Alain Duhamel s’est prononcé hier pour le vote obligatoire. Même si je dois fâcher certains de mes amis de DLR qui se battent avec courage contre l’abstention et qui ont entrepris des actions de net-militantisme en faveur du même projet[1. Eux ont au moins la décence de réclamer parallèlement la reconnaissance du vote blanc, ce que ne fait pas l’éternel éditorialiste à scouteure.], cette idée m’est absolument insupportable.

Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui, devant le spectacle consternant de la campagne des élections régionales, préfèrent faire autre chose que se rendre dans un bureau de vote.

Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui, alors qu’ils avaient voté NON au traité constitutionnel européen et après avoir constaté qu’on avait fait passer le même texte par le parlement[2. Depuis cette forfaiture, j’avoue avoir beaucoup de mal à utiliser une majuscule pour ce mot.] ensuite, ont pensé que Serge Lama n’avait pas forcément raison de chanter qu’on pouvait être à la fois cocu et content. Je l’écris avec d’autant plus d’aise que je ne me suis pas abstenu puisque Debout La République présentait des listes dans toute la France métropolitaine. Encore fallait-il être au courant que cette possibilité existait dans un pays où le service public de télévision est dirigé par Madame Chabot[3. Message personnel à Vincent Peillon : j’étais prêt à vous trouver un certain panache jusqu’à la semaine dernière. Tout ça pour ça ? Pitoyable !], laquelle ne parvient pas à cacher son mépris pour ce qu’elle considère comme le menu fretin politique. D’ailleurs, alors que ces listes gaullistes firent cinq fois plus que les instituts de sondage ne leur donnaient trois jours avant, France 2, lors de la soirée électorale, annonça les scores de toutes les formations, sauf celui de DLR. Lutte Ouvrière qui fit moins, eût droit à davantage d’égards.

Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui se sont abstenus au premier tour de l’élection présidentielle -je n’arrive pas à m’en vouloir, donc- alors que le système des parrainages et leur publicité obligatoire les avait privés de leur choix.

Après tout, puisque Duhamel en est à faire ce genre de propositions, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Pourquoi ne pas obliger les électeurs obligatoires de se farcir la veille un débat entre spécialistes- au hasard Alain Minc et Jacques Attali- afin d’éclairer leur choix ? Il l’arbitrerait, bien entendu !

Le plus consternant dans cette histoire, c’est la conclusion de sa chronique :« Troisièmement, et surtout, là où le vote obligatoire existe – il y a plusieurs pays : l’Italie, la Belgique, l’Australie, etc. – on vote nettement plus ». Ah bon ? Parce qu’ils ne votent pas tous ? Malgré l’obligation, il n’y a pas 100 % de participation ? Il y a donc, dans ces pays, des gens qui préfèrent payer une contravention plutôt que de se rendre aux urnes ? Elle doit être certainement aussi passionnante que chez nous, la vie politique outre-quiévrain ou transalpine…

Depuis que cette idée non seulement saugrenue mais odieuse circule, je me suis fait une promesse : si un jour elle rentre dans les faits, je n’irai plus voter et je considérerai l’amende comme un impôt, celui de ma liberté de citoyen, ma liberté d’exprimer une insatisfaction contre le fonctionnement de la vie politique de mon pays. Et c’est quelqu’un qui a donné vingt ans de militantisme politique qui l’écrit. En terme de devoir de citoyen, et de participation au débat démocratique, je crois que j’ai quelques milliers d’heures d’avance sur pas mal de partisans de cette mesure absurde.

Si toutefois Monsieur Duhamel était entendu, je souhaite, au risque de surprendre, que tout cela soit voté avant la fin de cette législature. Afin de me donner le plaisir de donner ici la liste des parlementaires ayant voté à la fois cette loi et le traité de Lisbonne. Ceux là rentreraient vraiment dans l’Histoire.

Pas sûr que cela soit à leur avantage.

18 commentaires

  1. et pourquoi pas,le retour a la proportionnelle,,,,seul en europe ,,,NOUS ,pays des droits de ceci,cela,,,,
    je remarque que des politiciens de tout bords,,sont élues avec 23% de votant,,,
    alors cela pose question?
    surtout que les grands gueulards sont souvent ceux qui ne se déplace pas aux urnes,,
    vous pouvez leurs demander la carte d »électeur,,si,si
    vous serez surpris
    d »ailleurs,dans notre pays,,qui fait pressions,,sur les politiques,
    les minorités,,,,en tout genre,,,,,
    de toute façons,tant que les politiciens de tout bords,cumules ,,les postes,ainsi que leurs familles,et pour toute la vie,
    toujours les mêmes,politiciens,pourrie,cumulards,voila la réponse des gens
    moraliser la politique,deux mandats et impossibilité de se représenter,
    de nouvelle tète,c »est des idées nouvelles assurer,
    obligatoire ou pas?
    vaste questions,,,,

  2. Ce cher monsieur Duhamel, pourquoi pas des bulletins déjà rempli avec ça. Voilà qui évitera à l’avenir d’être obligé de corriger le vote de ces « pauvres gens » qui n’ont rien compris. Je n’ai personnellement plus aucun désir de cautionner par ma participation, ce que n’est plus qu’une dictature déguisée. Que ce soit à l’UMP ou au PS, les coquins se ressemblent trop pour être honnête, et ce n’est pas les extrèmes avec leurs outrances qui vont me consoler. Comme vous le faites si bien remarquer, les médias, complices, empêchent toute émergeance nouvelle qui leur compliquerait trop la vie. J’ai choisi de me retirer avec ma dignité. L’Etat se délite et cela annonce des temps très dur, les derniers faits divers inquiète avec raison, fermez vos maisons voici bientôt le retour des grandes compagnies…

    @ Michel: Pour le cumul, le principal argument qui nous est servit en sa faveur par nos cher cumular, c’est de vouloir rester près de la base et de ses préaucupations. Ce n’est donc pas un appétit féroce qui motive nos cher tête chenues. Il suffit donc de décréter qu’un seul salaire politique peut être attribué par personne, ou une combinaison proportionnelle par temps consacré. Et là on verrait vite combien occuperaient encore la place bénévolement…

  3. D’accord avec vous ! J’ai bien l’intention de voter au 1er tour (je suis en IdF et j’ai le choix) mais un 2ème tour UMP-PS/Verts éventuel me donne des envies de week-end à la campagne !

  4. Cher Monsieur Duhamel, je propose le vote sur bulletins préremplis du nom des candidats favorables au traité de Lisbonne et tous dûment adoubés par la commission européenne quelles que soient les élections. L’électeur n’aurait qu’à choisir entre l’UMP, le PS, le Verdâtre ou le bayrouïste de son choix. Les autres seront relégués à l’Île du Diable dont nous aurons préalablement réouvert les geôles.
    Allez, les Parisiens, votez DLR !

  5. Pourquoi pas l’idée de vote obligatoire…avec par contre la prise en compte des votes blancs. Si le vote blanc est majoritaire, nos politiciens sont priés de retourner à leur cahier.
    Mais bon c’est assez facile à dire mais à mettre en place…Exemple que faire pour les présidentielles si le blanc l’emporte au 2d tour……on reste un moment sans président ou o garde le président sortant………..
    En tout cas allez voter même si c’est un vote blanc.

  6. Il est bon de polémiquer, il est bon de hurler son dégoût des politicaillons qui, ces jours-çi battent l’estrade comme tout bonimenteur qui se respecte.
    Mais enfin, eeennnfffiiinnn!!!!! comme dirait Galabru, parler d’une nouvelle idée saugrenue de « la grande duduche » comme on l’appelait chez Marianne de JF Kahn. Eeennnfffiiinnn!!!!!, comme dirait Galabru, mon cher David, parlez-nous de Football, mais pas de ceet baudruche, eeennnfffiiinnn!!!!

  7. La solution pour contrer l’abstention est de compter officiellement les blancs et nuls et d’invalider l’élection si le taux de blancs et de nuls est trop élevé.

    Quant aux Duhamel et Chabot laissons les tranquilles dans les poubelles de l’Histoire. Bornons nous à remettre le couvercle et à les laisser dans l’impasse où ils se trouvent.

  8. Quels sont les « consignes de vote » que Debout la République va adresser à tous ses sympathisants et militants dans les 19 autres Régions métropolitaines ?

    Pour ma part, mon « bulletin de vote perso » est prêt pour les 14 et 21 mars 2010…

    IL FAUT ALLER VOTER MASSIVEMENT LES 14 et 21 Mars
    2010 « CONTRE CES NULS » AVEC « VOTRE » BULLETIN DE VOTE PERSONNEL !

    Voici, LE bulletin de vote (A4 format officiel), pour exprimer
    notre RAS-LE-BOL… aux Régionales 2010
    (bulletin de vote ci-dessous à imprimer chez soi)

    http://img229.imageshack.us/img229/8007/bulletindevoteregionale.jpg

    … ET A DIFFUSER MASSIVEMENT !

  9. A propos de la Belgique (dont l’exemple cité par Duhamel, est intelligemment « démonté » par vous), une précision : le vote est obligatoire mais l’on vient d’apprendre par la presse que devant le nombre important de réfractaires (et compte tenu de la surcharge des parquets), il n’y avait plus de poursuites depuis plusieurs années (donc impunité de fait).

    Au surplus, vous avez raison de souligner que la confiscation de la démocratie commence en effet par l’absence de toute information dans les médias quant aux partis alternatifs (je ne parle même pas de leur donner la parole, mais simplement de développer leur acronyme) ; quant à l’exemple du NON à l’Europe, il est bien sûr édifiant mais ne constitue qu’un exemple emblématique de la violence technocrato-libérale à laquelle se résume totalement et uniquement la « construction » européenne (qui n’est, en fait, que la « destruction » des Etats, visant à livrer leurs populations aux marchés, qui plus est mondiaux).

  10. En tant que belge, je peux vous répondre qu’il existe certes des électeurs prêt à payer une amende pour ne pas voter, mais qu’aucun électeur de parti extrémiste ne s’abstient et donc le vote obligatoire réduit à leur juste proportion les votes extrémistes.

    De plus le vote obligatoire est basé sur l’idée que le vote n’est pas un droit mais un devoir. On ne peut se dire défenseur de la démocratie et dire que le vote n’est qu’un accessoire dont on peut décider de se passer à titre individuel car les autres le feront bien pour nous. De cette façon un parti comme le FN peut arriver au pouvoir car les démocrates auront estimé que leur liberté d’aller à la campagne est plus importante que de faire barrage à l’arbitraire. Et si aucun parti ne vous agrée, il existe toujours la possibilité du vote blanc pour envoyer le signal adéquat aux politiques.

    Je suis désolé de vous retourner vottre appréciation pour dire que je trouve insupportable l’idée que l’on trouve insupportable l’obligation de défendre la démocratie par son vote pour lequel tant d’hommes et de femmes ont souffert et sont mort.

    L’abstention est soit de la pure fainéantise, soit du poujadisme – je ne vote pas pour ces tous pourris – mais en rien l’expression d’une liberté.

  11. Pourquoi pas un vote obligatoire ?
    La participation des citoyens que nous sommes à la vie de la Polis est notre premier devoir me semble-t-il !

    Et comme PasContent, j’estime que cette obligation doit avoir ses contreparties : la reconnaissance du vote blanc et l’invalidation du vote en cas bulletins blancs excédant un seuil à fixer.

  12. Que ce soit très clair, si le vote est obligatoire, je me torcherai avec le bulletin dans l’isoloir, avant de soigneusement le glisser dans enveloppe.

  13. @ Alain
    Votre raisonnement ne tiens plus depuis le traité de Lisbonne ou l’on a la démonstration de l’inutilité de se déplacer, puisque le résultat n’a pas été accepté comme l’expression démocratique du peuple. Après des excuse, du type: « mon Dieu excusez les ils ne savent pas se qu’ils font », le monde politique dans son ensemble s’est empressé de passer outre. Ce faisant ils ont démontré que la démocratie que nous vivons est toute d’apparence.
    Vote ou pas vote, la nomenclatura n’en a cure…à une exception près: s’il y avait zéro votant force leur serait de se rendre compte qu’ils se sont planté (encore qu’avec ces beau parleur c’est pas prouvé).
    Mais soyez rassuré, c’est pas près d’arriver car les « béni oui-oui « auxquels vous faîtes appel, la nation n’en manque pas.

    Au fait, pour les défendre tant, peut-être faite vous parti des gens qui ayant voté oui à la constitution Européenne trouve tout à fait normal ce « rattrapage » de la nouvelle Démocratie à l’Européenne…C’est sûr que tant que l’on se crois dans le camp gagnant(?) ses outrances nous sont moins insupportable.

  14. D’accord avec vous Georges !

    Alain (12.03.2010 à 09:13) en classant les gens en ‘votants’, ‘paresseux’ s’ils ne votent pas ou ‘poujadistes’, s’ils ne votent pas ou votent à l’extrême droite (je parie que pour lui, voter à l’extrême gauche, c’est pas bon non plus…), ne nous laisse aucun moyen de contester le fait que la démocratie vire au jeu théâtral (à l’Américaine, où tous les candidats doivent engloutir des millions de dollars pour être élus, et sont tous favorables à une société dépendante d’une économie fondée sur l’existence multinationales)

    L’exemple du NON à l’Europe est évidemment édifiant..

  15. Cette année encore je ne voterai qu’a la Nouvelle Star.
    C’est faire acte politique de ne pas se déplacer pour des « people » eux même indigne de la démocratie.
    Tant que le vote blanc ne sera pas reconnu, l’abstention aura le droit de parole.
    Il n’y a plus qu’une grande tendance politique en France,le mitterandisme. Les campagnes électorales ne sont que des batailles pour le poste d’élu.

  16. Bravo. Tout à fait d’accord avec vous, sauf sur 1 point.
    Moi j’irais voter, pas par crainte, pas par économie, juste pour ne pas payer un « impôt » supplémentaire à l’Etat scélérat.
    Mais je choisirais un bulletin du parti au pouvoir et j’écrirais « PROUT » dessus.
    Parce que le vote obligatoire est vraiment un concept de m*****
    Ce sera le parti de « prouteurs de votes » en quelque sorte.
    Voilà.

  17. Bon voila c’est fait. Plus de 50% d’abstention, c’est un vote non représentatif, il doit être annulé faute de candidats crédibles. Toutes les raisons sont bonnes ce matin pour expliquer l’abstention, même l’ouverture de la pêche sur BFM, mais pas la remise en cause des politiques.
    J’ai écouté les discours hier soir sur FranceTV et je reviens à la Nouvelle Star. A la Nelle Star les candidats aprennent leur texte pour le DONNER. J’ai vu hier soir soir des candidats qui s’asphyxiaient à lire un discours moisi sur un ton d’ouverture de kermesse.
    Cela fait 2 ans que M. Nicolas Bruni-Mitterrand lèche le c** des socialos et ces ingrats n’ont pas voté pour l’UMP. Bon c’est qu’ils avaient déjà un parti.
    Le PS gagne par défaut.
    La droite complexée et la droite décomplexée sont parties partie pêcher la truite rive droite des rivières gauloises.

  18. Bonjour à Tous,

    suis ravi de vous avoir trouvés ….je me sens moins seul maintenant.
    Depuis que ça « démange » certains de le rendre obligatoire ce vote, je m’étais préparé au pire…mais je constate que vous aussi….j’avais décidé de résister dans mon choix citoyen, en persistant dans l’abstention (sauf à devoir supporter une trop lourde sanction « légale », mais ô combien illégitime); où alors de voter systématiquement contre ceux qui permettraient une telle infamie. Décision à prendre à la lecture des sanctions prévues pour l’infraction à la Loi scélérate en vue (une nouvelle fois évoquée par Jean-François Coppée ce matin à la télévision).

    Attendons et soyons prêts

    Si certains d’entre vous connaissent d’autres lieux d’expression, voire d’action, en relation avec notre refus de vote obligatoire, je suis preneur.

    Merci

Répondre à Tass Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here