On chasse le célibataire de droite sur mon blog !

Quelle n’a pas été ma surprise ce matin en découvrant sur mon blog une drôle de publicité. C’est la régie publicitaire de Causeur qui gère les pubs sur ce portail et on trouve parfois des réclames pour produits financiers, pour disques, films, livres. On peut aussi y voir des annonces « Google » avec un rapport, souvent lointain, avec le texte rédigé juste à côté. Ainsi, au moment où j’écris ces lignes, le texte de Luc Rosenzweig intitulé « Sarkozy est-il fichu ? » voisine avec une annonce « Sarkozy et Carla » du Parisien.fr, ce qui ne manque pas de faire sourire.

Donc, ce matin, la pub en question vantait les mérites d’un site appelé « Droite-rencontre.com ». Il s’agit d’un site internet de rencontre réservé aux gens de droite. Je connaissais déjà son existence, tout comme celle de « Gauche-rencontre » et « Centre-rencontre », puisque je l’avais déjà conseillé à Nadine Morano dans un précédent billet. Les sites de rencontre sont légion sur la Toile et on peut en retrouver aussi bien pour trouver l’âme sœur que pour programmer un plan coquin. Les précurseurs tablaient sur l’aspect universel même si les recherches permettaient de sélectionner les partenaires sur des critères aussi divers que la  couleur de cheveux, la religions, les loisirs ou les motivations. Mais, depuis quelques mois, apparaissent des sites à visée communautariste : rencontres musulmanes, rencontres entre juifs, chrétiens etc… Avec les sites de rencontre par affinité politique, on passe à une autre dimension du communautarisme. Les gens de droite doivent se marier entre eux. Et ceux de gauche, itou. Même pour se mettre au lit un seul soir, il semble que partager le même engouement pour le bouclier fiscal, ou une passion identique pour les trente-cinq heures, soit d’une grande importance. Il y en a qui ont de drôles de fantasmes…

Mais la question qui est venue tout de suite après a été la suivante : pourquoi chez moi ? Quelqu’un a t-il étudié mon lectorat au point de savoir que les célibataires de droite y étaient plus nombreux qu’ailleurs ? Est-ce ma présence sur le portail de Causeur, qualifié par le MRAP de site de droite extrême[1. Jérôme Leroy, membre du PCF, appréciera. Mais qu’il se rassure ! Pour le MRAP, Jean-Pierre Chevènement fait certainement déja partie de la droite extrême. Alors, des gens qui s’inquiètent d’une éventuelle censure d’Eric Zemmour…], qui me voit catalogué ainsi ? Mes lecteurs de gauche -et il y en a pas mal qui, je le crois, apprécient certaines saillies en direction du Président de la République- n’auraient pas le droit de trouver chaussure à leur pied en trouvant gauche-rencontre.com à côté de mes textes ? Je me demande si je ne vais pas saisir la HALDE !

Au contraire de notre ministre de l’Education nationale, je ne suis pas un grand spécialiste de l’étude de marché. Néanmoins, je ne suis pas certain que ce genre de sites rencontre un grand succès. D’abord, comme tous les autres sites du même genre, la surpopulation des inscriptions masculines laisse penser que la « rencontre pour la vie » risque ne ne pas constituer la motivation la plus répandue. Donc, l’intérêt de connaître le bulletin de vote de la personne avec laquelle on a simplement l’intention de se livrer à quelques galipettes ne semble pas, à première vue, décisif. On mettra à part les étudiants en sociologie, préparant une thèse sur « Pratiques sexuelles et affinités politiques », lesquels ne semblant pas courir les rues.

Il y a cependant une alternative : celle qui privilégierait le fait que, l’âge avançant inexorablement, je sois complètement dépassé.