Une réflexion au sujet de « imgres »

  1. Merci pour la vigueur roborative de vos révoltes qui me ravissent .J’ai été un prof heureux malgré les averses de sornettes de chaque décennie .Il y a plus de couillons que d’hommes selon le gai Rabelais .Vous ne méritez pas d’être déçu !Continuez à nous réjouir .SURSUM CORDA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *