Rentrée chaude

Rentrée chaude ! À Hollywood le feuilleton Weinstein rebondit, en Allemagne on veut convoler en groupes, et à Londres le jeu d’échecs vire au Kama Sutra…

Facebook La polygamie pour tous

Quatre mariages, et un seul enterrement de vie de garçon…

Quatre mariages, et un seul enterrement de vie de garçon…

On l’avait appris à l’occasion des dernières élections au Bundestag : le parti libéral allemand a beaucoup changé, troquant son traditionnel fédéralisme contre un euroscepticisme grand teint – qui d’ailleurs lui a plutôt réussi. Ce qu’on ignorait en revanche, c’est à quel point la volonté de renouvellement avait « bouleversé les fondamentaux » de ce pilier de la démocratie allemande.
Un très gros buzz s’est emparé de Facebook, après qu’une fédération des Jeunes Libéraux s’est lancée dans une vigoureuse campagne pour la légalisation de la polygamie. Selon eux, l’Etat n’a pas à légiférer sur le nombre d’époux ou d’épouses ; c’est même la 15e proposition de leur programme intitulé Liebe in Freiheit (Amour en liberté).
Quelqu’un pourrait-il expliquer à ces gentils garçons que les pays où la polygamie est légale ne sont pas précisément ceux où l’amour libre est encouragé par les autorités ?

Twitter Cinéma permanent

Ça balance pas mal à L.A. !

Ça balance pas mal à L.A. !

Panique à Hollywood : on a vu apparaître un peu partout des affiches représentant Harvey Weinstein au côté de l’actrice multioscarisée Meryl Streep, le visage recouvert d’un bandeau « Elle savait ». Une référence directe aux accusations de l’actrice Rose McGowan, qui reprochait à Mme Streep d’avoir tout su et de s’être toujours tue – ce que bien sûr l’intéressée dément.
Cette dénonciation des complices supposés du prédateur présumé avait tout pour ravir les milieux féministes… Eh bien non ! La gauchosphère américaine et ses zélotes francophones ont hurlé au scandale. Il faut dire que l’artiste activiste Sabo, à l’origine de cette campagne d’affichage sauvage, ne cache pas ses opinions droitières. Ce qu’il a voulu dénoncer, c’est moins l’affaire Weinstein en tant que telle que la gigantesque hypocrisie qui règne dans le showbiz – notamment chez ceux qui font mine de découvrir aujourd’hui l’ampleur du problème : « N’importe qui dans ce milieu avait sa petite idée… » euphémise-t-il.
Le commentaire d’un site pro #BalanceTonPorc résume bien l’aigreur de la gauchosphère : « C’est tristement classique, l’extrême droite se servant de combats féministes pour défendre ses propres intérêts. » En clair, on nous explique que dénoncer la tartufferie est une valeur de droite… Je suis plutôt d’accord, moi !

Twitter Échec à la pornographie !

Et le pire, c’est que l’échiquier ne compte que 6 cases sur 6 !

Et le pire, c’est que l’échiquier ne compte que 6 cases sur 6 !

Vent de révolte sur le monde des échecs ! Les grands maîtres sont fort mécontent du logo choisi par la Fédération internationale en vue des championnats du monde qui se tiendront à Londres l’an prochain. Ce sont surtout les cuisses croisées des joueurs qui déchaînent sur Twitter l’ire des meilleurs joueurs du monde. En gros, ils reprochent à cet emblème d’évoquer moins la position d’une pièce sur l’échiquier qu’une position du Kama Soutra… Ainsi le grand maître britannique Nigel Short, très colère contre les dirigeants de la Fédération, va-t-il jusqu’à tweeter : « On dirait qu’ils veulent nous b… ! » Rude polémique, donc ! Encore heureux, par les temps qui courent, qu’il ne s’agisse que d’échecs et pas de dames.

[Article publié dans Valeurs Actuelles]