South Park politics

 Entretien publié dans Rage Mag, le 21 août 2012

Basile de Koch, plume de diverses personnalités politiques comme Charles Pasqua, Raymond Barre et Simone Veil, est devenu l’un des éminents spécialistes de la série américaine South Park. Entretien avec le Monsieur qui ne jure que par Mr Hankey et regrette le manque actuel d’humour décalé en France.

Comment passe-t-on de Charles Pasqua à Cartman ? Y a-t-il un lien entre les deux ? Comment avez-vous découvert la série ?

C’est mon ami Antoine, un punk sans chien mais pas sans esprit, qui m’a fait découvrir vraiment South Park il y a une dizaine d’années, en me montrant quelques épisodes particulièrement gratinés – dont ceux avec le cultissime Mr Hankey. Avant cette révélation, j’étais bêtement rebuté par le simplisme et la puérilité du dessin – alors que c’est quand même ça qui fait passer la pilule… Tu imagines South Park avec des acteurs ? Quant à la filiation Pasqua-Cartman, je vois pas : faut pas confondre type et archétype ! Cartman a tous les vices, Pasqua fait ce qu’il peut.  Lire la suite

South Park, ça troue le cul !

On aimerait bien y demander l’asile politique

Dans « South Park », il y a tout ce que j’aime : la satire la plus pointue qui soit des emballements médiatiques, des « grands débats de société » et de la nature humaine en général ; plus une grossièreté heuristique1 qui donne son charme à l’ensemble. Et le tout depuis quatorze saisons, sans que la série donne le moindre signe d’essoufflement.

Le problème, c’est la France ! On ne peut y voir South Park que sur les chaines adophiles genre NRJ 12, Game One, ou MTV – alors que sa place serait sur le service public2. Encore les épisodes nous y sont-ils Lire la suite