Suivez le buzz !

Cette semaine, Alstom prend le métro, Duflot sermonne Michaël Youn, le fisc explore l’au-delà et Le Maire se prend pour un jeune à casquette.


Facebook, etc. Alstom : lazzi dans le métro

Cette semaine, Alstom prend le métro, Duflot sermonne Michaël Youn, le fisc explore l’au-delà et Le Maire se prend pour un jeune à casquetteCette semaine, sur les réseaux sociaux, beaucoup de réactions amusées après l’annonce du bricolage baroque imaginé par le gouvernement pour sauver le site d’Alstom-Belfort. À mon avis, la palme va quand même au montage photo ci-dessus ; j’adore cet humour underground…

Twitter Youn, salaud, le peuple aura ta peau !

Décidément, à gauche, la chasse aux humoristes est ouverte ! La semaine dernière, je vous contais les pitoyables tentatives d’Anne Hidalgo pour rééduquer politiquement Fabrice Éboué. Cette semaine, c’est Michaël Youn qui est dans le collimateur ! Samedi 1er octobre, l’amuseur s’était laissé aller à un tweet rigolo sur le fisc : « Ma fille m’a demandé : “C’est quoi les impôts, papa ? ” J’ai mangé la moitié de son pain au lait… elle a compris ! »
Pas de quoi fouetter un contribuable, comme on voit ! Pourtant, Michaël s’est aussitôt attiré une volée de bois vert de Cécile Duflot : « À la mienne [de fille], j’ai dit que grâce [aux impôts], n’importe quelle petite fille, si elle est malade, peut être soignée. Elle a compris. »
Magnifique leçon de morale civique ! Mais l’administrer à un amuseur, est-ce bien approprié ? En tant que saltimbanque, vois-tu, Cécile, ce Youn-là n’est pas tenu à l’impeccable rigueur en vigueur chez vous autres politiciens…

Ouest France Idée fisc

Le mois dernier, le centre des impôts de Vannes adressait un courrier à « Mme Jacqueline X, tombe 24, rangée E, rue du Cimetière, à Sarzeau ». Après un bref passage à l’adresse indiquée, le pli échoua finalement à la mairie de la localité — où, semble-t-il, il n’était pas le premier de sa catégorie…
Ce gag macabre fait irrésistiblement penser au sketch des Inconnus où trois vampires fiscaux viennent harceler un défunt à peine mis en terre, en scandant autour de sa tombe : « Nous comprenons votre douleur / […] Mais dans votre malheur / N’oubliez pas de régler vos droits de succession… »

YouTube : Le Maire kiffe trop la France !

Bruno Le Maire est jeune, et il veut que ça se sache ! Dernière innovation en date du candidat à la candidature : il est le premier à être interviewé par un “youtubeur”. C’est NKM qui doit être verte ! Mais Bruno Le Maire, lui, a bossé : il y a deux mois encore, il ignorait jusqu’au sens du mot (le Point, 18 août). Et le voilà face à Hugo Travert, un geek de compétition : à 19 ans, il possède déjà sa propre chaîne sur YouTube et un “portefeuille” de 80 000 abonnés.
Mais le renouveau façon BLM ne concerne pas seulement la forme ; il touche aussi le fond. (Désolé, c’était trop tentant !) Interrogé sur les questions identitaires, Bruno résume sa pensée dans un « cri du coeur » à peine travaillé : « Je voudrais que tous les petits Français se disent : “Putain, je suis français, c’est la classe !” » Pas mal, hein ? Mais pas sûr non plus qu’une telle saillie enchante les parents qui s’échinent à éduquer leurs enfants, malgré des vents contraires. Et même pas sûr que ça déclenche, le 20 novembre prochain, un afflux en masse de rappeurs, slameurs et tagueurs désireux de voter BLM à la primaire dès le premier tour…

[Publié dans Valeurs Actuelles]

Enregistrer