De rares, et précieux, albumens de John Thomson

La Société de géographie conserve dans ses fonds (déposés à la BNF), contre-collés sur des fiches de carton, une centaine de contact prints que John Thomson avait fournis à Charton, l’éditeur du Tour du Monde, et à Hachette, pour que les graveurs sur bois puissent illustrer ses articles et son livre Dix ans de voyage en Chine et en Indochine

C’était à une époque, en 1875 et 1877, où l’on ne savait pas encore reproduire (il faudra attendre 1893) les photographies dans des livres ou des revues.

Par la suite, Elisée Reclus s’en servira de la même façon pour faire réaliser la plupart des gravures de son volume sur la Chine de sa Géographie universelle.

Cette série est un peu fanée, mais elle est extraordinairement rare et précieuse : les huit vues de Formose, reproduites ci-dessus et ci-après sont à notre connaissance les seuls albumens qui – dans cette série formosane – aient survécu ; en l’occurrence des tirages par contact, réalisés par John Thomson lui-même, après son retour à Londres en 1872.

On pourra les comparer aux tirages modernes numériques réalisés par Michael Gray à partir de ses scans des négatifs sur verre de John Thomson conservés à la Wellcome Library de Londres.

Dans les fonds de la Société de géographie, cette série porte le  n°Wd34. Un grand merci à son président, le Pr. Pitte, et au conservateur qui gère les fonds extraordinaires  de la Société, M. Olivier Loiseaux.

Il faut espérer que l’occasion se présentera prochainement d’exposer la totalité de la centaine des ces originaux sur l’ensemble de la Chine ; ou pour le moins de les publier, ou de les mettre en ligne.