La Petite Boutique des erreurs

Dans l’actualité, j’ai sélectionné pour vous le plus « croquignolesque » : un producteur prédateur, un guérillero timbré et des transsexuels flicophobes…

Twitter L’Eire du Che

Le guévarisme, tigre de papier ?

Le guévarisme, tigre de papier ?

Tournée générale de mojito dans la gauchosphère ! À l’occasion du cinquantenaire de sa mort, la république d’Irlande vient d’éditer un timbre à l’effigie de Che Guevara (un de ses aïeux avait des racines gaéliques, figurez-vous !).
À Dublin, beaucoup de dents ont grincé : l’icône des posters n’a pas toujours été ce qu’on appelle un démocrate exemplaire… Mais l’essentiel n’est-il pas qu’un pays européen rende enfin un hommage officiel à ce vaillant combattant anti-impérialiste ?
Vraiment pas rancuniers d’ailleurs, ces Irlandais ! À chaque fois que l’extrême gauche parle de leur pays, c’est pour le conspuer au double titre de paradis fiscal et d’enfer ultra-libéral…

 

Facebook, Twitter, etc. Le harceleur harcelé

« Les Inrocks » condamnent Weinstein mais glorifient Cantat... Cherchez l'erreur !

« Les Inrocks » condamnent Weinstein mais glorifient Cantat… Cherchez l’erreur !

Le buzz mondial du moment, c’est incontestablement l’affaire Weinstein. Du jour au lendemain, le fondateur de Miramax est devenu plus célèbre que tous les films qu’il a produits.
On s’en doute, les plus virulents contempteurs du milliardaire harceleur se recrutent parmi les internautes de gauche et/ou féministes. Au passage, il est plaisant de constater que la plupart d’entre eux, notamment en France, oublient de mentionner un détail : ledit Weinstein était une figure de la gauche progressiste américaine, généreux mécène des campagnes Obama et Clinton.
Certains ont même profité du grand déballage pour accuser le magnat déchu de toutes les turpitudes… y compris cinématographiques ! C’est le cas de nos amis Les Inrocks, qui n’en ratent pas une. En l’occurrence, ils se lancent dans une laborieuse démonstration d’où il ressort que sous le tyran professionnel perçait déjà, si l’on ose dire, le harceleur en série.
Mais qu’importe ! L’intérêt de cette charge anti-Weinstein réside essentiellement dans sa date de parution : la même semaine où le magazine consacrait sa une à Bertrand Cantat, avec interview spéciale rédemption et promo ! Décidément, les voies de la gauche féministe sont impénétrables…

Facebook  Antiflics en trans

existrans

Avis aux flics trans : inutile de noter la date, vous n’êtes pas les bienvenu·e·s !

Depuis vingt ans, un collectif d’associations de défense des droits des transsexuels appelle chaque automne à la marche Existrans, avec le soutien de nombreux groupes LGBT. Mais voilà qu’une polémique enfle sur le Net à l’occasion de l’édition 2017, qui se tient ce samedi. Les organisateurs ont décidé cette année d’interdire au groupe Flag!, qui rassemble des policiers gays, lesbiens et trans, de participer au défilé.
Quant au motif invoqué par le collectif, accrochez-vous : « Par son refus de condamner explicitement les violences policières subies par les personnes trans, intersexes, et/ou travailleuses du sexe, et/ou racisées et/ou sans papiers, […] Flag! a montré que ses valeurs étaient incompatibles avec celles d’Existrans. »
Cela dit, au printemps dernier, à l’occasion des obsèques de Xavier Jugelé, le militant de Flag! assassiné par un terroriste sur les Champs-Élysées, on avait bien vu quelques inetrnautes prétendument de droite douter qu’on puisse être un bon flic et militant gay à la fois. Ils ont trouvé une famille, aujourd’hui !

[Article publié dans Valeurs Actuelles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer