Milo Manara et Jean-Pierre Enard, l’Art de la fessée, 2001


J’emprunte l’intitulé de cette chronique à l’excellent Jacques Serguine, grand fesseur devant l’Eternel, qui en 1973 fit paraître chez Gallimard sous ce titre un dithyrambe de la fessée. Mais c’est Cruelle Zélande que je conseillerai d’abords aux amateurs — récit à la première personne d’une aimable jeune fille tombant entre les mains de sauvages assez civilisés pour comprendre qu’on accède au cœur des femmes en leur martyrisant le popotin.

Les écrivains spécialistes de la fessée sont légion, surtout si l’on prend en compte les productions des années 1890-1930, âge d’or des fustigations postérieures, si bien chantées dans la collection Orties blanches que se disputent les bibliophiles éclairés et les fesseurs professionnels (également appelés pro-fesseurs)..
Ces livres, écrits souvent sous pseudonymes par d’excellents auteurs (ainsi Pierre Mac Orlan, qui signa La Vrille, Dr Fowler, Pierre Dumarchey — son vrai nom —, Sadie Blackeyes ou Sadinet, entre autres) étant aujourd’hui rares et souvent très chers, je conseillerai l’excellente Anthologie de la fessée et de la flagellation, compilée par Alexandre Dupouy pour La Musardine en 1998 — une somme.
Quant à ceux qu’excitent les flagellations dans le cloître, je ne saurais trop recommander La Correction, signé Zénaïde Constant (2005). Un petit bijou d’allusions littéraires très drôles à force d’être décontextualisées.

Et maintenant, le fond du problème.

Dans A Dangerous Method (2011), Michael Fassbender, qui joue Carl Gustav Jung, donne à Keira Knightley (Sabina Spielrein, la future psychanalyste de Jean Piaget, qui fut assassinée par les Nazis et leurs supplétifs ukrainiens à Rostov-sur-le-Don en 1942) l’une de ces fessées qui comptent dans l’histoire des cures psychanalytiques. Et bien conseillée par David Cronenberg, dont l’œuvre entière (rappelez-vous Crash) témoigne de sa science du sado-masochisme, l’actrice britannique prend alors une expression extatique qui lui sied fort bien et qui devrait faire envie à toutes celles qui n’ont pas encore osé ce genre de divertissement et ne sont pas allées, comme dira Freud plus tard, « au-delà du principe de plaisir ».
L’abbé Boileau (le frère de l’autre) nous avait prévenus, dans son Historia flagellantium (1700) : l’abus de flagellation, exercice de contrition alors fréquent, loin de punir la chair, ne fait qu’exciter les esprits animaux qui sont logés, précise-t-il, au bas des reins. Il ne pouvait savoir que cette zone est l’aboutissement de la « crinière de cheval », un réseau nerveux qui part du clitoris (ou de la verge) et s’épanouit en corolle à travers les fesses. Et qu’une fessée bien appuyée provoque un flux de dopamine équivalent à celui d’un orgasme. Si. C’est d’ailleurs pour cette raison que le petit Jean-Jacques (Rousseau prit si vite goût aux fessées administrées par cette bonne demoiselle Lambercier que cette dernière, « s’étant aperçue à quelque signe que ce châtiment n’allait pas à son but » (un splendide exemple d’euphémisme pour dire que le garnement bandait, pour la seule fois de sa vie) y renonça assez vite.

Ajoutez à cela l’appel aux souvenirs de culpabilité enfantine (on sait que chez Rousseau, c’est la certitude qu’il avait tué sa mère, morte en couches), ressenti à travers l’humiliation de la position — OTK, disent les pornographes modernes et anglo-saxons, « On The Knees ». Si après la fessée vous demandez avec autorité à la personne traitée de se mettre « au coin », les mains derrière le dos, les fesses en feu, vous obtenez des effets parfois surprenants, dont il ne vous reste plus qu’à cueillir le résultat.

Mais vous pouvez aussi considérer la fessée comme une mise en condition pour des châtiments ultérieurs plus sévères. Faire affleurer le sang est un excellent prélude à une fustigation plus intense, qui ne s’exercera plus à la main, mais avec un outil adéquat, martinet, fouet ou cravache. Je ne saurais trop conseiller aussi la fustigation à l’ortie, qui crée en surface de minuscules vésicules qu’il est plaisant de faire éclater ensuite.
Et la dopamine de couler à flots.

C’est que la fessée ramène automatiquement la patiente à une situation enfantine – et au rapport qu’elle entretenait alors avec celui de ses parents chargé de l’exécution des basses œuvres. D’où la combinaison spiralaire de la culpabilité, de l’humiliation et du stade anal retrouvé. Rien d’étonnant si la sodomie conclut l’excitation périphérique. Comme dit l’émouvante Eugénie dans La Philosophie dans le boudoir, vigoureusement enculée après avoir reçu une bonne centaine de coups de verges :

« Dolmancé, suspend une minute pour contempler son ouvrage : puis reprenant.
Encore une soixantaine, Eugénie, oui, oui, soixante encore sur chaque cul… Oh, coquines, comme vous allez avoir du plaisir à foutre maintenant !

La posture se défait.

Madame de Saint-Ange, examinant les fesses d’Eugénie.
Ah, la pauvre petite, son derrière est en sang ! scélérat, comme tu as du plaisir à baiser ainsi les vestiges de ta cruauté !

Dolmancé, se polluant.
Oui, je ne le cache pas, et mes baisers seraient plus ardents, si les vestiges étaient plus cruels.

Eugénie.
Ah, vous êtes un monstre !

Dolmancé.
J’en conviens.

Le Chevalier.
Il y a de la bonne foi au moins.

Dolmancé.
Allons, sodomise-la, Chevalier…

Le Chevalier.
Contiens ses reins, et dans trois secousses, il y est.

Eugénie.
Oh ciel, vous l’avez plus gros que Dolmancé ; Chevalier, vous me déchirez… ménagez-moi, je vous en conjure.

Le Chevalier.
Cela est impossible, mon ange, Je dois atteindre le but… Songez que je suis ici sous les yeux de mon maître ; il faut que je me rende digne de ses leçons.

Dolmancé.
Il y est, j’aime prodigieusement à voir le poil d’un vit frotter les parois d’un anus… Allons, madame, enculez votre frère… voilà le vit d’Augustin tout prêt à s’introduire en vous, et moi, je vous réponds de ne pas ménager votre fouteur… ah bon, il me semble que voilà le chapelet formé ; ne pensons plus qu’à décharger maintenant.

Madame de Saint-Ange.
Examinez donc cette petite gueuse, comme elle frétille.

Eugénie.
Est-ce ma faute ; je meurs de plaisirs… Cette fustigation… ce vit immense… et cet aimable Chevalier qui me branle encore pendant ce temps-là… ma bonne, ma bonne, je n’en puis plus ! »

Sic.

Jean-Paul Brighelli

993 commentaires

  1. « J’ai la fesse qui aime la célébrité » disait la starlette étendue de tout son long sur le sopha du producteur.

    • « Ma fesse appelle la fessée » minaudait-elle ensuite devant le producteur ébloui !

  2. Il y a certainement une définition géométrique de la fesse ! Le centre mou vers lequel la main converge ?

  3. Ceci dit gardez espoir Brighelli ! Dans les longues soirées obscures de l’hiver prochain sans électricité la fessée va reprendre du poil de la bête !
    Et puis il faudra bien songer à se réchauffer avec de l’activité physique …

  4. Il y a de la bonne foi au moins.
    De bonne foi également :
    La piqure d’ortie est détestable. Quand Monsieur se repaîtra dans un sommeil, son affaire terminée, on peut supposer qu’il reste encore plusieurs heures à sa partenaire avant que les effets urticants ne passent.

    • Ecrivez le gentlemen’s agreement de l’usage de la fessée ! Vous rendrez service à l’humanité souffrante de la fesse !

      • Je n’ai rien à rajouter. La fessée d’orties n’est plus une fessée, elle appartient aux châtiments plus sévères. Soyons de bonne foi jusqu’au bout.

      • L’ortie possède pas mal de vertus, elle est riche en vitamine C, c’est un anti viral puissant, elle vous coûtera moins cher à la cueillir qu’un kilo d’oranges. Ok. Mais quelle cochonerie quand votre jambe la croise…
        Bien éfléchir avant de prêter votre séant aux amusements d’un messieur très inspiré. Vous auriez l’interdiction de vous asseoir durant 24 h. Voilà.

  5. L’instruction bien argumentée c’est ce qui nous manque à tous, merci Flo !

    Maintenant que je suis informé je suis devenu raisonnable … tant pis pour la folie !

    • Il y a dix ans, quand je l’a cueillais pour la rajouter à une soupe, (elle n’a pas de de goût particulier, elle n’a que des vertus thérapeutiques), les réactions connes autour de moi étaient légion. Mais vraiment connes.
      Elle est enfin entrée dans les usages culinaires et seulement parce qu' »ils l’ont dit à la télé »…

  6. Quand on a longuement et régulièrement compissé les orties, la purée n’est que plus gouteuse. Comme pour la verveine-citron…

    • Et les enfermer dans leurs maisons et sous des masques ce n’est pas une exploitation abusive de la crédulité publique ?

  7. J’ai souvent le sentiment que l’idée d’une société parfaite est une idée faussement belle ! Que l’imperfection humaine est constitutive de notre humanité … on ne vit pas homme innocemment ! Cela n’existe pas tout simplement.

  8. Modérons les fessées, ne les supprimons pas complètement au risque de voir d’autres duplicités d’installer !

  9. J’ai toujours cru qu’ils s’étaient mis à plusieurs milliers de dieux pour créer l’univers – ils se sont réunis, ont formé des commissions et des sous-commissions, ça a pris des milliards d’années et finalement une fois créé ils se sont aperçus que leur projet avait merdé !

    Alors ils se sont appliqués une bonne fessée pour la peine d’avoir foiré leur construction boiteuse ! C’est comme cela que la fessée première est née … car il y a un début à tout !

    PS Petit Brighelli a vu la première fessée de l’univers, c’est resté gravé dans un coin de sa mémoire.

      • Les pénétrations successives de l’Aquitaine par les Brits’ ont laissé d’indéniables traces, linguistiques et autres.

        • Malgré l’ouverture de la chasse aux brexiteux décrétée par la préfecture de Dordogne, il en reste encore trop dans les taillis du côté d’Eymet où ils se reproduisent sans entrave.

          • Eymet, c’est la ligne de démarcation entre la Dordogne et le reste du monde. Avec Miramont de Guyenne, une belle bastide où s’arrêter pour écluser un gorgeon quand dans notre vie il fait soif.

  10. Au VIIe s. avant JC, avec la loi de Dracon,
    seul l’homme, surprenant un séducteur en flagrant délit avec son épouse,
    avait la permission de lui faire subir des sévices, tels que la sodomie avec un raifort, ou l’épilation du corps avec de la cendre chaude.

    Quant à la femme adultère, ni une ni deux, ni même cent fessées à coups de fouet: répudiée, et sur le champ.

    • Accessoire, plutôt signe de grand mépris : jouer au ganymède ou gay luron, dans ce cul là, aurait été fort déplacé !

  11. Attention ! Nuance la fessée n’est pas une sodomie cachée ou honteuse … Freud a démontré que le stade anal est substantifié par la fessée maternelle !

  12. Et Lormier, don’t let us down !
    Va-t-il falloir attendre encore longtemps, pour avoir votre analyse comparative des offres en matière de spanking ?

  13. Il faudrait faire une étude biomécanique (ta mère) de la fessée et bien voir en quoi elle diffère, en général, de la gifle (y compris chez les têtes de cul).

    Je suis quasi certain que ça a déjà été, au moins un peu, étudié.

    • PS : En ces temps de #MeTool, j’ai évité la claque sur une peau tendue qui pourrait être ressentie comme une instrumentation de la femme réduite à un instrument de percussion (genre djembé).

  14. Tête à fesser (suite)

    Aujourd’hui, c’est Lyz Truss, successeuse de Boris. mère Hamptoire, girouette (Brexit or not, Brexit that(cher) is the question).

  15. La stagiaire de Downing Street a causé : « I will deliver on the NHS »

    Ca craint !

    Envoyons leur durit pour couler le système

  16. Je ne pratique pas le toucher rectal sur les petites Anglaises ; envoyons-leur plutôt Brighelli qui saura dérider le Prime !

  17. @ Mendax

    Vous qui vous permettiez de qualifier les Russe de peuple attardé, nous avons l’occasion de nous faire une idée de votre objectivité, faisons donc les comparaison qui s’imposent avec entre cette jeuene femme en interview et nos représentantes politiques que je ne citerai pas mais auxquelles tous le monde pense.

    https://www.youtube.com/watch?v=xedMf06kWdU&t=106s

    • Merci, Flo –
      Quelle classe !
      Qui serait (encore) capable, en France, de s’exprimer de cette façon, pendant deux heures, dans un français parfait ?!…

      Les Russes savent form(at)er du très haut de gamme, ce que l’on ne sait plus du tout faire en Occident !

      … et je ne suis qu’à la moitié de l’écoute.
      (au passage : magnifique vue, tout comme celle qu’on peut avoir depuis le palais de Livadia…)

      • N’est-ce pas, c’est une leçon à elle seule.
        Oui, la vue est superbe, région que j’aurais aimé visiter, goûter son vin qui paraît-il vaut le détour. (je relis mon post écrit et ré-écrit trop vite, j’en ai marre)

      • [ Il avait fallu que j’en stoppe le visionnage au moment où je vous l’ai partagée ; je l’ai repris et terminé.
        Le Prank de Touf’ étouffé par les médias (perso, ça ne me fait pas rire) ; « Vladimir » Zelinski qui aurait appris l’ukrainien pour pouvoir se faire élir ; et la CPI … bon, on s’attendait aux costards taillés pour Jirnov… Allez, night night ]

      • Elle ne cause pas un français diplomatique mais sa vulgarité, acquise sur l’oreiller (?) ressort de temps en temps. En matière de langue, elle est moins vulgaire que ce que peut produire son maître Lavrov qui, lui, a d’autres niveau de langue.

      • Deux heures de propagande poutinienne, faut aimer mais, manifestement, il y a un public pour ça.

    • – Le meilleur chat c’est celui qui ne mange pas les souris parce qu’il ne les attrape jamais ! dixit le chef de l’état français en folie.

      • Le meilleur chat, c’est celui qui sort de la bonne école ET qui a le meilleur carnet d’adresses.

  18. Dites à votre place je commencerais à avoir le trouillomètre à zéro de voir un type à la tête de la France qui a visiblement abusé des psychostimulants !

  19. Dugong 6 septembre 2022 At 9h16
    Deux heures de propagande poutinienne, faut aimer mais, manifestement, il y a un public pour ça.

    Vous réglez vos comptes avec Jean-Paul par notre biais ?
    Expliquez-nous, cher Professeur, vous qui évoluez quotidiennement sur le blog d’un homme qui a appelé à voter MLP. Vous ne vous êtes pas caché de vouloir voter Touf (puis vous vous êtes ravisé).

    La première des règles est de savoir à qui on a affaire, cette vidéo nous offre une première réponse qui contredit la propagande de Mendax et la votre accessoirement. Oui, il y a de la propagande, tout ce qui a été « révélé » devra être vérifié et j’espère très pour Touf (pour qui vous vouliez voter !) et pour ce pays qu’il s’agit de propagande quant à son affaire de Prank.

    • Ô vous n’êtes pas le seul à éviter un mode frontal avec le notre hôte, Zorglub use du même stratagème. Evidemment un mode frontal vous obligerait à rayer JPB de votre carnet d’adresse et ne plus ballader la vedette, une fois l’an, dans les rues du village. Vous avez raison un carnet d’adresse est précieux.
      Je pensais simplement que vous étiez de ceux qui avaient un peu plus de coucougnettes et d’intégrité.

      • L’intégrité, je m’en tamponne le coquillard et si je ne craignais pas les mst, je vous montrerais bien à vif jusqu’où mes « coucougnettes » peuvent approcher votre rondelle.

        Ceci dit, si la poutinolâtrie devait constituer un jour une condition nécessaire pour venir sur BdA, notre hôte nous le signifierait et chacun de nous se déterminerait.

        En n’attendant pas ce jour…

    • Et ça c’est de la propagande?

      https://www.bellingcat.com/news/2022/04/04/russias-bucha-facts-versus-the-evidence/

      J’ai répondu sur l’autre fil mais personne ne semble y avoir fait attention. Je le reposte ici et tant mieux si ça en fait enrager certains:

      L’enquête d’Amnesty International (qui je vous le rappelle a également critiqué la manière dont les ukrainiens s’en sont pris aux prisonniers russes) est terminée depuis le mois de mai, alors je ne vois pas trop ce que je devrais encore attendre. Pour les anglophobes, « evidence » signifie « preuve »:

      https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/05/ukraine-russian-forces-must-face-justice-for-war-crimes-in-kyiv-oblast-new-investigation/

      Je m’en balancerais bien si ça ne prêtait pas à conséquence mais la propagande poutinienne semble malheureusement bien fonctionner ici.

      Cela dit, vous aurez remarqué que la dinde du Poitou est assez vite revenue sur ses mensonges stupides.

      Comme quoi certaines feraient mieux de la fermer quand elles n’y connassent, pardon, connaissent rien. Suivez mon regard.

    • Le truc, chère amie, c’est que c’est vérifié, sourcé, acté:

      https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/05/ukraine-russian-forces-must-face-justice-for-war-crimes-in-kyiv-oblast-new-investigation/

      Que vous appeliez ça « propagande » n’y changera rien. En attendant, « la deuxième armée du monde » mène une blitzkrieg qui dure depuis six mois, la ruSSie a réussi à fédérer le peuple ukrainien et à renforcer considérablement l’OTAN. Ses seuls alliés sont des états voyous tels que l’Iran ou la Corée du Nord – même la Chine refuse de leur venir en aide. J’ai un peu de mal à comprendre comment on peut encore admirer des branquignols pareils, même en faisant abstraction des horreurs qu’ils commettent. Que leur faillite morale vous échappe, passe encore, mais celle de l’intelligence?

  20. Sur LCI ils ont prétendu que la manif au Palais Royal organisée le week-end dernier par Florian Philippot n’avait jamais existée et que c’était une intox des Russes !

    • Pour exister et se distinguer d’un groupe de badauds-badants, il faut au moins trente personnes, Y étaient-elles autour de l’agitateur sans magnétisme ?

  21. On voit bien que l’Occident est rentré maintenant dans un système totalitaire d’essence religieuse – quel est le principe de ce genre de régime ? Imposer une absurdité manifeste par la répétition et par la crainte ! Le régime de l’absurde et de la peur … qui commence hic et nunc !

    • Est-il possible de fonder une civilisation sur la raison entre deux éclipses de la foi ? On l’espérait jusqu’à encore il y a peu mais cet espoir a tendance à s’évanouir !

  22. Pourquoi ce recul de la civilisation ? Parce qu’une civilisation a besoin d’une promesse pour exister et faire aller d’un même mouvement les peuples or la civilisation occidentale ayant épuisé à peu près toutes ses promesses n’a plus d’horizon viable !
    L’épuisement des ressources matérielles induit par ricochet une reculade vers les biens immatériels et tous plus illusoires les uns que les autres !

  23. Est-ce qu’on aurait pu éviter ou du moins retarder cet instant fatal ? Oui je le crois ! Mais tout le monde klaxonnait pour aller plus vite dans le mur …

  24. Je ne suis même pas sûr qu’il restera les quelques uns qui pourront recommencer ailleurs une civilisation digne de ce nom !

    • Lancez donc un crowdfunding pour envoyer quelques zozos comme vous sur Mars (ou mieux, Vénus par exemple). Vous serez surpris de la manne dont vous disposeriez.

  25. Le fétichisme du contrôle des corps et des âmes – sans parler du contrôle de la nature !

  26. Lu ce commentaire dans le tchat sur la « Truss-me-now » de Downing Street :

    « Liz Truss « prône des deregulations et moins d’Etat ». Concrètement, que reste-il à déréguler au Royaume-Uni ? »

  27. J’ai quand même une question importante à poser :

    – Donner la fessée est-ce que c’est tromper ?

    • Prenons une jeune et dodue jeune femme et un monsieur d’âge mûr par ailleurs déjà pris en mains – est-ce que une relation fesseur-fessée constitue un manquement grave à l’éthique du couple ?

  28. Curiosa

    L’Opéra de Paris cherche un maître de ballet !

    Petite annonce sérieuse : Opéra bien tenu cherche maître sévère pour prendre en mains fermement étoiles sujets coryphées quadrilles petits rats !

  29. Retour aux ruskofs – j’ai bien dit, « les Russes savent FORr(MAT)ER du haut niveau ;
    aucune de nos atlantistes, tous purs et durs, ne savent aligner deux mots d’anglais, avec un accent correct, et débiter une leçon bien apprise, de façon aussi parfaite ;

    Je n’a pas fini l’écoute … mais j’ai fini « Les abeilles grises » d’Andreï Kourkov, que je recommande : bien écrit, humour et poésie (comme d’hab) ;
    les aventures d’un apiculteur, dans la « zone grise », en tenaille entre Ukrainiens et Russes, ça vaut son pesant de kgs de miel ;
    le quotidien de la vie dans la campagne vous saute à la figure, même quand il s’éloigne de la zone grise, vers la Crimée et son agréable climat…

    Rien ne semble avoir beaucoup changé : hors des grandes villes, on retrouve la triste et pauvre vie du moujik (et ses presque bottes de feutre), de l’époque stalinienne, et cette nécessité de montrer son ausweis (!), à presque tout bout de champs (!), de routes pourries, de nourriture infecte …
    Voilà la réalité !

    ça me rappelle le pro-Russe qui fait chaque semaine son compte-rendu, au demeurant inintéressant, et qui, dernièrement, à vanté un bord de mer, à l’ouest, »idéal pour passer des vacances en famille »… » propre et moderne » !

    Je préfère encore les côtes du Maine – si j’ai la chance de pouvoir y retourner un jour.

    • abcmaths a demandé si la civilisation matérialiste occidentale est fêlée ? Ben c’est un peu vrai ..; si les seules valeurs sont des valeurs boursières et que la bourse fuit de tous les côtés à la fois ! Une outre non étanche ou un vase fêlé !

    • Bojo a duré trois ans c’est court pour un Prime ! Liz va résister combien de temps aux vents mauvais de la City qui de fait gouverne l’Angleterre ?

      Les Français et les Anglais font la course à la reculade – mais les Anglais ont un bon temps d’avance car ils soutiennent la guerre en Ukraine contre la Russie avec l’énergie du désespoir encore bien plus que la France !

  30. Il fallait quand même être sacrément aveugle quand l’Europe occidentale est dépourvue de quasiment toute ressource en matières premières pour déclarer la guerre à la Russie !

    • L’Europe n’a pas déclaré la guerre à la ruSSie. La ruSSie n’a même pas déclaré la guerre à l’Ukraine. C’est une « opération spéciale ». Tellement spéciale qu’elle dure depuis six mois et que Vladolf Palpoutine en est réduit à recruter des taulards pour son armée et, aux dernières nouvelles, même des handicapés. Si ce n’était pas aussi monstrueux, ce serait à mourir de rire.

  31. Dugong nous fera-t-il un jour, l’honneur d’une « ode » à la souris ?! S’escrimer, à ce point, sur les trous entre les fesses et les cuisses, ou leurs pendants, est parfois un petit peu lourdingue. S’est-il payé des chtouilles mémorables à leurs contacts ? (et surtout celles des essevistes ?) Evacue-t-il un trop plein, ou un trop vide ?
    Encore une QQRSR, évidemment (à chacun ses secrets).
    Ceci étant, j’ose aussi l’évident, et nullissime, « in god we Truss ».

    • Et nul besoin de pub : Je connais les bastides… y compris en deçà (!) de « la frontière »,
      tout comme l’au-delà, Guyenne et Gascogne, et le reste … tout comme là où il est bon de s’arrêter ou de ne pas s’arrêter.
      Bref, une d’Aquitaine, depuis longtemps (même que ça remonte aux Anglais).

      D’une humeur de vieux clébard, cet après’m – rafraichissement piscine ? – et pourtant, jamais je ne me noierai dans les gins Farage.

  32. Le rimland s’est cassé la gueule ; des chances que le heartland itou (difficile de toucher à la Russie, comme… à l’Afghanistan) ;
    les EU s’en foutent, ils continueront d’ailleurs à faire leurs petites affaires avec la Russie ; traîtres et lâches, surtout vis-à-vis de cette servile Europe.

    Tandis qu’ici ! Au mieux, on rachètera du gaz… russe… via… par ex, les pays du Golfe, qui le feront payer fichtrement plus cher ;
    a Russie n’a jamais cessé de ravitailler l’Europe (guerre froide, puis guerres au moyen-orient) ;
    après le chaos du rimland, la Russie se dit, peut-être, qu’elle a ses chances avec le heartland ; le chaos risque quand même de se prolonger, la aussi.

    Et en attendant… l’hiver, hier, une piscine… moins chauffée, d’environ 3° ; c’est peu, mais ça se ressent quand même ! Autrement dit, c’est parti !
    (mais il est hors de question de se réchauffer avec les gin bleu, blanc rouge de Farage).

  33. J’ai répondu plus haut. Plusieurs fois. Mais mes commentaires attendent d’être validés. A croire que mes propos déplaisent.

    • (La modération n’a lieu qu’avec les commentaires contenant plusieurs liens. Et Brighelli a dit maintes fois que trier le bon grain mendaxien de l’ivraie spameuse était une plaie.)

  34. « La Russie a réussi à fédérer le peuple ukrainien » : qui est-il ce peuple ukrainien ? C’est un peu toute la question…

    • Des gens qui se battent pour que leur nation continue d’exister, c’est trop court? ça ne vous suffit pas?

          • Ben, par une certaine propagande, qui fait que, après les injections, on va devoir obéir à d’autres injonctions, tout aussi désagréables !

          • Aucun rapport, donc.

            On en reparle un jour si la France est vraiment envahie. Ce qui ne risque pas d’arriver en raison de son parapluie nucléaire et ce malgré tous les missiles hypersoniques de la ruSSie…

            Et puisque vous aimez les raisonnements contrefactuels (la rengaine idiote sur les accords de Minsk, qui n’ont pas plus été respectés par la Russie que par l’Ukraine), je soulignerai que SI l’Ukraine ne s’était pas défaite de son arsenal nucléaire, elle n’aurait probablement pas été envahie.

            Les ruSSes ne sont rien d’autres que des petites brutes de troisième qui aiment casser la gueule au sixième. Mais ils n’osent guère s’attaquer à quelqu’un de leur taille. Et ils viennent ensuite jouer la carte de la victimisation. C’est un mode opératoire qui devrait vous rappeler quelque chose.

      • Même chose. Poutine justifie officiellement une partie de son intervention par le droit à l’autodétermination des Russes – oui, des Russes – des deux oblasts sécessionnistes. Et comme la réalité est (en la circonstance) plus complexe qu’un mauvais manichéisme ethno-politique, il s’est trouvé peu de résistance depuis 2014 dans lesdits oblasts : tous les « Ukrainiens » ne seraient donc pas pro-européens ? allons bon, voilà trop d’audace.

        Dans le même genre : croire que les dictateurs sont toujours détestés de leur population qui n’attend que le doux vent de la démocratie et de la liberté – concepts occidentaux – rassure peut-être certains esprits. Mais c’est contraire à la réalité. Bien des Chinois trouvent leur compte dans le régime communiste : ils ferment leur gueule mais 1° ils s’enrichissent, 2° ils sont épargnés de la décadence occidentale.

        • Vous racontez n’importe quoi et vous le savez parfaitement. Si ces russophones du Donbass – et j’en connais quelques-uns – veulent être russes, ils n’ont qu’à passer la frontière pour aller en Russie. Pour le reste, allez dire aux corses, aux basques et aux bretons que c’est OK de faire sécession. Mais je pense que vous risquez d’être confronté aux mêmes velléités dans certains quartiers français où on n’a plus la possibilité d’acheter du jambon.

          Enfin, je pense moi aussi que les russes et les chinois sont satisfaits de leur sort (enfin, les russes que je côtoie commencent à faire sérieusement la gueule depuis quelques jours). Grand bien leur fasse. Mais il se trouve que d’un autre côté, une grande majorité d’ukrainiens veulent se rapprocher de notre modèle démocratique. C’est leur droit.

          • « Si ces russophones du Donbass – et j’en connais quelques-uns – veulent être russes, ils n’ont qu’à passer la frontière pour aller en Russie. Pour le reste, allez dire aux corses, aux basques et aux bretons que c’est OK de faire sécession »

            Je ne fais de morale, moi : je ne prétends pas dire si les aspirations des uns et des autres sont légitimes ou si les moyens les qu’ils emploient pour les réaliser le sont. (Surtout si c’est pour faire une petite morale aussi grossière : les Juifs n’ont qu’à se barrer en Israël s’ils veulent des synagogues, les Palestiniens n’ont qu’à aller à Gaza, vous n’avez qu’à quitter la France si vous n’aimez pas Macron, etc., ect.). Je n’ai fait que poser une question : qui sont les Ukrainiens ? Et en détaillant : peut-être se pourrait-il que – fait inconcevable et sans précédent – les frontières politiques ne correspondissent pas aux frontières ethniques ? peut-être la réalité est-elle plus complexe qu’un simple Ukraine = Ukrainiens = Européens = démocratie = notre camp = le Bien ? Mais j’avoue avoir beaucoup d’audace intellectuelle, ce qui n’est jamais bon en société.

          • En effet. Excusez-moi, je suis bête : je crois aux frontières.

            Mais avec un raisonnement comme le vôtre, c’est plutôt la Russie qui doit faire un travail de démantèlement, avec ses quelques 160 nationalités différentes.

            Je ne vois pas ce que la morale vient faire là-dedans. Là aussi, je suis bête, hein : je trouve que la morale c’est plutôt utile pour vivre en société. Mais il ne me semble pas que j’aie joué cette carte-là?

          • Dans les années 90 j’avais écrit un projet, pour des amis, de ce que pourrait devenir une Corse indépendante : un porte-avions géant pour les opérations off-shore, et un casino mondial. Mais les militants du FLNC étaient des purs, les cons, ils préféraient se mitrailler les uns les autres.

          • « En effet. Excusez-moi, je suis bête : je crois aux frontières. »

            Donc les frontières (politiques) sont justes du seul fait de leur existence ? Rarement vu l’idéologie positiviste s’affirmer avec autant de hardiesse.

            « Mais avec un raisonnement comme le vôtre, c’est plutôt la Russie qui doit faire un travail de démantèlement, avec ses quelques 160 nationalités différentes. »

            Tut-tut. Je ne raisonne qu’en objection, pas en principal. Vous dites « le nation ukrainienne [+ bla-bla-bla moral] », je vous réponds « la nation ukrainienne ne correspond pas à l’Ukraine (pour preuves Lougansk et Donetsk) » ; je n’affirme rien sur la légitimité de l’argument.

            « Là aussi, je suis bête, hein : je trouve que la morale c’est plutôt utile pour vivre en société. »

            Vous savez, la taille ça compte… Il y a des morales plus fines que d’autres. Et quand on en est réduit à elle…

            « Mais il ne me semble pas que j’aie joué cette carte-là? »

            Pardonnez-moi mais « ils n’ont qu’à passer la frontière pour aller en Russie » = leur revendication n’est pas légitime, non ? Jugement de valeur ressortissant à la morale, pas jugement de fait ressortissant à la science (au sens large). (Oui, Dug, je ne suis pas fier…)

          • Pas compris, Nasier… Vous voulez que je reconnaisse que vous êtes plus subtil que moi? Pas de problème. Bonne soirée.

  35. « Je ne les ai jamais traités d’attardés. Seulement de barbares. Et je le maintiens. »

    Faut-il citer Lévi-Strauss (assez peu juif pour le coup) ?

    • Non. Officiellement, même la ruSSie ne l’est pas. Pourtant, ça n’empêche pas Lavrov de dire que l’Allemagne lui mène une « guerre hybride ».

          • Mon Dieu. Je suis terrassé par la pertinence de cet exemple. Vous voulez qu’on remonte à la bonne entente Hitler et Staline? Ou alors vous m’autorisez à dire que les USA nous ont bien aidés aussi la prochaine fois que vous les traînerez dans la boue? C’est à peu près du même tonneau.

            Je vous ferai simplement remarquer que ce sont les ruSSes qui ont commencé à traiter les ukrainiens de nazis. C’est de bonne guerre de leur retourner l’insulte. D’autant que c’est un assez bon exemple de projection.

          • Lesquels SS avaient une masse de supplétifs ukrainiens…
            Ces peuples n’oublient rien.

        • C’est à peu près du même niveau que Brighelli qui parle des « nazis et leurs supplétifs ukrainiens » dans son billet.

          Les russes ne sont pas des nazis. Pas plus que les ukrainiens d’ailleurs. Je doute qu’il y ait beaucoup de nazis aujourd’hui en Europe. Le terme est employé à des fins de propagande par Vladolf pour justifier ses velléités impérialistes, un peu comme il avait fait avec les « terroristes tchtéchènes ». En revanche, s’il faut employer un terme plus ou moins approprié pour désigner l’idéologie poutinienne, on peut parle de fascisme. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est votre copain Michel Onfray, qui a au moins le mérite d’être cohérent avec sa conception du souverainisme:

          https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/penser-poutine?mode=video

  36. @ Mendax
    Vous dites : « Ses seuls alliés sont des états voyous tels que l’Iran ou la Corée du Nord – même la Chine refuse de leur venir en aide. »

    J’aimerais que sur les 141 pays ayant approuvé le texte de condamnation de l’ONU sur l’invasion russe, vous me certifiez qu’aucun de ces 141 pays ne soit un état voyou.
    Dans l’attente de vous lire…

    • Vous faites toujours la même erreur, hein? Vous vous rendez compte que votre proposition n’est en rien la réciproque de la mienne? De la même manière que votre manie de citer à tout bout de champ les victimes du Donbass est à peu près aussi pertinente que les gesticulations de l’extrême-gauche qui vient nous parler des Ouïghours ou de la Palestine quand on déplore les attentats islamistes.

      Alors soit vous ne comprenez pas que ce genre de fredaine n’a pas la moindre valeur argumentative, soit vous êtes de mauvaise foi.

      • je m’atterndais à votre réponse. Et bien si, la réciproque est la même. Précisément. Puisqu’un état voyou dénature la probité moral d’une cause par son soutien. Que vaut le résultat du vote de la résolution de l’ONU ?
        Je m’interroge sur la définition que vous donnez à « état voyou ». Ayez au moins l’amabilité de répondre

        • Plus rapidemen si vous le souhaitez, citez-moi ceux qui ne le seraient pas à travers le monde. Le seul qui à mon sens ne soit pas encore corrompu est l’Island, et vous permettra d’évaluer la distance qui sépare nos définitions respectives de ce qu’est un état voyou.

        • Non. J’ai dit que la ruSSie avait des états voyous comme SEULS soutiens. Ce n’est pas le cas de cette résolution de l’ONU validés par je ne sais combien d’états différents. Votre proposition n’est donc en rien réciproque de la mienne. Trois pommes pourries ne sont pas équivalentes à vingt pommes saines plus trois pourries.

          Je vois très bien où vous voulez m’entraîner. Ce n’est certainement pas en polémiquant sur la notion ambiguë d’état voyou que vous y changerez quelque chose : la chine, la russie, l’iran, la corée du nord, ce sont des pommes pourries.

          • Hélas, je crains que ces états que vous citez, ne vous retournent le compliment. En d’autres termes, il me semble qu’il ne s’agit en réalité non pas d’ambiguité mais de subjectivité…
            Bonne soirée, Mendax

          • Si vous voulez. Mais la Chine va jouer dans les 10 ans à venir le rôle qu’ont joué les USA au XXe siècle. À vous de voir si vous voulez l’admettre ou non.
            Vous me faites penser à un Gaulois du Ier siècle av.JC qui dénigrerait les Romains d’un certain Jules César. Les empires vont et viennent. Les Etats-Unis sont finis. Nous aussi d’ailleurs. Nous aurions pu survivre (et même ressusciter) en intégrant l’URSS à l’Europe en 1991. Nous avons raté le coche, sous pression américaine. Nous le paierons dans les 30 prochaines années. Les empires ont le temps. Et la coalition Russie-Chine-Inde, c’est du lourd.

      • Pour l’instant, Brighelli, vous tirez des plans sur la comète en faisant des comparaisons avec le passé. Or, je crois que l’une des particularités de l’avenir, c’est qu’il est rarement prévisible. En attendant que l’événement advienne ou pas, je n’ai rien à admettre du tout. Pour ce qui est du présent, je sais juste que ça ne va pas très bien pour la Russie, ni pour la Chine d’ailleurs…

        • Des plans sur la comète, comme vous le dites, Brzeziński (géopoliticien et conseiller à la sécurité nationale de lma présidence des US de 1977 à 1981) en a non seulement tiré sur plusieurs décennie mais les a publiées, figurez-vous.
          Ne me répondez pas d’un ton agacé que vous saviez, et assumez vos dires.

        • Non, je n’en sais rien du tout. Vous non plus, Brighelli non plus et ce bonhomme dont je n’avais jamais entendu parler non plus.

          Brighelli est géopolitologue?

          De toute manière, c’est toujours la même stratégie : on change de sujet pour ne pas répondre à ce qui vous dérange. Je ne sais rien de l’avenir et vous non plus. En revanche, on sait deux ou trois choses sur ce qui se passe ici et maintenant. Or, votre réaction, ainsi que celle de quelques autres ici, c’est soit de le remettre systématiquement en doute, soit de laisser entendre que de toute façon ce n’est pas grave parce que a) les ukrainiens sont des nazis, b) ça ne nous concerne pas vraiment, c) c’est la guerre, on n’y peut rien, et d’ailleurs les atrocités sont commises dans les deux camps. Je réponds non, c’est tout. Tout cela, c’est de la mauvaise foi, de l’ignorance ou de l’aveuglement. Je réaffirme pour ma part que a) la Russie mène bien une guerre d’invasion à l’Ukraine et si on ne peut pas appeler ça un génocide, c’est néanmoins un processus assumé de massacre et de déportation des populations guère éloigné du mode opératoire de Staline; b) cette guerre nous concerne car elle se passe à nos portes et la Russie a une politique expansionniste tout à fait officielle et assumée (je ne pense pas qu’elle menace directement la France mais l’Europe et l’Occident en général et ça aussi c’est parfaitement officiel) ; c) dans une guerre, il faut choisir son camp et l’Occident a choisi le sien, probablement parce que ça correspond à ses intérêts et pas seulement par manichéisme primaire comme on le laisse entendre souvent ici. De toute manière, ni vous ni moi ne pouvons rien y changer. Pour l’instant, l’Europe et les USA soutiennent l’Ukraine contre la Russie, c’est comme ça.

          Je me fiche que vous ayez des opinions politiques différentes des miennes, c’est votre droit. Mais relayer une propagande délirante de mensonges éhontés, c’est un autre problème.

          Pour le reste, navré, mais me demander d’admettre des choses qui ne se sont pas encore passées mais qu’on annonce sur un ton prophétique, ce n’est pas particulièrement probant ni même très efficace sur un plan strictement rhétorique. Personne n’a réagi aux liens que j’ai postés. Je suppose que peu de monde les a lus. Je ne sais rien pas grand-chose de la Chine, à part que son but – lui aussi parfaitement officiel – est de devenir la première puissance mondiale. Peut-être y arrivera-t-elle, peut-être pas, je n’en sais rien, mais en attendant, ses deux plus gros clients sont l’Europe et les Etats-Unis et je ne suis pas sûr que se les mettre à dos soit une très bonne idée. Quant aux idéologies qui régissent la Russie comme la Chine, vous conviendrez, je l’espère, qu’elles sont assez éloignées de nos valeurs à nous. Personnellement, je préfère la démocratie, mais chacun son truc.

          Quant à la Russie, je doute qu’elle se relève facilement de la mouise dans laquelle elle s’est plongée, même avec l’aide de la Chine, à supposer que celle-ci veuille bien l’aider. Mais j’avoue que c’est une simple opinion, et que moi non plus je ne connais pas l’avenir.

          Me traiter de gaulois, je trouve ça assez amusant de la part de Brighelli. Rappelez-moi quel homme politique utilisait cette insulte il y a quelque temps pour désigner les français?

  37. Enfin, si, nous sommes en guerre, et maintenant plus que jamais, contre ceux qui, après avoir voulu nous piquer de force, veulent maintenant nous PUNIR avec d’autres contraintes ;
    les virus changent de forme, mais le but visé est toujours le même ; la fin justifie tous les moyens, les uns après les autres.

  38. Cette pu*tain de guerre n’est qu’un PRETEXTE de plus, et rien d’autre, pour emmerder le PEUPLE du monde occidental ;
    personne n’a bronché – ou quasi, ou toujours les mêmes – lors des guerres américaines – le rimland en a pris pourtant un sacré coup – et voilà qu’on agite le chiffon rouge, dans l’autre sens ! STOP !
    (et merci à abcmaths ! Quant à Onfray, qui vise l’UE pour pouvoir défendre la nation française… ; on aura vraiment tout vu, et on n’est loin de pouvoir encore dire e finita la commedia !)

    • Merci pour eux. On vous espère assez vieux pour échapper à une possible prochaine fournée, peut-être vos descendants ?!

      • Ce qui est bête, c’est :
        1° faire parler les morts ;
        2° s’enfermer dans une alternative de petite morale « les bons contre les gentils » (à plus forte raison quand le débat n’appelle pas d’analyse morale – mais bon, la morale est connue pour être le refuge des imbéciles et des ignorants).

  39. Etats voyous ? ONU ?

    pays bombardés ou envahis par les EU :
    Bosnie, Cuba, El Salvador, Guatemala, Indonésie, , Irak, Koweit, Laos, Lybie, Nicaragua, Panama, Soudan, Somalie, Syrie, Yougoslavie (et j’en oublie).

  40. Et ce n’est pas en traitant les autres d’ignares, de sots etc… que vous convaincrez qui que ce soit !

    • Je n’ai traité personne d’ignare. J’ai dit à Flo qu’elle était bête. Mais ce n’est sans doute pas vrai. Je pense qu’elle est aveuglée comme pas mal de gens ici par sa haine des USA, de Macron et d’autres choses que j’ignore, mais qu’elle est très mal informée sur ce qu’est la Russie, ce qu’est l’Ukraine, et ce qui se passe dans ces deux pays. Or, il se trouve que par la force des choses, moi je le suis un peu, informé, à la fois personnellement et professionnellement, et je suis effaré de voir que la propagande du Kremlin fonctionne ainsi, en France, sur des gens éduqués et instruits. Je n’ai jamais mis les pieds aux USA et je n’irai pas parler ainsi d’un pays que je ne connais pas.

      Je constate que lorsque j’apporte des arguments et des informations sourcées, on me répond systématiquement de la même manière : soit on met en doute les exactions des russes en Ukraine (alors qu’elles sont abondamment documentées), soit on allègue que les ukrainiens ont eux aussi commis des atrocités (ce qui ne change strictement rien à celles commises par les russes, au demeurant bien plus nombreuses), soit on m’attaque sur la forme pour ne pas parler du fond (vous aimez bien ça, WTH), soit le type aux multiples pseudos revient nous parler du « méta » (là je ne sais pas quoi répondre parce que je ne vois toujours pas où il veut en venir)…

      Je devrais effectivement arrêter de me battre ainsi contre des moulins à vent, mais votre attitude me révolte car elle se fonde sur un tombereau de mensonges et de préjugés honteux, en particulier quand on vient brandir à tout bout de champ la bannière du souverainisme. En attendant, les ukrainiens se battent pour continuer d’exister en tant que nation. Pour ma part, je trouve ça plutôt courageux et j’ai du mal à accepter qu’on vienne ainsi salir leur combat. Les trolls sont payés pour ça, mais certains ici croient vraiment au dégueulis du Kremlin. Pour le pays des Lumières, je trouve ça très inquiétant. Mais finalement pas si étonnant quand on voit le nombre d’intellectuels communistes au siècle dernier.

      • Je ne voue pas une haine pour les US, mais qu’allez-vous encore inventer ?!
        Leur système de protection sociale, éducatif me laisse dubitative, ça ne m’a pas convaincue, que voulez-vous. Je souhaite seulement que leurs décisionnaires politiques cessent d’influencer l’UE. Si la Russie ou n’importe quel autre pays procédait de la même manière, mon avis serait le même.
        je ne tiendrai jamais l’américain de base comme responsable des maux de ce bas monde.

        • Mais la Russie fait la même chose, Flo! Et de manière bien plus violente que les USA, avec un agenda politique qui nous est bien plus hostile. La Russie a littéralement acheté un nombre considérable d’hommes et de femmes politiques dans toute l’Europe ainsi qu’une floppée de hauts fonctionnaires dans les institutions européennes, je ne citerai pas de noms mais c’est assez facile d’en trouver, parfois même sans avoir besoin de chercher. Dire qu’il aurait fallu intégrer la Russie à l’Europe me paraît d’une ingénuité totale. C’est un pays qui n’a jamais réussi à tenir ses engagements de transition vers les valeurs démocratiques et a systématiquement essayé de tordre les règles à son avantage en minant les institutions européennes de l’intérieur. Je regarde ça depuis une quinzaine d’années et je me dis qu’il était plus que temps qu’on les fiche dehors. Ce ne sont pas des partenaires fiables sur le plan politique. Et sur le plan sociétal, il sont vraiment très loin de nous.

    • Je trouve Flaubert régulièrement chiant mais putain ce que je donnerais pas pour lire une version actualisée du Dictionnaire des idées reçues !

      Donbass – S’y passent des choses.
      Poutine – Fou. Va nous faire tomber l’arme nucléaire sur la gueule. Tonner contre.
      Ukrainiens – Peuple valeureux combattant héroïquement pour sa survie.

      • Voir l’exégèse des Nouveaux lieux communs de Jacques Ellul. Ce n’est pas contemporain, quoique plus récent. Mais bon, vous allez détester.

  41. Et le fait d’avoir mille fois plus mis les pieds du côté américain ou anglo-saxon, que de l’autre… ne m’empêche aucunement d’avoir les opinions que j’ai.
    je ne « traîne pas dans la boue » les EU ; c’est une « caste », toujours la même, qui impose ses directives ; de même qu’ici, de même que partout (à l’Est y compris !), seule tradition qui reste immuable.

  42. « Russie, pomme pourrie » : may be !
    mais les fruits, que nenni ; c’est le gaz qui nous intéresse!
    Et, au fait, que penser du tour (pour rien) chez les Azéris, de dame von der L. ?

  43. On est frappé surtout par l’esprit anti-national des élites françaises ! Avions-nous intérêt à nous allier avec l’Ukraine ou avec la Russie ? Evidemment bien plutôt avec la Russie qu’avec l’Ukraine …

    • Nous aurions eu une position admirable, nous aurions pu négocier notre soutien mesuré aux exigences russes contre des avantages sonnants et trébuchants !
      Faire la guerre oui ! Mais il faut que cela rapporte …

  44. En supposant que la Russie recule et cède le Donbass qu’aurons-nous gagné ? Rien du tout – nous aurons eu les désagréments et aucun avantage.
    Mais ce scénario est hautement invraisemblable et même si Poutine mourrait demain il est probable que son successeur poursuivrait sa politique avec la même intensité.

    • C’est probable. Sauf que le laisser faire aurait des conséquences encore plus funestes. Entre autres, cela établirait un précédent sur le fait qu’on peut utiliser l’arme nucléaire comme moyen de chantage dans une guerre d’agression.

      C’est le mode opératoire des terroristes : donnez-moi ce que je veux ou je fais tout sauter. Vous êtes sûr que c’est une bonne idée de négocier avec quelqu’un qui lance ce genre de menace?

      Je m’étonnais au début de constater que les russes autour de moi n’avaient pas l’air de comprendre pourquoi ils était devenus des parias aux yeux du monde en venaient chouiner à la « russophobie », mais en fait il y a aussi des français qui ne comprennent pas. Pourtant, des gens qui massacrent des civils et viennent ensuite se faire passer pour les vraies victimes en hurlant à la « phobie », ça devrait vous rappeler quelque chose. Non?

    • « hautement invraisemblable », « il est probable que… »

      Quand les causements des experts utilisent un vocabulaire probabiliste, c’est tout un espace des possibles qui s’ouvre devant les phraseurs de l’impossible et de l’inéluctable(rase).

  45. Nous avons fait la guerre de Crimée entre 1853 et 1856 aux côtés des Anglais contre le Tsar mais pas gratuitement ! Ferdinand de Lesseps a été envoyé en Egypte pour obtenir du wali alias le khédive la concession du canal de Suez. Notre soutien à l’Empire Ottoman nous a rapporté gros au nez et à la barbe des Anglais !

    • La guerre c’est toujours une affaire de gros sous et jamais de morale à la gomme ! Avis à la population éberluée qui suit les médias qui les mènent à sa dérive par perte et fracas !

    • C’est d’ailleurs un ancêtre assez éloigné de durit qui a été chargé de faire creuser le canal, tache dévolue aux autochtones (toi, sueur burnoué, tu creuses !).

      Dans une vieille valoche en carton, durit a hérité d’un gros paquet d’actions moisies du canal dont il rêve de pouvoir se servir un jour pour se payer des escorts jusqu’à la fin de ses jours.

  46. Ceux qui disent qu’ils font la guerre en Ukraine pour protéger la vie des Ukrainiens sont des vils menteurs – le seul bon moyen d’épargner les Ukrainiens tout de suite et pas dans dix ans c’est de faire un partage de l’Ukraine et de négocier une paix durable.

    Il faut et il suffit de faire la paix des braves … mais les Anglo-saxons empêchent toute négociation !

  47. Que veulent les Anglais et les Américains qui ont empêché Zelensky de négocier avec Poutine ? Clouer les forces militaires russes en Ukraine pendant les dix ou vingt prochaines années – et les empêcher ainsi d’intervenir dans une autre partie du monde.

    C’est une lutte pour l’influence au niveau du monde.

    • Ils ne veulent ni que l’Ukraine gagne ni que la Russie gagne – juste faire un abcès de fixation.

    • Vous voyez, même un écureuil aveugle peut parfois trouver une noisette : ce que vous dites sur les motivations des américains me semble on ne peut plus limpide. En revanche, vous vous gourez complètement en ce qui concerne Zelensky. Premièrement, c’est Poutine qui a toujours refusé de lui parler, deuxièmement, les américains et les anglais se sont mis à le soutenir seulement après qu’il a refusé leur proposition de fuir l’Ukraine. Enfin, Zelensky a toujours été clair dès le départ sur les conditions des négociations : recouvrement total de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

      Je sais que vous voulez voir la main des USA partout, mais en fait, non, ce sont seulement les ukrainiens qui veulent garder leur pays. C’est fou, non?

      Les USA ont probablement intérêt à ce que cette guerre dure, en effet. En revanche, je pense quand même que s’il n’y a pas de gagnant, ils espèrent quand même que la Russie perde. Voir les conséquences de la guerre d’Afghanistan.

  48. … Et les gifles de continuer :
    C. Colonna (Aff. Etr.) en visite chez le Pacha – en espérant quoi ?!
    Réaction du pacha : « l’Europe récolte ce qu’elle a semé », « je crois que l’Europe connaîtra de sérieux problèmes cet hiver ».

    • Erdogan aussi est un type super crédible.

      Saleté d’Europe qui a agressé la Russie!

      On en reparle le printemps prochain?

      Bonne hibernation à tous, j’ai à faire.

  49. Indépendance de la Corse (suite)

    « un porte-avions géant pour les opérations off-shore »

    Une idée pareille, ça germe à combien de grammes d’éthanol par litre de sang ?

    Il serait basé à Girolata ?

  50. La lecture du pédigrée des membres du nouveau gouvernement brexiteux va exciter les esprits embrumés

    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/09/07/liz-truss-la-premiere-ministre-britannique-nomme-un-gouvernement-de-fideles_6140473_3210.html

    Ma préférée c’est Piggy Coffey, nommée vice-première ministre. « Thérèse Coffey a été sa directrice de campagne ; elle est une complice de dix ans, élue dans une circonscription rurale (le Suffolk) proche de celle de Liz Truss (le Norfolk). Précédemment ministre des retraites, Mme Coffey hérite aussi du portefeuille crucial de la santé »

    Bon courage aux brexiteux qui devront, cet hiver, mettre des pièces dans le compteur à gaz ou d’électricité pour avoir quelques minutes d’un médiocre chauffage.

    • Thérèse a quelque chose de son confrère américain Rachel L. : toute aussi féminine ;
      « Coffey is single and catholic » dixit wiki, « an avid football fan » et « enjoy karaoke ».
      So lucky les Brits’ !

      • Un gouvernement qui risque d’encourager certains à s’enfiler les gins Farage – et de préférence le white.

  51. Chronologie : Les Anglo-Saxons lancent une opération de destruction du régime syrien – le young leader François Hollande se joint à eux et trahit ainsi les intérêts fondamentaux français comme avant lui Sarkozy en Libye et comme après lui Macron en Ukraine – la Russie intervient et empêche le renversement du régime.
    Lutte d’influence … les Anglo-Saxons décident de reporter le conflit de puissance sur le continent européen et excitent Zelensky leur créature dévouée à reprendre le Donbass dans une vaste offensive de printemps en 2022. Poutin réagit vivement et prend les devants. La suite vous la connaissez !

    • Il y a ceux qui vivent dans le monde imaginaire des médias et il y a ceux qui vivent dans le monde réaliste des hommes qui luttent depuis l’éternité des temps pour le pouvoir et les biens matériels !

  52. Il paraît que je lis trop de romans en voyant la main américaine en Ukraine ! 38% des terres arables ukrainiennes appartiennent à des multinationales américaines ! Ce sont les terres les plus riches, les plus grasses d’Europe !
    Oui les Américains ont de gros intérêts en Ukraine ; dois-je rappeler que le fils Biden – le camé – touchait de l’argent pour siéger fictivement à un conseil d’administration d’un groupe ukrainien ?

  53. En ligne de mire des Américains ? Dépecer la Russie et s’emparer des richesses des terres russes !

  54. Mendax 7 septembre 2022 At 7h18
    Mais la Russie fait la même chose, Flo! Et de manière bien plus violente que les USA, avec un agenda politique qui nous est bien plus hostile. La Russie a littéralement acheté un nombre considérable d’hommes et de femmes politiques dans toute l’Europe ainsi qu’une floppée de hauts fonctionnaires dans les institutions européennes,

    Si nous résumons brièvement, il y aurait les lobbys, les US, la Russie en décisionnaires d’arrière-plan européen ?
    Je vous trouve très au fait pour une infiltration qui serait passée sous les radars d’Assange (agent russe ? J’ai bon) ; vous ne sourcez pas.

    • Bah, oui, il y a des lobbys, les USA, la Russie et probablement d’autres pays qui essaient de peser sur le destin de l’Europe, c’est vraiment un scoop? Un exemple assez marrant parmi d’autres, « Viktor Muller Ferreira », l’espion russe qui a essayé d’infiltrer la CPI.

      Voir par exemple, Les réseaux du Kremlin en France de Cécile Vaissié. Pas la peine de courir sur wikipédia pour me dire qu’elle a été critiquée pour ce travail, je le sais déjà. On lui a fait un procès et elle s’en est tirée à peu de frais. Mais même si seulement la moitié de ce qu’elle raconte dans son livre est vraie, cela signifie que l’influence de la Russie en France est patente et (à mon humble avis) très préoccupante.

      Pour le reste, je ne source pas, non, car vous pouvez très bien trouver toute seule quels hommes politiques ont été achetés par le Kremlin, il y en a chez nous et aussi en Allemagne, c’est de notoriété publique et pas besoin d’être Julian Assange (alias Mendax à ses débuts, wink) pour le savoir.

      Mais continuez à me chercher des poux sur des points de détail de ce genre. Je constate surtout que vous n’avez rien répondu aux liens que j’ai postés et qui apportent des informations sourcées et claires sur ce que la Russie fait subir aux ukrainiens. Et je vous invite vivement à lire le billet d’Onfray, « Penser Poutine », que je trouve à la fois informé, lucide et sans complaisance pour personne (ni pour l’UE, ni pour les USA, ni pour la Russie, ni pour l’Ukraine.)

      A part ça, on peut continuer à discuter du sexe des anges pendant que des tas de pauvres gars se font dézinguer parce qu’un vieillard aussi stupide que cynique nourrit des fantasmes puérils de toute-puissance et de destinée impériale. Je suis bien d’accord avec Brighelli sur ce coup-là : tous les empires passent. Sauf que ce n’est pas très grave tant que les gens peuvent continuer à vivre dans la paix et la sécurité. La France, l’Angleterre et l’Allemagne ont été des empires. Ces empires se sont écroulés mais la France, l’Angleterre et l’Allemagne sont toujours là. Et ce n’est pas parce qu’un autocrate minable a mal à son complexe et qu’il menace de tout casser qu’il faut le laisser faire. La civilisation européenne a aboli l’esclavage, le servage, libéré les femmes, interdit la torture et les supplices, prolongé la durée moyenne de la vie humaine de presque soixante ans, exploré le monde, l’infiniment et l’infiniment petit, a éradiqué je ne sais combien de maladies mortelles, créé des chefs d’œuvres dans la littérature les arts, et est imitée et enviée dans le monde entier. – même par les chinois! Je sais qu’on va me faire un procès d’ethnocentrisme, mais je crois que nous sommes plus civilisés que le reste du monde. En contrepartie, cela implique une certaine responsabilité à l’égard des pays qui le sont moins mais qui tendent à le devenir davantage. Il est idiot de vouloir « démocratiser » l’Irak les armes à la main comme les américains ont prétendu le faire ; en revanche, si un pays manifeste ce désir d’aller vers davantage de démocratie, j’ai la faiblesse de croire qu’il mérite notre aide. Pour l’Ukraine, ce sera très long et très douloureux, mais les ukrainiens partent de loin, et la Russie a plus que sa part de responsabilité dans la corruption qui ravage le pays.

      Enfin, ce que la guerre en Ukraine semble prouver, à mon sens, c’est qu’on ne peut pas uniquement se contenter de faire des affaires avec des pays qui ont des valeurs diamétralement opposées aux nôtres comme si c’était sans conséquence. La Russie agresse un pays européen : après des années d’indulgence et de lâcheté, on finit par lui répondre et les Russes s’en offusquent comme un gamin insupportable qui se prendrait la première claque de sa vie après des années de laxisme. Le gamin finit par comprendre ou bien il ne comprend jamais, mais le laisser continuer est vraiment la dernière des choses à faire.

  55. Les « élites » françaises ne rêvent que d’une chose : être larbinées par les Américains !

  56. On voit l’Education nationale épouser toutes les fadaises américaines entre woke et communautarisme ! Depuis 1968 le gauchisme de l’EN est en fait un alignement sur les positions américaines …

  57. Il faudra des usines de pièces détachées pour réparer les nombreux Massey-Ferguson sabotés par les résistants locaux…

  58. Quand Macron dit : il n’y a pas de culture française ! Il n’a pas entièrement tort, depuis mai-68 il n’y a plus de pensée française, il n’y a plus qu’une pensée anglo-saxonne ultra-dominante qui assigne aux Français le rôle d’imitateurs et de singes de leurs maîtres !

  59. Mendax 7 septembre 2022 At 6h50
    Non, je n’en sais rien du tout. Vous non plus, Brighelli non plus et ce bonhomme dont je n’avais jamais entendu parler non plus.
    Brighelli est géopolitologue?
    De toute manière, c’est toujours la même stratégie : on change de sujet pour ne pas répondre à ce qui vous dérange. Je ne sais rien de l’avenir et vous non plus. (…)

    Si, si. Vous pouvez établir des pronostics. Prenons l’exemple de US et de leur ressources pétrolières et gaz : les schistes. Et bien les Américains peuvent prévoir (si, si) le scénario de la fin de l’exploitation de leurs puits (qui n’est pas sans fond) entre 2020 et 2050 par exemple. Oui, leurs puits sépuisent rapidement.

    Vous sauriez que l’UE est infiltrée par les Russes (vos sources, please) mais vous ne savez pas qui est ce bonhomme nommé Brzeziński ?

    • Mais bon dieu, les partis d’extrême-droite européens sont très largement subventionnés par la Russie, ce n’est pas un secret! Ensuite, je ne nommerai personne parce qu’on est jamais trop prudent, mais il y a au moins un célèbre homme politique chez nous qui jusqu’au début de la guerre travaillait pour la Russie. Et un autre en Allemagne, que vous connaissez aussi. Quant aux institutions européennes, j’ai parlé plus haut de cet espion qui avait tenté d’infiltrer la CPI, voici un lien, si vous y tenez tant:

      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/17/un-espion-russe-sous-legende-interpelle-apres-avoir-tente-d-infiltrer-la-cour-penale-internationale_6130755_3210.html

      Ah oui, en effet, je peux aussi dire que si je n’achète pas de lait ce samedi j’en manquerai la semaine prochaine. C’est bon, vous m’avez convaincu, les Chinois gouverneront le monde d’ici dix ans.

      • Vous saviez que les Chinois détenaient la dette US ? Vous savez que les Chinois préparent un étalon Or pour leur monnaie… Quand on vous dit que Poutine préfère avoir du Yuan plutôt que le soutient officiel de Pékin. Les Russes se fichent pas mal de savoir qui les soutient ou pas, du reste, comme son principal client, il se dit que Moscou prépare également un étalon or (Les réserves russes sont telles que Poutine pourrait faire effondrer le cour de l’or en balançant tout son stock sur le marché).

        Et les US ? Question qui tue, Mendax : Que peut valoir un dollar américain face à un Yuan or ?

        • Je n’en sais rien, c’est bien au-delà ma compétence. En revanche, il me semble que les monnaies ne sont plus indexées sur l’or depuis les années 70. Et tout ça n’a aucun intérêt pour moi, je vous l’ai déjà dit : on discute dans le vide puisque vous parlez de choses qui sont pour l’instant purement virtuelles. Comme disait l’autre, ce qu’il y a de plus difficile à prévoir, c’est l’avenir. On en reparle dans dix ans?

          • Non, on arrêtre la. Dès qu’un sujet vous encombre, vous sortez votre joker « Heu…ch’connais pas » ; ça va deux secondes, Mendax.
            Faute d’ignorer les géopolitologues, intéressez-vous aux économistes. Alors, non, on ne vous demande pas de connaître les statuts de BCE ou la constitution européenne sur le bout des doigts mais de vous tenir informé au minimum avant d’avoir une idée aussi radicale qui est la votre sur sont les gentils et les méchants.

            Bonne journée

          • Vous préféreriez que je mente effrontément en prétendant connaître tout un tas de trucs que j’ignore? Je crois avoir conscience de quelques-unes de mes limites. Contrairement à d’autres, je ne parle que de ce que je connais au moins un petit peu. Ce n’est pas un « joker » que de reconnaître mon ignorance dans certains domaines, pas plus que ça m’ôterait le doit d’avoir un avis. Je vous trouve bien prompte à m’exhorter de me taire à tout propos…

            Et c’est vous qui parlez de gentils et de méchants, pas moi. Je ne suis pas idiot au point de penser que les états collaborent pour des raisons morales. Il y a les intérêts, les visions du monde, les cultures, les systèmes de valeurs, etc. Parfois certains de ces éléments coïncident mais c’est évident que chaque pays poursuit avant tout son profit personnel.

          • Si, vous polarisez le conflit en faisant fi des enjeux économiques mondiaux qui pourraient se jouer ; vous le réduisez à deux pôles ukrainien et russe. Les russes sont les méchants selon vous.
            Soit ! Mais ne pas intervenir et laisser la population russophone du Donbass se faire massacrer, sous l’oeil complaisant de Washington et de l’UE, et quand des accords ont été signé, n’est pas non plus très gentil.

          • Bon, OK, réglons cette question une fois pour toutes : ce conflit a causé plus de 13 000 morts selon l’Organisation des Nations unies (3350 civils, 4 100 membres des forces ukrainiennes et 5 650 membres de groupes armés pro-russe) (source : Wikipédia).

            La situation était complètement différente de ce qui se passe aujourd’hui. C’est vous-même qui avez parlé de guerre civile. Celle-ci a été déclenchée par les événements du Maïdan eux-mêmes déclenchés par une élection manifestement truquée et la fuite de Ianoukovitch… en Russie. Aucun pays n’avait le droit d’intervenir directement en Ukraine pour essayer de régler ce conflit et d’ailleurs le gouvernement ukrainien n’a demandé de l’aide militaire à personne, contrairement à ce qui s’est passé en février de cette année lorsque Zelenski a demandé des armes à l’UE et aux USA. Or, en 2014, ça n’a pas empêché la Russie d’annexer la Crimée et de soutenir activement les sécessionnistes. L’Occident a décidé, à tort selon moi, de considérer la situation comme un problème interne à l’Ukraine, un peu comme ce qui s’était passé avec la guerre de Tchétchénie, ce qui était peut-être alors plus justifié dans la mesure où celle-ci fait partie de la Russie. On voit ce que ça a donné par la suite : Poutine a décidé que toute l’Ukraine devait revenir dans son giron. Voilà ce qui se passe quand on cherche à « négocier » avec une brute. Peut-être que les occidentaux ont alors enfin compris qu’après la Transnistrie, la Géorgie, la Crimée, Poutine n’avait pas particulièrement l’intention de s’arrêter là. Je ne crois pas que ça ait quoi que ce soit à voir avec le fait d’être gentil ou méchant, simplement être lucide sur la situation. Quand quelqu’un se montre menaçant, ce n’est pas en cédant qu’on va le calmer.

            Quant aux accords de Minsk, ils n’étaient satisfaisants pour personne et n’ont pas plus été respectés par l’Ukraine que par la Russie. Mais il se trouve que c’est la Russie qui les a enterrés définitivement en reconnaissant officiellement les républiques populaires autoproclamées de Louhansk et de Donetsk le 21 février 2022. Trois jours plus tard, la Russie envahit l’Ukraine.

          • « Poutine a décidé que toute l’Ukraine devait revenir dans son giron. Voilà ce qui se passe quand on cherche à « négocier » avec une brut »

            Ça lui aurait pris comme ça, de bon matin au réveil ?
            Pourquoi Poutine a-t-il pris subitement cette décision ? L’homme est particulier, certes mais n’est pas capricieux.

            (Que Kiev se passe de demander de l’aide militaire pour massacrer le Donbass me paraît logique)

      • Vous admettrez que si les agents russes existent bel et bien, il en va de même pour les agents américains. Sans transition et pour revenir au sujet de la monnaie : ne rêvons pas, Sarko a vendu nos stocks d’or….

          • Et j’étais au courant pour l’or français revendu par Sarkozy. L’économie n’est vraiment pas mon rayon, mais j’ai lu il y a quelques années un livre passionnant dont la thèse était que les monnaies pourraient peut-être un jour être indexées sur le seul référentiel qui ne perde jamais sa valeur : le corps humain. Là aussi, c’est de la pure prospective, bien sûr, mais qui sait, l’idée peut faire son chemin… Le titre, c’est Le Corps-Marché de Céline Lafontaine, pour les gens que ça intéresse.

  60. La notoriété sociale d’après Monsieur Mandrake est le signe d’une magie supérieure ! Par exemple Line Renaud est grand-croix de la légion d’honneur c’est donc la première artiste de France et le si peu regretté Jean d’Ormesson était lui aussi grand-croix c’était donc le premier écrivain de France !

    Avoir des relations sociales ou ne pas en avoir telle est la question !

  61. Il y a des gens qui ne cultivent pas leurs relations sociales et ne se mettent pas en avant ! C’est étonnant quand même mais qu’est-ce qu’ils font dans la vie alors ?

  62. J’aimerais bien toucher l’argent de la Russie de Poutine avec tout le boulot que j’abats ici ! Hélas par un fifrelin depuis le début de la guerre ni même avant ! S’il te plait Vladimir ?

    • Mais vous rêvez, mon pauvre Pierre ! On se brosse déjà pour obtenir le remboursement des valeurs russes. Les Anglais (la city) ont été en partie remboursés. Faire des chèques est une moeurs anglo saxonne.

  63. Franchement jusqu’à présent la politique m’a coûté beaucoup d’argent mais j’attends toujours un retour sur investissement !

    • Je lis les commentaires – les cent premières pages ça va … y en a cent de trop !

      Ben oui ! 200 pages pour un livre maintenant c’est presque beaucoup trop !

  64. Aux Etats-Unis aux dernières nouvelles les consommateurs de tabac forment 11% de la population et les consommateurs de cannabis 16% ! Je n’ai pas les statistiques pour toutes les autres drogues.
    Je suppose que l’on obtient bien un bon tiers de la population qui se drogue. Est-ce qu’on n’a pas un bon début d’explication sur la baisse généralisée du QI en Occident ?

    Lire 200 pages aujourd’hui c’est limite de la torture mentale !

  65. Mon avis personnel sur la situation contemporaine : plus la population augmente en France plus mon standing se dégrade ! Je suppose que c’est un peu le même phénomène pour l’éducation nationale la massification entraîne la dégradation des conditions d’exercice de la profession d’enseignant !

  66. Le génie des riches c’est de faire croire aux pauvres que plus ils seront nombreux et plus ils seront heureux !

  67. Si l’on revenait aux quarante millions de Français qui étaient ceux de 1914 ou de 1940 je me sentirais cent mille fois plus à mon aise que dans cette épouvantable nation de 70 millions d’habitants qui n’a plus rien de français !

  68. Le langage du PIB est-il le bon langage de l’intelligence distribuée ? J’en doute quelque peu !

  69. Edito du jour de Natacha : Guerre en Ukraine 

    « Sous nos yeux se joue la disparition politique et stratégique de l’Europe » (lu que le début, puisque non abonnée),
    mais,
    curieuse de suivre le chemin aller-retour de Sergueïtch avec ses ruches et ses abeilles (le roman de Kourkov),
    depuis la « zone grise », pas bien loin de Donetsk,
    jusqu’à la Crimée (Simferopol), via un détour, par chez une charmante Galia,
    noté qu’il ne pouvait éviter de passer par… Polony (au sud-est de Zaporojie).

    • Vous n’avez même pas vérifié Mendax ! pas bien ! j’ai fait ma toute petite pravda : Polony n’existe pas ! Ici oui, là-bas non !

      • Sans déconner ?! Les enfants témoignant en tout liberté ?! encore un coup de la pravda ; mais laquelle ? encore une QQRSR !

    • Reprenons les bases, Mendax : Le pouvoir actuel français et européen se rangent sur l’avis de Washington, ce qui ne signifie pas que la population européenne approuve leur décision. Loin s’en faut.
      Que les réseaux médiatiques français soient utiles à la propagande du pouvoir en place, lui-même élu par un système électoral anti démocratique car fort d’une réforme célérate des candidatures à la présidentielle me semble normal. Par ailleurs, dans le contexte de guerre, tous les crimes contre l’humanité sont possibles, parfaitement crédibles mais avant de condamner avec une telle véhémence qui est la vôtre et parce qu’hélas les mensonges propagandistes nous sont coutûmiés depuis des décennies, nous vous demandons d’avoir l’intelligence primaire d’attendre les résultats de l’enquête, sans quoi vous vous prêteriez vous-même à diffuser cette propagande que plus de 50 % de la population française rejette en bloc. Est-ce si difficile à comprendre ? Rappelez-vous que 70% des électeurs au premier tour des présidentielles, ne souhaitaient pas avoir Macron comme président et le lui ont signifié par le contre-pouvoir élu à l’AN. Que vous vantiez le rétropédalage de Ségo priée par le pouvoir de ne pas contredire les décisions de l’éxécutif, que vous condamniez l’armée russe avant les résultats de l’enquête, ne vous place pas de fait dans le le groupe des amoureux de la démocratie.

        • Mais non voyons, nous savons que c’est faux. Vous avez arrêtez de penser à  » 70% des électeurs au premier tour des présidentielles » ce qui justifie aussi la propagande des va-t-en-guerre qui savent que Macron n’a pas le soutien de l’électorat. Mais en vérité, vous n’en avez strictement rien à faire des Ukrainiens, vous vous contrefichez de la gabegie économique qui frappe l’Europe, vous foutez royalement de savoir que le blé ukrainien ne sera pas livré en Afrique générant une famine qui est une catastrophe annoncée qui n’a rien d’un plan sur la comète. Les véritables décisionnaires, ceux qui décident de la poursuite de ce conflit en fournissant des armes sans jamais proposer une table des négociations pour une paix, sont à 20 000 km de Kiev ; leur monnaie reprend du poil de la bête face à l’euro, leurs tradders se font des fortunes sur les marchés des céréales au détriment de l’Afrique et leurs vendeurs d’armes font exploser le chiffre d’affaire.

          • C’est parce que vous avez une vision holistique de la situation alors que la mienne est réductionniste. Vous voyez les problèmes que vous évoquez? Je cherche à remonter aux causes premières. Qui est responsable de ce qui arrive aux ukrainiens? La Russie. Qui empêche le blé ukrainien d’être livré en Afrique? La Russie. Qui est responsable de la crise économique qui nous pend au nez? Le Covid. Et aussi la Russie avec sa guerre stupide.

            « Négocier la paix », ne me faites pas rire! Pas sur ce blog où l’on brandit si souvent le spectre de Daladier et les accords de Munich à chaque fois qu’on veut fustiger la lâcheté de nos dirigeants.

            Quant à s’en prendre à mon honnêteté intellectuelle et m’appeler à la réserve alors que vous ne vous êtes pas gênée pour traiter à maintes reprises les ukrainiens de nazis sans revenir sur vos propos, je trouve ça pour le moins comique.

            Je ne comprends pas très bien ce que Macron et les traders viennent faire là-dedans. Mais je dois aussi avouer que les récriminations haineuses de l’autre forcené au sujet des Traoré et de Greta Thurnberg me laissaient tout aussi perplexe.

            J’attends avec impatience le moment où vous commencerez à parler des Templiers.

          • Si vous ne voyez pas ce que les traders et les commerces très lucratifs relatifs à un conflit viennent faire dans cette histoire, vous n’avez rien compris aux nouveaux enjeux de la guerre au XXI ème siècle, mon pauvre ami. Ne partez pas totalement stupide, sachez également que le business de la reconstruction après conflit est très juteux, mais ce ne sera pas pour l’EU. Qu’Ursulla ne s’emballe pas, le marché sera pour ceux qui ont déjà des éléments infiltrés sur place, dans le gouvernement et qui tirent les ficelles, bien planqués à l’abris des bombes à 20 000 bornes de Kiev.

        • Rassurez-vous Mendax : nous ne sommes qu’une toute petite Rép pop, loin encore de chez Xi.
          Mais quand même, par moments, de petites gifles, par ci, par là : après une avocate gardée récemment 48h en GAV, c’était Verhaeghe – amené les menottes au poignet, pour avoir écritce qu’il pense, avec d’autres – délit d’opinion, ce n’est pas nouveau, mais ça revient fortement à la mode,
          après le délit de désobéissance, qui s’est très chèrement payé, pendant plus de deux ans, pour un virus qui a eu la peau de bien moins de 1 % de la population ;
          même le Savant de Marseille est encore visé ; c’est méchant, après toutes les « personnalités » qu’il a dû soigner, et qui ont ainsi évité les fameux vaccins…

          Et Natacha qui a osé critiquer !
          A noter néanmoins que la Pravda qui a fait fureur ces deux dernières années – alias le Véran – ose, lui, un léger mea culpa : « les masques se servent à rien » et reconnaît certaines mesures « absurdes ».
          D’un mensonge à l’autre, d’une peur à l’autre, d’une guerre à l’autre… En avant, marche !

  70. Pataquès (suite)

    En Espagnolie, on rime la gliture à propos de Dali

    https://www.swisstransfer.com/d/07acfaef-6d5f-4a37-9548-a20593f48294

    « Je rêvais souvent d’Hitler comme s’il s’agissait d’une femme. Sa peau, que j’imaginais blanche, me séduisait. (…) Hitler incarnait pour moi l’image parfaite du grand masochiste qui déchaînait une guerre mondiale pour le seul plaisir de la perdre et de s’enterrer sous les ruines d’un empire, un acte gratuit par excellence qui aurait dû susciter l’admiration surréaliste. »

    Dali-Poutin, même combat ?

  71. De la guerre en Ukraine, il y a à tirer une leçon importante : dans la guerre « conventionnelle », l’armée russe n’est ni pire ni meilleure qu’une autre. Elle est tout aussi vulnérable et fragilisable qu’une autre, si son adversaire est correctement armé. On le savait déjà depuis l’échec de l’armée rouge en Afghanistan dans les années 1980, la résistance de l’armée ukrainienne (pourtant privée d’aviation) le confirme. Les mouvements de menton et les provocations torse bombé de Poutine et de Medvedev ne font peur qu’aux médias occidentaux, certainement pas aux états-majors des pays membres de l’OTAN. Le bilan de sept mois de guerre de l’armée russe est tout simplement désastreux.
    Ce qui est vraiment intéressant à observer, c’est que personne ne dit clairement cette vérité désobligeante pour la « grande armée russe ». Aurait-on peur de vexer Vladimir?

    • « Il ne faut pas humilier la Russie », vous vous souvenez?

      Elle fait ça très bien toute seule.

      La deuxième armée du monde est devenue la deuxième armée en Ukraine.

    • L’écoute et la lectures des diverses versions pravdas sembleraient en effet indiquer que la ligne de front a plutôt tendance à faire du sur-place.

    • Il va nous lâcher, après 40 ans de carrière ? quelle tristesse ; mais lui reste encore à peaufiner
      « la théorie de l’ère du peuple et de la révolution citoyenne. Ma tâche est de terminer ce travail intellectuel. »
      Encore un peu de patience !

      • Les oeuvres complètes de Jean-Luc vont m’être offertes sur peau de vélin par un comité d’admirateurs anonymes du Duce Mélenchon pour Noël ! Joie et fécondité …

  72. Si Poutine m’avait soudoyé comme je le lui avais demandé expressément sa guerre serait déjà presque achevée !

  73. Ma chère Flo

    Dites-vous bien qu’un Etat qui célèbre Bernard Tapie comme la probité incarnée et lui fait par deux fois des quasi-funérailles nationales à Paris et Marseille pendant qu’il n’a pas un mot pour le professeur Luc Montagnier a une haute idée de la moralité publique que nous ne saurions atteindre !

    • L’Etat n’est pas (encore) Marseille. J’avoue ne pas vous comprendre, Pierre, la Société Générale est sortie indemne de son escroquerie Adidas, il n’y a eu aucune poursuite judiciaire contre elle, mais mieux encore : ce sont les contribuables français qui ont épongé sa facture.

      • « Le gladiateur se repose enfin », avait dit le Borloo, lors des obsèques du grand (saint) Bernard, à Marseille.
        Et les foules de suivre… et de rembourser, semble-t-il dans la plus parfaite inconscience.

  74. Si tu n’es pas une arsouille de première force est-ce que tu peux vraiment prétendre aux honneurs de l’Etat français ? j’en doute un peu !

    • Je n’ai qu’entamé l’écoute (pleins de trucs à faire),
      mais, 24 h de garde à vue, ce n’est pas la mort…

      A la fin des années 70, nous avons aussi trinqué et j’en connais un, plutôt lourdement condamné (dans une période certes elle aussi « agitée ») – que nous avions pu entrevoir, menotté à un radiateur.
      Rien de nouveau sous le soleil !

      N’oublions pas aussi, que quasi inaudibles, furent les voix qui ont (re)parlé des lourdes condamnations infligées aux gilets jaunes, et tant d’autres… ces temps derniers.

      Ce qui finit par me gêner, chez toutes ces gens, type Verhaeghe, c’est qu’ils ne cessent d’en rajouter tant et plus… et surtout, n’oublient jamais de faire, ô combien, la pub pour leur(s) bouquin(s)…

      • Pour ma part, je ne trouve pas qu’il en rajoute tant et plus. Je le trouve lucide. Il n’est plus fonctionnaire, parce que ces gens de ce type, comme vous les qualifiez, savent qu’un poste au sein de l’état les priverait d’une liberté de ton, s’exposeraient aux moyens de pression. Ses parutions sont aussi son gagne pain. Il évoque la mort récente de son fils qui se serait produite dans des circonstances troubles de façon délicate et forte à la fois. Je n’ai pas toujours partagé ses points de vue mais je rejoins l’idée qu’il se fait de la manière d’agir, de se coordonner, du Pendant et de l’Après. Ce type de gens sont, en ce qui me concerne, précieux et indispensables.

  75. « … assassinée par les Nazis et leurs supplétifs ukrainiens à Rostov-sur-le-Don en 1942 »

    Poutine rappelle constamment que des Ukrainiens ont été pro-nazis…d’où la nécessité de dénazifier.

    Brighelli n’est pas Poutine mais Lormier a déjà noté une certaine affinité.

  76. « combinaison spiralaire… »

    De quelle spirale s’agit-il ?
    archimédienne ? équiangulaire ?

  77. WTH 8 septembre 2022 At 12h45
    L’écoute et la lectures des diverses versions pravdas sembleraient en effet indiquer que la ligne de front a plutôt tendance à faire du sur-place.

    Là, pour le coup, les pravdas ne sont pas trop en phase avec le terrain, mais en cherchant un peu, il y a moyen d’avoir des informations. Il semblerait que ça commence à bouger.

    Attendez quelques jours, les pravdy finiront par en parler.

    • https://www.courrierinternational.com/article/vu-d-ukraine-la-contre-offensive-des-troupes-ukrainiennes-ne-vise-pas-seulement-kherson
      Il semblerait que l’objectif soit la reprise de contrôle par l’Ukraine de la rive droite du Dniepr avant l’hiver. Des informations existent en effet : les dépôts de munitions russes ayant été la cible de l’artillerie ukrainienne de façon methodique ces dernières semaines, les troupes russes ne seraient plus en mesure de résister à cette contre-attaque. Ajoutez de graves problèmes d’approvisionnement et d’intendance, et on signale des soldats russes qui préfèrent fuir plutôt que combattre (source France Info).

        • Je vois que vous n’êtes pas assez vieux pour vous rappeler les communiqués de victoire américains tout au long de la guerre du Vietnam.

          • C’est une assez bonne analogie, le Vietnam, sauf que les rôles seraient maintenant inversés.

            Pour ma part, je crois que la guerre risque d’être encore longue. Mais pour ce qui concerne l’avancée de la contre-offensive dans les trois derniers jours, il y a un certain nombre de faits concordants chez les russes comme chez les ukrainiens. Notamment le fait que les russes seraient encerclés à Izium.

            Le commandant tchétchène Alaudinov vient de déclarer à la télévision russe que c’est un repli tactique et que tout se déroule selon le plan 🤣.

            Si ça se trouve, on n’est plus très loin d’un nouveau « geste de bonne volonté » de la part du Kremlin.

          • ahaha ! « l’info circule bcp + vite que durant la guerre du Vietnaaaaaaaam » ; c’est que maintenant, entre les deux Pravda, enfin Pravdy…

          • Ben oui. Et on peut aussi beaucoup plus facilement les croiser et les vérifier. Comme je l’ai dit plus haut, si les deux camps ennemis donnent la même info, il y a des chances pour que celle-ci soit correcte, non? Ou bien faut-il considérer que deux pravdy font un mensonge?

  78. Les nécros de la Queen et de Pout’ sont toilettées en ce moment par tous les journaux. Mot d’ordre : toujours prêt !

  79. Elle est mignone.
    La Présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, que l’on interrogeait sur son célibat aurait répondu : « Je ne vais pas acheter un cochon juste pour avoir une saucisse ».

  80. Balmoral est une tombe ! Je lui avais dit de se méfier … quand je pense que les autres affreux d’Hollywood vont rappliquer histoire de montrer leurs minois aux télés du monde entier !

  81. Flo :
    Je vais encore plus loin sur Verhaeghe : Tôt ou tard on pourrait le voir… en « politique » ! (comme Onfray ? – no comment !) ;
    « entrer en sécession », avec son joli veston (je parie qu’il porte l’hiver de beaux tweeds, contre lesquels je n’ai rien d’ailleurs), ses boutons de manchettes, et surtout ses… « conseils » !

    Tout les hors mainstreams sont à prendre, aussi, avec des pincettes…
    Un peu assez d’entendre « abonnez-vous », « achetez mes bouquins », « faites un don »…
    je sais très bien qu’on ne vit pas d’eau fraîche, mais …

    Rance S. : quasiment plus d’interviews, comme avant, d’un bon « niveau » ;
    il reste ceux de TV lib., dont le « niveau » ne me semble pas avoir baissé – interviews Zooms et Pol & Eco en particulier, avec des thèmes qui m’intéressent ; évidemment il s’agit presque toujours de faire vendre un bouquin –
    ceci étant, leurs approches, par moments, très « cathos », me chagrinent…

    Et puis, bien d’autres ne font que se reprendre les infos, les uns des autres, à l’image de qui, et bien, des mainstreams !

  82. Malheureusement j’ai un scoop brûlant ! Charles III ne sera jamais couronné – submergé par le poids des responsabilités qu’il attendait depuis 74 ans, il va se suicider avant la cérémonie !

  83. États des lieux

    Comme pedro est à peu près dans tous les coms, l’intérêt qu’on porte au blog est à 90% indexé sur l’intérêt qu’on porte à pedro et incidemment à dudu qui est toujours au coin du bois à le pister pour l’hiroshimer façon puzzle. ‘En vla deux dcasés !’ qu’elle dirait floraline..qui visiblement les trouve passionnants – et du coup manque de distance. La seule grande force de floraline ici c’est qu’elle agaçante – agaçante non pas comme commentatrice mais comme personnage. C’est très intéressant les personnages agaçants, les personnages douteux..C’est une des choses qui me (re)tiennent encore dans ce blog..

    Et pour couronner le tout, vu le mess dans lequel se trouve Blighty, j’aurais tendance à dire:
    ‘God save the UK, Britain, England, the pound, England’s pleasant pastures, this blessed spot, this realm, this precious stone set in the silver sea, and all my good friends there…’

    Bye

    • On pourrait s’interroger des heures sur ce qui constitue l’agacement.
      J’ai le souvenir d’être entrée en sixième avec l’impatience d’apprendre l’anglais. Assise au premier, je levais le doigt, participais, me tenais à carreau, des vingt à tous mes contrôles. En toute logique, je m’attendais à obtenir un A dans cette matière. Quand mon bulletin du premier trimestre arriva, je découvris que je n’avais qu’un B, je n’ai même pas prêté attention à l’annotation, il y avait ce B qui m’obsédait, qui n’avait rien à faire dans cette colonne. Je n’en ai pas parlé à mes parents, j’aurai dû.
      Ne comprenant pas, j’en parle à ma prof principale, femme d’un certain âge bienveillante que j’appréciais, elle me recommande alors d’interroger directement ma prof d’anglais… Grave erreur. Je suis allée la voir naïvement en fin de cours, je m’attendais à ce qu’elle m’indique une faute technique, mon accent, que sais-je, une faute récurrente à l’écrit qui m’aurait échappée, ce ne fut rien de tout ça. La réponse que j’ai obtenue et que cette femme m’a dite sans jamais posé un regard sur moi, prenant même son pied à me répondre toute bardée de son mépris, m’a brisée, définitivement détruite, le tout sans jamais ne m’avoir dit un seul mot qui trahisse son affect envers moi : du grand art. Le plus surprenant c’est que je ne m’y attendais pas, je n’avais jamais senti le moindre indice de sa part et cette absence de ressenti m’a longtemps interrogée. Puis j’ai vu d’autres élèves susciter à leur tour des agacements, non dissimulés ceux là, en classes, d’excellents élèves en math que les profs de math ne supportaient pas… CQFD.

  84. Dans toutes les villes et villages d’Aquitaine, les drapeaux seront mis en berne. La circulation se fera à gauche pendant une semaine et une happy hour sera partout instituée à partir de 18h. Les consommateurs de bière seront priés de pisser dans une citerne destinée à compenser l’absence de pluie.

    That’s it

  85. La presse : « Zaza a fait plus de trente fois le tour de la planète »

    Un bilan carbone désastreux.

  86. Une si longue attente …

    J’attends les tombereaux de fleurs qu’Hervé versera sur ma tombe ! Il est défuncté le Pedro, enfin on n’entendra plus le doux ruissellement d’idioties sur BdA !

    • Il est mort vierge de tout contact féminin ce qui ne l’empêchera même pas de pourrir six pieds sous terre !

  87. J’ai appris hier la mort d’un mien amant qui était un ex-danseur du Lido – un jour il me téléphone pour m’apprendre qu’il s’était marié … avec une femme ! Il nageait dans le bonheur … mais sa longévité en a-t-elle été altérée ? Il faut croire …

    • Ca me fait penser à Patrick Dupond qui avait trouvé la voie de la rédemption dans l’hétérosexualité ! Il n’a pas fait de vieux os lui non plus …

  88. J’aimais bien ma Reine parce qu’elle n’avait pas transformé en souk moderniste ses châteaux de Balmoral, Windsor et Buckingham !

    PS Ne me parlez pas de l’héritier le soi-disant Charles III, je ne le reconnais pas ! Tant pis on divorcera entre les deux côtés de la Manche …

    • Le trans du Mac a fait faire une opération chirurgique de l’Elysée par un médecin marocain complètement pété par le haschich ! C’est flashy …

  89. La monarque anglaise avait le sens de ses devoirs – alors que la république française ne donne plus aucun sens des limites personnelles !

  90. Certains disent que le vaccin anti-covid a tué la Reine ! Il est vrai que jour après jour ce produit se révèle une vraie bombe à retardement … à qui le tour ?

    • « Il est vrai que »

      Il est surtout vrai que durit est un bullshiteur très prévisible (avec trop d’avance à l’allumage).

  91. « Etre presque rien ou ne plus être du tout ? » se demande-t-il assis sur son trône inutile maintenant que maman n’est plus là !

    • Dans vos paranos recuites, ne vous est-il jamais venu qu’elle et lui sont des robots à IA créés pour faire croire qu’il y a des pouvoirs à honnir…

  92. La reine tient fermement son pébroque bien sacré de la couronne – pendant ce temps-là la reine républicaine salopiaude de Paris se le fait tenir par un grand flandrin. Etonnez-vous du déficit de la Ville de Paris !
    Vous avez déjà entendu que la reine aurait jamais perdu un seul centime de sa vie ?
    https://www.google.fr/search?q=reine+elizabeth+hidalgo&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiUpfWyyYf6AhUL-xoKHcFbDWYQ_AUoAnoECAEQBA&biw=911&bih=411&dpr=1.5#imgrc=-7wL3RvqxFUu3M

    • Audiard horribilis comme dirait la reine si elle était encore en son château de Balmoral !

      PS Annus horribilis étant une citation de la reine himself.

    • « D’où sans doute les préconisations de Pap Ndiaye pour que les enseignants, en primaire, assurent au moins 30 minutes de sport chaque jour, ce qui bien entendu fait hurler les syndicats. Comment concilier, disent-ils, les exigences académiques et la pratique du sport ? »

      « On » s’est longtemps demandé ce qui pouvait motiver JPB à soutenir Blanquer. Pour qu’il en soit venu à écrire pareille phrase sous le négrologue… on a la réponse !

    • De même que vous ignorez ce qu’est une  » yapping ‘moving carpet’  » :

      ttps://www.theguardian.com/uk-news/2022/sep/09/queens-elizabeth-corgis-tested-palace-loyalties

  93. Stéphane Bern est une peau de vache : « Elizabeth II a couvert de son manteau d’hermine un déclin britannique » !

    Il n’était pas invité chez les Windsor cette pipelette …

  94. Les gens ne veulent pas croire que les savants ont inventé covid-19 qui a fait des millions de morts !

    – Ce n’est pas possible voyons !

    Mais si ! mais si ! de même que des savants ont inventé les gaz asphyxiants en 14/18 !

    • Longue vie au hanko !
      les Nippons, ni mauvais (c’est pas d’moi), mais têtus, restent attachés (!) à certaines traditions.

  95. L’endroit le plus secret du royaume, mieux gardé que Fort Knox : la garde-robe de la reine ! Qui va hériter des fameux bibis de la reine tous plus flashy les uns que les autres ?

    PS Je m’efforce de trouver un défaut et de dire du mal de tout le monde mais avec la reine je reste sec ! Désolé pour les républicains …

    • C’est le type qui invité dans une partouze par Liz Truss son premier ministre tiendra la chandelle et prodiguera ses encouragements aux champions !

    • Charles III –
      ça s’est très mal passé pour les deux précédent – Charles I y a perdu la tête (sur le billot).
      Le III devrait être suivi d’un William ; mais peu de chance que ce dernier égale le Conquérant.

  96. Grande par-delà les mers … mais un minus habens lui succède sans faire la moindre ombre à l’auguste princesse !

  97. « May flights of angels sing thee to thy rest » ; c’est avec ces mots que Charles a choisi de terminer sa première adresse au peuple ; pas mal !

  98. Ce qui est étonnant ce n’est pas le déclin de l’Angleterre c’est que les Français ne voient pas l’effondrement de la France ! Ils se moquent volontiers de la taie dans l’oeil de leurs voisins d’outre-manche mais ne voient pas la poutre qui est fichée dans le leur !

    • C’est comme la couleur du cheval blanc d’H4, sauf que là, la couleur blanche n’est pas dominante (aïe !).

  99. Je ne suis pas sûr des sources. Mais certains disent que les Russes se prennent une grave dérouillée près de Kharkhiv et de Kherson.

    L’avenir nous dira s’il s’agit de fake news propaganda.

    C’est quand même rigolo que la seconde armée du monde n’arrive pas à mettre à genoux une bande de gremlins avinés.

    Imaginons que ce soit vrai. Ce serait si drôle.

    • Tout est possible.
      Asselineau rappelant, dans la vidéo que Pierre nous a partagée, que Lizz Truss n’hésitera pas à utiliser l’arme nucléaire face à une puissance qui possède des missiles hypersoniques.
      Poutine n’a pas l’intention d’abandonner l’Ukraine aux Américains. Lui ou ses successeurs ne la lâcheront jamais. Si ça vous excite de savoir que le problème dure en longueur, s’aggrave en un peu plus à mesure que le temps passe, si vous ne voyez pas le danger, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise… Non je ne suis pas, Poutinolâtre ni conspi,

      • Le « problème » est que la Russie a envahi l’Ukraine qui ne demandait rien et que les Russes sont si tocards qu’ils n’arrivent même pas à se les faire.
        Avouez que vu leurs prétentions initiales il y a de quoi rire. Être si présomptueux est du plus grand comique et l’histoire le retiendra comme tel. Poutine s’est ridiculisé et c’est ce qu’on en retiendra. Ballot pour un mec qui envisageait de laisser la trace d un nouveau tsar.

        • Les US sont d’ores et déjà moribonds, ce conflit d’Ukraine est leur dernier0 Asselineau rappelait aussi que le nombre d’échanges commerciaux effectués en rouble et en yuan qui n’avaient de cesse que d’augmenter, le roi dollar est mort ; l’euro suivra. Vous ajoutez un sol américain érodé, flingué, (on vous l’expliquait au collège, souvenez-vous : la surexploitation des sols agricoles les ont rendu aujourd’hui inexploitables) des matières énergétiques (pétrole de schiste) qui ne peuvent s’exporter pour ne pas être exploitables en Europe… C’est la fin Séraphin.

          • C’est le chââââââââââââââââtiment ! En vérité, c’est moi Philippulus le prophète qui vous le dis!

    • Ne nous faites pas le pataquès, de la air guitare, le fameux morceau des Américains qui amèneraient la démocratie en Ukraine qui, elle même, aurait choisi l’UE. Chute !

      • Mieux aurait-il valu que les Russes écrasent l’armée ukrainienne et installent un gouvernement fantoche à Kiev ?
        Puis que, forts de leur succès et de notre indifférence, ils envisagent de se faire les pays Baltes en apéro de la Pologne.

        C’est votre point de vue. Je n’ose penser qu’il est respectable.

        • La Pologne et les reste, les Russes s’en contrefichent autant que les US s’intéressent à Kiev, s’intéressent depuis des lustres à l’Eurasie, ses sol et ses matières première.
          Mais pensez-vous un instant que les Russes vont laisser les Américains installer des rampes de missiles en Ukraine ?
          Vous n’avez rien compris mon cher…

        • Si l’Ukraine tombe entre les mains de l’Otan, Moscou se considère comme morte et enterrée. Est-ce que ça vous parle comme ça ? Comprenez-vous l’enjeu et les dommages collatéraux auxquels l’UE s’expose (je ne vous parle pas des sanctions inconsidérées et d’une connerie sans nom qui permet à la Russie de s’enrichir) ?
          Les Russes iront au combat jusqu’à ce mort s’en suive ; ce n’est pas un caprice de Poutine, c’est un véritable affrontement entre les deux blocs Est/ Ouest.. Sur le sol européen, comme d’hab’.

    • Je vous confirme que les ukrainiens avancent très vite depuis les trois derniers jours. C’est même assez hallucinant. Ils reprennent plus de territoire que les russes lors des trois derniers mois. Il y a pas mal d’informations confirmées par les deux camps, notamment au sujet de Kharkov et de Izium, mais maintenant on parlerait même de Donestk et de Lysyshansk (à confirmer).

      Flo, arrêtez de dire n’importe quoi, j’essaie de vous le dis gentiment, mais vraiment, vous ne connaissez pas ce sujet. Vous partez d’un postulat erroné ce seraient les américains ou l’OTAN qui conspirent depuis je ne sais quand à « prendre » l’Ukraine. C’est faux. Depuis 2014 et même avant, c’est la Russie l’agresseur. Même la guerre du Donbass a été instrumentalisée par le Kremlin depuis le départ : il suffit de voir qui a été placé au pouvoir des républiques séparatistes, ce sont des russes, pas des ukrainiens.

      Evidemment que les américains ne sont pas des chevaliers blancs. Comme n’importe quel autre pays, ils vont là où sont leurs intérêts. Mais ce que vous refusez d’admettre, c’est que ce sont eux que les ukrainiens ont appelé à l’aide -ainsi que les pays de l’UE – contre l’agression de la Russie. Pas l’inverse.

      Je ne sais pas grand chose de ce qui se passe en Chine, mais l’économie russe ne va pas bien. Contrairement à ce que vous croyez, les sanctions fonctionnent et politiquement, ça commence doucement à se lézarder. L’OTAN qui fait tellement peur aux russes se renforce maintenant du côté de la mer baltique et c’est une conséquence directe des pitreries de l’autre botoxé. Les oligarques tirent la gueule à cause des sanctions et les politiques commencent sérieusement à s’interroger sur le bien-fondé de « l’opération spéciale ». Des députés de Saint Pétersbourg ont déposé une motion contre Poutine l’accusant de haute trahison et demandant sa destitution. Ils ont été arrêtés mais d’autres députés de Moscou ont ensuite fait de même. C’est du jamais vu. Je ne doute pas que votre héros puisse se maintenir au pouvoir encore un moment, mais cette guerre, il l’a déjà perdue.

      Vous dites qu’il ne cédera jamais. Peut-être. Mais le bloc occidental ne cèdera pas non plus. Ils ne peuvent pas se le permettre parce que cela créerait un précédent épouvantable qui laisserait un blanc-seing à toutes les dictatures du monde de pouvoir utiliser le chantage nucléaire dans une guerre d’agression. Que vous ne compreniez pas ça me laisse abasourdi. Or, dans ce genre de confrontation, c’est celui qui tient le plus longtemps qui gagne. Alors je crois qu’il n’y a que deux facteurs à prendre en compte : le matériel et l’humain. Pour ce qui est du matériel, la Russie a un stock immense, mais c’est peau de balle par rapport à l’arsenal de l’OTAN ; pour ce qui est de l’humain, les ukrainiens se battent pour leur survie et pour leur pays alors que les russes se battent… euh… pour quoi au fait? Dans les deux cas, il me semble que l’avantage est aux ukrainiens – du moins tant que l’Occident continue de les aider.

      Je me laisse aller quand je parle de Poutine parce que je le déteste cordialement, alors je veux bien admettre que mes tentatives d’analyse psychologiques manquent de pertinence, mais ce que je viens d’écrire dans les paragraphes précédents, c’est une analyse qui s’appuie sur des données concrètes. Je ne sais pas ce qui va se passer, mais ce qui se passe en ce moment, c’est un cloaque qui pue la charogne dans lequel la Russie s’est précipitée toute seule sans que personne ne la force d’y aller ; le problème, c’est qu’elle a entraîné un autre pays avec elle et que ce pays est en Europe. Chez nous. Oui, c’est dangereux pour nous, mais c’est de la folie de croire que c’est en laissant les ukrainiens se débrouiller tous seuls que Poutine se calmera. La Russie n’est pas un partenaire fiable pour l’Europe. Pour des raisons historiques et politiques complexes, on peut même aller jusqu’à dire qu’elle ne l’a jamais été. Nos sociétés occidentales sont des démocraties – très imparfaites, je vous l’accorde, mais des démocraties – alors que la Russie n’a pratiquement jamais rien connu d’autre que la dictature. Et au tournant du siècle, c’est devenu de surcroît une kleptocratie et une dictature maffieuse.

      Pour conclure je vais retomber dans mon interprétation psychologique qui vaut ce qu’elle vaut et vous ne serez sans doute pas d’accord mais tant pis : peut-être qu’après une telle débâcle, les russes finiront par comprendre que leur délire obsidional autour de l’OTAN est moins fondé que le fait d’avoir des milliards d’indiens et de chinois juste à leurs frontières.

      Je termine là-dessus : je viens d’apprendre que les avions de l’OTAN ont coupé leurs transpondeurs depuis une semaine et ne sont plus visibles sur les trackers. Peut-être que le 11 septembre 2022 éclipsera dans l’histoire le 11 septembre 2001? On peut rêver…

  100. J’espère que les Russes lisent BdA.
    Le titre de ce fil doit les consoler.

    À toute chose le malheur est bon.

  101. C’est frappant : la clique qui se gargarise de rationalité, complexité et nuances en est réduit à expliquer Poutine par « c’est un enfant qui veut être le roi du monde »… Ô vie heureuse du tocard zorglubien.

    Le méta, le méta, le méta.

    • Je crois que la clique a aussi d’autres arguments un peu plus solides. Mais par ailleurs, je croyais que la psychologie, vous aimiez bien ça?

  102. J’ai la solution : Vlad pourrait envoyer son super missile sur Westminster, le 19 ; ça nous débarrasserait de pas mal de monde…
    Et finis Charles III et la perfide Albion !
    Après, on négocierait ; sagement…

    • Je redoute très sérieusement ce scénario. Ils sont otus devenus fous.
      Dans tous les cas, nous allons mordre la poussière sérieusement et dans des termes qui dépassent le simple pass carbonne qui empêcherait Zorglub de prendre un vol pour se faire poupouiller la carcasse sur la table d’un masseur turc.

      • Oui, c’est super crédible comme scénario. Bien sûr. Vous avez entendu parler de l’équilibre de la terreur?

        Mais je sens que vous allez me parler de missiles hypersoniques ou d’autre foutaises.

  103. @ Zorglub
    Que Ségo se désolidarise totalement de la politique européenne pro US, devrait normalement vous alerter. Elle ne veut pas avoir à répondre de sa responsabilité politique dans le risques que ces malades mentaux de l’UE font courir à l’Europe toute entière.
    Ou allez-vous nous dire que c’est une poutinolâtre dans l’âme ? Vous êtes un inconscient !

    Cio ! vous m’avez tous fatiguée

    • Que ce soit au sujet de Mila, de la rapidité de la justice chinoise, de la « bravitude » ou des « enfants qui ne mentent jamais », Ségolène raconte souvent n’importe quoi et vous le savez fort bien. Que vous ou Brighelli la citiez comme une autorité en la matière frise le ridicule.

      • Le petit obligé de l’UE suite… (Comme tous ces salopards tenus en laisse par 15 000 euros mensuel par Bruxelles/Berlin/Washington)

        C’est tout ce que vous avez à opposer comme arguments ?
        Nous parlons d’une responsable politique, conseillère d’un président de la cinquième, d’une femme qui a accédé au second tour des élections présidentielles. Non, ce n’est pas n’importe qui dans le paysage politique, non vous ne pouvez pas la comparer à Sardine Rousseau.
        Je comprends que cela puisse vous ennuyer, Monsieur le petit télégraphe de …

          • Le principal que je vous offre gracieusement : Sego est à l’origine de la fermeture de Fenssenheim.
            Nous étions le premier producteur d’électricité au monde.

            Endosser la responsabilité de l’inconséquences des sanctions était une cuillère trop grosse pour sa bouche. Elle se met peut-opportunément du bon côté de l’Histoire, trop tardivement, mais elle sauve sa face devant la famine annoncée en Afrique (le blé ukrainien est distribué en Europe) et l’effondrement économique européen qui se prépare.

          • Vous voyez, c’est fort dommage, nous ne sommes d’accord sur rien : je suis pour le nucléaire mais j’ai tendance à croire que vu son état, la centrale de Fessenheim devrait être fermée. (C’est une simple opinion sans la moindre revendication d’autorité sur le sujet.)

        • « Vous partez d’un postulat erroné ce seraient les américains ou l’OTAN qui conspirent depuis je ne sais quand à « prendre » l’Ukraine. C’est faux. »

          Ce discours ne fonctionne plus.

          « Vous dites qu’il ne cédera jamais. Peut-être. Mais le bloc occidental ne cèdera pas non plus. »

          Les risques d’élargissements du conflit se dérouleront sur le sol européen, les Américains ne seront pas concernés par le problème de défense territorial. Ne parlez pas de bloc occidental, la réalité est toute autre. Je ne me sens pas appartenir à un bloc occidentale quand les Américains mettent la main sur le pétrole irakien.

          • Ce conflit se déroule déjà sur le terrain européen.

            Quant aux ricains, ça les concerne tellement peu que ce sont eux qui donnent le plus à l’Ukraine.

            Je ne vois pas ce que l’Irak vient faire là-dedans. Mais si vous cherchez des analogies avec des « guerres illégales » (comme d’autres on pu le faire avec le Vietnam), je pense que vous touchez juste, sauf que c’est la Russie qui est maintenant dans la position de l’Amérique.

          • Ce conflit ne nous concernait pas plus que les centaines d’autres dans le monde. Ceci étant dit, nous avions l’obligation de superviser le respect des accords de Minsk. Que des sanctions s’organisent contre la Russie serait plus que normal si celles-ci s’étaient appliquées, comme l’explique fort bien Ségo, après avoir tenté une table des négociations pour la paix. La partition des faits est hélas toute autre.

          • « Celles-ci »? Les sanctions? Ou bien vous vous êtes gourée de pronom et vous parliez des accords de Minsk? ENCORE? Je vous ai déjà répondu à ce sujet-là : les accords de Minsk, c’est la Russie qui les a définitivement rompus en reconnaissant les territoires séparatistes juste avant l’invasion. Si vous parlez du non-respect du cessez-le-feu, il était régulièrement brisé des deux côtés depuis 2014. Et de toute manière, mais là je sors du factuel pour donner mon opinion, ces accords étaient déjà une monstrueuse connerie à l’époque.

            « Négocier… » Je ne m’en lasse pas, c’est à mourir de rire. Un type qui vient s’installer chez vous et décrète que le quart de votre logs est maintenant à lui, vous prenez le temps de discuter avec lui? Daladier, Munich, vous n’avez toujours rien répondu à cela.

    • Mon cher Mendax, si vous ne souhaitez pas être suspecté, intervenez pour un autre sujet que celui de l’Ukraine, Ne serait-ce qu’une fois. Vous faites preuve encore une fois d’une réactivité étonnante, même à 8h du mat’.

    • Quoi t’est-ce ces bêlements derrière la Z girl ?
      Z’ont soif les pauvres bêtes ! Faut savoir faire une pause.

  104. En vérité, je vous le dis, si l’hiver est exceptionnellement froid cet année, les Neuneuhellvistes sont cuits.

    Cependant, il n’est pas impossible qu’ils girouettent habilement prendre un minimum de marrons (dont la cuisson et la revente sur le domaine public seront bientôt interdites pour cause de rideaux de fumée).

  105. « Ce discours ne fonctionne plus. »

    Bah, ce n’est pas grave. Les faites et les actes parlent d’eux-mêmes (petit appel du pied à mon copain l’hétéronyme).

    Rien n’est joué mais aujourd’hui, ça va très mal pour les ruSSes. Et croyez bien que je m’en réjouis.

  106. Il y a deux sortes de républiques, les républiques probes qui sont des tyrannies et les républiques corrompues qui sont la norme démocratique.
    Les Britanniques ont décidé d’être une royauté modérément corrompue par le suffrage universel.

    • Ode au petit républicain français.

      La Reine te domine parce qu’elle est n’importe quelle Anglaise – et contre cela tu ne peux rien faire que t’incliner bien bas et pleurer à chaudes larmes de n’être pas toi aussi reine d’Angleterre.

    • « une royauté modérément corrompue »

      Nel vaudrait-il pas mieux parler de « royauté modérément vertueuse » ?

  107. Mendax
    « Quant aux ricains, ça les concerne tellement peu que ce sont eux qui donnent le plus à l’Ukraine. »

    Comme si les Américains donnaient gracieusement sans rien attendre en retour. Croyez-vous au Père Noel ?
    Pardon, ils participent, de loin, avec leur petits moyens, au respect de la souveraineté Ukrainienne… Enfin, souveraineté, souveraineté, sous la supervision américaine infiltrée dans les institutions et l’Etat. Nous avons en mémoire cette ambassadrice US conseillant sur le choix des candidats à retenir pour les élections présidentielles).

    • Je vous ai déjà répondu plus haut. C’est ridicule. Kadhyrov, Louchenko, Ianoukovitch, voilà trois exemples avérés de marionnettes poutiniennes. Citez m’en autant de marionnettes américaines, qu’on rigole.

      • Non le cas de cette ambassadrice n’est pas ridicule ! C’est grave !
        Non, les Américains n’ont rien à faire en Ukraine !

    • Durit est une petite main des complotistes. De temps en temps, ils lui lâchent quelques piécettes.

      PS : on ne dit pas « monarchie modérément corrompue » mais « modérément vertueuse »

    • Merci Zorglub, mais c’est plutôt de l’orgueil mal placé. Je sais que je n’ai pas la moindre chance de faire entendre raison à Flo, je ne poursuis que parce que je crois connaître la question mieux qu’elle et que ça me heurte de lire autant de sottises.

      Pour moi, tout se résume à l’argument que vous avez donné plus haut : laisser la Russie envahir un état voisin est dangereux pour l’Europe tout simplement parce que rien ne laisse supposer qu’elle s’arrêtera là (et les guerres que Poutine a menée depuis qu’il est au pouvoir laisseraient peut-être même supposer le contraire, mais là encore, ce n’est que pure spéculation et nul ne sait de quoi demain sera fait.) Flo n’admet même pas cela et part ensuite au quart de tour dans des divagations sur les USA qui seraient le mal suprême.

      Essayons de regarder les choses froidement et simplement : Qui a attaqué l’Ukraine? La Russie. Comment se passe cette « opération spéciale »? Pas très bien pour la Russie, qui possède pourtant la deuxième armée du monde. Alors, question suivante : Quel intérêt pour nous de « négocier la paix » avec une puissance qui voulait intégrer l’OTAN mais considère en même temps cette organisation comme son pire ennemi, était l’un des pays les plus accablés d’affaires à la CEDH, envahit tranquillement un pays voisin, ne respecte pas ses engagements politiques ni commerciaux, se fait chasser des institutions européennes, se retrouve dans une situation économique très difficile alors qu’elle possède les ressources souterraines les plus riches en Europe et se révèle de surcroît une piètre puissance militaire ?

  108. « Négocier… » Je ne m’en lasse pas, c’est à mourir de rire. Un type qui vient s’installer chez vous et décrète que le quart de votre logs est maintenant à lui, vous prenez le temps de discuter avec lui? Daladier, Munich, vous n’avez toujours rien répondu à cela.

    Mais heu… Il vous avait échapper que l’Ukraine est une partie intégrante de l’histoire russe. Vous placez les USA et la Russie sur un même niveau dans leur rapport avec l’Ukraine ?
    Allez, bonne journée

  109. Wall Street et la City pensent qu’ils ont moyen d’acheter toutes les consciences comme on achèterait des morts à vil prix pour en faire du compost !

  110. Flo aurait préféré que les Russes écrasent les Ukrainiens et installent un gouvernement fantoche à leur solde.

    On croit deviner que si elle devait s’expatrier elle préférerait la Russie aux USA.

    Ça peut sembler étrange mais c’est ainsi.

    • Non, j’aurais préféré que l’UE ne nous mette pas dans la mouise.
      Je n’ai pas à choisir de camp, cette guerre ne nous concernait pas.
      Je vous emmerde Zorglub d’avoir été fière que Chirac ait envoyé pêtre les Américains au moment de l’invasion de l’Iraq. Toutes ces petites salopes françaises, du soixante huitard vendu à l’oncle Sam pérorant sur la défense de la démocratie, du droit à l’ingérence, se contrefoutant des centaines de milliers de morts générés par un embargo dégueulasse.
      Connard, va… Pauvre Merde

      • Non que cela change quelque chose mais j’ai manifesté contre la guerre en Irak, Flo. Et je suis moi aussi fier de l’attitude de Chirac à l’époque.

        Ce que les américains ont fait en Irak, les russes le font en ce moment à l’Ukraine. Et si, cela nous concerne bien davantage que l’Irak.

    • Ce n’est pas vous qui allez morfler cet hiver. Monsieur a le blé, Monsieur à ses plaques photovoltaïques sur son toit, Monsieur à son poêle à granulé, Monsieur a sa pompe à chaleur. Monsieur a les moyens de s’afficher dans le camp du « Bien ». Monsieur est à gerber.

  111. La bourgeoisie française ayant assimilé les leçons de l’éducation nationale gauchisante post-68 a vendu l’idée de patrie contre un plat de lentilles ! Maintenant qu’elle a perdu toute liberté elle voudrait se racheter une conduite sur le dos de l’Ukraine sans doute ?

  112. Flo voudrait avoir une patrie ! Evidemment ça semble étrange pour ceux qui préfèrent le sans-frontièrisme !

  113. En plus d’être un peu dingo Flo est très grossière et colérique.
    C’est très drôle.

    Lorsqu’il ne reste plus que l’injure c’est que l’os est atteint. Flo, il me plaît de vous faire souffrir par ma seule existence.

      • Votre « peuple », c’est une vingtaine de connards activistes, précédemment manipulés par le PCF et maintenant par le Rn.

        la colère populaire viendra du carburant à 10 balles le litre (y compris chez kiravi)

    • Moins dingo que vous ne l’êtes quand vous surfez sur la culpabilité, en bon agent du système, en partageant des photos du conflit ukrainien et nous avouer pour conclure que vous partez vous la couler douce en Turquie.

      • Jalouse …
        J’imagine que vous vous mortifiez au quotidien, silice et discipline.

        Si vous saviez quel sublime mezze suivi de bar de ligne grillé j’ai dégusté hier accompagné de rakı et d’une conversation plaisante vous vous étrangleriez.

        Demain je réserve ma soirée à la douceur émolliente du hammam et aux mains expertes du masseur. Je penserai à vous, à votre rancœur et à cette bile qui coule de vos lèvres.

    • L’insurection qui viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiient ! C’est chouette les prophéties quand même… J’aimerais tellement être capable d’en faire autant. Hélas, j’ai beau espérer une victoire de l’Ukraine, je ne sais pas quand ni comment finira cette horreur…

  114. Le caractère c’est la différence entre Elizabeth II et Charles III – c’est rien mais c’est tout !

  115. « Mendax 11 septembre 2022 At 10h39
    Non que cela change quelque chose mais j’ai manifesté contre la guerre en Irak, Flo. Et je suis moi aussi fier de l’attitude de Chirac à l’époque.
    Ce que les américains ont fait en Irak, les russes le font en ce moment à l’Ukraine. Et si, cela nous concerne bien davantage que l’Irak. »

    NON !
    Vous n’avez pas le droit de dire ça ! Nous ne sommes pas venus en aide aux Irakiens !

  116. Etre en fureur maintient jeune et vivace les neurones de Flo et sa mise-en-plis ! Les hommes pâlis sous le joug ne comprennent pas la beauté intérieure c’est celle qui fait les grandes conquérantes de l’amour ! La force d’être heureuse chez Flo c’est à son bon vouloir mais pas quand monsieur le désire !

  117. Flo comme toujours a raison ! C’est le peuple des cols blancs qui finira par se révolter quand il comprendra qu’on l’emmène à l’abattoir des veaux dorés !

    • Ce n’est qu’une question de temps … et du temps nous n’en manquerons jamais – pas comme le pétrole ou le gaz ! Non que je veuille dire – dieu m’en garde – que Flo est une pétroleuse !

  118. Il y a un truc que les commentateurs politiques grassement payés pour ne rien voir ne comprendront jamais : la puissance du temps !

    • créez donc un mouvement de la « puissance du temps ». Vous en serez grand-prêtre muni d’un bitos en forme de montre molle à pérorer des phrases insignifiantes sur l’écoulement du temps qui percole…

  119. Sur le Fogari Live, on assiste en direct au rapatriement de la dépouille de Zaza à Edimbourg. On constate que le convoi roule à gauche sur une route dégagée de toute trace de roture.

  120. Je ne vous dis pas le coût carbone de l’opération. D’autant que mémé doit commencer à dégazer sévère dans son cercueil plombé.

  121. Nouvelles du front (Ouest) –

    Et ben ! Longue lecture haute en couleurs.
    Nous en sommes maintenant à 550 interventions et des milliers de mots ; mais c’est encore loin des morts sur le front Est .

    Et c’est maintenant l’entracte : c’est la pause « déj. dominical » bien francaoui, suivi, suppose-t-on d’une sieste bien méritée…

  122. @ Mendax

    « Je crois que la clique a aussi d’autres arguments un peu plus solides. »

    Pour condamner l’invasion, certainement, mais pour l’expliquer ? Bof, la folie, la barbarie à la limite – c’est encore pire.

    « Mais par ailleurs, je croyais que la psychologie, vous aimiez bien ça? »

    C’est précisément parce que j’y accorde une certaine importante que l’explication « il veut être le maître du monde » me semble un peu courte. On parle du dirigeant d’une grande puissance, pas d’une partie de Risk.

    • Remarquez s’il vous plaît que je n’ai jamais parlé de folie. Quant à la barbarie, j’ai bien conscience que c’est une notion fort vague et guère pertinente. Et ce n’est certainement pas ça qui explique l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

      Poutine n’a jamais été clair sur ses revendications à propos de l’Ukraine – sauf si on gobe ses billevesées sur la « dénazification ».

      Pour ma part, je pense que la raison pour envahir l’Ukraine est de l’impérialisme pur et simple. Il suffit de voir comment ça s’est passé à chaque fois que le gonze a envoyé ses troupes quelque part :

      Seconde Guerre de Tchétchénie : vagues remontrances du Conseil de l’Europe, Poutine gueule, tout le monde se couche.

      Guerre en Géorgie en 2008 : intervention en Ossétie du Nord et mise en place d’un gouvernement fantoche, vagues remontrances de l’Occident, Poutine dit qu’on a fait pareil au Kosovo, tout le monde se couche.

      Annexion de la Crimée en 2014 : Là ça grince un peu ; Obama met en place des sanctions économiques ; Poutine : même pas mal ; tout le monde se couche.

      24 février 2022 : Invasion de l’Ukraine ; ça grince beaucoup, d’où sanctions, aide militaire de l’occident, etc. Poutine : ahahahahahaha, mais j’ai l’arme nucléaire, moi ! Deux cents jours plus tard, on dirait bien qu’il n’aura jamais l’Ukraine.

      Alors moi, je ne suis pas psychologue, mais le profil du gonze me semble quand même assez simple : tant que personne ne lui résiste vraiment, il y va tranquillement en dégommant tout le monde. Quand ça contre-attaque, on dirait qu’il ne pige pas parce que jusqu’à présent ça avait toujours marché, alors il continue, quitte à se rendre complètement ridicule. Là, on en est quand même à la troisième retraite de l’armée russe depuis le début de la guerre. Je ne dis pas que l’Ukraine va gagner, hein, l’armée russe peut très bien se réorganiser et faire encore très mal… Mais bon… Ils manquent d’hommes et de matériel, les sanctions pèsent sur le pays, ils ne savent même pas vraiment pourquoi ils se battent et ont en face d’eux un peuple qui combat pour sa survie et qui est armé et formé par l’OTAN… Effectivement, c’est possible que l’Occident et les USA en particulier laissent tomber l’Ukraine, mais ça m’étonnerait beaucoup qu’ils dédaignent pareille occasion de faire mal à la Russie.

      Alors pour moi, Poutine est quand même un peu tebé, oui. Ce n’est pas un grand maître d’échecs (il existe d’ailleurs une pétition contre lui signée par une quarantaine de grands maîtres russes) mais simplement un caïd qui a réussi à se hisser à la tête d’un état en faisant son chemin et sa formation à travers les services secrets ; or, quand on connaît un tout petit peu l’histoire de la Russie, ce n’est pas du tout étonnant que son président corresponde à un profil pareil.

      On va revenir à l’un des textes-phares de notre hôte : Ce que les intervenants d’ici admirent chez Poutine, je crois que c’est juste le pouvoir de tuer.

      Ce n’est pas mon cas.

      • 1) L’impérialisme russe tendrait à s’exercer sur la France ? Allons bon.

        2) « Quand ça contre-attaque, on dirait qu’il ne pige pas parce que jusqu’à présent ça avait toujours marché, alors il continue, quitte à se rendre complètement ridicule. »

        Dites tout de suite qu’il est teubé… Ah bah vous l’avez dit ! Pfff… vous savez, le ridicule dans le référentiel petit-bourgeois des années post-URSS est un titre de gloire pour qui a un comportement d’homme d’État dix-neuvièmiste. Mentir effrontément, faire un pas en avant deux pas en arrière, voir jusqu’où on peut aller, ne pas tenir ses promesses, souffler le chaud et le froid… ce n’est jamais que la diplomatie traditionnelle, celle qui défend ses intérêts nationaux avant tout.

        Je pense que vous avez vu la séquence où Macron a Poutine au téléphone et où il entend lui faire la leçon en brandissant son accord de Minsk. C’est terrifiant, il semble y croire vraiment. Le genre de type qui aurait mis son corps en opposition aux Panzers en criant « mais Hitler avait promiiiiiis ». Même topo pour von der Leyen, archétype de la bourgeoise cul-pincé. Elle avait eu l’air d’une poule qui a trouvé un couteau dans les négociations sur le Brexit (https://twitter.com/tonythommes/status/1343243763662123008). Ça recommence – comme dirait le pot de pétunia.

        • Qu’il ne fonctionne pas sur le même code moral que nos dirigeants (assez ridicules aux aussi, soit dit en passant), je ne le nie pas, mais dans mon message précédent, je n’ai pas essayé de le juger sur ce plan. Je dis simplement qu’il a profité de la faiblesse et de la lâcheté de l’Occident pour avancer ses pions et que ça a marché un temps mais qu’il était stupide de croire que ça marcherait toujours. Il me fait penser à ces voyous qui accumulent les délits et ne vont jamais en prison parce qu’ils sont encore mineurs mais sont tout étonnés quand ils ont dix-huit ans et qu’on les colle directement au trou. En un sens, Poutine est une sorte de monstre innocent : en Russie, c’est vraiment comme ça que ça marche au moins depuis le dégel des années 80. Je ne peux pas entrer dans les détails, mais la société russe est devenue une kleptocratie au tournant du siècle pour des raisons complexes qui remontent probablement à la guerre des sukas lorsque la pègre a décidé de s’intégrer au monde politique. Poutine est un hybride de truand et d’espion, ce qui faisait de lui le candidat parfait pour accéder au pouvoir suprême. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si c’est au début de son règne que s’est définitivement popularisé la culture gopnik, dont le système de valeurs est un mixte du code carcéral des truands et de la culture du secret du FSB. Tant qu’on a pas compris cela, je pense qu’on n’a pas la moindre idée de la manière dont fonctionne la Russie aujourd’hui. En s’attaquant à l’Ukraine, Poutine a cru qu’il pouvait continuer de jouer selon ses règles à lui. C’était une erreur et à mon avis, elle était prévisible s’il avait fait preuve d’un brin de jugeote, mais comme il vit dans un monde où la corruption est la règle, il ne pouvait pas imaginer que son armée était dans un tel état de délabrement.

          Pour faire court, je crois qu’il n’est pas capable de changer son système référentiel. Or, si on veut gagner, il faut parfois arriver à penser comme son adversaire. Bêtise? Hybris? Je ne sais pas. Pour ma part, je n’ai jamais été admiratif devant les brutes. C’est normal d’avoir peur d’eux mais là je crois qu’il n’est de toute façon plus très crédible.

          • Il rame pour envahir l’Ukraine mais aurait encore suffisamment d’appétit pour viser la Pologne… Et l’Europe TOUTE entière ?
            : )) :))

            Il se fait étendre par Hollande sur la livraison d’un navire (Le Mistral) à un milliard d’euros, une rupture de contrat en mode caillera. Il faut croire que le Kremlin n’a pas choisi le meilleur des candidats voyous… Des petits joueurs, ces moscovites.

          • En effet. Je n’ai guère de sympathie pour François Hollande, mais à ma connaissance, c’est l’un des rares chefs d’état qui à l’époque ne s’est pas couché devant lui.

  123. « Le caractère c’est la différence entre Elizabeth II et Charles III – c’est rien mais c’est tout ! »

    Voilà. Merveilleuse drioutinade.

  124. @Alcofribas
     » (arguments) Pour condamner l’invasion, certainement, mais pour l’expliquer ? Bof, la folie, la barbarie à la limite – c’est encore pire. »

    L’explication de l’invasion vient de Poutine en personne : ne s’étant jamais résigné à l’éclatement de l’URSS, il cherche à reconstituer un Empire Russe sur les mêmes frontières que l’ex-URSS. C’est de l’impérialisme au premier sens du terme. Tout ce qu’il a entrepris depuis 20 ans va dans ce sens et explique tout.
    Après la Crimée il y a eu l’Ukraine. Après l’Ukraine, il y aurait eu les républiques baltes. Tôt ou tard. Poutine n’était pas pressé. Mais avec l’Ukraine il a sous-estimé l’opposition interne et surtout externe.
    C’est tout.

      • Le programme Apollo a in extremis permis aux Yankees de souffler la lune au nez et à la barbe des Soviets.
        Pour compenser Poutine peut, même si les copies ne valent pas l’original, se rabattre sur tous les humains cons comme la lune. Il a l’embarras du choix, y compris sur ce blog.

          • Vous n’êtes pas l’astre le plus brillant de ce blog, Bugeaud, la preuve vous avez Mendax pour tout public… C’est dire.

          • Je vous la reposte, vous m’avez rire, Mendax

            Il rame pour envahir l’Ukraine mais aurait encore suffisamment d’appétit pour viser la Pologne… Et l’Europe TOUTE entière ?
            : )) :))

            Poutine pourra se rabattre sur vous en premier lieu, hein.

            Bises, à demain

            (je suis encore pliée de rire)

  125. @Flo : Ravi de vous avoir fait rire.

    En revanche, comme souvent, je n’ai rien compris à votre intervention.

    Je n’ai jamais parlé de la Pologne ni du fait que la Russie pourrait « plier l’Europe », j’ai juste dit que la Russie était une menace.

    Vous utilisez la technique de l’homme de paille. C’est bien, vous variez un peu vos attaques. Qui n’ont toujours pas la moindre efficacité argumentative, mais l’important c’est d’essayer.

    • Je n’ai jamais parlé de la Pologne ni du fait que la Russie pourrait « plier l’Europe », j’ai juste dit que la Russie était une menace.

      Si ce n’est pas vous, je n’en vois qu’un seul que vous n’avez pas contredit : le planqué d’Istanbul.
      Mais quelle forme de menace si ce n’est pas l’invasion ? Développez, je vous prie. (vous pouvez vous faire aider pas Bugeaud)

      • Qui c’est, le planqué d’Istanbul? Erdogan?

        Bugeaud a parlé des états baltes. Bien qu’ils soient dans l’OTAN, je pense effectivement que c’étaient probablement les prochains sur la liste. Mais encore une fois, tout ça reste spéculatif.

        Bien sûr que je parle d’invasion. Ce n’est pas parce que l’armée russe a maintenant prouvé son impéritie en Ukraine qu’elle n’est pas une menace. Et ce n’est pas parce qu’une invasion ne réussit pas qu’elle ne fait pas de terribles dégâts humains et matériels.

        • Et accessoirement, il y a aussi ce qui s’appelle la zone d’influence. Est-ce qu’on laisse tranquillement s’étendre celle d’une « puissance étrangère hostile à la France » ? (Je ne sais plus quel intervenant avait pour habitude de poster des vidéos de RT en prenant cette précaution oratoire.)

          Je dois vous laisser : les orcs semblent ne pas avoir trop apprécié les avancées de l’armée ukrainienne et se remettent à héroïquement bombarder des civils. Je préfère suivre ça que de continuer à me manger le nez avec vous.

        • Le teubè est malhonnête, n’a jamais peur ; les deux bras cassés il osera tout.

          Stop it, please ! Je meurs de rire.

          « Ce n’est pas parce que l’armée russe a maintenant prouvé son impéritie en Ukraine qu’elle n’est pas une menace. »
          Nous sommes mauvais à ce point ? (je n’en peux plus de rire)
          Allez, on arrête, on en garde pour demain. OK ?

          Bisous, night, night

          • Un dernière chose, Flo : ne vous illusionnez pas trop si vous croyez m’atteindre en employant le même vocabulaire que moi. D’une part, vous ne connaissez pas le sujet aussi bien que moi, d’autre part, vous ne savez pas vraiment argumenter. Je n’ai rien contre vous, mais même si je sais que je n’ai aucun espoir de vous montrer à quel point vous avez tort, la question me tient bien trop à cœur pour que je cède. Je ne crois pas qu’il y ait pour vous un autre enjeu que de simplement avoir raison.

            Bonne soirée.

          • Vous voyez, vous avez fini par admettre que nous n’avions rien à nous dire. J’avais encore une fois raison.

          • Où avez-vous cru lire ça?

            Décidément, vous avez l’air de vivre dans un univers parallèle fascinant.

          • Flo 8 septembre 2022 At 12h03
            En effet, Mendax, nous avons fait le tour de la question, nous n’avons pas grand chose à nous dire.

            Reply
            Mendax 8 septembre 2022 At 12h18
            Mais au contraire! Si nous étions d’accord, nous n’aurions précisément rien à nous dire.

          • Faites-le intelligemment. Un tissu de bêtises écrit dans un langage soutenu reste un tissus de bêtise. Autorisez-vous quelques grossièretés parsemées ça et là mais débrouillez-vous pour que votre propos tienne la route, soit logique.
            Vous ne pouvez pas accusez de malhonnêteté et d’être une brute épaisse un politique (Poutine ou un autre), sans en apporter la preuve, et quand le camp que vous défendez s’est compromis depuis cinq décennies dans la vilénie et les mensonges ; leurs méfaits se bousculent au portillon.
            Dois-je vous rappelez la pauvreté de votre analyse, la bêtise crasse de cette vieille propagande atlantiste selon laquelle les chars russes seront un jour sur Paris mais pas dans l’immédiat, hein, ils vont d’abord « attaquer » La Pologne, les pays Baltes,… Et toujours sur le moteur de la peur.
            Je vous fais cadeau d’une conférence d’un historien qui maîtrise beaucoup mieux le sujet que vous. Il faut que vous compreniez également que vos fréquentations russophones (et invérifiables) ne font pas de vous un expert géopolitique, loin s’en faut.

            https://www.youtube.com/watch?v=aKg5Gb6rbRM

          • rappeler*
            Cette conférence proposée en lien est vraiment intéressante, je la recommande à tous. Elle vous permettra de jauger l’importance des sacrifices aussi utiles et respectables soient-ils durant WW2 : les deux mille morts d’Omaha Beach ne sont pas les millions de morts Russes. Et se faisant, vous mesurerez l’outrage qui a été fait à la Russie à ne pas être conviée lors des commémorations de WW 2 qui se sont déroulées en France.

    • Cette guerre est appelée à perdurer et pas à se résoudre puisque c’est ainsi que le veut une des parties en présence !

  126. @ Mendax

    « En s’attaquant à l’Ukraine, Poutine a cru qu’il pouvait continuer de jouer selon ses règles à lui. »

    Et vous trouvez qu’il s’est trompé ? Les Français se pèlent le cul pendant que le rouble se porte bien…

    • Je n’ai pas de connaissance en économie, je ne peux pas vous répondre sur ce sujet-là. Je pourrais aller faire des recherches et vous balancer un joli copier/coller mais je préfère être honnête. Je l’ai déjà dit : je connais certaines de mes limites. Comme tout le monde, j’ai lu des choses sur la question mais je me garderai bien d’essayer d’argumenter. Ma seule conviction, c’est qu’un système politique fondé sur la corruption peut difficilement avoir une économie saine. Et bien que les raisons ne soient probablement pas seulement de cet ordre-là, je dois dire que les russes que je côtoie quotidiennement commencent à faire sérieusement la gueule.

  127. « les Français se pèlent le cul » !

    Pas encore : Toutes les solutions à trouver dans le « manuel d’autodéfense contre la caste », du « sécessionniste » E. Verhaeghe, qui en fait la promo, ici et là (et pour 20 euros, c’est donné !). 🤣

  128. Je me faisais un sang d’encre pour Muick et Sandy ;
    ouf ! ils sont récupérés…mais par un gredin et une ex rouquine :

    « Prince Andrew and Sarah Ferguson to care for the Queen’s corgis » (theguardian)

  129. « Charles fera un meilleur roi avec Camilla à ses côtés » dit un « analyste » brexiteux

    Dirait-on en France qu’Emmanuel ferait un meilleur président avec Brigitte à ses côtés ?

    Les Français s’en tamponnent…

      • La ménopausée ou Pierre présentent l’avantage de ne pas pouvoir lui répondre par une bonne droite dans le milieu. Dugong s’autorise des démonstrations de force seulement avec des personnes plus faibles (les femmes).
        Dugong est un lâche.
        Un Pierre Driout d’un mètre quatre-vingt dix, troisième ligne de rugby, champion de France pourrait s’exprimer sans heurt sur le fil…

  130. Guardian : « The lights of the Eiffel Tower are turned off in memory of Queen Elizabeth II »

    Que l’humour brit et pragmatique rapporte des thunes c’est ptête ça l’humour français qu’on sdit dans les ambassades.

    Jsuis haussi tombé sur un ancien billet des Inrocks intitulé:
    Absurdité et pop-culture sont les mamelles de l’Angleterre..
    J’en ajouterais deux maintenant: celles de Camilla..
    https://www.pinterest.ca/pin/689402655446346820/
    Les laitières ça doit être une question de prénoms..jme souviens quy’avait 2 Camille dans ma classe de quatrième..ma parole y’en avait une elle devait avoir redoublé au moins 5 fois..des nichons comac qu’elle nous montrait à la récré contre les corrigés de ses DM de maths à nous mon pote Marc et moi..les derniers puceaux de la classe…elle nous disait que savoir lire et compter..c’était pas ltout dans la vie..fallait connait’ la nature aussi..sacrénom !

  131. Les Anglo-Saxons veulent pourrir la situation en Ukraine et de manière à retenir ad vitam aeternam l’armée russe prisonnière de conflit ! Le résultat ? Les Russes maintenant détruisent les centrales thermiques ukrainiennes ! Ils font ce que font les Anglo-Saxons dans les pays qu’ils veulent « ramener à l’âge de pierre ».

    https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/1569240216095043585

    • Bien entendu tout ceci pouvait être évité ! Si la France n’avait pas été prisonnière de l’Otan depuis que Sarkozy l’américain l’a ramené dans le giron de l’Amérique, elle se serait posée en médiatrice du conflit et aurait ramené à la raison les partis en présence.

    • Il se trouve toujours des peigne-zizis pour diffuser les fake-news de l’Ass. Faut-il s’étonner que durit en fasse partie ?

  132. Lu dans le Vespéral :

    « « Il a fait tellement chaud qu’il arrive que la pluie s’évapore avant de toucher le sol », a avancé le National Weather Service de Los Angeles. »

    • Emmanuelle Gave a je ne sais quel compte à régler avec Eric Zemmour – son père avait voulu financer sa campagne. Elle a l’air très très bien renseignée …

    • « @GaveEmmanuelle
      64 Grammes de substance illicites dont 34 de Cocaïne et 34 De Mdma furent saisies sur 19 personnes qui ne furent pas placées en garde en vue et seront convoquées en temps et en heure.
      En tant que responsable, Mademoiselle Sarah Knafo fut donc entendue en audition libre. »

      Les 19 personnes contrôlées le furent sans doute à l’occasion d’une soirée, aucun renseignement n’est donné sur le contrôle. Quelle est la véritable répartition de la saisie sur ces 19 personnes, quelles sont celles qui détenaient de la cocaïne?
      Nous attendons avec impatience qu’une descente des Stupéfiants puisse avoir lieu dans une sauterie organisée par LREM, ainsi que les résultats de la saisie. Dans mes rêves me dirait Dugong en petit obligé du parti…

  133. @Flo:
    « l’outrage qui a été fait à la Russie à ne pas être conviée lors des commémorations de WW 2 qui se sont déroulées en France »
    Remarque 1 : WW2, c’est du sabir acronymique anglophone. Faites donc un effort pour parler notre langue, s’il vous plaît.
    Remarque 2 : la France a invité les dignitaires étrangers pour commémorer non pas la fin de la seconde guerre mondiale, mais le débarquement en Normandie du 6 juin 1944, opération Overlord. Sauf erreur de ma part, aucun soldat russe ne s’est fait cueillir par les rafales de mitrailleuses sur Omaha Beach.
    Remarque 3 : l’Histoire sait que le peuple russe et son armée ont été héroïques pendant la seconde guerre mondiale. TOUTE la seconde guerre mondiale? Bien sûr que non. Entre 1939 et 1941, l’URSS était une alliée active du 3ème Reich. Le dépeçage conjoint de la Pologne par l’Allemagne et l’URSS était prévu par le pacte germano-sovietique. En mai-juin 1940 les chars de Guderian carburaient au pétrole made in URSS. Avant le déclenchement de l’opération Barbarossa, il etait hors de question que le Parti Communiste Français s’en prenne au 3ème Reich, ou affiche un soutien à De Gaulle. Consignes de Moscou.
    Ça relativise un peu la grandeur de la contribution russe à la lutte anti-nazisme. Sur 5 ans de guerre, l’URSS a pris part (et une part considérable, sans la moindre contestation) à seulement 3 ans. Donc une éventuelle invitation à des commémorations n’aurait de sens qu’à 60%.

    • Ah non ! « WW2 » est une sémantique spécialement adaptée à Mendax et vous-même.

      Et non, j’ai pu mesurer l’objectivité de vos avis, je me passe de votre ambition à vouloir m’expliquer cinq années de guerre sur une quinzaine de ligne, nous savions que ce n’est pas l’humilité qui vous étouffe.

      • Vous ne me connaissez pas, vous ne savez rien de moi, et vous laissez libre cours à votre imagination. C’est fou.
        Seul l’orgueil peut amener quiconque à vouloir polémiquer avec vous. Je n’ai ni l’orgueil ni la patience de Mendax. L’espoir de vous convaincre étant vain, je vous laisse donc mariner dans votre jus.

    • Entre 1939 et 1941, les USA n’étaient pas trop actifs, sauf erreur — pas plus que les Russes.

      • Entre 1939 et 1941, y a-t-il eu un pacte germano-americain? Un pacte americano-japonais? Je ne crois pas.
        Y a-t-il eu un pacte germano-sovietique? Je crois que oui.
        Jusqu’en 1941 l’URSS a été un allié du 3ème Reich. L’URSS n’a pas seulement « laissé faire », mais s’est comportée en allié, actif, complice.
        Il ne faut jamais l’oublier.

        • (Ah, la compromission c’est selon avec Bugeaud. Vichy n’a pas empêché les Français d’être présents aux festivités…)

          • Un grand nombre de Français ont lutté contre le 3eme Reich dès septembre 1939.
            Citez-moi un Russe, un seul, qui soit entré en guerre contre le 3ème Reich avant le déclenchement de l’opération Barbarossa.
            Être sotte n’est pas de votre faute : on est comme on est.
            Être ignare et de mauvaise foi, ça oui, c’est de votre responsabilité.

        • Retourner contre moi vos propres faiblesses ne vous aidera pas, elles ne passeront pas inaperçues pour autant.

          Un grand nombre de français en 39 ?
          Un grand nombre sous entend une majorité. Dites-moi, ce n’est pas la honte qui vous étouffe non plus…
          Comment quantifiez-vous les effectifs de la résistance en 39 ? (Enfoncez-vous un peu plus, allez-y tout shuss sans chichi, ne vous gênez pas, vous n’êtes pas à une bêtise près)

          On vous écoute.

          PS : Epstein qui n’est pas le plus con des historiens ne partage pas votre avis… Et O. Wieviorka (spécialiste de la Résistance) non plus, il considère que la résistance est un phénomène ultra minoritaire en 39.

          • Mai-juin 1940, blitzkrieg, invasion de la France, la débâcle : 100 000 morts dans les rangs français. Les grands oubliés de l’Histoire.
            Même période, combien de russes?
            Renseignez-vous ou fermez-la.

          • Vous êtes d’une imbécillité sans borne à vous raccrocher aux branches en brandissant ces morts français qui n’effaceront hélas pas Vichy ni l’extrême minorité de résistants français de 39 dont il était question. Et votre imbécillité ne me fera pas oublier ma question, celle à laquelle vous n’avez toujours pas répondu :

            Comment quantifiez-vous les résistants en 39 ?

            (Je vais continuer à vous mettre le nez dans votre popo Mister Bugeaud…)

        • URSS allié du 3ème Reich, en toute conscience, actif, complice, en conformité avec les termes du pacte germano-sovietique: cf. Katyn, mars 1940.
          A ne jamais oublier.

          • Ne feignez pas d’ignorer ma question :
            Comment quantifiez-vous les effectifs de la Résistance en 39, Mister Bugeaud ?

        • Techniquement, Staline a eu raison, ça lui a donné le temps de se préparer — et de lorgner vers la Pologne et les pays baltes. Real politik.

          • Argument bidon, éculé, mille fois entendu dans la bouche de la nomenklatura PCF de l’après-guerre, les Duclos, Thorez, Leroy et consorts…

    • (Qualifier le débarquement d’épiphénomène au regard des 2 000 morts qu’il comptabilise et en comparaison à ceux beaucoup plus nombreux sur d’autres fronts et sur la même période, serait inapproprié et irrespectueux … Le succès de cette opération ne se base que par l’investissement des troupes russes sur le front de l’Est. En d’autres terme, sans les russes, point de succès. L’absence d’invitation des Russes à cette commémoration est d’une mesquinerie crapuleuse)

          • Bon. Comme je disais plus haut, je vous laisse mariner dans votre jus : à quoi bon polémiquer avec quelqu’un dont le QI est au mieux égal à sa température anale?
            Effaçons le pacte germano-soviétique de l’Histoire, et tout sera pour le mieux dans le meilleur de vos mondes.

          • Rhoo, que de traits d’esprit de haute volée…
            Les vôtres se limitent à la brillante explication d’une Russie ramant actuellement sur le front Ukrainien mais nourrirait des velléités en direction de la Baltique quand le théâtre des appétits internationaux se situe beaucoup plus au Sud.
            Monsieur Bugeaud de Chabababada…

            PS : Ma réponse Bugeaud ! Ça traîne…

          • Une discussion avec vous, Flo, c’est l’assurance de voir magistralement illustrée la loi de Brandolini.
            On ne m’y reprendra plus, très peu pour moi.

          • Votre sortie ne masquera pas l’échec de ne pas avoir répondu à ma question ni votre approche approximative de l’Histoire. : )

          • Je ne discute plus avec vous, Madame, mais votre cas clinique ne me laisse pas indifférent : tout de même, non contente de vous exprimer dans un français qui ferait passer Frank Ribery pour Vaugelas, vous avez au surplus, décidé de rayer le pacte germano-sovietique de votre mémoire. C’est, venant d’une femme, le signe d’une bêtise crasse qui est une insulte à la féminité, une insulte faite à toutes les femmes, de quoi donner envie de ne pas vous connaître (plutôt devenir homo ou verser dans le machisme le plus absolu!)…d’où ma question : pour éviter l’opprobre injustement jetée sur toute la gent féminine, vous n’avez jamais envisagé de devenir trans?

  134. Il y a deux solutions : soit Emmanuelle Gave est une mythomane qui a tout inventé, soit si la Presse se tait c’est qu’elle sait très bien que la drogue circule dans les universités d’été des partis politiques et que c’est un secret de polichinelle.

    Croire que Jean-Luc Delarue était le seul journaliste drogué de France et de Navarre est légèrement fallacieux !

    • L’exemple du présentateur Delarue est flagrant : tout le monde faisait semblant de ne rien voir !

  135. abcmaths 8 septembre 2022 At 15h40
    Spirale logarithmique du papillon ou peut-être spirale conique ?
    JPB aime le monde conique.
    Oui…

    joli
    JBP aime le con de Monique

    Dans la phrase du Maestro,que signifie au juste « spiralaire » ?

  136. « Je ne saurais trop conseiller aussi la fustigation à l’ortie… »

    Faut-il porter des gants épais de jardinier,ou bien existe-il des fouets spéciaux dont les lanières sont remplacées par des orties ?

  137. Mendax 8 septembre 2022 At 15h53
    Celui que vous appelez le Maestro semble être un homme plein de contradictions.

    Le Maestro est riche de ses contradictions.

  138. Oh les faussaires ! Causez-nous de la Russie et du grand Pout’. C’est là que votre talent comique se déploie le mieux.

  139. Merci à P. Driout (9h51) pour ces inoubliables 2 minutes de bonheur –

    Mickey à la houppe, tente aussi le look col mao, tendance Attaloche, et la chemise réfléchissante (made in en peau de what ?).

    On baille d’admiration devant son accent globishonant ; Zevent, stream-and-games, blast-tv-major-counter-strike… (j’y perds mon latin).

    Téléthon-pièces jaunes c’est pour les vieux : l’animation est du ressort (?) de Brigitte.

    Là, c’est pour les djeuns, et niveau gaspillage d’électricité, ça vaudra son pesant de watts.

    • Il veut prendre la succession de Line Renaud et de son sidaction ce salaud : animateur de sauteries télévisuelles charitables ! Vive mon Macronton et ma manu-action.

  140. Guerres (et paix) –
    De Gaulle n’a pas participé aux commémorations, en juin 1964, ce qui nous a évités, pour une fois, le débarquement américain, à commencer par le cow-boy Johnson…
    Verra-t-on un jour, la statue du Bugeaud de ce blog (en remplacement de l’autre) en remerciement de sa fervente défense de l’Ukranie ?

  141. Je suis mort de rire ! Des camarades cathos coincés ont « alerté » mon médecin du travail de mes « comportements à risque » ! On ne peux plus picoler et baiser tranquillement…

  142. C’est à « l’Ami Américain » qu’est revenu l’honneur de recruter le nazi Von Braun (pour faire mieux que ses V2),
    le général Gehlen, – fidèle d’Heydrich, et sa fine connaissance de l’URSS et de leurs réseaux – et quelques autres, tout aussi utiles.
    Du bras tendu, à la main sur le cœur…

  143. Sarah Knafo est-elle une intrigante ? Une amie d’Alexis Kohler ? A-t-elle manipulé Eric Zemmour ? Zemmour était-il complice ou victime ? Autant de questions passionnantes … il vous faudra attendre le prochain épisode pour en savoir plus – ou pas !

  144. Volodymyr Zelensky:

    « Même dans l’obscurité totale, l’Ukraine et le monde civilisé voient clairement ces actes terroristes.
    Des attaques de missiles délibérées et cyniques sur des infrastructures civiles critiques. Pas de cibles militaires. Les régions de Kharkiv et de Donetsk privées d’électricité. Zaporizhzhia, Dnipropetrovsk, Sumy, toutes partiellement privées de courant.

    Pensez-vous toujours que nous ne sommes « qu’un seul peuple » ?
    Pensez-vous encore que vous pouvez nous effrayer, nous briser, nous persuader de faire des concessions ?
    Vous ne comprenez donc vraiment rien ?
    Vous ne comprenez donc pas qui nous sommes ? Ce que nous défendons ? De quoi il s’agit pour nous ?

    Lisez sur mes lèvres :

    Sans gaz ou sans vous ? Sans vous.
    Sans électricité ou sans vous ? Sans vous.
    Sans eau ou sans vous ? Sans vous.
    Sans nourriture ou sans vous ? Sans vous.
    Parce que pour nous le froid, la faim, l’obscurité et la soif ne sont pas aussi terribles et mortels pour nous que votre « amitié et fraternité ».

    Mais l’histoire remettra tout à sa place.

    Nous aurons du gaz, de la lumière, de l’eau et de la nourriture… et tout cela, nous l’aurons SANS vous ! »

    • Quand la (divine) lumière, Zelensk’, parle, tout s’éclaire ; mais c’est cependant insuffisant ; l’Occident doit-il maintenant se dépêcher de livrer le plus possible… de bougies ?!

  145. Flo:

    « Un tissu de bêtises écrit dans un langage soutenu reste un tissus de bêtise. Autorisez-vous quelques grossièretés parsemées ça et là mais débrouillez-vous pour que votre propos tienne la route, soit logique. »

    Bel exemple de projection.

    • Vous venez au rapport ? L’agent Bugeaud a fait des siennes cet après-midi ; votre aide n’aurait pas été de trop, vous avez.

    • « projection » :

      Ne comptez pas trop sur Clint Eastwood pour une adaptation cinématographique, même dans un proche avenir.
      Par contre, une série Netflix, pourquoi pas.
      La guerre reste toujours un bon sujet.

      • Je jalouse beaucoup votre humour, WTH.

        J’ai toujours rêvé de devenir rédacteur de blagues carambars mais je n’ai malheureusement jamais réussi à passer le concours d’entrée

  146. Vous voyez, Mendax, je trouve remarquable que vous reteniez l’argument selon lequel la Russie n’aurait pas été invitée aux commémorations pour avoir signé un pacte avec l’Allemagne nazi mais vous ne voyez aucun souci à apporter votre soutien à une nation qui organise des marches au flambeau et accorde des fêtes national à des figures douteuses.

    Mais comment avez-vous pu louper le concours d’entrée Carambar ? …

    Vous êtes êtes magiques, tous les deux, vous me faite hurler de rire à chaque, ça ne fait pas un pli.

    • vous me faites hurler de rire* (pardon ; Pff… je ne peux plus m’arrêter, j’en ai des crampes aux zygomatiques. Les clowns… )

    • Rien compris. Tout ça n’a ni queue ni tête. Mais on commence à avoir l’habitude.

      Je vous remercie, Flo, vous m’avez bien servi de punching-ball mais je vais maintenant devoir vous quitter. La débâcle de l’armée ruSSe est tellement plus intéressante! Et depuis que j’ai découvert Christelle Néant la si bien nommée, j’ai de nouveaux abîmes psychologiques à sonder… Qui sait, peut-être que je reviendrai, je crains de ne pas être assez mature pour réprimer mon envie de persifler lorsque viendra la défaite de la ruSSie. Mais le plus formidable, c’est que vous serez probablement là pour m’expliquer qu’il s’agit en fait d’une victoire ! La capacité qu’a l’esprit humain de s’enferrer dans des mensonges d’autant plus stupides qu’ils sont rassurants est fascinante… Ne changez rien. A bientôt!

      • Non, ne partez pas ! NON ! REVENEZ !

        On ne veut pas des agents avec un QI à trois chiffres, je retire ce que j’ai dit. J’aime votre définition du ridicule, je vous promets de me taire.
        Je suis à genoux, je vous supplie. Restez, Mendax !
        Ce n’était pas Bdâ, avec vous deux, nous étions sur la piste aux étoiles. Du jamais vu.

      • Bugeaud 12 septembre 2022 At 13h42
        Entre 1939 et 1941, y a-t-il eu un pacte germano-americain? Un pacte americano-japonais? Je ne crois pas.
        Y a-t-il eu un pacte germano-sovietique? Je crois que oui.
        Jusqu’en 1941 l’URSS a été un allié du 3ème Reich. L’URSS n’a pas seulement « laissé faire », mais s’est comportée en allié, actif, complice.
        Il ne faut jamais l’oublier.

        Une mémoire sélective, peut-être, un manque flagrant de discernement certainement.
        Vous allez me manquer, Mendax, soyez assuré.

        (Mais quelle crise de rire !)

      • Mais que vous ne compreniez pas, c’est un fait mais vous devriez vous sentir moins seul avec Bugeaud : il a la même définition que vous du ridicule.
        Je ne dis plus rien, je me tais et je souhaite vous lire demain.
        Allez, soyez un chic type, pensez à Dugong, il ne se complet qu’avec des clowns.

          • La troupe la chouine : Des clowns d’une lâcheté sans nom, exemplaires en abjections. Obséquieux avec le pouvoir, trempés jusqu’aux oreille dans l’idéologie dominante se permettant insultes et outrances avec les femmes uniquement. (vous ne traitiez pas un de mes frangins de pouffiasse, par exemple) ; la ferme et s’écrase devant plus fort qu’eux, bénéficiant d’une protection au nom de l’on sait quel corporatisme. Des petites putes dont on se souviendra longtemps.

          • Jaloux ! Ce n’est pas vous la vedette.
            Personne ne s’agenouille pour que vous restiez, et bien que vous fassiez partie de la même troupe des clowns la chouine.

          • Reposté…

            La troupe la chouine : Des clowns d’une lâcheté sans nom,
            exemplaires en abjections. Obséquieux avec le pouvoir, trempés jusqu’aux oreille dans l’idéologie dominante se permettant insultes et outrances avec les femmes uniquement. (vous ne traitiez pas un de mes frangins de pouffiasse, par exemple) ; la ferme et s’écrase devant plus fort qu’eux, bénéficiant d’une protection au nom de l’on sait quel corporatisme. Des petites putes dont on se souviendra longtemps.

          • Appelez Dugong, Zorglub la flipette, pour vous venir en aide. On vous reconnaîtrait dans cette façon de faire qui vous caractérise : À plusieurs contre un, comme une bande racailles.
            Vous pouvez prendre des airs et un verbe de marquis, vous en serez toute votre vie une caricature, vos manques ne sont pas à l’écrit, ils sont plus graves encore. Baltringue !

  147. Lu dans le Vespéral :

    « Selon l’enquête d’octobre 2021 du Syndicat national de l’édition, 5,4 % des invendus sont réintégrés dans les stocks pour du réassort, quand 13,2 % – soit 26 300 tonnes – sont envoyés au pilon pour devenir papier recyclé, carton d’emballage ou, plus surprenant, papier toilette. »

    Une nouvelle activité pour le coprolithe rueillois ?

  148. Imbroglio One visite le Kazakhstan. La satellisation du chef de la multinationale papiste n’est malheureusement pas à l’ordre du jour/ Je suis pour, ça frapperait utilement les imaginaires.

    Kirill le clown pourrait saisir l’occasion pour se ridiculiser davantage.

  149. Quelqu’un a-t-il besoin d’une bonne fessée ici ? Je suis dispo pour un petit quart d’heure.

    • Point de fessée mais une gifle, une belle gifle pour ce clown de Zorglub, une gifle mise par la main d’un homme. Fameux Zorglub qui reste planqué quand un intervenant l’insulte, ne bouge pas une oreille, fait le mort ou menace de ne pas revenir quand un homme l’interpelle dans des termes peu glorieux ; mais quand il s’agit d’une femme, c’est une toute autre histoire : le voilà qui apparaît équipé de roubignolles, très sûr de lui, très inspiré quand il s’agit de l’insulter, vous ou moi-même, fort de la protection du maître de ce lieu qui ferme bizarrement les yeux sur les dérapages de ce connard ou ceux de Dugong, ce même JPB qui ne manquerait pas d’intervenir, se prenant pour le chevalier blanc si les propos de ces deux clowns étaient tenus ailleurs à l’endroit d’une femme.

      De la même trempe que ces deux imbéciles qui condamnent la Russie pour avoir signé un pacte avec l’Allemagne en 40 mais n’ont aucun problème à se compromettre avec les coutumes étranges de l’Ukraine.

      Des clowns… Qui sait si ils ne finiront pas par se prendre cette bonne grosse gifle immanente et masculine et pourvu qu’elle leur fasse longtemps siffler l’oreille.

      Cio, Peter

  150. On a perdu l’intello en chef du cinéma français : Jean-Luc Godard !

    C’est quand même un type qui réussissait à faire un film comme « Socialisme » présenté à Berlin en 2010 – 38.000 spectateurs dans toute l’Europe ! Il fallait une pince à épiler pour les compter dans les salles de cinéma …

  151. Le cinéma est un art populaire – donc populaire il y a peuple … ce n’est pas moi qui fait peur aux gens c’est la vérité !

    • Godard avait le droit de gâcher de la pellicule pour y inscrire ses fantasmes comme Andy Warhol ! Ceci dit est-ce que cela en faisait un génie du divertissement ? Moi je préfère rester dans ma chambre à compter les araignées au plafond …

  152. Proposition pour sa rubrique au Robert des noms propres:
    J-L. Godard : excellent analyste et commentateur du cinéma, mais créateur assez quelconque. Il a exercé une réelle influence sur ses contemporains, mais sur un malentendu.

  153. Maurice Pialat aurait pu reprendre le mot de Belmondo : La vie c’est dégueulasse sur la fin ! Et le cinéma souvent dès le début …

  154. Laisse tomber les Suisses comme disait France Gall ! Un Suisse qui fait du cinéma c’est un oxymore …

    • D’après elle, elle s’est fait berner par un type qui se serait fait passer pour un commandant d’Interpol. Oui ! enfin on vérifie quand même l’identité des informateurs c’est un minimum quand on se prétend journaliste non ?

  155. Flo:
    « …(…) qui condamnent la Russie pour avoir signé un pacte avec l’Allemagne en 40 »
    Non. Pas en 1940. En août 1939. Et ce n’est pas un détail. Le pacte germano-sovietique permet au 3ème Reich de ne plus craindre de se voir menacé à l’Est, et donc de pouvoir se focaliser sur le futur front Ouest. On connaît la suite.
    Enfin, façon de parler…. : connaissent la suite celles et ceux qui prennent leurs leçons d’Histoire ailleurs que chez Stéphane Bern.
    Donc, j’insiste : pas 1940. Août 1939.
    En 1940, l’URSS était occupée à couper la tête – au propre comme au figuré – de toute velléité de résistance polonaise. Comme le stipulait le susdit pacte germano-sovietique.

    • On s’en torche, parce que nous autres avons encore du pq,
      et qu’il est hors de question d’en vendre aux Teutons,
      même pour essuyer leurs (chaudes ?) larmes, l’hiver prochain ;
      pourront toujours chanter « prends ça Poutine » !

    • « En 1940, l’URSS était occupée à couper la tête – au propre comme au figuré – de toute velléité de résistance polonaise. »

      L’Ukraine quant à elle, se livra deux ans plus tard, et jusqu’en 44, à la shoah par balle.
      Quand je vous dis que vous avez un problème de mémoire sélective ou de discernement.

      Je ne vous réponds plus à partir de maintenant, votre grotesque ne m’amuse plus, il se situe au-delà de la simple indécence.

      Je ne vous salue pas.

  156. Tenez bon Flo : rien que des p’tits charlots qui ont trouvé un terrain de jeu (en ligne et gratuit), tendance donneurs de leçons (d’histoire).
    Sur un vrai ring (hors Metaverse), un p’tit coup bien placé dans les coucougnettes et vlan, à terre, autre façon de se prendre, dans la figure, la Piste (aux Etoiles).

    • Non, je suis atterrée, WTH, je prends le large.
      Exception faites pour vous, Pierre et deux ou trois autres que j’oublie, ils me dégoûtent tous, me donne envie de vomir.

      • La guerre n’est pas finie… quoi qu’en croient (ou qu’en espèrent) ces messieurs.
        Et il se peut que ça tourne encore plus mal, beaucoup plus mal, pour nous, Européens.

        Je reste persuadée que l’hinterland n’est pas prêt de tomber dans l’escarcelle occidentale, et qu’à l’Est, ils ne (se) laisseront pas faire,
        d’autant que le monde a soupé des occupations et destructions systématiques américaines, ces 50 dernières années.

        N’oublions pas, non plus, que la France n’a plus rien, ne produit plus rien : tout, ou presque, est importé ; cela augure d’un proche avenir très délicat.

        et, comme chacun sait, les choses ne se reconstruisent pas en un jour…

    • C’est probablement ça : de très sales types qui décident de s’allier pour s’en prendre à une faible femme par pure jubilation de lui faire mal.

      Rien à voir avec la possibilité qu’on puisse la contredire juste parce qu’elle raconte n’importe quoi.

      • Vous n’êtes pas n’importe où, vous êtes chez un sadien, Ménard, et le shoah par balle n’est pas n’importe quoi.
        J’attends que Dugong s’intéresse à votre « rondelle » comme il le dit si élégamment au cas ou seriez en désaccord pour attendre votre avis, si vous le permettez, ou que Zorglub vous qualifie de pouffiasse pour attendre votre avis.
        Ce commentaire vaut pour tous

        • « J’attends que Dugong s’intéresse à votre « rondelle » »

          Combler la vôtre m’occupe à temps complet.

          • (Vous lui devez de l’argent, Jean-Paul, c’est ça ? Voulez-vous que l’on organise une cagnote leetchi ; en deux semaines c’est plié, il vous fiche la paix avec ses discours macronistes, son européenisme et ses outrances. )

          • À qui est-ce que je dois de l’argent ?
            Je ne suis pas très bien… Le fil s’embrouille.

          • (Je cherche à comprendre pourquoi vous n’intervenez jamais quand il dérape et les affinités que vous pourriez avoir avec lui et quand on vous a vu moins tolérant avec d’autre. D’évidence, elles ne sont pas politiques. Ne reste que la dette d’argent pour que vous fermiez les yeux à chacune de ses sorties de virage)

          • (Mais enfin, souvenez-vous, Jean-Paul, Hervé s’était permis d’évoquer Madame Dugong (grande absente du blog) de façon cavalière. On vous avait vu le mettre en garde sur les possibilités qu’il avait de croiser Dugong et avant que Dugong ne réagisse. Mais dites-nous si ces règles de bienséance ne s’appliquent qu’aux copines, si Dugong, ce gros vieux con est autoriser à faire ce qu’il interdit aux autres de faire? Comme ça, ça vous paraît plus clair ?)

          • Justement. Quelqu’un qui n’est pas là doit être protégé. Quelqu’un qui s’expose doit s’attendre à parer les coups, puisqu’il ou elle en donne. C’est mathématique.
            Vous croyez que je ne me fais pas pourrir sur les rézosocios ? Et vous savez quoi ? Peu me chaut. « Il faut être économe de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux », disait Chateaubriand.