine dernière. Qu’on s’entende bien : que le Président lise d’excellents sites aurait plutôt tendance à nous réjouir. Mais qu’il plagie la copie des petits camarades en s’attribuant le travail, tel la première Rama Yade venue, voilà qui n’est guère digne d’un Chef de l’Etat.