Jeanne d’Arc et Justin de nulle part

Quand Mathilde incarne Jeanne, c’est classe ! Quand Gerra imite Orelsan, c’est marrant. Mais quand Trudeau joue à l’homme d’État, c’est carrément navrant.

VA 65 Justin Vulcain

Les déguisements de Justin Trudeau ont déclenché l’hilarité dans le monde entier… et même ailleurs.

Facebook, Twitter Trudeau rhabillé pour l’hiver

Justin Trudeau avait cru frapper fort en revêtant avec toute sa famille un costume traditionnel hindou lors de sa récente visite officielle à New Dehli. Manque de bol : ce grossier coup de com’ multiculturaliste s’est aussitôt retourné contre son auteur. Les mauvais esprits du net québecois, prestement relayés par leurs frères d’armes du monde entier, s’en sont donné à cœur joie pour moquer ce déguisement grotesque. Beaucoup d’entre eux ont publié le fameux dessin du Lotus bleu où l’on voit les Dupondt tentant de passer inaperçus dans le Shanghai du XXe siècle, attifés en mandarins Ming. Gros succès aussi pour ce dessin de Justin en Spock. La ressemblance est frappante, mais la comparaison s’arrête là : le Premier ministre canadien, lui, n’est pas connu pour ses super-pouvoirs mentaux.

 

Twitter, Facebook La tumeur d’Orléans

Il y a six siècles, l’évêque Cauchon prétendait aussi que Jeanne d’Arc n’était pas très catholique…

Il y a six siècles, l’évêque Cauchon prétendait aussi que Jeanne d’Arc n’était pas très catholique…

Mobilisation générale à gauche contre la supposée fachosphère après qu’une poignée de haineux d’extrême ultradroite ont violemment attaqué le choix de « la métisse » Mathilde Edey Gamassou pour incarner Jeanne d’Arc lors des prochaines Fêtes johanniques d’Orléans.
Hélas, comme la gauche revendique, toujours le monopole du cœur, beaucoup de médias ont sciemment occulté le soutien massif apporté à Mathilde par la cathosphère, et notamment son aile la plus droitière. Ainsi les scouts d’Europe se sont immédiatement félicité de ce choix, et pour cause : Mathilde y est cheftaine de troupe.  Sur Facebook, le blogueur catholique-et-réac-toujours Pierre Cormary y voit « la preuve que ces autoproclamés “vrais Français” ne comprennent rien ni à la France ni à l’histoire. » Son de cloche similaire chez l’abbé Guillaume de Tanoüarn, qui tweete : « Soutien total à cette jeune personne […] Puisse-t-elle continuer à #BienFaire… et à #LaisserBraire. »
Sur le site Boulevard Voltaire, la journaliste Charlotte d’Ornellas n’a pas de mots assez durs pour les racistes qui se réclament de son camp. Elle rappelle les seuls critères qui valent : « Il faut habiter à Orléans, être catholique pratiquante […], connaître l’histoire de Jeanne d’Arc, savoir l’incarner et la comprendre pour faire passer son message aujourd’hui » Et Charlotte sait de quoi elle parle : en 2002, elle a elle-même incarné Jeanne d’Arc lors des fêtes d’Orléans.

Facebook Bonnet noir et noir bonnet

Le jour où Gerra sera vraiment en une des Inrocks, je m’abonne !

Le jour où Gerra sera vraiment en une des Inrocks, je m’abonne !

Toujours très remonté contre la presse dite intello, qui d’ailleurs le lui rend bien, Laurent Gerra a publié sur Facebook cet amusant selfie : « Moi aussi je peux faire la couverture des Inrocks si je mets un bonnet ? » Heureusement, cher Laurent, que c’est une requête pour de rire, car ce vœu n’a aucune chance d’être exaucé. Pour être aimé par les Inrocks, faut pas seulement avoir le bonnet d’Orelsan, faut aussi avoir son cerveau en-dessous.

[Article publié dans Valeurs actuelles]

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer