Complot lepéniste à France 2 !

À la une cette semaine : le Net soupçonne Poutine d’espionner Macron, l’Obs accuse France 2 de voter FN, et les prothésistes sont sur les dents !

BFM TV, RTL.fr, etc. Campagne de Russie

Vrai scoop, ou mauvais roman d'espionnage ?

Alerte rouge ! Les services secrets de Poutine espionnent Macron pour mieux le faire chuter… C’est du moins le buzz qui fait fureur sur les sites d’info. France2.fr l’affirme : « Poutine vise Macron » ; le HuffPost explicite le danger : « Pourquoi et comment la Russie veut déstabiliser Macron » ; quant à RTL.fr, c’est en termes poétiques qu’il s’interroge : « Le nouveau candidat favori des sondages doit-il s’inquiéter de vents glaciaux venus de Moscou ? »
Je me garderai bien d’émettre une opinion définitive sur ces graves accusations, mes connaissances en fait de guerre du renseignement se limitant à un vieux John Le Carré. Cela dit, je serais plutôt favorable à ce que les Russes piratent les ordinateurs de Macron : peut-être qu’on y découvrirait enfin son programme !

Nouvelobs.com Pujadas & Salamé font le jeu du FN

Pour faire plaisir à l'Obs, mieux vaut qu'on n'invite plus Patrick Buisson nulle part – et Marine Le Pen, tant qu'à faire.

À l’issue de l’Emission politique sur France 2, Marine Le Pen a été jugée plus convaincante que jamais par les téléspectateurs. Pour expliquer ce désolant sondage, la presse de gauche accuse Pujadas et Salamé d’avoir eu une idée vicieuse : faire interviewer Marine par « le journaliste d’extrême droite » Patrick Buisson.
« Une aubaine pour la dirigeante frontiste d’apparaître plus modérée » commente L’Obs, dans un sabir que seul excuse son émoi. Un émoi largement partagé, selon nos amis les Observateurs, qui entre autres ont observé que « sur les réseaux sociaux, les téléspectateurs se montraient amers ». Et de publier, à titre de preuve, un florilège de tweets tous plus indignés les uns que les autres.
Sauf qu’à y regarder de plus près, ces « téléspectateurs de base » s’avèrent être tous ou presque des professionnels des médias… On y retrouve notamment l’incontournable Claude Askolovitch, invité en rond des plateaux télé, Mouloud Achour de La Grosse Emission sur Canal +, Rachid Laïreche, journaliste à Libération, Samuel Laurent, chef de la joyeuse bande des « Décodeurs » du Monde et Christophe Conte, le Léon Bloy des Inrocks. Même que c’est ce dernier qui, dans un tweet aux relents conspirationnistes, nous révèle la face cachée de l’affaire : « La stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen par France 2 : lui coller en face un mec encore pire qu’elle ».
Le grand complot de France 2 pour faire élire Marine, vous y croyez, vous ? Si oui, abonnez-vous aux Inrocks. Sinon restez avec nous, c’est plus prudent.

Facebook Thèse, antithèse, prothèse

Sur les réseaux sociaux tourne actuellement un appel à la mobilisation de la Fédération des Prothésistes Artisans du Dentaire. Leur profession, expliquent-ils, serait mise en danger par un obscur « arbitrage sur la réforme des cabinets dentaires ».
Compte tenu du bilan de Marisol Touraine, j’aurais tendance à croire que nos amis prothésistes ont raison sur le fond. La forme en revanche laisse un peu à désirer : le hashtag #DENTger et cette espèce de centaure, version mi-poing mi-racine, tout ça sent un peu son amateur.
Mais d’un autre côté, si la Fédération avait confié à une agence de com’ le soin de concevoir ses logo et slogan, le résultat en eût été si lisse et formaté que nous serions tous passés à côté de l’appel solennel de la FPAD… Comme quoi une mauvaise com’ peut être une bonne com’.

[Article publié dans Valeurs Actuelles]