Tireurs fous sur Pornhub

Des « fanamilis » réfugiés sur un site X, des enfants qui jouent à s’ennuyer et un Pasolini qui matraque les gauchistes… Cette semaine, on vit une époque formidable !

« L’Obs » Pasolini charge les manifestants !

Pasolini (L’Obs) L’avant-garde, c’était mieux avant !

Pasolini (L’Obs)
L’avant-garde, c’était mieux avant !

Une fois n’est pas coutume, on va dire du bien de L’Obs dans cette page. Le site de l’hebdo de gauche a pris la courageuse initiative de republier un poème du metteur en scène italien Pier Paolo Pasolini, fort peu amène à l’égard des barricadiers fils-à-papa. Quoi que communiste convaincu, Pasolini y rappelait une vérité bigrement dérangeante pour ses jeunes camarades : « Lorsque hier […] vous vous êtes battus avec les policiers, moi je sympathisais avec les policiers. Car les policiers sont fils de pauvres. »
Superbe citation ! À l’heure où nos petits gauchistes rêvent de rejouer Mai 68 et la rue Gay-Lussac, on a furieusement envie de leur dire : « Vous me la copierez cent fois ».

Twitter, YouTube Les tireurs se tirent

Souvent accusés par les grands médias de colporter des idées « nauséabondes » (donc de droite, les lecteurs auront rectifié d’eux-mêmes) les réseaux sociaux n’en finissent pas de multiplier les gages de bonne conduite. Ainsi le n°1 mondial de la vidéo en ligne YouTube a-t-il décidé d’interdire à partir du 20 avril tous les contenus jugés favorables aux armes à feu. Une décision accueillie très favorablement par les jeunes militants anti-armes de « March for our Lives », et beaucoup moins par les millions d’Américains qui visionnent régulièrement les « gun channels ».

YouTube et Pornhub (Twitter) Contrairement à YouTube, Pornhub ne censurera pas les blogueurs qui veulent tirer un coup.

YouTube et Pornhub (Twitter)
Contrairement à YouTube, Pornhub ne censurera pas les blogueurs qui veulent tirer un coup.

Ce n’est pourtant pas pour ça que YouTube a été victime, la semaine passée, d’une fusillade à son QG californien. Bizarrement, le tireur fou n’était pas un gros facho fanatique de la NRA, mais une militante végétarienne qui, selon ses propres dires, reprochait au site de n’être pas assez solidaire des animaux maltraités. On n’en saura guère plus sur ses motivations, puisqu’elle s’est suicidée aussitôt après avoir blessé trois personnes, sans même laisser un post sur Twitter.
Comme si ce drame ne suffisait pas, l’affaire a eu un prolongement, certes plus cocasse mais qui n’en a pas moins agacé YouTube. Face aux nouvelles normes anti-armes du réseau, certains amateurs de colts et de fusils d’assaut ont riposté d’une manière pour le moins originale : sans même attendre la date fatidique, ils ont déménagé leurs vidéos sur le site Pornhub, un géant du X.
« Nous sommes ravis de rejoindre un groupe de créateurs sans œillères quand il s’agit d’un contenu controversé », ont expliqué Karl Kasarda et Ian Mc Collum, deux vidéoblogueurs très populaires chez les jeunes fans d’armes à feu. Reste à espérer que les amateurs de hard ne s’offusqueront pas de cette invasion de leur site préféré par des images à caractère non pornographique.

 

Facebook La réunionite mise en boîte

Faux jeu Fisher-Price (Facebook) De quoi donner à réfléchir aux enfants qui ont envie de grandir…

Faux jeu Fisher-Price (Facebook)
De quoi donner à réfléchir aux enfants qui ont envie de grandir…

Mon petit plaisir de la semaine, c’est ce faux jeu Fisher-Price. Une bande de graphistes américains taquins a imaginé un kit complet avec interphone, blocs-notes et gobelets en plastique pour que les enfants puissent jouer à mourir d’ennui dans des réunions interminables et inutiles comme papa et maman. N’empêche ! Le brain-storming qui a abouti à cette trouvaille n’a pas dû être triste.

 

[Article publié dans Valeurs actuelles]