Bécassine vire à gauche

À la une cette semaine : menaces des indépendantistes bretons et diktats des fédéralistes européens… De Gaulle, reviens, ils sont devenus fous !

Facebook Bécassine : bonne ou mauvaise ?

Autrefois, la gauche s'en prenait aux exploiteurs. Maintenant, elle s'en prend aux exploitants.

Autrefois, la gauche s’en prenait aux exploiteurs. Maintenant, elle s’en prend aux exploitants.

Le réflexe pavlovien du « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » est tellement prégnant chez les gauchistes qu’ils en perdent tout sens du ridicule. Ainsi l’appel au boycott du film de Bruno Podalydès a-t-il été abondamment commenté sur Facebook – mais toujours pour s’en moquer.
Il faut dire que le site indépendantiste Dispac’h BZH a mis la barre très haut avec son manifeste contre la « pseudo comédie » Bécassine, « insulte en termes d’identité et de mémoire ». Et les camarades de rétablir l’atroce vérité occultée par le film : « Opprimées parce que femmes, stigmatisées parce que Bretonnes, exploitées parce que prolétaires, voilà la seule réalité qui s’applique à Bécassine ! »
L’ensemble du texte est aussi rigolo, sauf sa conclusion en forme de menace même pas voilée : « Pour les salles récalcitrantes qui voudraient tout de même le diffuser, nous annonçons une campagne de boycott actif qui ne prendra fin qu’avec la déprogrammation de Bécassine. »
Heureusement que la quasi-totalité des Bretons ne sont pas comme ça ! Sinon, on leur donnerait volontiers l’indépendance…

Facebook, Twitter Farce insoumise

VA 79 Melenchon Italie

“Le Gorafi” ? Non, Mélenchon !

La situation politique inédite en Italie a engendré des comportements inattendus. On a ainsi vu nombre d’internautes souverainistes-de-gauche relayer l’article publié sur le site de Valeurs actuelles, sous le titre : « Putsch eurocratique : Macron salue le « courage » de Mattarella ».
La nouveauté n’est pas tant que l’hebdo soit repris par de supposés adversaires politiques ; mais d’ordinaire, ceux-ci ne manquent pas de prendre leurs distances. Ici, foin de ces précautions ! Le papier a circulé tel quel, sans avertissement liminaire. Il faut croire que le « courage » du président italien et les félicitations du nôtre, le tout sur fond d’injonctions allemandes, ça en a exaspéré plus d’un.
Surprise dans la surprise : sur ce coup-là Mélenchon, le plus bouillant de nos eurosceptiques, n’est pas sorti de ses gonds. Certes, sur son blog, il ne ménage pas le « syndic de faillite » Mattarella, les « diktats de Bruxelles » et la « brutalité des gouvernants allemands ». Mais il a eu la bonne idée de présenter l’ensemble sous le titre ci-contre, qu’on croirait tout droit sorti du site parodique Le Gorafi.
Résultat : le bon gag de Jean-Luc a été très largement repris sur les réseaux sociaux et, là encore, bien souvent par des adversaires. Comme quoi, en politique, on a toujours raison de mettre les rieurs de son côté. Du moins tant que ce n’est pas interdit par une directive européenne…

Facebook L’avis des bêtes

VA 77 Lion Gazelle

Une seule solution : mettre en cage tous les lions !

À quoi bon se moquer des végétariens intégristes ? Ils s’en chargent fort bien eux-mêmes. Ainsi une vidéo postée sur Facebook par « I Am Vegan TV » a été amplement relayée par des internautes carnassiers et fiers de l’être – ce qui n’était sans doute pas le but de la manœuvre. On y voit David Olivier, des Cahiers antispécistes, répondre aux petits malins qui font remarquer que dans la nature, la vraie, les animaux se bouffent volontiers entre eux. « Oui, explique-t-il, la souffrance du lapin et de la gazelle importe. » Et pour y mettre un terme, une seule solution : « changer la nature » ( !) « C’est la seule réponse crédible ( ?) qui permette de montrer que nous prenons au sérieux la souffrance des animaux. » Suit un long développement sur l’urgente nécessité d’empêcher nos chats de manger les souris…
À ce niveau de délire, comment ne pas songer au mot de Woody Allen parodiant le prophète Isaïe : « Le lion dormira avec l’agneau, mais l’agneau ne dormira pas beaucoup » ?

[Article paru dans Valeurs actuelles]

Enregistrer