Transgenres sur M6 : le sexe en zone trouble

trans4Un prof de philo nous donna naguère à traiter le sujet suivant : « Avons-nous un corps ? » Je fus la seule de la promo (petite fierté qui dure) à trouver que l’enjeu n’était pas de répondre par oui ou non mais d’interroger le verbe « avoir ». Entretenons-nous avec notre corps un rapport de possession ? N’est-il pas plus exact de dire que notre corps est constitutif de ce que nous sommes ?

Lire la suite

L’art délicat de la « conscientisation »

Vous n’aurez pas mes larmes.

Parce qu’elle fait l’objet d’une sélection, parce que sa réception est soigneusement encadrée par un discours homogène, parce que le moment même de sa diffusion lui confère le statut d’argument au sein d’un débat, la photo d’un enfant mort ou ensanglanté n’est pas une information, c’est une injonction abêtissante et culpabilisante à prendre un certain parti. Lire la suite