Les échéances se rapprochent, élèves et enseignants se rendent compte enfin que sous des prétextes prophylactiques fumeux, ils n’ont pas fait grand-chose. La liste des textes à présenter au Bac en Première a été réduite à 14 textes — en un an : serait-ce que nombre de mes collègues ont choisi de répéter le même cours, d’un groupe à l’autre, au lieu de doubler ce qu’ils ont fait en « présentiel » d’un second cours en « distanciel » ? Telle enseignante a composé des explications de textes en Pdf envoyées à ceux qu’elle ne voyait pas de façon à ne pas perdre un instant — et ses élèves présenteront finalement une vingtaine de textes. Mais combien d’enseignants ont compris la « demi-jauge » imposée par le ministère — et contre le gré même du ministre, bien conscient de l’effarante baisse de niveau qu’a induite le Covid — comme une autorisation d’enseigner à mi-temps tout en étant payé plein pot ?
Moyennant quoi les rues de Marseille, depuis des mois, sont parcourues de bandes d’adolescents désœuvrés, qui s’échangent des chichons en hurlant, et que la police, municipale ou nationale, se garde bien de sermonner, de peur de déclencher une émeute… Les mêmes qui prétendent pourtant avoir tous les droits sur Parcoursup — je vais y revenir.

En attendant, un certain nombre de ces désœuvrés se sont regroupés, sous la bannière d’organisations lycéennes aussi nébuleuses qu’équivoques, pour réclamer « l’annulation des épreuves écrites et orales du baccalauréat pour l’ensemble des filières générales et technologiques ainsi que pour les filières professionnelles et les BTS. » C’est dans Marianne qu’a paru cette tribune co-signée par une députée LREM du Nord, Jennifer de Temmerman, qui soigne déjà sa non ré-élection l’année prochaine… La pédadémagogie a de beaux jours devant elle.

D’autant que ces jeunes gens si soucieux d’avoir examens et concours sans les passer ont bien des soucis. « Étudier sur les bancs du lycée, dans les amphithéâtres, se rendre au cinéma, au théâtre, aux concerts, à la bibliothèque, pratiquer des activités sportives, culturelles, artistiques, aller en boîte de nuit, boire des verres entre amis. Toutes ces choses qui faisaient notre vie, qui rythmaient notre quotidien, ne sont plus », écrivent-ils. On notera la place très relative des études dans cette liste de frustrations rangée probablement en ordre d’intensité croissante.
Et d’ajouter : « ces mois ont généré des inégalités croissantes parmi les établissements scolaires. En effet, certains sont restés en « 100 % présentiel », d’autres en « 50 % présentiel », ce qui a accentué les retards dans les programmes et les inquiétudes des élèves, comme des professeurs. »

Eh bien oui. Des établissements privés ont fait cours en classe entière. Du coup, leurs élèves en ont vu deux fois plus que les petits branleurs de certains lycées publics, et en font un argument, ces jours-ci, pour valoriser les dossiers qu’ils présentent sur Parcoursup, particulièrement en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles. Un argument qui bien sûr fait bondir le SNES. Après avoir noté que Parcoursup organise depuis le début la concurrence entre établissements (et pourquoi non, camarades ? Vous le savez bien, que les résultats d’ Henri-IV ne sont pas les mêmes que ceux de Paul-Valéry, et que tel enseignant s’acharne à monter tous ses élèves au plus haut de leurs capacités, quitte à instaurer des formes d’élitisme, tandis que d’autres se contentent du minimum… syndical), le SNES écrit : « À la faveur de la crise sanitaire et en raison de la gestion déplorable de la part du ministère, un cran supplémentaire vers l’abject a été franchi sur Parcoursup avec la tolérance de cette mention 100 % présentiel. »

La gestion déplorable de la crise ? Mais le ministre a dû louvoyer entre les recommandations alarmistes des « experts », et les exigences de syndicats qui voulaient peu ou prou annuler l’année scolaire, à force d’exiger des « protocoles » et des « distanciations » impossibles à mettre en œuvre. C’était à vous, chers collègues, à vous adapter et à mettre les bouchées doubles pour ne perdre aucun élève ! Combien d’absents sur les cours en distanciel ces jours-ci ? Combien d’excuses bidon pour ne pas être levé à 8 heures du matin pour suivre un enseignement de Français ou de Maths convenable ? Combien de devoirs envoyés via Pronote — et corrigés dans les temps pour maintenir une pression raisonnable sur les « apprenants », comme vous dites ?

J’ai déjà expliqué que le Bac est mort, et que le Covid offre au ministre une admirable opportunité pour transformer en Certificat de fin d’études un examen qui se prétend encore premier grade universitaire. Mais une telle initiative vous ferait sursauter, n’est-ce pas, vous qui depuis deux ans faites de votre mieux pour saboter les épreuves d’un rituel qui ne signifie plus rien…
Allons-y, donnons le Bac à tout le monde ! Mais laissons les enseignants qui régissent Parcoursup recruter en fonction de leurs convictions pédagogiques — les vraies — et du niveau effectif des candidats.
Il faut maintenir autant que possible les dernières épreuves encore envisagées, écrites ou orales. De toute façon, les consignes de bienveillance sont telles que vos élèves, même les plus nuls, même les plus cossards, auront quand même le chiffon de papier qui leur permettra de s’inscrire et d’aller s’écraser en Fac. Dans ma région, deux Inspecteurs Pédagogiques Régionaux, Florentina Gherman et Alain Guerpillon, viennent d’adresser aux enseignants de Lettres une « Charte des examinateurs » qui « a pour but d’édicter des critères communs d’évaluation pour garantir aux candidats la plus grande équité possible » : « Afin de garantir un cadre commun et de réduire le plus possible les écarts anormaux de notation, les examinateurs sont tenus de respecter la moyenne académique avec un écart inférieur toléré d’un point au plus, sauf situation spécifique (faible nombre de copies corrigées, importance des copies blanches ou à peine rédigées par exemple) ; ces cas de figure seront rapportés aux professeurs-relais qui nous les signaleront. Cette moyenne académique est calculée exclusivement à partir des notes mises par l’ensemble des examinateurs de l’Académie, et elle n’est en aucun cas fixée arbitrairement par le corps d’inspection ou les services du Rectorat. Seule la commission d’harmonisation qui est réunie à l’issue de l’ensemble des épreuves peut décider des notes à arrêter, lesquelles seront ajustées en fonction des moyennes académiques. »

« Tenus de respecter la moyenne académique avec un écart inférieur toléré d’un point au plus… » Un minimum social, prélude à la discrimination positive que l’on voudrait mettre en place. Ajoutez à cela que la charte officielle interdit tout écart supérieur à 4 points entre l’écrit et l’oral. Elle est pas belle, la vie des futurs bacheliers ?

Et à la marge, si jamais les cancres n’étaient pas dans les 98% d’admis, les experts du chichon, encouragés par une récente décision de justice, plaideront leur irresponsabilité et demanderont la compréhension des jurys — puisqu’après tout, par avance, ils ont celle de l’institution (le ministre est-il vraiment au courant de cette tambouille mitonnée dans les Inspections générales ?) et celle des syndicats.

Jean-Paul Brighelli

312 commentaires

    • Le fardeau éducatif de la France c’est aussi cela : la démographie de l’industrie migratoire ! Les chiffres parlent …

      • Driout, inutile de nier, votre virtuosité au clairon vous trahit : votre poète préféré ne peut être que Paul Deroulède !

        • Vous n’êtes donc même pas sensible à la poésie brighellienne ? « Le beur et l’argent du beur » c’est beau comme l’Antique …

    • Hervé Ryssen né en 1967 est proche d’Henri Rochefort (1831-1913) par les idéaux et les malheurs plus que de Paul Déroulède patriotique intégral !

      • La politique des trublions cela peut coûter cher ! Ceci dit c’est aussi un honneur …

    • C’est une crevure antisémite qui ne vaut pas mieux qu’un Traoré.
      C’est bien que cette pourriture d’extrême-droite ait fait un séjour en prison.
      En revanche, c’est honteux que le militant de l’extrême-droite musulmane Traoré ait reçu l’absolution de la justice pour son crime antisémite précédé de tortures.
      Tous les néonazis, qu’ils soient des nationalistes nostalgiques de Vichy ou des islamonazis, doivent être mis hors d’état de nuire.
      Mais qu’attendre de la corporation des magistrats dont un seul -Paul Didier- avait refusé de prêter serment de fidélité à Pétain?

      • Cyrano vous êtes un zampolit plus vrai que nature, emprisonner Ryssen pour ses idées, ses prises de position dans une France qui se réclame berceau des droits de l’homme est un pur scandale. La liberté d’expression ne peut être qu’absolue comme aux USA, là-bas on peut faire l’apologie de son oncle Adolf, de l’esclavage ou de l’antisémitisme le plus virulent et nier l’endlosung sans risquer la prison. L’incarcération de Ryssen c’est la version étatique et totalitaire de la cancel culture.

  1. « les examinateurs sont tenus de respecter la moyenne académique … »

     » Cette moyenne académique est calculée exclusivement à partir des notes mises par l’ensemble des examinateurs de l’Académie, et elle n’est en aucun cas fixée arbitrairement par le corps d’inspection ou les services du Rectorat. »

    Au moment où il reçoit son paquet de copies, le correcteur ne peut connaître « la moyenne académique »,puisque celle-ci n’est calculée qu’une fois toutes les corrections terminées.

    « Seule la commission d’harmonisation qui est réunie à l’issue de l’ensemble des épreuves peut décider des notes à arrêter… »

    Une seule explication possible:chaque correcteur note comme il pense devoir noter;si la moyenne de son paquet est plus basse que la « moyenne académique », ses notes sont remontées.

    Je suppose qu’un correcteur a intérêt à ne pas se faire remarquer… Donc dans la pratique, il va se fixer un horizon: que la moyenne de son paquet soit de 10 sur 20, par exemple.

    • 10, c’est toujours en dessous de la moyenne académique.
      On s’aligne souvent sur celle de l’année précédente.
      Parce que j’avais noté les copies à leur valeur vraie, en 2001, je n’ai plus jamais été de Bac.

  2. « les examinateurs sont tenus de respecter la moyenne académique avec un écart INFERIEUR toléré d’un point au plus… »

    Pas de limite pour l’écart SUPERIEUR.

    • Le bac et le Brevet c’est la version pédago de la planification impérative stalinienne: il faut atteindre coûte que coûte les objectifs/pourcentages du gosplan/bac.
      Blanquer ne déroge pas à la règle: c’est un minable commissaire politique de la Guépéou pédagogiste.

      • Si Chevènement et ses 80 % d’une classe d’âge avec le bac n’existaient pas, il faudrait les inventer…

  3. Just passing by… 1 mai 2021 At 23h38
    « le ministre est-il vraiment au courant de cette tambouille mitonnée dans les Inspections générales ? »

    S’il ne l’est pas, que fait-il à ce poste ? S’il l’est, que fait-il à ce poste ?

  4. Bien sûr que le ministre est au courant de la tambouille mitonnée par les inspecteurs.
    Mais comme pour l’entrisme islamique à l’école, il n’a pas les couilles d’intervenir fermement.
    Il est pleutre et carriériste comme ses collègues ministres.

  5. La nipéaire Florentina , avant d’arriver dans l’Académie d’Aix-Marseille, était en poste en Corse,où elle sut s’entourer de compétences éminentes

    Présentation du, site de Lettres : le Mot de l’Inspection

    Mesdames et Messieurs les professeurs de Lettres,

    J’ai le plaisir de vous présenter la nouvelle configuration du site des Lettres de l’académie de Corse.

    Je vous signale dès à présent des travaux réalisés par les professeurs de lycée que je remercie chaleureusement pour leur investissement : propositions de progressions annuelles, séquences pour les classes de 2nde et de 1ère, travaux autour des études transversales et des dissertations sur œuvre, explications linéaires, etc. Vous y trouverez également les documents officiels, programmes et ressources d’accompagnement, pour le collège et le lycée, qui seront régulièrement enrichis et actualisés.

    Notre discipline nous permet de faire vivre et de transmettre un patrimoine littéraire, culturel et artistique très riche. Instaurer un dialogue stimulant et fécond avec les œuvres patrimoniales, leur donner sens et vie dans la classe est la mission du professeur de Lettres. Je sais pouvoir compter sur votre engagement à tous et sur votre aide précieuse pour faire de ce site l’espace de ce dialogue.

    Ce nouveau site n’aurait pas pu voir le jour sans la précieuse collaboration de Monsieur Jean-Paul Brighelli, qui a veillé à mettre en œuvre cette nouvelle architecture. Je tiens à lui adresser ici mes remerciements les plus sincères.

    Florentina GHERMAN, I.A. – I.P.R. de Lettres.

  6. Alors Mycroft, ces « récurrences rhétoriques », expliquez-moi ce que ça veut dire !

  7. Cyrano58 a toujours été pour la liberté d’expression de ceux à qui on n’avait pas coupé la tête préalablement à la discussion !

    Et d’ailleurs le dialogue avec les têtes coupées est étonnement simplifié !

    • Le médecin Jean-Paul Marat disait il faut un million de têtes coupées à la révolution et ensuite cela ira mieux ! Les gens deviendront raisonnables car ils comprendront enfin que nos intentions sont pures … et puis finalement il avait oublié Charlotte Corday ! C’est con de ne pas avoir vacciné Charlotte d’abord …

    • Oui, enfin, l’ancien système éducatif devait avoir quelques carences… il a produit quelqu’un comme Lormier !

  8. Gagné !

    Référence précédente:l’outil extracteur de rondelle (pour VTT).

    Donc, 4,50 c’est pour Dugong un déclencheur de mémoire;et comment que ça s’emboîte tout ça ?

    • C’est juste une publicité subliminale pour Emmanuel Macron : venez tous vous faire enculer en 2022 cela vous rappellera le bon temps où vous étiez encore vierge et où vous aviez toutes vos illusions !

  9. Dugong essaye de persuader tout le monde que je suis la voiture-balai du Saint-Siège et il promet monts et merveilles à ceux qui voudront devenir les archi-mignons de Macron !

  10. Chichon, suite:

    Ce chichon de canard, qui se consomme comme un pâté, n’en est pourtant pas un. Le chichon de canard est le produit de la fonte du gras de canard. En effet, lorsque le gras de canard fond, les petits bouts de viande qui y sont rattachés sont grillés pour donner d’un côté le fameux chichon de canard et de l’autre, la graisse de canard.

    Le chichon basque est-il le meilleur ?

    http://www.specialites-basques.com/30-thickbox_default/chichon-de-canard.jpg

  11. « on n’est pas des imbéciles, on a même de l’instruction, au lycée… » (1936) ;

    quelques uns des mots qui en colleraient peut être plus d’un aujourd’hui :
    « Louis-Philippe », « ruminant », « coléoptère », « règle de trois », « mortadelle », « cuistre », « villes de Normandie » – à ce sujet, rappelons que Najat, intéressée par les Régionales Rhône-Alpes, n’a pas su dire quel était le chef-lieu d’un département de ladite région ;

    mais bon, comme le disait déjà la chanson :
    « et puis comm’ plus tard j’veux dev’nir ministre
    Moins je s’rai calé, plus j’aurai d’valeur ! »

  12. JPB, je sais que c’est extrêmement fastidieux, mais vous n’auriez pas quelques commentaires en attente ?

    • Je valide tout ce que je vois : mais comme je l’ai expliqué, dans la nouvelle maquette (pas de mon ressort), il n’y a plus de filtres : les commentaires en attente sont donc perdus au milieu de 500 spams (par jour) dont je me dépatouille comme je peux, vantant des médications diverses.
      Il est possible que des commentaires précieux passent ainsi à la trappe, parce que je balance à la Corbeille en passant très vite — sinon j’y passe ma journée. Ne m’en veuillez pas, vous savez qu’il n’y a pas de censure sur BA.

      • Je m’envoie moi-même à la corbeille avec ce commentaire qui revient immanquablement : « Vous postez trop vite, prenez votre temps » ou quelque chose d’approchant.
        C’est drôle et ça vous évite du boulot.

    • Celles-là même qui, naguère,
      Le couvaient d’un œil décidé,
      Fuirent, prouvant qu’ell’s n’avaient guère
      De la suite dans les idé’s ;
      D’autant plus vaine était leur crainte,
      Que le bel ours est un luron
      Supérieur à l’homm’ dans l’étreinte,
      Bien des femmes vous le diront !
      Gare à l’ours !

      Tout le monde se précipite
      Hors d’atteinte de l’ours en rut,
      Sauf la vieille fib décrépite
      Et le beau Driout en bois brut.
      Voyant que toutes se dérobent,
      Le quadrumane accéléra
      Son dandinement vers les robes
      De la vieille et du rueillois !
      Gare à l’ours !

      « Bah ! soupirait la centenaire,
      Qu’on pût encor me désirer,
      Ce serait extraordinaire,
      Et, pour tout dire, inespéré ! » ;
      Le Driout pensait, impassible :
      « Qu’on me prenn’ pour un ped’ ourson,
      C’est complètement impossible… »
      La suite lui prouva que non !
      Gare à l’ours !

      Supposez que l’un de vous puisse être,
      Comme le bel ours, obligé de
      Violer Driout ou une ancêtre,
      Lequel choisirait-il des deux ?
      Qu’une alternative pareille,
      Un de ces quatre jours, m’échoie,
      C’est, j’en suis convaincu, la vieille
      Qui sera l’objet de mon choix !
      Gare à l’ours !

      Mais, par malheur, si l’plantigrade
      Aux jeux de l’amour vaut son prix,
      On sait qu’en revanche il s’dégrade
      Et par le goût et par l’esprit.
      Lors, au lieu d’opter pour la vieille,
      Comme l’aurait fait n’importe qui,
      Il saisit Driout à l’oreille
      Et l’entraîna dans un maquis !
      Gare à l’ours !

      La suite serait délectable,
      Malheureusement, je ne peux
      Pas la dire, et c’est regrettable,
      Ça nous aurait fait rire un peu ;
      Car Driout, au moment suprême,
      Criait : « Maman ! », pleurait beaucoup,
      Comm’ l’arabe auquel, le jour même,
      Il avait fait trancher le cou.
      Gare à l’ours !

      • le tout est de savoir caresser dans le sens du poil, et comme ça on a droit à une jolie comptine !

  13.  » Cette moyenne académique est calculée exclusivement à partir des notes mises par l’ensemble des examinateurs de l’Académie, et elle n’est en aucun cas fixée arbitrairement par le corps d’inspection ou les services du Rectorat. »c
    Comment peut-on écrire pareille ânerie ?
    Cela fait des années, dans mon académie, que lorsqu’on récupère nos paquets de copies, on reçoit en même temps l’injonction de respecter la moyenne. Entre 10,20 et 11 pour les bacs généraux et 9,8 et 10,8 pour les bac technos. Si c’est plus, tout va bien.
    Parlez de ce que vous connaissez.
    Et arrêtez de dédouaner ce connard qui n’a rien changé aux conneries des ministres antérieurs et qui en a juste rajouté une couche supplémentaire dans le même esprit. On a compris qu’il pouvait encore rendre service à certains de vos proches et que vous le caressez dans le sens du poil pour ça.
    Mais à force, cela devient pénible quand on voit ce qu’il a fait du lycée et du français en particulier. Salopard.
    Quant à la défense des lycées privés, bravo Brighelli !
    On ne vous a jamais expliqué qu’un paquet de lycées privés ont des effectifs beaucoup moins pléthoriques que dans le public ? Chez moi, dans un bahut public banal comme vous dites, les classes sont à 36 et 37. Certaines salles sont minuscules et nous n’avons pas les agents de service en nombre, payés par la sainte Eglise pour nettoyer les salles.
    C’est nous qui désinfectons les bureaux et faisons l’aération faute de personnel.
    Et c’est nous qui recevons les gamins du privé quand le privé n’en veut plus et cherche à s’en débarrasser pour conserver un « bon » niveau.
    On sait que vous avez casé votre fifille jadis dans une école publique qui fonctionnait comme une école privée grâce à vos relations de l’époque, mais ce n’est pas une raison pour cracher sur les profs qui dans le public font encore leur boulot correctement.
    Et pour tout vous dire, les PDF envoyés à des élèves ne sont pas la garantie qu’ils les aient lus. C’est un moindre mal, ce n’est pas la panacée.
    De toute façon, les élèves peuvent bien avoir 20 textes, ils barreront ce qu’ils voudront une fois la liste signée et tamponnée parce que ce connard de ministre les y a autorisés. Et PDF ou pas, s’ils veulent ne bosser que 14 textes, ils n’en bosseront que 14.
    La liste de bac ne sert pas à juger le travail d’un prof. Il y a des inspections pour ça.
    De toutes façons, comme TdeN a réglementé l’enseignement des lettres de manière tyrannique, il n’ y a même plus besoin de profs, des lecteurs de fiches suffisent ou à peu près. Avec la couche de numérique qu’il nous a remise en plus, on se demande à quoi servent des agrégés ou des certifiés pour ce qui est demandé.
    D’ailleurs, le génial TdeN s’emploie à achever les concours d’enseignement avec la didactique.
    On attend le passage à tabac des prépas qui vont bientôt mourir.
    Et les facs se suicident depuis un bon bout de temps, et là, on ne va pas pleurer.

    • Je ne sais plus qui — G&T je crois — pensait qu’il y avait même encore ici des gens pour espérer que Brighelli fût un jour ministre de l’Éduc’ Nat’ ! LOL ! Même les plus couillons de Bd — et il y a de monde ! — savent que Brighelli, en plus d’être parfaitement incompétent en droit (ce qui n’est pas peu de chose pour un ministre), s’est complètement décrédibilisé par ses outrances répétées depuis des années et par la lèche invraisemblable qu’il fait à Blanquer depuis peu (elle a bon goût alors, celle à Jean-Mi ?), de sorte qu’il n’est plus bon qu’à chouiner que Polony le prenne pour ce qu’il est, un disgracié qui s’humilie un peu plus chaque jour en sombrant dans les petites bassesses de l’aigreur et de la provocation qui ne fait plus réagir personne. Brighelli se rêvait le Napoléon de l’Éducation, il finit comme la Montespan de BdÂ.

      • C’est plutôt le Montespan dont Jean Teulé a fait un livre – le fameux marquis qui mettait des cornes sur son carrosse pour que tout le monde connaisse son infortune royale !

    • Votre silence m’ayant convaincu que je n’ai d’avenir que dans la polémique, je m’y emploie — et j’attends le prochain gouvernement de pied ferme.

      • Quel ego !
        Z’avez cinq minutes, non ?
        Des tonnes de trucs à faire et à rendre et à traduire avant de lire autre chose.
        Vous polémiquez avant de savoir.

  14. Tiens, je pense que je vais me concentrer sur les mes lectures italiennes. Le reste attendra.

    • Tt-tt, pas de bêtise ! On risquerait de retrouver dans les décombres les corps de Jean-Paul et Jean-Mi dans la position des amants de Pompéi. Et là… toute la science de Tilliette pour justifier l’épectase de Daniélou n’y suffirait pas !

        • Un film d’avant l’an 2000 ? pensez si je l’ai vu ! Je n’ai pas la culture cinématographique du Maestro. Hélas.

  15. Qui fera l’éloge funèbre de JPB ? Sa fille, son ex-femme, ses maîtresses, Dugong peut-être ? Pas du tout ! Ce sera Pierre, déformant Laclos et San-Antonio !

    • Ne vous cassez pas. J’ai pas mal pratiqué de funérailles, ces derniers temps, et ça m’a convaincu d’écrire moi-même mon éloge funèbre — ce que j’ai fait, on ne sait jamais. Au moins, je serai sûr que ce sera bien écrit, drôle et médisant juste ce qu’il faut.
      Je vais tâcher cependant de survivre encore quelque temps, pour faire chier le monde et surtout me donner le temps de constituer la cave que devront impérativement boire les copains (s’il m’en reste) avec des cochonnailles adaptées après lesdites funérailles.

      • C’est à ce genre de message que je me rappelle que la période de grâce n’était pas indue !

        J’espère être invité à la petite sauterie des buveurs. Paraît que celle de Gaffiot (oui, celui du dictionnaire canonique de la matière dont je vous écornefile à l’occasion), qui possédait l’une des plus belles caves de France, fut mémorable.

        Felix fiat Brighellius !

    • Helene Probst, directrice-générale adjointe de l’autorité sanitaire danoise: « L’autorité nationale de santé danoise a conclu que les avantages de l’utilisation du vaccin contre le covid-19 de Johnson & Johnson ne l’emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l’injection du sérum), chez les personnes qui reçoivent le vaccin. Par conséquent, elle poursuivra le programme danois de vaccination de masse contre le covid-19 sans le vaccin de Johnson & Johnson » … « Il faut également garder à l’esprit qu’à l’avenir, nous vaccinerons avant tout des personnes plus jeunes et en bonne santé » .

  16. Bien nommer les choses, c’est retrancher au malheur du monde:

    VITT =Vaccine-induced Thrombotic Thrombocytopenia

    thrombocytopénie thrombotique induite par vaccin

    Induite, provoquée par le vaccin; c’est très clair;l’agence européenne du médicament -dirigée par une ancienne lobbyiste de l’industrie pharmaceutique- ne peut plus raconter: « à ce stade ..rien ne permet d’affirmer… »

    Quant à ce sinistre escroc qu’on appelle Ministre de la santé,il sait fort bien que ce syndrome est infiniment plus grave que les thromboses qu’on peut avoir si on reste longtemps assis sans bouger lors d’un vol transatlatlantique.
    Il sait aussi très bien qu’il est facile de prévenir ces dernières.

    Les autorités santaires danoises ont leur propre méthode de calcul du rapport bénéfice /risque.

    Je ne le connais pas mais je n’ai aucune raison de contester le résultat de leur calcul-fort différent de celui de l’agence européenne du médicament -laquelle ne se soucie que de faire vendre du produit pharmaceutique.

    • Les abus ignobles de cette clique de corrompus à la solde de bigpharma devront se régler par un futur Nüremberg.
      Ou alors par un nouveau 1793.

    • ‘Les autorités santaires danoises ont leur propre méthode de calcul du rapport bénéfice /risque. »

      C’est un calcul statistique sur des données incertaines.
      Aucun mathématicien n’est jamais assez fort pour ce calcul.
      Oui…

      • Aucun mathématicien n’est jamais assez fort pour ce calcul.

        Aucun mathématicien n’éjaCULE assez fort pour se calMER.
        (déjà faite)

        « données incertaines »…je dis :on ne connaît ni les risques ni les bénéfices;mais certains prétendent qu’on peut tout de même calculer le rapport entre les deux.

        Bon ,d’accord,puisque vous maîtrisez la démonstration de la transendance de Pi (élément ,paraît-il nécessaire à ce calcul) prouvez-moi que le calcul de l’agence européenne du médicament est juste et que celui des autorités danoises est faux .

        • Oh mais je ne suis pas le VRP de l’EMA ! Je ne gagne pas assez pour cela. Et je ne défends de toute façon pas le calcul de ces gens.

          En revanche, quand elle ne m’amuse plus, la connerie m’agace. Et la malcomprenite/porte-de-derrière (transcendance de π) et l’ignorance (relations d’ordre, échantillonnage…) en sont de beaux exemples.

          Allez Lormier, n’hésitez pas à réfléchir. Ça fait mal la caboche mais on a l’air moins con.*

          (PS. Et sinon, vous savez la démontrer, la transcendance de π ?)

          * Les esprits un peu finauds pourraient persifler sur les ordres de grandeur impliqués dans cette phrase mais laissons là les langues de vipère.

  17. pour ceux qui ont le temps, et/ou que ça peut intéresser (1h20) :
    CSI # 4 ( (Conseil Scientifique Indépendant) ; depuis 1 an que dure le cirque covid, certaines analyses s’affinent.

    (PS : mémoire de bear, mieux que mémoire d’éléphant ? « je ne sais plus qui, G&T, je crois » ; quant au Gaffiot, le « mien » ayant servi sur plusieurs générations, il a perdu ses plumes, depuis un certain temps).

  18. Il n’est pas vrai que personne n’a alerté sur les dangers que présentait , dans sa conception même, tout vaccin anti-covid.

    Voici par exemple une lettre adressée par un pédiatre américain à la Food and Drug Administration;il avait parfaitement anticipé ce qui risquait de se passer avec la « spicule baladeuse « des apprentis-sorciers.
    9 décembre 2020

    https://www.regulations.gov/document/FDA-2020-N-1898-0246

    • Le problème est religieux ou criminel, ce qui peut parfois se juxtaposer. Certains, malheureusement dirigeants de pays (ou de labos), se fichent de la réalité et de la science (si elle pose des objections). Ils avancent vers le gouffre, sous les cris enthousiastes de la foule des grands prêtres-médias (forcément indépendants).

    • Et il n’était pas le seul complotiste à se mettre en travers des dividendes projetés par Bigpharma. Inécoutable. Et de toute façon ils vont retourner ce problème créé par eux en leur faveur en mettant au point de nouveaux médicaments supposés soigner le désastre.
      Comment sortir de cette spirale infernale de la finance-reine ?

  19. extrait:

    « Is it possible the spike protein itself causes the tissue damage associated with Covid-19? Nuovo et al (in press) have shown that in 13/13 brains from patients with fatal COVID-19, pseudovirions (spike, envelope, and membrane proteins) without viral RNA are present in the endothelia of cerebral microvessels. Furthermore, tail vein injection of the full length S1 spike subunit in mice led to neurologic signs (increased thirst, stressed behavior) not evident in those injected with the S2 subunit. The S1 subunit localizes to the endothelia of microvessels in the mouse brain, and is a potent neurotoxin. So the spike S1 subunit of SARS-CoV-2 alone is capable of being endocytosed by ACE2 positive endothelia in both human and mouse brain, with a concomitant pauci-cellular microencephalitis that may be the basis for the neurologic complications of COVID-19. The Pfizer/BioNTech vaccine (BNT162b2) is composed of an mRNA that produces a membrane-anchored full-length spike protein. The mouse studies suggest that an untruncated form of the S1 protein like this may cause a microvasculopathy in tissues that express much ACE2 receptor. A truncated form of S1 was much less damaging in mice. »

    (spike, envelope, and membrane proteins) without viral RNA spicule ,enveloppe et protéines de la membrane SANS ARN viral

    The S1 subunit…is a potent neurotoxin. La sous-unité S1 est une puissante neurotowxine.

  20. Dugong 4 mai 2021 At 19h13
    attention de ne pas finir comme les deux automobilistes de La loi du plus fort

    Ou comme ceux des Nouveaux sauvages *(la bavaroise crame complètement avec les deux mecs à l’intérieur et la police conclut au crime passionnel).
    *Damian Szifron
    https://www.youtube.com/watch?v=thVStmHpJMc

  21. Le suppositoire de Lamaline, nouvelle drogue de l’amour :

    Tu veux pécho ?

    Pas difficile:tu lui mets un suppositoire de Lamaline et la meuf est à toi !

     » Selon la victime présumée, tout a débuté par un rendez-vous donné au pont des arts dans le 6e arrondissement de Paris, à 17 heures, le 27 avril dernier. Plus tard, Juan Branco l’avocat lui aurait proposé de se droguer : «Il m’a proposé de la lamaline, un opiacé.  »

    https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQinE5Ve_DOQGsUrNnp2y17knxQwojY6qupRPAD6-iXH8aKfU3cMgfNkfLcaYzPPjIkFS4&usqp=CAU

    • Lamaline un opiacé, certes mais avec 1mg de morphine par comprimé y’a vraiment pas de quoi se droguer. Cette histoire est abracabrantesque, curieux tous ces trublions qui s’adonnent au viol; Assange, Zemmour et maintenant Branco. D’aucuns pourraient y voir une étrange coïncidence.

        • @Thierry,

          Relisez bien la composition, 10mg de poudre d’opium titrée à 10% de morphine pour les gélules et 15mg d’extrait d’opium titré 20% pour les suppos. Ca fait 1mg de morphine base et 3mg pour les suppos, pas de quoi s’envoyer sur Saturne.

      • Je croyais qu’on n’en trouvait plus. Fort dommage car efficace aux lendemains d’une opération.

    • L’amour grâce au suppositoire est une hypothèse qui n’est pas sans fondement.
      En attendant, cette affaire pue la mise en scène/vengeance de Grivois.

  22. 170 nouveaux mots entrent au Larousse (plus que d’habitude paraît-il)
    Évidemment beaucoup relevant des histoires autour du virus machin
    Dont asymptote. ; ce n’était pas le cas avant ?
    Source ; France culture vers 06h45

  23. Pour un humain extérieur au Système Educatif, disons un adulte achevé, la première constatation est que ce système a évolué au fil du temps.

    On est passé de La Croisière s’amuse … à la Nef des Fous !

    • « Les jardineries du Royaume-Uni sont confrontées à un problème de taille. »

      Zemmour aussi.

    • J’ai entendu que le recours au nain servait aussi à lutter contre la gentrification (sic) de certains quartiers
      Le nain de jardin pour effrayer le bobo

  24. Pour le directeur général de la Garden Centre Association, Iain Wylie,

    willy=quéquette ;le mec s’appelle « quéquette » !

  25. Jean-Paul Brighelli 5 mai 2021 At 0h57
    Un irouleguy ?

    A plat local, vin local ?
    Ce principe est-il absolu ?

    Je ne suis pas convaincu d’emblée;le pêcheur écossais amateur qui vient de remonter des Saint-Jacques les flambe au whisky… Soit,je n’ai jamais goûté.

    • Honnêtement, Irouleguy, petit vin local, ça ne vaut pas tripette. On se rappelle de l’engouement boboïde pour le Madiran qui s’est dégonflé aussi vite qu’il avait été fabriqué.

      • Evidemment,on peut ne boire que du Château Margaux…

        Bortolussi élève un Madiran qui ne manque pas de partisans (des geuex,si vous voulez…mais vous placez la barre si haut!)

        Quant aux lycéens marseillais amateurs de chichons,je parierais qu’ils les arrose à la Kronenbourg.

  26. Jean-Paul Brighelli 4 mai 2021 At 14h21
    Lormier, des imbéciles vont le croire !

    Mais enfin, Maestro, auriez-vous honte d’avoir de bonnes relations avec une zipéaire ?

    Elles ne sont pas (toutes) des petiférées!

    Et d’ailleurs,ne nous aviez-vous pas raconté quelques coïts avec une zipéaire d’histoire-géo, précédés ? suivis? accompagnés ? de débats sur l’interpétation de tel ou tel événement de la Fronde ?

  27. Et même d’aucunes.
    Tous les gêneurs vont bientôt se voir attribuer une affaire de viol aux basques.
    Pratique et sans danger en cette période prétendument féministe…

    • Avant la présidentielle, Larem fait le ménage.
      Il ne faut garder que Marine le Pen comme adversaire officielle et c’est pour cela qu’on l’épargne: d’ailleurs, elle vient d’être innocentée dans l’affaire des photos de suppliciés.
      Sans doute avait-elle fumé un joint avant de les diffuser.

    • DSK, Denis Baupin, Tariq Ramadan ont été épinglés pour des faits similaires. Avez-vous pensé qu’ils étaient des gêneurs qu’il fallait faire taire? Pratiquez-vous le complotisme à géométrie variable ?
      La parole des femmes se libère, voilà tout. Les privautés, les abus de pouvoir, les pulsions incontrôlées en toute impunité, ça ne passe plus. Et c’est tant mieux, même si ça défrise Zemmour, Ramadan, leurs soutiens, leurs supporters ou qui vous voulez.

      • En ce moment, cela touche surtout les opposants à Macron: Zemmour et Branco.
        Le hasard sans doute.
        Je pense que le prochain sera Raoult.

          • Vous vous moquerez moins quand le pangolem que j’ai invoqué contre vous sonnera à votre porte…
            Il vous administrera de force un suppositoire de chloroquine, modèle vétérinaire pour jument.

        • L’omerta brisée concernant Olivier Duhamel ? Les accusations envers Richard Berry? Des opérations menées par la Macronie? Allons donc.
          Vous sous-estimez le besoin des humilié(e)s de sortir (enfin) du silence. C’est une lame de fond.

          • La présomption d’innocence, ça vous dit quelque chose?
            Ou bien n’est-elle valable que pour les militants LAREM?

  28. Evidemment,on peut ne boire que du Château Margaux…

    Bortolussi élève un Madiran qui ne manque pas de partisans (des geuex,si vous voulez…mais vous placez la barre si haut!)

    Quant aux lycéens marseillais amateurs de chichons,je parierais qu’ils les arrose à la Kronenbourg.

  29. cyrano58 5 mai 2021 At 8h40
    L’amour grâce au suppositoire est une hypothèse qui n’est pas sans fondement.

    Pour attraper un oiseau,mettez-lui un peu de sel sur la queue et pour pécho une meuf, un suppositoire opiacé dans le derrière.

    Le sel Cérébos et la queue de l’oiseau
    24 janvier 2016
    Quand on achète du sel, on tombe souvent sur la marqué Cérébos, à l’étrange logo : on y voit un jeune garçon tentant de verser du sel sur la queue d’un oiseau.

    https://laterredabord.fr/?p=20294

    Simple Simon…
    He went to catch a dicky bird, (Il alla attraper un gros oiseau)
    And thought he could not fail, (et pensait ne pas pouvoir échouer)
    Because he had a little salt, (puisqu’il avait un peu de sel)
    To put upon its tail. (à poser sur sa queue)

    (chanson anglaise pour les enfants)

    • En tout cas Branco est cuit.
      Il y réfléchira à deux fois avant d’oser remettre en cause la macronie. La teube de Grivois c’est une relique sacrée.
      Et cet exemple va servir d’avertissement à ceux qui pourraient être tentés de critiquer un membre (si j’ose dire) du gouvernement.

    • « Une patte bien griffue dans ta gueule… »

      Ou bien des grands coups de langue pour faire des toilettes…

      (Comme si un ours se toilettant utilisait autre chose que sa langue. N’importe quoi…)

  30. Nous exigeons la liberté d’expression pour nos pulsions sexuelles incontrôlées …
    Par le Divin Marquis !!!

    Vive la Liberté !
    Vive la République !
    Vive la France !

    Macron à Sainte Hélène !!!

    • Le croyance est devenue une circonstance atténuante en France : si tu crois en Allah c’est pas vraiment ta faute c’est la faute de Mahomet !

      • « Le destin » t’adjure de planter ton couteau dans le dos de l’infidèle … est-ce ta faute à toi ?

  31. C’est une interprétation intéressante de la jurisprudence – la communauté des fidèles prévaut sur la responsabilité individuelle !

  32. Par exemple :

    – Un Noir assassine un Blanc : pas de racisme
    – Un Blanc assassine un Noir : suspicion de racisme

  33. Il y a la loi donc … celle du code criminel et il y a le substrat culturel qui permet d’interpréter la loi selon votre bonne volonté !

    C’est là où la culture prend tout son sel si je puis dire ! Et ses épices …

  34. En Grande-Bretagne ils ont réinstitué une justice coutumière qui s’applique aux pratiquants de la religion musulmane.
    Vous remarquerez d’ailleurs que dans l’Empire français aux temps bénis du colonialisme – depuis Charles X jusqu’à Charles de Gaulle en passant par les 2,3,4 et 5è républiques, on appliquait déjà le code judiciaire local préférentiellement au code civil hexagonal !

    • En somme on réinvente le colonialisme qui a déjà échoué partout mais à l’intérieur des frontières hexagonales ! Inguérissable administration française …

  35. Prenez le Conseil d’Etat institué par Napoléon : il n’a toujours pas compris qu’il n’existe que pour autant qu’il existe des frontières infranchissables – il s’obstine à imaginer que son « droit » est abstrait et hors du temps et des lieux où il s’applique !
    Bien entendu c’est la vision identitaire de la loi qui est la bonne – mais la vision hors-sol et hors-temps !

  36. Encore une fois on a affaire à la toujours chimérique vision d’une république universelle !

    Ce fantasme premier des républicains qui n’a aucune chance de se réaliser … sinon pour le malheur grandissant de la patrie !

  37. On ne gouverne pas un pays sans culture commune à moins de faire des réserves d’Indiens …

  38. Pas mal Driout : 12 posts enchaînés !

    Bon, un peu moins con que les incantations récurrentes :
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/02/affaire-sarah-halimi-la-question-du-discernement-n-est-pas-une-question-clinique-mais-philosophique-et-morale_6078826_3232.html

    Des propos mesurés, argumentés propres à créer le dilemme chez le lecteur et à placer le questionnement bien loin des réactions épidermiques des idéologues de tous bords.
    Cette vision historique me donne presque envie de lire son bouquin.

    J’en retiens une phrase : « Les délires s’appuient sur des idées inscrites dans leur temps. » (on pourrait ajouter « et dans leur culture »).

    Plus ennuyeux qu’un délire soit inspiré par la frange de l’islam extrémiste haineuse que par la pensée new age (qui n’est pas moins conne mais largement moins toxique pour le voisinage de l’adepte).

    De grandes chances que Abdallah Ahmed-Osman (Romans sur Isère) soit déclaré irresponsable, la rumeur court dans la ville qu’il était thermosiphoné.
    En d’autres temps, il serait parti dans un délire Zone 51, bien moins dangereux dans le type de passage à l’acte.

    Histoire vraie : un pote de l’ENS a déclenché une schizophrénie après un excès de champignons. Sans doute la came a été le révélateur d’une potentialité, c’est banal. Comme il était très branché science fiction, il est parti « un peu ailleurs » et a parcouru la ville nu à la recherche d’un laboratoire capable de lui greffer un nouveau cerveau. La mode était au design techno dans les salons de coiffure chics, avec chromes, néons, agressifs, mobilier minimaliste industriel, etc. J’vous raconte pas l’état des bourgeoises en bigoudis sous leur casque séchoir.
    Le pauvre a été hospitalisé sous contrainte, et en dépit des anti-psychotiques n’a jamais retrouvé une vie vraiment normale. Il a été « relâché » lorsqu’il est devenu à peu près stable.

    Rien ne s’oppose à ce qu’aujourd’hui le même ait sombré en quelques jours dans un délire orienté djihad. Pas de bol, les conséquences sont pires.

    Certaines tueries de masse aux USA ne sont pas loin de tels processus paranoïaques. Ils se trouve que là-bas on n’a pas d’état d’âme à exécuter les fous (ou les enfants …). Question de culture !

    C’est trop compliqué de comprendre ça ?

    Je ne sais rien des détails techniques de ces différentes affaires et nous en sommes tous là en dehors des magistrats ou avocats. Mais ces quelques questions bien élémentaires semble pouvoir se poser.

  39. Mon cher Zorglub,

    Vous êtes en progrès sensible ! Je ne vous note pas encore mais enfin il y a un mieux ; ce sera peut-être pour la prochaine fois …

  40. Circonstances atténuantes pour les ignorants : je n’ai pas encore publié ma grande thèse sur les civilisations ! Ils ne peuvent pas tout ignorer en même temps …

  41. Vous prenez les Aztèques : ils décident de faire un méchoui géant pour plaire aux dieux ! Leur discernement est-il altéré par la consommation d’herbes psychotropes ou s’agit-il seulement d’un raisonnement juste mais mal appliqué ?

    Vous avez une heure !

    • Leur raisonnement était juste ET parfaitement bien appliqué. La science de leur temps le justifiait. L’usage de psychotropes n’est en rien lié aux principes de base de leurs systèmes de croyance, de leur cosmologie.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sacrifice_humain_chez_les_Azt%C3%A8ques

      Pourquoi une heure ?

      Je ne vois rien à reprocher aux Aztèques, pour peu qu’ils restent en Aztèquie, qu’ils fassent leur bazar entre-eux et que leurs visées expansionnistes soient acceptables.

      Marrant :
      * On appelle (à fort juste titre) à la contextualisation lorsqu’il s’agit de juger nos grands anciens dans leurs errances.
      * On reproche aux Papous de l’être. Un bon Papou, bien au taquet dans son cirque (et ils sont très forts !) est bien plus marrant à observer qu’un Driout.

      • Les Aztèques étaient des impérialistes un peu comme Napoléon vous le saviez ? On ne saurait guère les comparer à des Inuits …

        • Les rationalistes comme mon grand-père l’était – un rationaliste 1900 – ne sont pas vraiment drôles à observer !

          Tous leurs gestes sont mesurés – autant dire que la fantaisie se réfugie dans la pure spéculation intellectuelle et guère au-delà !

  42. cyrano58
    5 mai 2021 At 10h30
    La présomption d’innocence, ça vous dit quelque chose?

    Ah mais vous changez de sujet, là.
    Je ne conteste surtout pas la validité de la présomption d’innocence.
    Je conteste (à tort ou à raison, nul ne peut le dire) l’idée selon laquelle les accusations d’agressions sexuelles qui visent actuellement un certain nombre d’hommes seraient liées à une opération politique orchestrée par la Macronie.

    • Vous ne voyez pas que vous faites chier tout le monde ici à tenter de démonter les dynamiques complotistes ?

      Stephan Eicher « Laissez-moi comploter en paix ! »

    • Etre accusé ne signifie pas être coupable, surtout en période de campagne présidentielle.

  43. Vous prenez le fameux groupe musical anglais « Les Beatles » il a vendu paraît-il un milliard de disques – tout le monde conviendra que son influence sur la culture occidentale est légèrement supérieure à la mienne !

    Toujours est-il que peu après leur séparation George Harrison enregistre une fort jolie chanson « My sweet Lord » cela commence comme une incantation chorale protestante comme les Anglicans en ont la coutume et cela finit par « Hare Krishna ! » en somme c’est la philosophie du « new age » où l’on mélange tout en espérant que cela fera quelque chose de potable !

    https://www.youtube.com/watch?v=AR4lpQWcT5g

    • Ceci dit je trouve que des quatre scarabées c’est Harrison qui me semble avoir de loin le plus de sex-appeal !

      • Je trouve question de goût personnel, McCartney mièvre, Lenon laid et Ringo Starr en arrière comme tout batteur qui se respecte !

        • On s’en branle de vos goûts !

          Imaginez que tous les commentateurs du blog s’y mettent et ce sur tous les sujets …

          Les sardines à l’huile ? Connétable sinon rien. En trois cents mots.
          Les VTTAE, etc.

          • Oui mais vous Zorglub vous ne me ferez jamais bander ! Désolé vous n’êtes même pas une « pop star » !

          • Ça m’arrange et m’évite d’avoir à refuser vos avances.
            Et ce sans préjugés d’orientation sexuelle !

        • « comme tout batteur qui se respecte ! »

          Tss Tss, Pierre. Je passe par hasard sur votre commentaire alors que je souhaitais faire une demande pour obtenir l’article de Zorglub dans sa totalité, il semble fort intéressant. Il y a bien sur Messire, mais étant déjà radin comme un vieil écossais avec ses cerises, je n’espère rien venant de sa part. Mais si en plus je repars bredouille et agacée… Please, Pierre.
          Pour votre gouverne, j’ai une photo d’Alice Cooper et Moonie en short et tenant un verre, bronzés comme des loukhoums, tous deux adossés à une Rolls Phantom, que dire : Les plus beaux des plus beaux…

          Harrison ? Fatalement, il y a une moustache quelque part et vous voilà tout émoustillé.

  44. Napoléon 1er dont nous célébrons aujourd’hui le bicentenaire a été la grande rock-star de l’histoire française !
    Tout le monde politique le jalouse ! On essaye donc au maximum de l’effacer … il a tellement chamboulé le jardin à la française avec ses pelouses bien peignées que le bourgeois devient tout songeur !

  45. Hier j’ai qualifié Lormier de la seule p.orn-star de 90 ans de ma connaissance ! C’était une manière de compliment … sous le signe certain de la dérision !

    PS J’aurais droit à « quelle teigne » de plus !

  46. Le monde moderne est cruel ! La magie de la communication à distance permet de faire des comparaisons forcément cruelles ! Hier on pouvait croire que son bonhomme ou sa bonne femme était la perle du monde et aujourd’hui toutes les devantures sont occupées par des êtres divins et inaccessibles sur lesquels on peut rêver à loisir – et bander si c’est encore possible – alors que le conjoint n’est plus qu’un anonyme incertain !

  47. De Gaulle avait lu Nietzsche – dont le personnage du sur-homme lui était familier – mais cette rêverie Ossianique de rejoindre Napoléon par le dépassement de l’individualité l’a tentée mais jusqu’à un certain point seulement ! Nietzsche contient aussi le traitement prophylactique de cette songerie anté-moderne !

    Suivre son étoile mais jusqu’où ?

  48. Ça n’a rien à voir avec le sujet, mais voici la critique, par Éric Neuhoff, du film « La vie d’Adèle », dans Le Figaro (classé « à ne pas voir ») :

    « La Vie d’Adèle, plombant

    Il faudrait vraiment que quelqu’un offre une montre à Abdellatif ­Kechiche. Son film dure trois heures. Tout ça pour raconter quoi ? La guerre de Sécession ? La révolution russe ? Vous n’y êtes pas : juste l’histoire d’amour entre deux filles dans le nord de la France. Soupçonnant la fragilité de son sujet, Kechiche l’étire, l’étale, confond ampleur et redondance. L’absence d’un producteur à la Selznick se fait cruellement sentir. Déçue par son expérience avec un garçon, une lycéenne jette son dévolu sur une demoiselle aux cheveux bleus. Ce détail prouve que cette dernière est une artiste. Elle sirote du lait fraise, parle de Sartre. La cadette l’écoute bouche bée. Elles se plaisent, se rapprochent. Leurs corps se découvrent dans des étreintes sonores, ponctuées de bruits d’évier. Elles s’épuisent dans des gymnastiques pas encore homologuées aux Jeux olympiques. Ces séquences n’en finissent pas. Au bout d’un moment, cela ressemble à un combat de catch de Borat. Ça n’était visiblement pas le but recherché. »

    JPB devrait apprécier.

  49. Pendant dix ans les révolutionnaires se trahissent les uns les autres ; Napoléon fait son coup d’état du 18 Brumaire et les républicains diront qu’il a trahi la révolution mais en fait elle passait son temps à se trahir elle-même ! Il a donc mis fin à cette ambiance frelatée de révolution permanente qui ne menait nulle part …

    • Vous connaissez l’article en deux parties de Pierre Larousse : Bonaparte, général républicain au service de la révolution ; Napoléon 1er empereur qui a accompli la contre-révolution !

  50. Le fait du jour c’est cela : que célèbre-t-on en ce bicentenaire ? La révolution permanente ou l’ordre inflexible ?

    • C’est quoi la traite des noirs ou la traite des blanches votre causement mondialiste ?

  51. Pierre DRIOUT 5 mai 2021 At 12h05

    Vous prenez le fameux groupe musical anglais « Les Beatles » il a vendu paraît-il un milliard de disques – tout le monde conviendra que son influence sur la culture occidentale est légèrement supérieure à la mienne !

    ——————————-
    Parfois, remercions la providence !

    • Mon influence ici-même se réduit aux réactions interloquées de deux ou trois parfaits inconnus au bataillon !

      • Mais non, Pierre, mais non. Votre influence sur moi est autrement plus considérable que celle des Beatles. J’aime bien rire avec légèreté mais j’ai horreur des musiques dont je suis incapable de comprendre les paroles.

  52. Article de Zorglub. Et là… Moïse sépare le monde en deux. Normativistes forcenés contre décisionnistes. Kelseniens contre Schmittiens. Ce n’est pas comme si on ne savait pas lesquels des deux allaient gagner — si un de ces deux camps gagne.

    • « Les psychoses ne sont pas incompatibles avec la préméditation. Les paranoïaques ont des
      délires très logiques, planifient leur crime et pourtant, ils sont malades.(…) La psychose peut s’exprimer de manière très différente : il y a des délires dissociés où la
      personne est peu cohérente et, à l’inverse, des délires très logiques, des délires avec des idées paranoïaques, mystiques, d’autres qui prennent comme base des idées antisémites… Les délires s’appuient sur des idées inscrites dans leur temps. Quand vous évoluez dans un
      contexte de radicalisation, d’antisémitisme ou d’idées sectaires, cela peut constituer les
      soubassements d’un délire. »

      Bref, quand vous avez tété ce délire au sein de la mère selon cette sociologue ? Se rend-elle compte de l’incrimination pathologique qu’elle impute à certains textes sacrés ou nous appréhende-t-elle que la même façon que celle qu’ont eue les médias (à savoir pour des sombres khons) en nous annonçant systématiquement qu’il ne s’agissait pas d’un attentat mais de l’acte d’un fou ?

      • Flo dit : »Bref, quand vous avez tété ce délire au sein de la mère selon cette sociologue  »

        Non !
        L’objet de fixation de votre délire pathologique est en rapport avec ceux mis en évidence par son temps. Les sorcières délirantes par exple. Aujourd’hui d’autres modèles hélas plus toxiques (islam, suprématistes, etc.).

        Les discours de l’islamisme extrême sont particulièrement favorable à vous faire sortir de la rationalité puisque eux-mêmes sont en plein délire (ânes volants, etc.). Et, pour notre malheur, le texte de référence est empreint d’une violence tacite ou explicite bien ennuyeuse. Donc le mec un peu dérangé qui sombre dans une bouffée délirante emporte avec lui cette violence. Est-ce pour autant qu’il n’est pas dingo ?

        On avait du bol avec la chrétienté, les 4 évangiles sont peu bellicistes. Du coup les délires mystiques des vierges et martyrs étaient moins dangereux. C’était des dingos inoffensifs pour cette seule raison.

        Par ailleurs, la possibilité de cohérence interne à un délire ne fait aucun doute.
        Présupposé délirant : « J’irai en enfer si je ne tue pas mon juif chaque matin. »
        Action : mise en oeuvre d’un processus pas exempt de rationalité pour atteindre son but. Discours construit sans faille logique trop énorme au service de ce présupposé.

        J’ai été en contact étroit et durable avec des schizos stabilisés. C’est fascinant.
        Pour certains :
        Ils sont capable de verbaliser très précisément l’objet de leur délire avec des détails d’une précision stupéfiante. Dans leur délire, ils sont cohérent, tout « tient » dans un déroulement logique interne satisfaisant. Ils peuvent en parler longtemps sans se « recouper trop », tout est « explicable ».
        Lorsqu’ils sont stabilisés par les neuroleptiques, ils conservent la mémoire précise de leur schéma narratif MAIS il savent que c’est faux. C’est un processus mental très étonnant.
        Exple le plus élémentaire : « J’entends encore des voix dans ma tête. MAIS je sais que c’est une illusion. De ce fait, elles ne me font plus peur et je ne me sens plus porté à obéir à leurs injonctions ».
        On comprend très bien que le traitement chimique n’est qu’un élément, le suivi psychothérapeutique est déterminant pour ancrer cette idée dans la rationalité vaguement retrouvée grâce aux anti-psychotiques.
        Et aussi bien entendu que sans médocs cette démarche est inaccessible.
        Là est aussi l’enjeu. Tous ont la tentation de cesser le traitement qui est lourd en effets secondaires. « Maintenant que je sais que c’est faux, je peux arrêter de prendre ces saloperies ». Et hop ! en deux semaines rechute …
        C’est un univers si étrange !

        Je me demande parfois si la paranoïa que j’observe en ces lieux /…/

        • Oups ! désolé, une maladresse ligne 4 le « votre » est bien entendu générique et ne s’adresse à aucun de ceux à qui je réponds !

          Remplacer par « votre » par « d’un »

        • « On avait du bol avec la chrétienté, les 4 évangiles sont peu bellicistes. »

          Ce n’est pas comme si la nouvelle religion, le capitalisme, ne l’était pas. Comme si, lorsque j’allume une télé, je ne trouvais pas Les Experts, NCIS, New York Unité Spéciale… Comme si, lorsque je joue à GTA (putain, 2023 !), je n’avais pas la possibilité de carboniser des flics au lance-flammes. Comme si, lorsque j’entre dans une librairie (ou plutôt lorsque je vais au rayon librairie de Leclerc), je ne trouvais pas les quatre-trois derniers Harlan Coben. Comme si la presse ne relayait pas régulièrement des crimes effroyables. Comme si les États occidentaux n’allaient pas bombarder à droite à gauche — mais ça on n’en parle pas, c’est vrai. Comme si…

  53. Les plus jeunes d’entre nous ne se souviennent sans doute pas de Romain Dupuy, jeune schizophrène adepte des jeux de zombies qui, en 2004, avait décapité une infirmière et égorgé une aide-soignante de l’hôpital psychiatrique qu’il avait quitté quelque temps auparavant. Réaction mémorable de Sarkozy contre les magistrats (— sacré retour de balancier). Trois conneries ajoutées au Code pénal. Et… basta così.

  54. Et Ravaillac il était fou ? Et le moine Clément sous l’empire du délire ? Et Damiens cinglé ? Pfuit !

  55. « La parole des femmes se libère, voilà tout. »

    Fantasme (bourgeois). La parole de *certaines* femmes se libère, et reçoit de l’écho. Et pas toujours pour le meilleur.

    (Anecdote : ma tante, qui — secret de Polichinelle dans la famille — récupère à l’occasion des mornifles de son mari, m’a demandé il y a six mois ce qu’était #MeToo… Sa sœur, qui ne sait pas non plus ce qu’est Twitter mais qui a divorcé de son mari il y a quinze ans (sans déposer plainte) parce qu’il la tabassait dans la chambre en présence de ma grand-mère, ne savait pas non plus. Alors la libération de la parole des femmes, hein…)

  56. Dans ces conditions pourquoi ne pas dire qu’Hervé Ryssen est fou et le mettre en asile ? Après tout c’est un catholique mono-maniaque de l’anti-sémitisme qui voit des complots juifs partout !

    Ceci dit si vous cherchez bien en Israël vous trouverez des tripotées de rabbins qui dans leurs sermons appellent à l’extermination des chrétiens sur le globe afin d’atteindre la parousie d’Israël ou quelque chose dans ce goût-là – ils tirent leurs prêches des prédictions d’Ezéchiel ou de je ne sais quel autre prophète apocalyptique !

    Ces rabbins ne sont pas persécutés et sont suivis par des fidèles en nombre !

    • Vieux débat. Qu’est-ce qui distingue la maladie d’un simple écart à la norme ? Et là…

  57. Pierre, votre avis ? L’homosexualité est-elle une maladie mentale ? Et la transidentité ? Et la pédophilie ? Et la nymphomanie ? Et la sexomnie ?

    (Le médecin en chef de BdÂ, petit-bourgeois devant l’Éternel, Lormier, peut aussi répondre !)

  58. Certains oublient un peu vite qu’« on » n’assigne pas seulement à l’institution judiciaire le rôle de punir et réinsérer l’individu. Il y a aussi protéger la société. Et là…

  59. Responsabilité, libre arbitre, état second, maladie, liberté, bla-bla-bla. Démocratie !

  60. En fait, c’est si bavard ici, qu’il faut peut-être cesser de répondre in situ si on veut être certain d’avoir été lu par celui à qui on s’adresse.

    Flo : un peu plus haut !

    • Extrait : « dans certaines affaires, il arrive que la justice demande une seconde expertise psychiatrique, voire une troisième en cas de doute. Qui se concluent, parfois, sur des diagnostics contradictoires.  »

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-expertise-controversee-des-psychiatres-judiciaires_2148519.html

      Il semble que le juge d’instruction ne se soit pas satisfait de la première expertise incriminante.
      Seriez-vous entrain de me dire que les djihadistes, étaient sous bouffée délirantes lorsqu’ils commettaient leurs pires exactions en Syrie ?

      • (Je ne m’arrêterai pas sur un élément qui n’a pas pu être inventé puisque plusieurs témoins directs du crime le rapportent et qui change la donne sur la question de savoir si le discernement est altéré ou non : ce type, avant de jeter le corps de cette femme par le balcon, interpellait les voisins, leur expliquant que cette femme gisant au sol voulait se jeter elle-même dans le vide, il parlait d’une voix calme comme pour se dédouaner du crime qu’il allait commettre. Il ne paraissait pas être sous bouffée délirante. Qu’un seul psychiatre ose me dire qu’un individu prenant à parti des témoins pour rejeter la responsabilité de son acte sur la victime, se débarrasser d’une culpabilité, n’est pas capable de discernement)

  61. Tiens un détail cocasse :
    On sort plus facilement de prison en fin de peine que d’un HP en cas d’internement sous contrainte, et pour cause, pas de définition initiale de durée.

    Chuis pas certain que Traoré y ait gagné …

    • Ça se discute. Faut voir…
      En HP, il y a quand même pas mal d’avantages.
      Par exemple, toit le monde sait qu’il est fréquent que la psychiatre dorlotte ses fous en agitant ses tresses.
      Oui…

    • Traoré n’y a tellement pas gagné qu’il se murmure que ses avocats ont tout fait pour qu’il soit reconnu responsable !

  62. Extrait du Grand dictionnaire encyclopédique du républicain Pierre Larousse (1817-1875) :

    » Bonaparte, – le nom le plus grand, le plus glorieux, le plus éclatant de l’histoire, sans excepter celui de Napoléon, général de la République française, né à Ajaccio (île de la Corse), le 15 août 1769, mort au château de Saint-Cloud, près de Paris, le 18 brumaire, an VIII de la République française, une et indivisible (9 novembre 1799). «

  63. dans la série, le MAL = le MÂLE (suite)

    Elles (évidemment) sont deux, du SF gate, à se dire choquées par le « baiser non consenti », et donc « subi »,
    par Blanche-Neige (article du SFg du 01/05, rapporté par Figa d’aujourd’hui),
    et demande que Disney revoit sa copie – « un jour mon prince viendra » ! et puis quoi encore !

    https://s.hdnux.com/photos/01/17/67/50/20937246/3/2000×0.jpg
    (on notera la présence des p’tits lapins, de bambie et mommy, et l’absence d’ursidés)

    • La biche mère de Bambi qui se fait dégommer par un stupide (vous noterez l’absence de pléonasme, dans un lexique fort maîtrisé… 😉 va-t-elle réclamer justice pour abus de position mâle dominante ? Il serait temps d’y penser pour elle.

  64. Écoutez l’impartial message
    D’un qui balance entre deux âges :
    « Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides »

    O fortunatos nimium, sua si bona norint, agricolas !

        • C’est sûr qu’entre les aristos et les bourgeois mon choix est fait !

          Ma vie a changé le jour où j’ai couché avec une fille à particule.

  65. la psychiatre dorlotte ses fous en agitant ses tresses.

    la psychiatre dorlotte ses TRous en agitant ses Fesses.

    • Interdire la vente de ce poison -ce qu’un ministre de la santé devrait faire- c’est faire perdre de l’argent à bigpharma.

    • (Rappel)
      Meilleure citation de Ferry:
      « Les maths, ça ne sert à rien dans la vie quotidienne. »

      Il y a une certaine cohérence dans la pensée de ce grand philosophe.
      Va coucher, matheux!
      Oui…

    • … et qu’il avoue sans complexe que c’est pour payer les ruineuses écoles privées de ses fifilles qu’il a emprunté 200 000 E. Comme le citoyen lambda, quoi.
      Et la fac, c’est du poulet ?

  66. Naka faire des pipes sur les maréchaux (d’empire) pour arronii*dr, notamment, ses fins de mois mais pas queue.

  67. « Qu’un seul psychiatre ose me dire qu’un individu prenant à parti des témoins pour rejeter la responsabilité de son acte sur la victime, se débarrasser d’une culpabilité, n’est pas capable de discernement. »

    Je ne voudrais pas être trop russellien (Don Dugong veille !) mais ergoter autour d’un terme non-défini, ou si peu défini, ou si peu communément défini, hein… Avec le normativisme, on peut se pignoler longtemps. (Ce qui peut certes arranger du monde mais dans tous les cas quatre-vingt-quinze fois sur cent…)

    • Oui, je sais bien. Ceci étant, les conséquences de ce pignolage à six mains sont tout de même bien concrètes et ne font que commencer. Vous avez raison, fermons le ban.

      • (C’est de la faute de Zorglub. Au départ je pensais qu’on pourrait jouer aux ours : je serais Maman Ours et Dugong bébé ours, et je serais prise d’une envie soudaine de lui faire la toilette… À grand coup de langue sur la bouille ^^)

      • « Ceci étant [grrrrr !], les conséquences de ce pignolage à six mains sont tout de même bien concrètes et ne font que commencer. »

        Mais Flo ! se pignoler à grandes conséquences sans rendre de compte à personne est l’activité essentielle de la Cour de cassation, et depuis longtemps ! Même préoccupation, à des degrés divers, pour le Conseil d’État et la Gérousie de Monseigneur Fabius.

        (« pignolage à six mains » : vous voulez vraiment qu’entre deux analyses ô combien profondes sur le covid Lormier relève le niveau en nous pondant une de ces images avec lesquelles il se roule dans la fange… ?)

  68. Dans ce merveilleux pays qu’est Israël, où l’Etat a signé un contrat d’exclusivité avec Pfizer,une fuite a permis à des journalistes de révéler 62 cas de myocardites dont deux mortels, à la suite d’injections de Pfizer .

    Ce genre de problème a déjà été observé chez des patients covid et l’hypothèse selon laquelle le vaccin Pfizer peut causer le même type de désordre que la maladie (inflammation endothéliale, micro-thromboses etc.) apparaît de plus en plus plausible.

    En cause, non pas le virus, mais la fameuse spicule.

    Avant le début de la vaccination des médecins avaient adressé des avertissements aux autorités, lesquelles n’en ont tenu aucun compte.

  69. Je vois que personne n’a osé répondre à ma question précédente…

    « Et Driout, est-ce qu’il est fou ? »

  70. « De toutes les manières qui va payer les pots cassés ? Dugong peut être ? » fait partie des meilleures drioutinades !

  71. Loi de Berland-Bear 5 mai 2021 At 15h04

    Ce n’est pas comme si la nouvelle religion, le capitalisme, ne l’était pas [belliciste]. etc.
    ———————–
    Je ne suis pas le dernier à le déplorer !

    Et à être scandalisé par la banalisation de la violence télévisuelle non scénarisée dans l’imaginaire (les westerns ou les films de chevalerie par exple). Idem avec les jeux FPS ou avec la glorification des actions de guerre avec vidéos de drones shootant à tout va « pour de vrai de vrais gens ».

    Est-il besoin de prouver que l’exposition des mômes à des images de violence extrême (incluant la pornographie la plus immonde) n’a jamais atteint les mêmes proportions qu’aujourd’hui ?

    Je ne suis pas très certain qu’il soit très sain d’abreuver notre jeunesse de telles images. On parlait dans les années 1990-2000 de catharsis, à la marge et à faible dose, ce pouvait être vrai. Lorsque l’abondance devient une immersion permanente, on pourrait parler de conditionnement à l’indifférence face à la violence extrême.

    Les pitoyables mômes des banlieues, camés jusqu’aux yeux, acculturés, inéduqués
    – ne savent sans doute plus exactement distinguer le réel du virtuel lorsqu’ils s’entretuent à l’AK47 ou au cutter
    – sont purgés de toute forme d’empathie qui pourrait retenir dans les pulsions barbares communes à l’être humain.

    Et nous portons collectivement une part de responsabilité dans ce désastre.

    Je sais d’avance que je vais être moqué pour mes restes d’humanisme de gauche (la vraie), accusé d’être pétri de judéo-christianisme, etc.
    M’en fous c’est plus confortable que le cynisme ou le robinet ouvert à l’abjection raciste, essentialiste, et, dans le fond, nihiliste.

    • Je ne me sens absolument pas responsable des dérives antisémites, islamonazies, machistes ou homophobes des jeunes criminels: en 1940 aussi, dans un autre contexte, chacun avait le choix de devenir collabo milicien ou bien résistant.

      • Vous, vous venez chercher un taquet…

        Des nouvelles de la potion marseillaise du grand trottinetteur, sinon ?

        • Oh puisque vous parlez de potion ! Il y en a une qui fait un tabac en République Tchèque actuellement (taux de contamination bas pour 10% de la population vaccinée, toussa) et qui vient d’obtenir son autorisation pour la prescription en traitement covid : l’ivermectine. Depuis le 3 Mars, c’est plié.

      • Pas certaine qu’on avait le choix de la milice en 40 puisque Vichy l’a créée en 43, mais bon l’idée y est.

    • « Est-il besoin de prouver que l’exposition des mômes à des images de violence extrême (incluant la pornographie la plus immonde) n’a jamais atteint les mêmes proportions qu’aujourd’hui ? »

      Pardonnez-moi mais vous donnez le bâton pour vous faire battre là, non ? Ou alors je n’ai pas compris votre message plus haut.

      Sinon j’aime bien GTA. C’est foutrement bien fait et ça me rappelle mon enfance, lorsqu’on allait chez mon oncle pendant les vacances et que mon cousin me laissait jouer à la console… et à San Andreas (à l’époque !). Putain c’était bon !

      « Je sais d’avance que je vais être moqué pour mes restes d’humanisme de gauche (la vraie), accusé d’être pétri de judéo-christianisme, etc.
      M’en fous c’est plus confortable que le cynisme ou le robinet ouvert à l’abjection raciste, essentialiste, et, dans le fond, nihiliste. »

      Pffff…

      https://www.youtube.com/watch?v=LYAvhujK4nA

      • Mais évidemment que c’est drôle GTA ! C’est bien là le problème lorsque des mômes de 10 ans y jouent …
        Un peu comme youporn, non ?
        (bien noter que l’effet sur des hommes d’âge mur peut AUSSI conduire à un désastre, mais d’une autre nature)
        Le réalisme des jeux d’aujourd’hui, hum …

        « votre message plus haut. » Lequel ? Celui qui parle des schizos ?

        « Pfff ! »
        Ben oui, et je vois une légère contradiction à faire coexister le « Tout est permis » au « Tout fout le camp ».

        • « C’est bien là le problème lorsque des mômes de 10 ans y jouent… »

          Moui… Des gosses qui défouraillent dans la rue, en France, il n’y en a pas des masses quand même. On n’est pas aux États-Unis ici. Et puis il y a tous les petits gamins comme moi, qui, malgré des heures et des heures passées à trucider la moitié de Los Santos, sont aussi inoffensifs que des petits chevreaux.

          Cela dit (#Pierre, #Lormier, #Flo…), il m’est arrivé quelques fois (#Mycroft), après plusieurs heures passées à jouer mais pas nécessairement peu de temps après, d’avoir l’impression, très fugace, pendant moins d’une seconde, d’être réellement Michael Townley (ou Niko Bellic). C’est une sensation très étrange : vous vous percevez dans le corps du héros, vous avez une vision de graphisme du jeu, vous croyez avoir une arme en main, vous avez l’intention de braquer une banque… Mais, comme je l’ai dit, ça n’a jamais duré chez moi plus d’une seconde, le temps que ma cervelle rétablisse ma conscience de mon ennuyeuse vie. Bref.

          « Lequel ? »

          Votre réponse à Flo, où vous expliquiez que la mahomét(hamphét)a(mi)nisme comme atmosphère du temps, corrélé à une maladie psychiatrique (traditionnelle), expliquait pas mal de crimes. L’esprit du temps est au capitalisme hyper-violent, semble-t-il, et pourtant je ne crois pas qu’on voie beaucoup de Romain Dupuy, qui, prenant des infirmières pour les zombies des jeux auxquels il jouait, les a gentiment plantées. [Mon objection s’est un peu obscurcie à la relecture de votre message, je ne garantis pas que c’était celle qui m’a fait poster précédemment.]

          « Ben oui, et je vois une légère contradiction à faire coexister le « Tout est permis » au « Tout fout le camp ». »

          Je ne suis pas sûr que vous m’ayez compris.

          « Humanisme », « de gauche », « la vraie », « racis[m]e », « essentialis[m]e », « dans le fond nihilis[m]e » : encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots, rien que des mots, des mots faciles, des mots fragiles…

          Et peut-être : caramels, bonbons et chocolats, merci, pas pour moi mais tu peux bien les offrir à un autre, qui aime le vent et le parfum des roses ; moi les mots tendres enrobés de lourdeur se posent sur ma bouche, mais jamais sur mon coeur…

    • Ce n’est sûrement pas moi qui vous moquerai pour ces vestiges d’humanisme de vraie gauche, L de B-B. J’adhère totalement.

    • C’est bien dommage ! Plus on est de… fous, plus on enculerie.

      Mais rassurez-vous, j’ai déjà pratiqué le duc d’Aumale (avec demoiselles, certes).

    • Je vous la remets ici : des nouvelles de la potion marseillaise du grand trottinetteur, sinon ?

      • (Bah, pareil, je la remets ici)
        Oh puisque vous parlez de potion ! Il y en a une qui fait un tabac en République Tchèque actuellement (taux de contamination bas pour 10% de la population vaccinée, toussa) et qui vient d’obtenir son autorisation pour la prescription en traitement covid : l’ivermectine. Depuis le 3 Mars, c’est plié.

        • Non, non, Flo ! La seule potion qui marche, c’est celle du druide marseillais ! Z’allez quand même pas aller chercher une décoction chez les Boïens.

          • Well, je la remets dans ma —, n’en parlons plus. Vous savez que si vous n’étiez pas pédé je vous demanderais si vous assurez le service après enculerie. Si, si..

          • c’est ce qui s’appelle remonter aux sources – d’où le brochet boïen ?

      • Oui. Ladite potion m’a sauvé la vie alors que les urgences me demandaient d’étouffer chez moi en prenant du doliprane.

        • Votre attitude est anti-scientifique;vous auriez dû ne rien prendre.

          De toute façon,au pire des cas, une mort douce vous était garantie; et si vous aviez guéri, cela aurait montré que votre organisme était capable de s’en tirer tout seul.

          Mais là, à cause de vote légèreté, votre cas n’apporte rien à la science.

          • Vous avez raison: j’aurais dû mourir scientifiquement selon la prescription de Véreux.

  72. chez les rednecks c’est encore mieux : déjà 6 Etats où le pass sanitaire est interdit… et des juges qui obligent des hopitaux à prescrire l’ivermectine.

  73. bientôt (?), comme là bas ici (?) – tout ça pour ça : 14 mois de merdier, pour quelques (même pas millions de) morts , mais surtout pour quelques milliards de dollars de plus (pour qui, je vous le donne en’m) ;

    et sinon, dans les good news, « les entreprises s’apprêtent à recruter », en priorité (par ordre décroissant des demandes):
    cueilleurs, agents d’entretien, serveurs, aides-soignants, puéricultrices ;
    désengorgement assuré des facs, bac ou pas (?),

    et comme le dit Gattaz (ex de quoi vous savez) : « quand vous avez un problème de plomberie, vous appelez un plombier » ; « c’est la même logique : si vous avez un problème d’emploi, il faut appeler un entrepreneur » ! 😊
    (source le Fig)

  74. les commentaires se croisent et s’entrecroisent – comme des poissons dans l’eau, ou presque.

  75. « Vous savez que si vous n’étiez pas pédé »

    Mais je ne le suis pas ! (Quoi qu’aient pu dire certaines mauvaises langues…)

  76. J’avoue avoir un peu honte de tirer sur l’ambulance Didier Raoult, mais puisqu’il reste ici quelques irréductibles couillons…

    • Il y a dans votre posture comme des accents et des échos de Tom Tom & Nana et aussi de Harris Interactive : même effronterie dominatrice et sûre d’elle-même, même nature corrosive tout en restant courtoise et fréquentable, même ironie mais aussi même auto-dérision, forme supérieure de l’intelligence. Le tout aboutit à un cocktail qui n’est pas pour me déplaire.

      • C’est Driout qui m’a tout appris ! Mais allez Mycroft, maintenant il faut cesser de me faire les pompes, et au boulot !

        (En plus, vous avez oublié Garmin & Pampers… et sans doute une palanquée d’autres brillants esprits.)

  77. Etrait d’un rapport officiel des autorités sanitaires israëliennes , auquel le “Times of Israël” a eu accès

    The report found that of those who received the second dose, 1-in-100,000 had possible side effects of myocarditis; however, this number rose to 1-in-20,000 among those aged 16-30.
    [Dans la tranche d’âge des 16-30 ans ,un homme sur 20 000 a fait une myocardite après la seconde injection]

    At the moment we believe that the vaccination plan should proceed as normal for those over 16. However, it should be noted that there is a possibility that we will see the same results in vaccinations of those aged 12-15,” it cautioned.

    [Il est possible que nous observions les mêmes résultats chez les 12-15 ans.]

    The country is preparing to start vaccinating children aged 12-15 as soon as the US Food and Drugs Administration approves vaccine use for children in that age bracket.

    [Dès que les la FDA ,aux Etats Unis, autorisera la vaccination des enfants âgés de 12 à 15 ans, Israël s’y mettra.]

    https://www.timesofisrael.com/israel-said-probing-link-between-pfizer-shot-and-heart-problem-in-men-under-30/

  78. Myocardite… en France aussi;pour le moment, on les signale ;mais si les centres de pharmacovigilance sont débordés, on priera les médecins de ne rapporter que les décès.

    Coronavirus : cinq cas de myocardite sous surveillance après le vaccin Pfizer
    L’ANSM a annoncé vendredi 30 avril que cinq cas de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque souvent bénigne, ont été détectés en France chez des patients ayant reçu le vaccin Pfizer/BioNTech.

    Comme on pouvait s’y attendre, on nous ressort le « à ce stade »…

    je me demande ce que va faire le Danemark.

    https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-cinq-cas-de-myocardite-sous-surveillance-apres-le-vaccin-pfizer-7900026613

  79. Thierry L 5 mai 2021 At 18h47
    Spécialiste en vélocipède électrifié aussi, ainsi que le bâton de marche a assistance pneumatique

    Vous exagérez !
    Je ne suis pas spécialiste, j’étudie la question et je fais profiter le khommentariat de mes investigations, je lui fournis les liens vers des sites spécialisés.

    Sans Lormier,auriez-vous eu connaissance des Pacer Poles, invention anglaise ?

    ( “le bâton de marche a assistance pneumatique”, c’est amusant, ça n’existe pas.)

    Dugong s’étonne qu’on achète séparément vélo et pédales; voici une petite démonstration de l’utilité des pédales automatiques , même sur un VTTAE. A noter que les modèles les plus larges permettent de pédaler sur une petite distance sans clipser.

    https://www.youtube.com/watch?v=uDnL8UXg2Eg

    • Je ne m’étonne pas, je déplore. Vive la pédale unique ! Taxons les vtt à 5 chiffres. Les bâtons de marche a « assistance pneumatique » dans le khul *. A bas l’accessoirisation des activités sportives.

      * Tati en aurait tiré des scènes hilarantes

    • Oui, j’exagère (je ne suis pas le seul il me semble)
      J’ai rdv pour ma 2eme injection dans 3h (pathologie qui justifie un vaccin)
      Je penserai à vous en claquant

    • Volons quelques arpents africains aux chinois et parquons-y les cyranosxx (les xy aussi, ne faisons pas d’apartheid génétique).

  80. Et Mycroft ? Quelqu’un sait d’où vient Mycroft ?

    Je n’ai pas souvenir — mais bien de l’alcool a coulé dans mes veines — de l’avoir vu ici (sous ce pseudo) à l’époque où T&N postait…

  81. Entre ici, Lormier, avec tes terribles âneries. Avec ceux qui sont des billes en maths en ayant séché les cours, comme toi, et même, ce qui est peut-être plus atroce, sans les avoir séchés ; avec tous les pelés et tous les tondus de l’IHU – Méditerranée, avec le dernier blaireau lisant sur Twitter les communiqués de Didier Raoult, enfin tombé dans l’oubli ; avec les 110 000 jeunes qui sortent chaque année du système éducatif sans qualification, avec le dernier pédagogo viré de l’Université pour avoir osé critiquer Meirieu. Entre avec le peuple né de la sottise et disparu avec elle — tes amis dans l’ordre de la Connerie…

    Eh non : Ἀγεωμέτρητος μηδεὶς εἰσίτω. Allez, comme je crois encore en votre éducabilité — mes illusions me perdront —, je vous offre une dérogation.

    Donc, après cette entrée en matière fort légère et de bon goût, faisons de maths.

    Soient (oui, je suis un cuistre) x et y deux nombres réels — ça va, vous suivez Lormier ? Supposons que nous ne connaissions ni x ni y (c’est un peu le principe d’une inconnue, mais bref). Supposons néanmoins que, si nous ne les connaissons pas précisément, nous puissions en donner un encadrement — si vous ne savez pas ce que c’est, interrompez-moi — ; disons, par exemple, 10e5 < x < 10e8 et 10e3 < y < 10e5. Vous êtes bien d'accord que ces encadrements sont très imparfaits ? Un facteur 1000 et un facteur 100, quand même. Question : que pouvez-vous dire du quotient x/y ? en particulier est-il inférieur, égal ou supérieur à 1 ?

    Eu égard à vos dispositions naturelles, je vous laisse deux heures. Allez, courage, c'est faisable.

    • Sans espoir, on a déjà tout essayé dans le passé à ce sujet et avec des moyens similaires.

      Un système de croyance bien ancré résiste à toute réfutation rationnelle. Une microscopique et très improbable brèche surviendrait-elle que les congénères en croyance, ils sont nombreux ici, la comblerait. Une dose du médicament dont il faut citer le nom suffit !

      Le plus drôle est que tous fustigent les ânes volants de la religion de paix et d’amour !

    • Vous pourriez aussi vous acharner à démontrer que les profits de BigPharma sont ridicules en valeur à côté des pertes de tous les autres secteurs économiques.

      Et donc l’hypothèse d’un complot de BigPharma ayant abouti à une mauvaise gestion de l’épidémie (et qui sait même à la création du virus ?), par la prescription délibérée de thérapies ou vaccins inefficaces alors qu’il existerait des solutions miracles et peu coûteuses ne tient pas.
      Tous les autres acteurs économiques (ceux qui perdent, et ils sont nombreux) se révolteraient si c’était le cas.

      Que BigPharma se goinfre, corrompe, incite à choisir des voies qui l’avantagent ne fait aucun doute. Mais c’est une autre question, bien indépendante.

      • Supposons un profit par vacciné de 2 € net d’impôt (oui je sais ils savent gérer cette nuisance). C’est une estimation énorme : 10 ou 15 % net …
        Ça représente 16 milliards à l’échelle de la planète (en faisant semblant de croire que les Papous seront vaccinés et que, s’ils le sont, ils paieront le prix fort).
        C’est 1 mois de subvention à l’économie Française …

        Donc si une magie existait pour nous sortir de la merde …

        Et je n’ai pas dit que les vaccins sont une panacée ni qu’il ne présentent pas de risques marginaux.

        Sur l’inefficacité des vaccins, le cas d’Israel est parlant https://www.worldometers.info/coronavirus/country/israel/
        Et oui, il y a eu quelques dizaines de pépins (sans doute certains létaux) mais ils en sont à 1 ou 2 morts par jour de la Covid ce qui rapporté à la France ferait 8 à 14 (ils sont 9 millions).
        Effectivement ceux qui ont claboté à cause du vaccin ne seraient peut-être pas mort du Covid. M’en fout je ne les connais pas. Et en plus je déteste les juifs (mais moins que les nègres) mais je ne suis ni antisémite (ni raciste).

        Ça sert à rien : je crache en l’air et ils disent qu’il pleut.

  82. Des nouvelles de Moriarty ? Ou de son blog ? C’est qu’on s’inquièterait presque.

  83. Aménagement des oraux du bac. Va-t-on vers une autorisation des bâtons à assistance pneumatique à l’oral ?

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here