Peut-on rire de rien ?

Décidément, il se passe toujours quelque chose chez Franz-Olivier Giesbert. D’ordinaire, ce sont les invités qui, sous son regard amusé et vaguement distrait, s’empaillent poliment entre eux, ou plus rudement avec les chroniqueurs – qui après tout sont là pour ça.

Lire la suite

Trois hommes sur un plateau

Ce que j’aime chez Franz-Olivier Giesbert, c’est son espèce de je-m ‘en-fichisme gentiment narquois de mec revenu de tout.

Il faut dire qu’il a tout fait, et sans doute tout vu, en matière de journalisme politique. Patron de presse sans frontières (du Nouvel Obs au Point en passant par le Figaro et le Fig Mag), il fut aussi le biographe assassin de Lire la suite