Le président Photoshop

Buzz maximum autour de la photo officielle du président ! Nombre d’internautes taquins se sont mis en tête de lui refaire le portrait.

VA39 Lassalle

Réalisé sans trucage, à quelques dizaines de millions de voix près.

Facebook Retouches en tous genres

Photoshop, vous connaissez ? C’est le plus célèbre des logiciels de retouche d’images. Pour les moins geeks d’entre vous, il sert à améliorer ou transformer un visuel. Beaucoup de mauvaises langues, et quelques spécialistes incontestés de l’inconographie, ont d’ailleurs affirmé sur les réseaux que les communicants de l’Elysée avaient un peu abusé de cet outil pour la photo officielle d’Emmanuel Macron, histoire de rendre notre président encore plus beau, plus jeune et plus jupitérien que nature.
Mais il n’y a pas qu’au Château qu’on sache se servir de ce logiciel. Dans les heures qui ont suivi la publication de la photo présidentielle, des centaines d’internautes se sont livrés à des détournements plus ou moins réussis, selon leurs talents de graphistes et leur inspiration d’humoristes.
Les deux étaient au rendez-vous pour ce saisissant portrait du président Lassalle. Techniquement parfait, il pèche cependant, si je peux me permettre, par manque de crédibilité : s’il y avait eu vraiment un président Lassalle, nul doute qu’il serait allé au bout des ses idées en posant avec son béret basque et son bâton de berger.

Dans la vraie vie, le président n’aime faire qu’une seule pub : la sienne.

Dans la vraie vie, le président n’aime faire qu’une seule pub : la sienne.

Twitter Images de marques

Si beaucoup de « twittos » ont détourné la photo officielle juste pour rire, d’autres ne se sont pas privés de glisser des messages politiques dans leurs créations. D’un côté, d’anodines images d’Emmanuel Macron soulevant des haltères, faisant le haka avec les All Blacks ou posant façon Forrest Gump au côté du général De Gaulle. De l’autre, le paysage verdoyant dans l’encadrement de la fenêtre remplacé par une manif géante de la CGT, ou un Manuel Valls tentant de pénétrer en rappel dans le bureau présidentiel.
Mais rayon politique, l’image la plus relayée sur les réseaux est incontestablement celle ci-contre, où le portrait du président est envahi par les logos de ses sponsors réels ou supposés. À noter que ce gag a été équitablement retweeté dans la gauchosphère et la réacosphère. Un motif de satisfaction, pour un président qui ambitionne de réconcilier autour de sa personne les Français des deux bords.

Twitter Détournements en séries

Les producteurs de « The West Wing » feront-ils au président un procès pour plagiat ?

Les producteurs de The West Wing feront-ils au président un procès pour plagiat ?

Grand fan de la nouvelle vague des séries américaines, le politologue Laurent Bouvet, très présent sur le net, a publié cette capture d’écran de The West Wing, où l’excellent Martin Sheen incarnait le président des Etats-Unis. Grâce au Pr Bouvet, on a ainsi découvert qu’avant même d’être détournée, la com’ présidentielle avait elle-même détourné les codes d’une série télé. En Macronie, la réalité décalque la fiction ?

 

[Article publié dans Valeurs Actuelles]

Enregistrer