Un avion-taxi pour Tobrouk

L’autre samedi chez Ruquier, BHL était l’invité d’honneur, et pour cause : une heure trente, c’est déjà un peu juste pour faire le tour du monde des « devoirs d’ingérence » à bord de sa montgolfière.

En ce moment, c’est « sa » guerre de Libye que notre Malraux coiffé n’en finit pas de nous raconter – « la première guerre de l’Histoire décidée au café de Flore », disait plaisamment le quotidien italien Il Foglio.

La saison passée, Bernard-Henri publiait La guerre sans l’aimer, le récit de son épopée. Eh bien si vous avez aimé le livre, vous allez adorer le film ! Ça s’appelle Le serment de Tobrouk, et le titre dit tout du lyrisme qui souffle sur cette autoglorification à grand spectacle (avec, dans les seconds rôles, Kadhafi, Sarkozy, Obama et autre demi-sels.)

Lire la suite

Les Fêtes au poste

 Pour les amateurs de télé, et a fortiori pour un pro comme moi, la, période des fêtes est traditionnellement pénible.
Cette année, dans la catégorie « divertissement pascalien », la palme revenait indiscutablement à M6 pour son programme Années 2000 : le retour. Ça devait arriver ! Après les « sixties » et les « eighties », nous voilà désormais sommés de tremper nos madeleines dans un thé à peine passé…   Lire la suite

Dorian-Henri Lévy

Invité vedette de Zemmour et Naulleau, l’autre vendredi sur Paris Première : l’insubmersible Bernard- Henri Lévy. Depuis bientôt trente-cinq ans, ce ludion-là promène d’un plateau télé à l’autre sa silhouette de dandy, élégamment brushé et déboutonné. Il y vend ses vents, souvent contraires, mais utiles toujours à sa posture de l’instant. Une cohérence comme une autre, au service d’une oeuvre où alternent pamphlets ap proximatifs (l’Idéologie française, 1981) et sommes tautologiques (Questions de principe I à X, 1983-2007, s’il vous plaît.)  Lire la suite