Gérard Philipe et Danielle Darrieux dans Le Rouge et le noir, Claude Autant-Lara, 1954.

À plusieurs reprises, Frédéric Dard / San-Antonio, qui pourtant n’a jamais rechigné devant les acrobaties charnelles les plus survoltées (lire par exemple Maman, les petits bateaux, un sommet du genre) a expliqué que pour lui, le plus grand texte érotique de la littérature française était le passage suivant tiré du Rouge et le noir :

« Les grandes chaleurs arrivèrent. On prit l’habitude de passer les soirées sous un immense tilleul à quelques pas de la maison. L’obscurité y était profonde. Un soir, Julien parlait avec action, il jouissait avec délices du plaisir de bien parler et à des femmes jeunes ; en gesticulant, il toucha la main de madame de Rênal qui était appuyée sur le dos d’une de ces chaises de bois peint que l’on place dans les jardins.
Cette main se retira bien vite ; mais Julien pensa qu’il était de son devoir d’obtenir que l’on ne retirât pas cette main quand il la touchait. L’idée d’un devoir à accomplir, et d’un ridicule ou plutôt d’un sentiment d’infériorité à encourir si l’on n’y parvenait pas, éloigna sur-le-champ tout plaisir de son cœur.
(…)
Dans sa mortelle angoisse, tous les dangers lui eussent semblé préférables. Que de fois ne désira-t-il pas voir survenir à madame de Rênal quelque affaire qui l’obligeât de rentrer à la maison et de quitter le jardin ! La violence que Julien était obligé de se faire, était trop forte pour que sa voix ne fût pas profondément altérée ; bientôt la voix de madame de Rênal devint tremblante aussi, mais Julien ne s’en aperçut point. L’affreux combat que le devoir livrait à la timidité était trop pénible, pour qu’il fût en état de rien observer hors lui-même. Neuf heures trois quarts venaient de sonner à l’horloge du château, sans qu’il eût encore rien osé. Julien, indigné de sa lâcheté, se dit : Au moment précis où dix heures sonneront, j’exécuterai ce que, pendant toute la journée, je me suis promis de faire ce soir, ou je monterai chez moi me brûler la cervelle.
Après un dernier moment d’attente et d’anxiété, pendant lequel l’excès de l’émotion mettait Julien comme hors de lui, dix heures sonnèrent à l’horloge qui était au-dessus de sa tête. Chaque coup de cette cloche fatale retentissait dans sa poitrine, et y causait comme un mouvement physique.
Enfin, comme le dernier coup de dix heures retentissait encore, il étendit la main, et prit celle de madame de Rênal, qui la retira aussitôt. Julien, sans trop savoir ce qu’il faisait, la saisit de nouveau. Quoique bien ému lui-même, il fut frappé de la froideur glaciale de la main qu’il prenait ; il la serrait avec une force convulsive ; on fit un dernier effort pour la lui ôter, mais enfin cette main lui resta.
Son âme fut inondée de bonheur, non qu’il aimât madame de Rênal, mais un affreux supplice venait de cesser. »

Pardon de cette longue citation — mais justement, la durée fait partie de l’expérience érotique. Ce qui se passe en un instant — le viol de l’héroïne dans La Marquise d’O, de Kleist, par exemple — n’a aucune valeur autre que la satisfaction des instincts. La bête ne sait pas attendre, et ceux qui forcent l’instant se ravalent au niveau de l’animal.

Comment se passe cet épisode ? Il débute par une surprise, un incident involontaire. Aucune intention dans le frôlement de la main de Mme de Rênal — qui du coup se retire « bien vite ».
Puis vient l’intention.
Ce que Stendhal réussit magnifiquement, c’est le suspens de l’action, que remplit le discours intérieur du héros — parce que ce qui distingue l’homme de l’animal, c’est l’intellectualisation de l’intention. Puis enfin le franchissement de la ligne : « Il étendit la main, et prit celle de madame de Rênal… » Et la réitération du geste, jusqu’à la victoire finale : « On fit un dernier effort pour la lui ôter, mais enfin cette main lui resta. »
Edward T. Hall, qui dans Le Langage silencieux (1959) a posé les bases de ce qu’il appelle la proxémie, science du langage silencieux tel qu’il s’exprime dans la distance de communication, vous expliquerait cela très bien. Dans la vie courante, en Occident, la distance ordinaire entre les individus tourne autour de 80 centimètres : Hall raconte avec un infini humour comment il avait reculé de près de cent mètres, dans le long couloir de sa fac de Palo Alto, parce qu’il avait cherché inconsciemment à se mettre à distance de communication anglo-saxonne face à un collègue mexicain qui cherchait la distance latine — cinquante centimètres.
Lorsque dans le métro, à une heure de pointe, vous vous accrochez à une barre verticale à laquelle s’agrippe déjà quelqu’un, vous veillez à ce que votre main reste à quelques centimètres de celle de l’autre ; si jamais un cahot de la machine vous fait glisser et toucher le voisin, vous récupérez bien vite votre distance — à moins que ce ne soit l’autre, qui, s’il est une femme, verra peut-être dans votre glissade une intention obscure assez claire.

Alors imaginez l’adolescent qui pour la première fois va au cinéma avec la créature sur laquelle il fantasme déjà depuis des jours et des jours — et qui en fait autant, c’est pour cela qu’elle a accepté sa suggestion d’aller voir ce navet nord-américain, mais le grand dadais n’en sait rien, pour l’heure. Leurs coudes se frôlent en se partageant l’accoudoir au bout duquel est posé le gros gobelet plein de popcorns. Leurs doigts même se sont effleurés en pêchant un bout de maïs sucré. La gageure, c’est de prendre vraiment cette main qui s’offre et se dérobe.
Et cela peut durer un certain temps. Voir Julien Sorel, qui ignorait les salles obscures mais connaissait très bien les jardins ombragés.
Et quand enfin il parvient à saisit la main qui ne demandait que ça, « son âme [sera] inondée de bonheur ». Rien d’étonnant si « mont de Vénus » désigne pareillement la base bombée du pouce et le renflement délicieux qui commence sous l’élastique du slip de la donzelle.

Vous pouvez oser des variantes, et partir à l’escalade de la cuisse protégée d’un bas, jusqu’à la limite de la chair (Frédéric Dard et moi avons horreur des collants, ces armures incontournables…). Ou passer au-delà du tissu du chemisier, sur l’épaule, et gagner la zone sensible du cou, juste en dessous de l’oreille — zone sensible s’il en est. Dans tous les cas, il faut passer la frontière.
On peut jouer aussi en rapprochant, de jour, en jour, la petite bise d’adieu, de plus en plus près des lèvres gonflées d’espoir, jusqu’au jour où l’on ose le baiser que la bouche appelait. Reste alors à franchir la dernière frontière, cet Ερκος οδόντων dont parlait déjà Homère (« Quels mots ont donc franchi la barrière de tes dents ? ») et Ian Fleming :
« Everything I am going to discuss with you will please remain behind your Herkos Odonton. You know the expression ? No ?’ The wide smile lit up his face. ‘Then, if I may say so, your education was incomplete. It is from the classical Greek. It means literally « the hedge of the teeth ». »
C’est dans Au service secret de Sa Majesté, où l’on s’aperçoit que les gangsters corses peuvent avoir une vraie culture classique, meilleure que celle d’un sujet de sa Gracieuse Majesté.

« Franchir la barrière de ses dents ». Objectif ultime. L’intromission au niveau supérieur signe l’acceptation tacite de la pénétration au niveau inférieur — sans avoir à lui demander de signer une autorisation en trois exemplaires, comme voudraient le faire croire les puritains de gauche contemporains. Comme le raconte très bien Hernán Rivera Letelier (dans un très joli court roman tout récemment paru en français et intitulé L’Autodidacte, le boxeur et la reine du printemps ) :

« Quelques jours plus tôt elle avait accepté mon invitation au cinéma, et, dans la pénombre de la salle, après plusieurs tentatives, j’osai enfin lui prendre la main. Ce seul contact suffit à m’exalter pendant tout le film. Durant ces cent dix minutes, je me vis passer le reste de ma vie avec cette femme magnifique : nous nous mariions, nous avions des enfants, gâtions nos petits-enfants, fêtions nos noces d’or et, à la fin de notre vie, comme des fleurs, nous contemplions le vaste crépuscule de la pampa. À la fin du film, tandis que les violons de la bande sonore atteignaient leur paroxysme et qu’à l’écran le jeune premier et la belle s’ubissaient par un interminable baiser amoureux, j’osai embrasser Leda, qui réagit en entrouvrant ses lèvres. La décharge électrique que je ressentis au contact de sa langue fébrile me laissa abasourdi pour toute la nuit. »

(Exercice pour les élèves de Seconde : soulignez et analysez dans ce court passage tous les mots et expressions à double sens…)

Julien a donc pris la main de même de Rênal — et « accorder sa main », en français, a un sens métonymique évident. L’anneau que ‘on passe à l’annulaire aussi. Une fois la barrière de chair outrepassée, le reste va de soi — et l’on n’a pas besoin de lire la description de la première nuit entre Julien et sa maîtresse, parce que tout ce qui a précédé — cette attente terrible et la conquête des doigts — en porte la potentialité.

Jean-Paul Brighelli

775 commentaires

  1. « parce que ce qui distingue l’homme de l’animal, c’est l’intellectualisation de l’intention. »

    Pas toujours, on pense immédiatement à l’oiseau jardinier qui aménage, décore le lieu de sa future parade nuptiale par des petits objets colorés bleus ou rouges — bouchons de stylo et des briquet bic, tout y passe pourvu qu’ils soient bleu roi ; pétales de fleurs — l’endroit est nettoyé pico bello. Le troglodyte mignon, polygame dans l’âme, construit plusieurs nids témoins qu’il fait visiter à ses futures partenaires, en visite groupée. Mais le plus surprenant de tous est ce poisson :
    https://www.youtube.com/watch?v=6SK0mQORuOc

    • Je ne suis pas sûr que le gorille qui « saisit le juge à l’oreille en l’emportant dans un maquis » ait des intentions très intellectuelles…

  2. « It means literally « the hedge of the teeth ».

    Hedge:une haie,une barrière végétale, donc.

    Dans le dictionnaire, le mot grec n’est pas traduit ainsi…mais pour une traduction c’est pas mal.

  3. « …imaginez l’adolescent qui pour la première fois va au cinéma avec la créature sur laquelle il fantasme déjà depuis des jours et des jours — et qui en fait autant, c’est pour cela qu’elle a accepté sa suggestion d’aller voir ce navet nord-américain… »

    « …de plus en plus près des lèvres gonflées d’espoir… »

    Deux cas, deux cas favorables.

    Il arrive aussi qu’on se prenne un râteau.

    Le Maestro,tombeur infaillible, n’a pas connu et ne parvient pas à imaginer.

  4. « …on s’aperçoit que les gangsters corses peuvent avoir une vraie culture classique… »

    Culioli avait fait du grec au lycée.

  5. « … l’adolescent qui pour la première fois va au cinéma avec la créature… »

    Quand il ne la désigne pas par son prénom, comment l’appelle-t-il ? « La créature ? « 

    • Dans ses pensées ou quand il parle d’elle, dit-il comme Brighelli (69 ans et dix mois environ): »la créature » ?

  6. « …sans avoir à lui demander de signer une autorisation en trois exemplaires, comme voudraient le faire croire les puritains de gauche contemporains. »

    Aux Etats Unis,il est prudent de se faire délivrer un tel document-qui sera utile lors du procès.

    • Je sais — on vient de me commander un livre à écrire cet été sur wokisme et puritanisme. Vous voulez en faire un bout ?

  7. J’ai regardé une traduction angalise disponible sur le Bab El Oueb; évidemment le « on » est rendu par un passif;pas d’autre solution. « a last effort was made ».
    Rien à faire,c’est faible.

    Finally, when the last stroke of ten was still reverberating, he stretched out his hand and took Madame de Rênal’s, who immediately withdrew it. Julien, scarcely knowing what he was doing, seized it again. In spite of his own excitement, he could not help being struck by the icy coldness of the hand which he was taking; he pressed it convulsively; a last effort was made to take it away, but in the end the hand remained in his.

    https://www.gutenberg.org/files/44747/44747-h/44747-h.htm#CHAPTER_IX

    Cette traduction date de 1916

    TRANSLATED BY HORACE B. SAMUEL, M.A.,
    Late Scholar Corpus Christi College, Oxford
    1916

    • J’ai une théorie personnelle (enfin, pas tant que ça) selon laquelle la marque d’un grand texte, c’est la difficulté intrinsèque à le traduire. En poésie, c’est évident — mais en prose aussi, et vous en donnez un bel exemple.

      • Merci; ce que j’aimerais surtout, ce serait d’être capable d’extraire la quintessence de ce « on ».

        Voici un « on » fort différentqui comporte une once de mépris,un je ne sais quoi de calculateur (et ,de toute façons, de la distance.)

        « Rodolphe réfléchit beaucoup à cette histoire de pistolets. Si elle avait parlé sérieusement, cela était fort ridicule, pensait-il, odieux même, car il n’avait, lui, aucune raison de haïr ce bon Charles, n’étant pas ce qui s’appelle dévoré de jalousie ; — et, à ce propos, Emma lui avait fait un grand serment qu’il ne trouvait pas non plus du meilleur goût.

        D’ailleurs, elle devenait bien sentimentale. Il avait fallu échanger des miniatures, ON s’était coupé des poignées de cheveux, et elle demandait à présent une bague, un véritable anneau de mariage, en signe d’alliance éternelle. Souvent elle lui parlait des cloches du soir ou des voix de la nature ; puis elle l’entretenait de sa mère, à elle, et de sa mère, à lui. Rodolphe l’avait perdue depuis vingt ans. Emma, néanmoins, l’en consolait avec des mièvreries de langage, comme on eût fait à un marmot abandonné…

        Deuxième partie, chapitre X

  8. De quoi Julien Sorel a-t-il peur ? De manquer de courage ,sans doute ? Et le grand dadais au cinéma ? Peur de se prendre un râteau, peut-être ?

    Un râteau, c’est cuisant,c’est humiliant, mais on n’en meurt pas.

    C’est une expérience qui fait réfléchir, mûrir sans doute. Une expérience courante, pour le commun des mortels.

    Que peut l’imagination d’un auteur qui, comme le Maestro, ne s’est jamais pris de râteau ?

    Pas grand’ chose, il me semble; quand on n’est pas le commun des mortels…

    • J’ai trouvé ça

      Trou De Baise Vidéos Porno
      sur

      Pornhub
      https://fr.pornhub.com et

      Dans Le Trou De Baise Baisé Par Des étrangers – Boue …

      Pornhub
      https://fr.pornhub.com › view_video
      ·
      Translate this page
      Jan 4, 2020 — Regarder Dans le trou de baise baisé par des étrangers – boue cornée poussant en French sur Pornhub.com, Le meilleur site de porno.

      Sans avoir pris le temps de me paser les vidéos, je présume que le »trou de baise » est ce qu’en anglais on appelle « glory hole »,c’est-à-dire un orifice dans un mur, suffisant pour faire passer une bite;la meuf ,de l’autre côté du mur peut ainsi se faire baiser par des inconnus dont elle ne voit pas le visage.

  9. Chaque jour, avec Burno, il y a une idée géniale car Burno est un génie!
    L’idée géniale du jour: prolonger d’une semaine les soldes pour les commerçants dont la boutique a entièrement brûlé.
    J’attends l’idée géniale de demain.

  10. « Rateau » ? (Lormier, 11h22) : le maestro a signalé, une seule fois (certes), que la belle « créature » (C. Rampling) ne l’écoutait pas, avait l’esprit ailleurs, tandis qu’il lui tenait la jambe (sens figuré).

    Quant à « wokisme » et « puritanisme », voilà qui promet d’être passionnant (!).
    N’oublions pas, qu’avant « Méridien de sang », les premiers arrivés, là-bas, furent les pilgrims.

    De la religion, donc, depuis le lointain « Mayflower », jusqu’au mea-culpa, blanc.
    « Réveiller les consciences », c’est – entre autres – soutenir cette autre traversée, celle de la mer Méditerranée, et porter la bonne parole – à l’école aussi !

    L’égalitarisme actuellement encensé, ne fait que glorifier des extrémismes, (façon Lgbt et dérivés… jusqu’au « climat »), avec lesquels une minorité, au nom du « bien », fait le mal ; et la majorité en souffre, comme toujours.

    • jusqu’au « climat »

      i) »« Les grandes chaleurs arrivèrent… »
      Aujourd’hui, avec le réchauffage climatoridien, comment ça se serait passé?
      ii) » Quoique bien ému lui-même, il fut frappé de la froideur glaciale de la main qu’il prenait … »
      Pourquoi cette main était-elle glaciale ? A expliquer physiologiquement;m’est avis que le clito,lui, était en pré-chauffe.

  11. WTH 2 juillet 2023 At 15h17
    « Râteau » ? (Lormier, 11h22) : le maestro a signalé, une seule fois (certes), que la belle « créature » (C. Rampling) ne l’écoutait pas, avait l’esprit ailleurs, tandis qu’il lui tenait la jambe (sens figuré).
    __________________________________________________________________________
    Peut-on appeler ça un râteau? Il n’a pas dit qu’il avait formé un projet viril ,ni qu’il avait entamé une procédure .

  12. J’ai trouvé ça

    Trou De Baise Vidéos Porno
    sur

    Pornhub
    https://fr.pornhub.com et

    Sans avoir pris le temps de me passer les vidéos, je présume que le »trou de baise » est ce qu’en anglais on appelle « glory hole »,c’est-à-dire un orifice dans un mur, suffisant pour faire passer une bite;la meuf ,de l’autre côté du mur peut ainsi se faire baiser par des inconnus dont elle ne voit pas le visage.

  13. abcmaths 2 juillet 2023 At 15h11
    C’est mal dit mais Google connaît, essayez !

    OUI, voir ci-dessus

  14. « On fit un dernier effort pour la lui ôter… »

    « …a last effort was made to take it away… »

    A la place du traducteur, j’aurais été tenté d’écrire

    « …ONE last effort was made to take it away… »
    mais je ne sais pas si j’aurais cédé à cette tentation.

    Point sur lequel j’aimerais recueillir l’avis de Josip Gavrilovic.

    ( one implique qu’on peut dénombrer les efforts)

    • « one » renforce « last »; c’est bien le dernier des derniers;capitulation définitive.Cet effort se distingue des précédents.

  15. Dubet Dubenet délre : « Tout se passe comme si les quartiers étaient dans un vide politique, comme si les rages et les révoltes ne débouchaient sur aucun processus politique »

    Dans les « quartiers », on veut de la Nike et du Lacoste à ouf

  16. « D’ailleurs, elle devenait bien sentimentale. Il avait fallu échanger des miniatures, ON s’était coupé des poignées de cheveux, et elle demandait à présent une bague… »

    Mais, au fait, ce ON, c’est probablement Rodolphe+ Emma; elle avait voulu qu’on échangeât, comme pour les miniatures.

    N’empêche qu’il aurait pu mettre: »ils ».

  17. « ON s’était coupé des poignées de cheveux… »

    Si ce « on » désigne Rodolphe ET Emma, il y a lieu de se demander si Rodolphe a fait ça de bonne grâce ou sil s’est montré réticent.

  18. « …me laissa abasourdi pour toute la nuit. »

    A-t-il dormi ?

    Quand on dort on n’est pas abasourdi.

  19. De l’autre abruti sur le précédent billet : « le missi dominici »…

    Vite ! il est temps de rétablir le latin obligatoire.

  20. Macron n’est même pas capable de gérer des talibanlieusards de 15 ans et il s’imagine qu’il va vaincre l’armée russe.
    Nous sommes gouvernés par des génies.

  21. « Dard et moi avons horreur des collants » : oui, c’est ce qu’il m’arrive de me dire, parfois ; que vous êtes de la même génération : celle des porte-jarretelles, des bas, des sous-tifs (à bonnets !).
    Que n’ont dû se dire ces messieurs, lorsque ces dames ont laissé tomber le corset !
    Cette incessante lutte (j’exagère juste un peu) entre la « bête »-« l’instinct »-« forcer l’instant » et la « durée »…
    Faire durer le plaisir jusqu’à… finir par se lasser, et passer à une autre… paire, et à une autre « main » ?
    Une autre paire de manches pour les bonnes femmes ; mais certaines y arrivent très bien, sans p.j., ni autre falbala !

  22. -Vous lisez quoi ? me demanda t-elle d’une belle voix un peu grave avec une pointe d’accent nordique.

    -La Chartreuse de Parme.

    -Ah ?

    -De Stendhal…

    -Oui je sais.

    Elle ajouta:

    -Je peux vous prendre une madeleine ?

    -Bien sûr.

    Je lui tendis le paquet.

    Nous restâmes sans parler.

    Enfin elle s’assit plus près de moi(le bonheur est dans le près). Elle fixa mon poignet.

    -Votre montre…elle est originale.

    -C’est une Raketa 24 heures que mon père m’avait rapportée de Russie.

    Elle enfouit ses pieds nus dans le sable.

    -C’est un drôle de livre que vous lisez. Le mec accumule les bourdes et il se tire en pleine bataille..au début..et en plus il se prend pour un héros..quel blaireau…

    – Fabrice del Dongo ?

    -Oui voilà! Je cherchais son nom.

    Il y eut un silence.

    -Et puis un type qui refuse qu’on l’aide à s’enfuir d’une prison alors qu’on cherche à l’empoisonner, il est sévèrement débile. Excusez-moi…ça vous contrarie que je dise ça ?

    -Un peu.

    -Pourquoi vous lisez ça ?

    -C’est une valeur sûre de la littérature, dit-on. Il fallait qu’un jour je me décide à le lire…
    pour savoir.

    Pendant un moment elle resta immobile. Son regard en biais qui se posait sur mes jambes avec un petit air narquois me laissait prostré.

    -C’est curieux comme vous pouvez avoir l’air gentil puis soudain tout ténébreux..
    ..La nana la plus intelligente..Comment elle s’appelle déjà ? Dans la Chartreuse ?

    -La Sanseverina.

    -C’est ça! Il préfère la petite chichiteuse à la femme intelligente.

    Je restais incapable de parler..Le paquet de madeleines était vide. Je contemplais la mer d’un bleu qui prenait toute la lumière.

    -Vous ne trouvez pas que c’est difficile d’avoir une amitié entre un homme et une femme ?

    Je ne dis rien.

    -Et vous, vous êtes quelqu’un d’honnête ?

    Je ne répondis rien.

    -Bon, là maintenant, honnêtement, est-ce que vous me désirez ? Soyez franc, est-ce que je vous attire ?

    Je fus déconcerté.

    -Allez !.. soyez honnête.. vous me déshabillez du regard depuis un moment. C’est curieux les garçons me désirent mais ils ne sont pas amoureux de moi.

    Elle s’allongea de tout son long dans le sable avec une souplesse de chatte.

    -Je vous mets dans l’embarras..?

    Des enfants passèrent près de nous en criant.

    -Comment?

    -Je dis que, même embarrassé, vous avez l’air mignon. Vous êtes d’ici ?

    -Non. De Paris.

    -Vous savez ce que j’aimerais ? … C’est que vous me frottiez doucement les pieds avec ce sable fin. Doucement et longtemps.. Ça me ferait vraiment très plaisir. Vous voudriez me faire plaisir ?

    Je fermai mon livre et constatai que le paquet de madeleines était vraiment vide.

    -C’est étrange comme maintenant j’intimide les garçons de votre âge. Le fossé s’agrandit.

    Elle caressait ses genoux puis ses mollets.

    -Quand on me frotte les jambes avec du sable, mon sang coule mieux. Ça me revigore et me rajeunit.

    -Vous n’êtes pas vieille, lui dis-je.

    Je l’observais en fermant les yeux à moitié et la considérais comme une sorte de créature d’une espèce inconnue qui aurait été loin de moi.

    -Il n’y a jamais grand monde sur cette plage, répondit-elle.

    -C’est vrai.

    -À cause de vous peut-être ?

    -Non, dis-je, c’est à cause du bruit des enfants du centre de vacances près d’ici.

    En traînant sa main droite elle formait des cercles dans le sable.

    -Vous savez ce qui serait bien ?

    -Oui, que je vous vous frotte les pieds avec du sable.

    -Non, je pensais à autre chose.

    Elle contempla le ciel qui fourmillait de bleu.

    -On viendrait ici tous les deux chaque matin, on essaierait d’être amis. Simplement amis. Mais vraiment. Aucune arrière-pensée.

    Je l’écoutais.

    -Ça n’a pas l’air de vous emballer ?

    -Non, ça ne « m’emballe » pas.

    -En fin de matinée je vous emmènerais au café Royal, on s’installerait au bar dans un coin tranquille, je commanderais une bouteille de vin blanc de Quincy, dans un seau à glace avec de la buée, on boirait et nous ferions plein d’efforts pour rester amis.

    -Condensation, dis-je.

    -Quoi ?

    -Sur le seau à glace, c’est de la condensation. Pas de la buée.

    Elle ne releva même pas ma remarque.

    -Au lieu de se mettre au lit sans aucun sens de l’orientation comme toutes ces écervelées charmeuses de mon âge…

    Elle croisa ses bras sur ses genoux comme une petite fille dans une cour de récré.

    -Un seau à glace avec la condensation, comme vous dites, du vin de Quincy bien frais. Et puis.. on pourrait s’enivrer sans être dérangé si le coup de l’amitié ça ne marchait pas entre nous..

    Elle me regarda par en dessous.

    -Non ?

    Un petit chalutier bleu et blanc passa au large. La nageuse ensorceleuse me fixait, surtout mes bras. Son regard picotait ma peau.

    Je regardais le ciel et la mer se confondre. Si on les regarde longtemps, ils perdent forme et identité dans une extension visuelle illimitée, on se sent quelqu’un d’autre.

    Ma belle nageuse dut sentir cela.

    -Vous ne m’écoutez pas. Vous pouvez répéter ce que je viens de dire ?

    -Oui, vous voulez me faire perdre la tête..

    -C’est pas tout à fait ce que j’ai dit.

    Je l’écoutais en regardant une mouette planer, ailes étendues dans le bleu du ciel.

    -En hiver quand j’ai les lèvres un peu gercées j’aime qu’on m’embrasse.

    Elle précisa:

    -Une fois un garçon m’a dit qu’il n’avait jamais été aussi bien embrassé par quelqu’un qui a les lèvres gercées.

    Je ne répondis rien. Je regardai l’heure: bientôt 11H. Maman m’attendait pour aller faire des courses au marché. Je me levai et pliai ma serviette de plage.

    -Vous ne voulez pas venir ce soir au Royal ?

    -Je ne sais pas..C’est où ? ..

    A coté du marchand de gaufres sur le Port. Un faux pub anglais intime, rideaux avec des tringles en cuivre.

    Elle me sourit et dit :

    -C’est curieux comme vous pouvez avoir l’air gentil.

    Puis elle ajouta :

    -On se reverra peut-être en ville ?…

    Je ne la revis jamais, ni en ville ni à cet endroit ni sur les plages des alentours. Je l’ai pourtant cherchée partout et longtemps.

    Foutre !

    • Quel texte ! Un condensé de mièvritude rohmereuse (Godoline à la plage). Raccourcir la distance ! L’était pas prêt de tremper son biscuit, Roquet !

    • « Le paquet de madeleines était vide. »

      Plus de fruit sec dans l’emballage de substitut d’abricot ?

  23. WTH 2 juillet 2023 At 23h14
    … Et toussa pour la bonne femme ponde la suite de la lignée… argh !
    ____________________________________________________________________________

    Pensez-vous que la procréation soit l’intérêt premier du tombeur ?

  24. WTH 2 juillet 2023 At 23h01
    « Dard et moi avons horreur des collants » : oui, c’est ce qu’il m’arrive de me dire, parfois ; que vous êtes de la même génération …
    __________________________________________________________________________
    Sur l’érotisme du passage du Rouge cité dans le billet,ils sont d’accord, aussi et c’est au moins aussi remarquable.

    D’ailleurs ce n’est pas la première fois que le Maestro affirme qu’il ny a rien de plus érotique dans la littérature française.

    Mais, à ma connaissance, c’est la première fois qu’il cite Frédéric Dard àl’appui de cette sentence.

  25. « D’ailleurs, elle devenait bien sentimentale.
    [ commençait à être casse-pied]
    Il avait fallu échanger des miniatures,
    [de guerre lasse]
    ON s’était coupé des poignées de cheveux,
    [ franchement, quelle emmerdeuse…mais bon,pour la baiser…]
    et elle demandait à présent une bague… »
    [ « elle demandait » ;là ça commence vraiment à bien faire;ce sera non]

    Subtile gradation;

  26. WTH 2 juillet 2023 At 23h01
    Une autre paire de manches pour les bonnes femmes ; mais certaines y arrivent très bien, sans p.j., ni autre falbala
    ___________________________________________________________________________

    Après ça, pourrais-je encore écrire (sans rire):je vous prie de bien vouloir trouver en pièce jointe…

  27. Sans avoir pris le temps de me passer les vidéos, je présume que le »trou de baise » est ce qu’en anglais on appelle « glory hole »,c’est-à-dire un orifice dans un mur, suffisant pour faire passer une bite;la meuf ,de l’autre côté du mur peut ainsi se faire baiser par des inconnus dont elle ne voit pas le visage.

    Inexact: le trou de baise peut aussi être percé dans une table;les participants sont alors à l’horizontale.
    (illustration suivra)

    Remarque :trou A baise serait sans doute plus approprié

  28. « Un petit chalutier bleu et blanc passa au large »

    On imagine le remugle de morue s’étalant sans obstacle dans le sillage du petit navire…

  29. La situation est pré-révolutionnaire (suite)

    Chamoiseau, d’un style chaloupé, exhorte ses ultramarins à une révolution climatoridienne :

    « Pas d’autres choix donc que de s’accorder en jazzmen à ces mutations impérieuses. Le jazzman rumine sans cesse l’imprévisible, se tient dedans selon les lois de la polyrythmie, et improvise des fulgurances. Nous, Caribéens des petites îles, ne sommes pas prêts, mais nous avons cette ressource. Le changement devra être si profond qu’il nous faudra sans doute ajouter aux sapiences du jazz, les vieux totémismes, animismes, analogismes et autres métaphysiques trop sommairement jetées aux oubliettes. Ces vieux poèmes du monde constituent d’ores et déjà des partitions précieuses. »

    https://www.lemonde.fr/idees/visuel/2023/06/27/patrick-chamoiseau-nous-caribeens-ne-sommes-pas-prets-mais-nous-avons-la-ressource-pour-nous-accorder-aux-mutations-imperieuses_6179441_3232.html

  30. « Raccourcir la distance » (suite)

    En chimie, on parle « d’énergie d’activation » et de catalyseur (plus ou moins érotique)

  31. « …non qu’il aimât madame de Rênal… »

    Quand commence-t-il à l’aimer ? j’me rappelle plus.

  32. WTH 2 juillet 2023 At 23h01

    « …certaines y arrivent très bien, sans p.j., ni autre falbala ! »

    Un falabala est un ornement visible, superposé à un vêtement; s’applique difficilement à de la lingerie.

    Peut-être peut-on, une fois retirés les vêtements, considérer le p.j. comme un falbala…

    C’est une question difficile.

    Par prudence, je n’emploierais pas ce mot,en la circonstance.

  33. Papy, dans ses terres et entre ses vieilles pierres, fier de ses brillantes inventions (il est vrai qu’il y a de quoi), spécialiste climatoridien (d’opérette) sur BdÂ, et qui lui, n’ira jamais perdre son temps à faire des trous… au golf.

    Comme nôtre (hôte) autre papy, plus au sud, et quand même bien à l’ouest (mais encore fort brillant), et qui se rêve toujours avec roucoulantes nymphettes à ses pieds.

    Et machin, plutôt machine (on ne saura jamais exactement), qui, entre ses leçons de maintien (de la langue française, comme anglaise), aime ponctuer ses justes causes d’images pour un possible lectorat amateur de quelques branlipotes.

    L’obsession fait le larron, sur Bd ; Et comment ! Je ne dirai donc rien des quelques autres monomaniaques.

    Soyons sérieux ; j’aurais du mal à me passer de cette pincée de piquant supplémentaire dans mon quotidien.
    il est juste dommage qu’aucune autre (vieille ou moins vieille) bonne femme n’y rajoute son grain (de sel).

      • Je vous emmène Papy, vous initier à ce sport dans les seules conditions acceptables que mérite sa pratique, sur des links sauvages d’un autre monde, sans qu’aucun pylône électrique ne vienne polluer votre horizon au ciel changeant, sans personne d’autre que vous, vous, équipé d’un seul club (pas de demi série, non) à faire un trois trous. Un parcours aux handicapes qui seraient inconcevables dans un golf de Dordogne. Si après cette performance vous estimez que vous vous êtes fait iech, c’est que cette fâcheuse disposition n’est pas liée à ce moment, mais qu’elle est viscéralement liée à votre personne. En d’autres mots : vous êtes un emmerdeur, un emmerdeur doué mais un emmerdeur tout de même.

  34. Certains évoquent une déchéance de la citoyenneté plutôt que la nationalité, arguant que d’être Français c’est d’abord être citoyen.
    Non, Une nationalité dépend indubitablement d’un territoire.
    La stupeur de découvrir, au-delà des attaques menées contre les commerces et les symboles de la République, des civils très âgés — symbole de mémoire — ont été bousculés, agressés dans les rues par ces jeunes esprits en colère (ou opportunistes). ils seront difficilement perméables à la notion de citoyenneté. Nos décisionnaires politiques n’ont aucune notion de ce qu’est un cerveau reptilien. Idriss qui ambitionne de les formater à la politique se leurre de la même manière. C’est trop tard, Idriss, même si je partage son avis sur la prison comme facteur aggravant de ces cerveaux malades.
    Il y a des réflexes binaires, rompus et n’existant que par le rapport de force — ils ne connaissant rien d’autre — qui ne répondent qu’à des décisions binaires de rapport de force. Ils peuvent convoquer Dolto, tous les psychiatres qu’ils souhaitent, il n’y a qu’un seul langage auquel un à cerveau reptilien répond. Il ne suffit que d’un exemple pour cette jeunesse sans devenir (elle est foutue) ouvre enfin son oreille interne. Si vous voulez donner une valeur à la nationalité, commencer par les en priver pour qu’ils puissent enfin l’évaluer.

    • Vous le savez bien : tout est fait pour pour détruire ce qui reste de l’homo sapiens.
      Que leur reste-t-il, aux zaffreux chenapans, quand Parents et Ecole ont baissé les bras, qu’ils sont nourris d’images de… consommation (à tous les étages !).
      Que leur reste-t-il donc, sinon le plaisir de singer la caillera d’en haut, celle qui vend (cher) toute cette misère, et ne se gêne aucunement pour donner l’exemple du vol et de l’impunité !

      • C’est effarant d’entendre les analyses ; ils ont un résultat qui devrait leur parler. Mais non, ils ignorent totalement ce qu’est un cerveau nourri de chichon, de rap, sans ascendant parental évoluant dans un milieu tribal. Bonne chance.

        • « Ils ignorent » ? Sans dékonner ?!
          Ils savent pertinemment bien ce qu’ils font, et continuent dans le même sens !
          Rien à cirer ! Se pensent Intouchables ! Ils défendent leur caste.
          Un prés’ aux narines nourries de poudre et qui va écouter la vieille péd’ anglaise,
          sans dékonner, again !
          Cette caillera tribale, celle d’en haut, devrait être de toute urgence dégommée.
          Mais on ne voit pas du tout poindre le museau d’une quelconque Bayard, digne de ce nom.
          ça peut recommencer, genre 1789 ; c’est une spécialité, elle, bien… française !

          • (sérieux problèmes avec masculin-féminin ! « une » Bayard ?! Certain.e.s iraient imaginer je ne sais quoi !
            Aucun.e à l’AN ne devrait échapper à l’échafaud ! Qu’on se le dise !)

          • Je ne parlais pas des politiques mais d’intervenants, intellectuels de tous poils qui se présentent comme étant en dehors des compromissions politiques politiciennes. Quant à Bayard, il vaut mieux qu’il se tienne à l’écart, un accident est si vite arrivé. Et aussi longtemps que l’état profond tirera les ficelles…

          • Les zintellectuels font tous – à quelques très rares zexeptions près – partie de la caste, qu’il faudra dégommer.

  35. Ornytho, avoir échappé à la horde sauvage n’est pas une raison pour descendre dans l’arène des joueurs de baballe !

    • Je suis d’une nullité INCROYABLE au foot : deux pieds gauches, vraiment… Quant au rugby, je regarde souvent mais n’ai jamais pratiqué qu’en touch. Mon sport d’élection, c’est le hand !

  36. Silence de Lormier. C’est la panne.
    Occupé à pondre la première page du bouquin sur « wokisme et puritanisme » que lui a demandé JPB ?
    Une page inouïe, qui sait ?
    Auquel cas, il continue bien sûr et rien ne l’arrêtera plus.
    Oui…
    (deux)

    • En 1993, une annexe du FLNC baptisé « A droga basta » a flingué trois ou quatre maghrébins impliqués dans le trafic de drogue. Et le trafic s’est arrêté là.

  37. Le coude ,la main, puis l’escalade de la cuisse…Ca commence, la plupart du temps par la main.

    La main de Madame de Rênal, Julien l’avait-il d’abord regardée ? J’me rappelle plus.

    N’empêche qu’une main, ça a une « physionomie » (presque autant que le visage);une meuf peut avoir un beau khul, une belle paire de nibards etc. mais si ses mains expriment la bêtise ou la vulgarité, cette meuf perdra tout attrait.

    ( Les mains, c’est aussi ou d’abord la classe sociale; je crois me souvenir que dans Shoah,des Polonais catholiques disent que, jeunes, ils étaient attirés par les petites juives,riches, ne travaillant pas de leurs mains, jouant du piano etc.)

    • À l’époque, à part la main et le cou, on ne voit rien. La cheville, parfois.

  38. On prit l’habitude de passer les soirées sous un immense tilleul …
    « On »= la maisonnée
    Cette main se retira bien vite ; mais Julien pensa qu’il était de son devoir d’obtenir que l’on ne retirât pas cette main quand il la touchait.
    « on »= Madame de Rênal
    L’idée d’un devoir à accomplir, et d’un ridicule ou plutôt d’un sentiment d’infériorité à encourir si l’on n’y parvenait pas…
    « on »= Julien
    on fit un dernier effort pour la lui ôter,
    « on »= Madame de Rênal

  39. « Ce que Stendhal réussit magnifiquement, c’est le suspens de l’action, que remplit le discours intérieur du héros . »
    ___________________________________________________________________________

    Un discours intérieur qui nest pas,à mon avis, « chimiquement pur à 100% ».

  40. « Au moment précis où dix heures sonneront, j’exécuterai ce que, pendant toute la journée, je me suis promis de faire ce soir, ou je monterai chez moi me brûler la cervelle. »
    __________________________________________________________________________

    Là,oui, monologue intérieur pur, non teinté par le dire du narrateur.

    mais…

    « L’affreux combat que le devoir livrait à la timidité était trop pénible, pour qu’il fût en état de rien observer hors lui-même. »

    clairement, c’est tout autre chose que le monologue de Julien.

    Le « suspens de l’action » est « rempli » non seulement par le « discours intérieur de Julien  » mais encore par le commentaire du narrateur.

  41. « Leurs coudes se frôlent en se partageant l’accoudoir au bout duquel est posé le gros gobelet plein de popcorns*. »
    __________________________________________________________________________

    Le grand dadais et la créature sont des jeunes gens d’aujourd’hui,américanisés;leurs copulations à venir seront « honteuses »-comme dit le Maestro. (J’irais volontiers jusqu’à « répugnantes ».)

    Khâgneux, le Maestro allait beaucoup au cinéma,souvent avec Irène Noizet; je présume qu’il n’y avait pas de gobelet de popcorn sur l’accoudoir (en ce temps-là les salles de cinéma n’en proposaient pas, et si elles l’eussent fait, je crois que ce couple n’en eût pas voulu… Un esquimau, à l’entracte, peut-être ?)

    Pudique (!) le Maestro n’a pas raconté si les choses avaient commencé par une séance de cinéma.
    _________________________________________________________________________

    * Le « s » de popcornS doit être un lapsus.

  42. « Lorsque dans le métro, à une heure de pointe, vous vous accrochez à une barre verticale à laquelle s’agrippe déjà quelqu’un, vous veillez à ce que votre main reste à quelques centimètres de celle de l’autre ; si jamais un cahot de la machine vous fait glisser et toucher le voisin, vous récupérez bien vite votre distance — à moins que ce ne soit l’autre, qui, s’il est une femme, verra peut-être dans votre glissade une intention obscure assez claire. »
    __________________________________________________________________________

    Intention obscure assez claire qui n’aura pas de conséquence grave pour le perpétrateur.

    Pas comme le direct aux fesses.

    Léa Drouelle Terra Femina
    Jeudi 31 Août 2017
    Un homme a été condamné à 4 mois de prison ferme pour avoir mis la main aux fesses à une jeune femme dans une rue de Strasbourg. En France, ce type d’agression sexuelle est passible de cinq ans de prison.

    https://www.terrafemina.com/article/une-main-aux-fesses-pour-rigoler-il-ecope-de-quatre-mois-de-prison-ferme_a334303/1

  43. Le roi des nollandais « demande pardon pour le rôle de la famille royale dans l’esclavage :

    https://www.lemonde.fr/international/article/2023/07/03/le-roi-des-pays-bas-demande-pardon-pour-le-role-de-la-famille-royale-dans-l-esclavage_6180274_3210.html

    Remarquez sur la photo, la tronche de la racisée qui tient l’ombrelle.

    « un rapport commandé par la chambre des députés a démontré, à la mi-juin, que la maison royale avait directement bénéficié de l’esclavage, pour un montant équivalant à au moins 500 millions d’euros actuels. »

    Si l’esclavage a rapporté « l’équivalent », d’un demi milliard d’euros à la famille royale, les prochaines compensations (votées par le parlement européen non mandaté par le populo ?) seront payées par ce dernier (des cons).

    Que seraient devenus aujourd’hui les membres de certaines familles ultramarines sans la mise en esclavage de leurs lointains parents ?

    • Jusqu’à quelle date avez-vous pratiqué la traite des Noirs ?

      Extorquer des loyers des immigrés que vous hébergez dans vos nombreux galetas est une forme d’exploitation.

      • Sur les excuses du roi aux victimes de l’esclavage, ça surprendra peut-être… mais je ne suis pas choqué. Il n’y pas de raison que les Européens fassent perpétuellement pénitence avec la Shoah mais qu’ils ne disent de l’esclavage. Celle-là étant d’ailleurs, en France, un crime autrement moins odieux que celui-ci.

  44. Ca c’est bien les juristes:toujours s’intéresser au détail accessoire et négliger l’essentiel:

    « Il est … intéressant de noter que la vidéo prétendument à charge contre les deux motards intervenants révèlerait au contraire leur expression correcte dans l’exercice de leurs fonctions… »

    Je pose la question: la police est-elle capable de provoquer l’arrêt d’un véhicule autrement qu’en tuant son conducteur ?

  45. Cédric Villani a fait de la publicité pour un concert au bénéfice d’Assange,personnalité qu’il soutient chaleureusement.

    Amine Umlil, révoqué en raison de la communication qu’il a présentée au Sénat devant une commission présidée par Cédric Villani assisté de Gérard Longuet, s’étonne que Villani ne fasse aucune déclaration à son sujet-alors qu’il met tant d’énergie à défendre Assange.

  46. Si le toucher de main, dans le métro, est intentionnel, ne faudrait-il pas le sanctionner par une amende ou des travaux d’intérêt collectif ?

  47. Silence de Lormier. C’est la panne.

    SA lance de Lormier, c’est la pIne. ???

    avec uine faute de ggrammaire (sa /de)

  48. Dugong 4 juillet 2023 At 12h20
    Rien d’exigu non plus !

    S’ils ne sont pas contents,qu’ils retournent dans leurs cases.

    • Je n’ai jamais rien loué que je n’aurais pas occupé volontiers moi-même. Votre insistance à me faire passer pour un marchand de sommeil marseillais est indigne.

      • Marchand de sommeil, certainement pas! D’ailleurs Driout n’a pas dormi du tout durant la nuit de noce!

    • Mais ils sont très contents ; et d’ailleurs ils le chantent – tout en travaillant au domaine – : « la jolie colonie (de vacan-ces), merci papy… »

  49. Attendez, attendez ! Dugong, vous êtes propriétaire locatif ?! Votre coefficient de boomerisme va doubler si c’est le cas !

    • Il est dans la nature du boomer :
      – d’avoir vendu la France au marché et aux mamadous en votant Mitterrand ;
      – de se plaindre que les jeunes ne veulent pas travailler quatre ans de plus qu’on a travaillé soi-même ;
      – de louer à des prix prohibitifs des biens immobiliers acquis à une époque où ils valaient une bouchée de pain.

      • Et encore, vous ne savez pas tout! Pour vous faire iech dans votre marigot, sachez que j’ai bossé pour l’EN pendant 36 ans parce que mes années de coopération au coeur des ténèbres ont compté double. J’avais mes annuités avant la date d’ouverture des droits. Depuis ça été supprimé. Le système était d’ailleurs encore plus généreux avant puisqu’on pouvait cumuler pour bénéficier d’une surcote. Ayez une pensée émue pour ceux qui ont bossé uniquement en coopération pendant 30 ou 35 ans…

        Bien sûr, beaucoup sont revenus avec une cirrhose ou autre saloperie.

        • Au coeur des ténèbres dîtes-vous Dugong. Vous exagérez un peu, au vu de la durée de votre carrière vu avez dû séjourner en Afrique à une époque où il restait encore un peu de pognon, et puis 2 ou 3 à Abidjan, Dakar ou Douala ça avait tout de la sinécure. Payé en bon CFA, celui qui valait double, et permettait de faire de la maille pour se construire un patrimoine immobilier, un boulot en forme de mi-temps thérapeutique, un climat idyllique, de jeunes élèves accortes et de la bière fraîche…pas de quoi se plaindre.
          Même les bleds réputés difficiles, Ndjaména, Bangui ou l’extrême nord du Cameroun offraient des perspectives fabuleuses…souvenirs de chasse au buffle vers Maroua.

          • Les étranges affaires payaient en bons euros et c’est à la trésorerie de l’ambassade qu’on pouvait convertir en CFA.

      • Henry @13h31, vous êtes injuste, Dugong n’est quand même responsable de tout. Je suis loin d’être un boomer mais la désaffection des jeunes pour le travail ou l’effort me hérisse le poil.
        Investir dans l’immobilier en bon père de famille moi je vois cela comme une preuve de sérieux, la terre ou la pierre sont des valeurs intemporelles, les chinois le savent bien, et les africains aussi. On ne peut pas reprocher à un homme une gestion avisée de son patrimoine.
        Avoir voté pour Mitterand? VGE avait déjà vendu le pays aux mamadous et autres moulouds avec le regroupement familial et cette nouille l’aurait vendu aux marchés et à l’UE de la même façon.

    • Il n’y a pas de « coefficient de boomerisme ». Ceux qui en voulaient, dévoré d’ambitions personnelles n’ont jamais pu s’entendre pour le définir.

      Vous êtes des petits sans intérêts…

  50. « …jusqu’au jour où l’on ose le baiser que la bouche appelait. »

    appelait, appelait…

    « Pour s’aller perdre où la pente les appelait. »

    C’est pas pareil;c’est pas de la physique (newtonienne); si la bouche appelle le baiser, c’est parce que la créature le veut; mais comment le savoir ?

    • En fonction du gonflement des lèvres dû à l’afflux de sang généré par la hausse de l’adrénaline. J’ai tout expliqué dans mon récit !

      • (Ce fil est poilant, on passe subitement des attaques en règle sur le boomérisme et son représentant officiel sur bdâ au gonflement des lèvres, sujet de prédilection de JPB s’il en est, qui se donne la peine d’intervenir : « attends, tout doux, j’t’explique »)

  51. Et quand enfin il parvient à saisit la main qui ne demandait que ça, « son âme [sera] inondée de bonheur ».

    Un bonheur bien différent de celui éprouvé par Julien.

    « Son âme fut inondée de bonheur, non qu’il aimât madame de Rênal, mais un affreux supplice venait de cesser. »

  52. Accident du travail ?

    Mort du caporal-chef Dorian Damelincourt lors d’un feu ce lundi: les pompiers expliquent les causes de son décès
    « Lors de son engagement, il est victime d’un arrêt cardiaque », précise les pompiers de Paris dans un communiqué. D’après une source policière, cet arrêt cardio-respiratoire aurait été provoqué après une intoxication par les fumées. »

    Ah bon, on envoie les pomiers éteindre un incendie dans un parc de staionnement couvert sans leur donner de protection contre la fumée ?

    https://www.varmatin.com/faits-divers/mort-du-caporal-chef-dorian-damelincourt-lors-dun-feu-ce-lundi-les-pompiers-expliquent-les-causes-de-son-deces-858802

  53. Peter Mc Cullough, cardiologue-complotiste, évoquerait (si ce décès avait eu lieu aux Etats Unis) la possibilité d’une myocardite induite par les injections d’ARN messager.

    • Nous sommes en France, pays des lettres de cachet et de la raison d’Etat;le pompier ne sera pas autopsié;

  54. Communiqué du Ministère des Armées

    « Il est approximativement 3 heures ce lundi 3 juillet lorsque les secours sont appelés pour un feu de véhicules dans un parking souterrain d’un immeuble d’habitation à Saint-Denis. Parmi eux, le caporal-chef Dorian Damelincourt, du centre de secours de La Courneuve. Alors qu’il luttait contre l’incendie et que le feu se propageait aux étages, il est victime d’un arrêt cardiaque. « Secouru immédiatement par ses camarades puis par une ambulance de réanimation sur les lieux, il est ensuite transporté à l’hôpital d’instruction des Armées de Percy. Malgré les efforts des équipes médicales pour le réanimer, il est décédé peu après 5h », précise la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) dans un communiqué. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine précise de l’incendie. »

    https://www.defense.gouv.fr/actualites/deces-dorian-damelincourt-sapeur-pompier-bspp-lors-dune-intervention

    « Une enquête est en cours pour déterminer l’origine précise de l’incendie. »

    Et pour l’origine précise de l’arrêt cardiaque, pas d’enquête.

  55. Dugong 4 juillet 2023 At 13h25
    Je n’ai jamais rien loué que je n’aurais pas occupé volontiers moi-même. Votre insistance à me faire passer pour un marchand de sommeil marseillais est indigne.
    ___________________________________________________________________________

    J’avais déjà retiré l’expression « marchand de sommeil ».

    Vous confirmez que les logements que vous louez à des migrants sont parfaitement décents.

    D’ailleurs,ils ne se plaignent pas.

  56. Je confirme:
    Mensualité décente pour les femmes.
    Et les hommes ne se plaignent pas.
    Oui…

  57. Jean-Paul Brighelli 4 juillet 2023 At 17h39
    En fonction du gonflement des lèvres dû à l’afflux de sang généré par la hausse de l’adrénaline. J’ai tout expliqué dans mon récit !

    Ca peut être un oedème de Quincke, aussi.

  58. L’amour: pour ou contre ?…Et à quelle distance ?

    https://www.youtube.com/watch?v=I7HahVwYpwo

    Parce que autant lui il se démène pour la rejoindre, autant elle, elle se contente de se lamenter allongée dans l’herbe, cette radasse. Du coup c’est quoi le délire? Elle avait déjà fait sa moitié de chemin avant le début du clip ou alors c’est juste qu’elle y croit un peu trop fort au fait d’être une princesse? Mais oui, elle lui fait sans doute le coup d’la princesse, comme toutes, même Maman.
    Bah, après c’est p’têt pas gentil de généraliser. Parce que y’en a des bien, non?
    J’en ai connu quelques unes qui étaient capables de se taper tout le chemin comme des grandes et c’était drôlement flatteur. L’idée c’est plus d’abattre ce mur entre les femmes qui se rasent avec des rasoirs vénus et les hommes, les vrais, qui mangent des mars.

  59. Luc Leblanc, ancien coureur déclare : «J’ai peut-être rendu les gens plus heureux sur un vélo que je ne l’aurais fait dans une église»

    La religion catholique dans le cyclisme ?

    Facile : Le mont des Oliviers est un col hors catégorie tandis que le mont des Béatitudes n’est célèbre que par le braquet qu’y développait Jésus (53/32).

  60. Heureusement qu’il y a l’extrême droite pour protéger nos libertés fondamentales, la première d’entre elles étant le droit de disposer de notre corps.

    Question de Virginie Joron à la commission européenne:

    Effets secondaires toxiques et mortalité: Y-a-t-il des différences entre les lots de vaccins contre la COVID-19?
    10.5.2023

    Réponse écrite
    Question avec demande de réponse écrite E-001537/2023
    à la Commission
    Article 138 du règlement intérieur
    Virginie Joron (ID)

    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2023-001537_FR.html

  61. Jean-Paul Brighelli 4 juillet 2023 At 17h39
    En fonction du gonflement des lèvres dû à l’afflux de sang généré par la hausse de l’adrénaline. J’ai tout expliqué dans mon récit !
    ___________________________________________________________________________

    C’est peut-être ça qui explique la main glaciale de Madame de Rênal? Le sang ne peut aller partout à la fois.

  62. Si Mélenchon avait appelé au calme, le caporal-chef Dorian Damelincourt ne serait pas mort.

  63. Pour les injectés:si vous connaissez votre numéro de lot, vous pouvez évaluer grosso modo le risque encouru:

    https://howbad.info/pfizerforeigndeaths.html

    NB Rappelons qu’en France,pays des lettres de cachet et de la raison d’Etat, il n’est pas question de mettre en rapport numéros de lots et effets indésirables . (Au Danemark une semblable étude a été menée.Il est clair que certains lots sont bien pires que d’autres.)

  64. Un pompier de 24 ans, comme le caporal-chef Dorian Damelincourt , est normalement en bonne santé;s’il avait eu un problème cardiaque,il n’aurait pas été recruté; d’autre part, il a eu droit à des vistes médicales régulières.

    Qu’on m’explique alors pourquoi il meurt subitement d’un arrêt cardiaque; il aurait respiré des fumées… L’a-t-on envoyé au feu sans protection ?

    • a) Nael n’avait pas eu la présence d’esprit de mettre le levier en position P.
      b) Les spécialistes de l’argutie ergotent sur la question de savoir si le policier a dit « mets les mains sur la tête » ou « je vais te mettre une balle dans la tête ».

      Lormier repose la même question: le seul moyen pour la police d’immobiliser un véhicule est-il de tuer le conducteur ?

      NB Darmanin et Borne ont déclaré que le policier qui a tiré n’avait pas appliqué la procédure réglementaire;les syndicats et les personnes qui disent que le policier n’a fait que son devoir devraient être poursuivis.

      • Difficile de monter un  » sabot de Denver » en quelques secondes sur une véhicule de série (tout le matériel nécessaire embarqué sur 2 motos.

        Une merco n’est pas une formule 1.

        • Le seul moyen d’immobiliser un véhicule est-il de tuer le conducteur ?

          Notons d’ailleurs qu’en l’au-khul-rance, la voiture ne s’est immobilisée qu’après avoir percuté un poteau; elle aurait pu aussi écraser un piéton.

      • Lormier ignore ce que sont les agressions verbales et physiques quotidiennes que subissent les intervenants de la force et de la santé publique en zone de non droit, leurs effets délétères sur une capacité de discernement .
        Lormier ignore ce qu’est le stress d’une course poursuite en quartier sensible.

  65. Nous verrons bien si le policier qui a tué (et a présenté ses excuses à la mère) ira en prison ou non.
    Macron ne tient que grâce à sa garde prétorienne,qui comporte plus d’un élément violent et factieux;pour intimider la population, il s’est appuyé sur cette garde, en lui donnant carte blanche. Peut-il se permettre de la désavouer ?
    Que fera la garde prétorienne si un de ses membres est sanctionné par la justice ?

    • Il ne sera pas jugé avant deux ans. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera viré, et qu’il n’aura aucune retraite. La caisse suscitée sur son nom lui sera bien nécessaire.

  66. Dugong 5 juillet 2023 At 9h16

    IAL devrait suivre un jeune lauréat d’un concours de recrutement d’enseignants. Notamment pour assister à la seule visite que fera un jeune collègue à la médecine du travail.

    A capes donné, on ne regarde pas les dents…

    Et pourtant on demande aux CAP2TIENS d’aller éteindre des incendies.

  67. Dugong 4 juillet 2023 At 13h25
    Je n’ai jamais rien loué que je n’aurais pas occupé volontiers moi-même.
    _________________________________________________________________________

    Des chambres d’étudiants à Toulouse ?

  68. Jean-Paul Brighelli 5 juillet 2023 At 10h19
    Il ne sera pas jugé avant deux ans. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera viré, et qu’il n’aura aucune retraite.
    ____________________________________________________________________________

    La garde prétorienne commence à s’agiter;que va-t-elle faire ?

  69. Les policiers français ne sont pas censés faire n’importe quoi.

    « Thierry Audouin , secrétaire national adjoint d’Alternative Police-CFDT,donne deux exemples. D’abord, celui d’un conducteur, qui aurait grillé un feu et qui s’enfuit. « Si le conducteur prend des risques fous, le risque est réel, il pourrait nous blesser ou faucher un piéton, dans ce cas-là, on abandonne la prise en charge », explique-t-il. Dans le cas où les forces de l’ordre décident de ne pas prendre en charge un automobiliste qui a refusé d’obtempérer, ils notent la plaque d’immatriculation pour le convoquer ou l’interpeller plus tard. » etc.

    https://www.bfmtv.com/police-justice/tout-comprendre-nanterre-que-peuvent-faire-les-forces-de-l-ordre-en-cas-de-refus-d-obtemperer_AV-202306270912.html

  70. Le seul moyen d’immobiliser un véhicule est-il de tuer son conducteur ?
    ___________________________________________________________________________

    Non, d’après la règlementation que DOIVENT observer les policiers.

  71. Corruption, suite :
    Nous nous souvenons de Mendax citant récemment Poutine comme étant un exemple de crapule corrompue dans sa guerre menée contre l’Ukraine, l’Ukraine qui, elle, était classée à la tête du classement pays le plus corrompue à l’échelle mondiale… Les bonnes habitudes ont la peau dure, Mendax. Thibault de Montbrial, avocat et spécialiste de la sécurité intérieure, nous apprend qu’une partie de l’aide massive apportée à l’Ukraine en armement individuel se voit revenir sur le territoire. Kua ? oui, oui. Fusil d’assaut, mais pas que. Les deux nouveautés qui garnissent les caves dans nos té-ci à présent sont : l’armement individuel antichar et l’armement individuel antiaérien.
    Mendax ne devrait pas sous-estimer les vieux réflexes ukrainiens, et ce Monsieur souhaite qu’elle fasse partie de l’UE…

    • Montbrial s’étonne que les kalachnikovs ne soient pas sorties des placards durant les émeutes, qu’il n’y ait eu que peu de blessés parmi les forces de l’ordre par arme à feu.
      Les munitions coûtent très cher d’une part, et d’autres part, les jeunes agités savent pertinemment qu’au premier jet de kalach’, ils déclencheraient un affrontement face auquel leur stock de munitions ne leur permettrait pas de tenir plus de deux jours… Agités mais pas encore suicidaires.

      • Montbr(i)al pense à la place des branlicots qui ne sont pas tous déficients du bulbe.

        Y a-t-il tant de kalachs que ça dans les cités ?

        Et si les munitions coûtent cher, rien n’empêche de les fabriquer eux-mêmes. Ca les occuperait pendant les longues soirées d’hiver.

        • Y a-t-il tant de kalachs que ça dans les cités ?

          Le trafic de stup’ est très très lucratif… Un territoire ça se défend.

          • 1) Vous me demandez par une question détournée le prix d’une kalach’ au black, si son prix est relatif à l’offre et la demande ?
            2) Quel nombre d’unités entendez-vous par « tant de kalach » : par mètre carré, par habitant ?

          • Si toutefois vous vous risquiez à penser que le petit nombre éventuel de kalach’ présentes sur le territoire vous met à l’abris du danger,( au hasard, je vous rappelle le triste score des deux kalach’ des frère Kouachi).

        • Bien répondu Gérard ! Papy aurait-il peur ? Qu’il se rassure : son « patrimoine » n’intéresse(rai)t en rien les « branlicots ».
          Comme dis(ai)ent certains touriss’ à propos de la Grèce : « c’est que des vieilles pierres » !

          • Bon… Les mecs ne savent pas tirer, ils ne peuvent pas s’entraîner. En sont-ils moins dangereux pour autant ? Non, ils peuvent s’entretuer par pur accident. Tourne sur la toile en ce moment, la vidéo d’un énervé tirant à dix reprises avec une kalach’ sur une caméra de surveillance, la cible placée à sept mètres au-dessus de lui. Dix fois…

          • Quand vous avez vidé un chargeur de kalach au petit bonheur, il y a toujours une balle qui fait un malheur. (proverbe tchétchène).
            C’est moins vrai pour un chargeur de 15 balles de Sig-Sauer SP. On peut rater 15 fois sur 15 à dix mètres.

        • Dugong un AK47 ça fonctionne par emprunt de gaz, et le rechargement n’est pas à la portée de déchets raciaux qui peuplent nos cités, ça demande quelques notions basiques de physique.
          De plus il faut des étuis, des balles, de la poudre…oui mais laquelle il en existe mille variétés…la pas bonne ne marche pas, et les étuis ont un amorçage Berdan absolument impossible à dé-réamorcer pour un transfuge racial qui sait à peine se servir d’un lave-vaisselle.

    • Prochaine interro pour Thibault : la sanction pénale, lourde ou mineure, dans le langage de la « street ». De sa signification jusqu’à sa symbolique.

      • Un indice pour Thibault : une sanction pénale par définition ne doit pas permettre de frimer ou d’accéder à un haut niveau hiérarchique en zone de non droit.

  72. Mon cher, Dugong, pardon, je m’adresse à l’agrégé de physique :

    Voudriez-vous avoir l’amabilité de nous rappeler la munition utilisée pour une kalach’ et sa capacité d’énergie en sortie de canon, si elle garde une capacité létale en retombant ?

    • Si notre très instruit Papy « bah, y’a pas tellement de kalach’, on est safe »* ne donne pas de réponse, je vous l’offrirais.

      *Ça m’étonne de vous que vous puissiez dire une énormité pareille.

    • Bien, Dugong se manifeste uniquement par une autre question mais ne répond pas à la mienne, je donne donc la réponse :
      – Calibre 7.62 qui a la particularité de traverser un gilet pare balle / 3 500 joules (contre 7 fois moins pour une balle de neuf millimètres (arme de la police). La 7.62 garde donc une énergie suffisante pour tuer lorsqu’elle retombe.

      On remercie Dugong pour son aimable et enrichissante participation. Allez, Cio !

      • En fait ça dépend de l’angle de tir au départ.

        La balle suit une courbe pas éloignée de la parabole dans un premier temps car la dissipation de son énergie par frottement de l’air est faible donc la balle ralentit peu et elle continue à monter en dépit de la pesanteur.

        Arrive un moment où le frottement de l’air n’est plus négligeable, la balle ralentit sensiblement en continuant à monter.

        Ensuite, la trajectoire devient descendante, la balle a perdu assez d’énergie et la gravité agit suffisamment.

        Si l’angle de départ avec l’horizontale est assez grand, la vitesse (l’énergie) de la balle devint assez faible pour qu’elle ne soit plus dangereuse. Mais bien entendu avant cet angle, ça craint encore bien.

        Dans le cas limite, un « manifestant » (commerçant ?) très con tire à la verticale. La balle monte puis retombe à sa vitesse limite (gravité moins frottement de l’air. Je vous le fait en version expurgée des complications différentielles).
        Et le tireur prend sur la tronche un petit bout de métal de quelques grammes qui va environ à 300 km/h au pif.
        Grosse bosse (Arnica 18 CH) mais pas plus.

        • Je confirme pour la balle qui retombe. Je l’ai vu lors d’un nouvel an au cœur des ténèbres où des tarés de flics tiraient en l’air. Une des balles a traversé le toit (en tôle) et percuté le tibia de ma douce et tendre. Gros hématome, grosse rigolade chez les connards de l’ambassade.

        • @Zorblug 14h16

          Dugong vous aurait donné un zéro pointé, sur ce coup et, selon moi, votre post mérite au moins un stage d’ouverture multi-orifice dans une cave de La Courneuve.
          La résistance de l’air sur un projectile rapide >500m/s comme une balle est, en première approximation, proportionnelle au carré de sa vitesse donc maximum en sortie de canon , ensuite elle diminue. L’inverse de votre affirmation donc…

      • Pour être un peu plus complet, quelques ordres de grandeur : 4000 J c’est à peu près l’énergie cinétique d’un coureur de 80 kg lancé à 10 m/s. C’est aussi l’énergie nécessaire pour augmenter de 1°C la température de 1 g d’eau.

        • Dugong ce post est confus….1 calorie pour élever de 1°C la température d’un gramme d’eau, de 14°C à 15°C je crois me souvenir, ça vaut 4,18J…Pas 4000J

          • méat culpa, il fallait lire « l’énergie nécessaire pour augmenter de 1°C la température de 1 kg d’eau.

    • Facile! L’original 7,62×39, 700m/s environ…puis copie sur l’OTAN en 5,56×39, on réduit le calibre on garde la même longueur de culasse, cartouche moins lourde plus de munition par soldat. En 7,62 @700m/s énergie nominale de +/- 3500/3800J.
      Ici une carabine de chasse au buffle, .375H&H ou .340 Weatherby ça tourne autour de 6800J

    • Certainement nulle part. Tu as suffisamment vécu à Marseille pour savoir ce qu’il en est.

      • « Y a-t-il tant de kalachs que ça dans les cités ? »

        Une ou deux par cité suffisent à faire un carton plein, je suis au regret de vous dire que sa question est d’une bêtise crasse qui ne ressemble pas au potentiel que l’on connait de votre ami, Monsieur Brighelli.

  73. En marge de la rubrique « faits divers » : pillages, incendies, agressions…
    N’oublions pas celle des « chiens écrasés » : la Sncf condamnée à mille euros pour le chat écrabouillé en gare Montparnasse.

  74. Aujourd’hui, les spécialist’ de la gâchette ont la possibilité de s’exprimer en toute liberté.
    Mais attention, il est formellement interdit à l’IA de renseigner plus avant, avec illustrations à l’appui.
    Sinon, c’est comme pour les cadeaux de Noël : certains produits des pillages sont déjà en vente sur le net ; donc, là encore, aucun besoin de l’IA.

      • Marrant cette focalisation, qui semble banale, quant au volume de l’éjaculat.
        Comme si pour la meuf /…/

    • Ben oui, rajoutons quand même ce que j’avais dit un peu plus tôt : « Aviss aux grands frères : Z’ont qu’à mieux payer leurs petites mains et surveiller de plus près les balades en merco ! »

  75. Quiconque a tiré avec un pistolet mitrailleur sait que ça balance la purée de façon très erratique. Classiquement quand on tire de la hanche, ça gicle trop bas et il faut corriger le tir en remontant doucement.

    • C’est de la chimie le tir au fusil d’assaut! Il faut saturer l’objectif, c’est tout! D’où l’intérêt pour l’AK47 de passer du 7,62mm au 5,56mm…plus de munition pour une même unité de poids, donc plus de saturation.

  76. Quelques avions envoyant des missiles et des hélicos de combat arrosant les tours abritant les dealers et les réserves à la 12.7

    On pourrait appeler ça « Opération Rez de Chaussée ». Ce serait facilement compatible avec une Nouvelle Politique de la Ville…

  77. Je l’attendais, elle est parue : la réaction, celle de JPB !
    C’est maintenant, ou jamais : si le « déni de réalité » persiste et continue sur sa lancée, et si une « répression féroce » n’a pas lieu, on arrivera, tôt ou tard, à bien au-delà d’une « guerre civile à bas bruit » (selon Onfray).
    En ce qui concerne l’Angleterre, j’irais jusqu’à dire qu’elle est peut-être l’autre « laboratoire » de l’Europe, en matière de « fragmentation du pays », et de prise en main de l’islam…

    https://www.causeur.fr/emeutes-marseille-france-eclatee-facon-puzzle-262836

  78. « Tatiana Ventôse, qui appartint jadis au Parti de gauche, et dont les analyses teintées de marxisme militant sont d’une acuité remarquable (elle n’a pas hésité à appeler à voter Marine Le Pen en 2022 parce que le peuple était aux côtés du RN, et pas les bourgeois), n’a pas hésité à appeler à une répression féroce contre les « hordes de délinquants ». Je vous engage à écouter jusqu’au bout son analyse, d’une remarquable pertinence. » (JPB)

    Pour ceux qui l’ignoreraient, Tatiana propose le tir réel et à vue durant les émeutes… (Nous avions Frigloli qui proposait de filer un pouvoir verbaliser sans texte de loi adéquat…)
    Je mets son analyse sur le compte de l’émotion et de la colère. Si vous ne comprenez pas, après ce triste incident, mon cher Jean-Paul, que le maniement des armes réclament un entraînement sérieux (et non pas cinquante balles tirées par an au stand de tir comme c’est le cas actuellement pour les officiers de police ) et que de proposer à des jeunes flics sans réelle expérience de pouvoir peuvent tirer à vue dans des émeutes est irresponsable.

    « Il faut détruire tous ces nids de voyous, et éparpiller loin, très loin, dans la diagonale du vide, des gens qui ne sont forts que par leur entassement — et que nous ne renverrons pas « chez eux », parce qu’ils sont Français, très majoritairement, même s’ils crachent sur la France. »
    Non, ce sont des Français de papiers, ils sont bi nationaux et vous le savez fort bien Ils rentrent au bled, revendique prioritairement leur pays d’origine. Que le bled n’en veuille pas n’est pas notre problème. La Corse ne souhaitait aucun migrant, sa demande fut scrupuleusement respectée, pensez-vous que la Corse, île de beauté, souhaite accueillir toute la racaille de ce pays ? Même le pire ennemi de la Corse ne le souhaiterait pas.

      • Bah non, non. Vous qui encensez le Royaume uni, les bobbies ne portent pas d’armes. Non, on ne shoot pas sur des gamins âgés de 12 à 17 ans. NON !

        • « Encenser » l’Angleterre ?! Avez-vous compris ce que j’ai dit plus haut ?! « fragmentation du pays » et « islam » !

      • Parce qu’il n’y a pas que des cerveaux reptiliens chez les émeutiers, même si on peut les penser majoritaires. Hormis par procuration en regardant un John Wick, Brighelli n’a jamais tué un homme en service ou au combat de sa vie. Il n’a aucune idée de ce que sont les traumas que les flics devenus tueurs traîneront à vie, Tatiana non plus n’a aucune idée de ce qu’elle propose, Tatiana a, comme Brighelli, regardé trop de films pour oser faire cette proposition, qui à elle seule annule la qualité d’analyse tout au long de sa vidéo.

        • Et vous ? Que connaissez-vous de la violence ?!
          Arrêtez de dire tout et son contraire, par pure, quoi, d’ailleurs ?! ressentiment ?!…

          • Si vous voulez…

            Vous me faites rire, Brighelli, vous vous présentez comme un homme de bonne volonté et adhérer à la pire des thèses dégueulasse que Tatiana ait pondue.

          • Ben oui, JPB est couillu et Tatiana est très loin d’être konne et en plus elle est jeune et mignonne !

        • « Il n’a aucune idée de ce que sont les traumas que les flics devenus tueurs traîneront à vie »

          Et vous n’avez aucune idée de ce que sont les traumas que les flics devenus tués traîneront à mort.

    • @GG 20h19

      Allons GG, fais pas l’idiot, y’a des tas de clampins anodins qui savent se servir d’une arme, et qui brulent bien plus que 50 cartouches par an. Mon père, étranger, en brulait jusqu’à il y a peu près de 1500 par mois à 85 ans, et ne se déplaçait jamais sans au moins 2 fusils de chasse et 500 cartouches dans son coffre. Lundi à vendredi ball-trap, 5 séries de 25 plateaux tous les jours, week-end pétanque. Quelquefois concours de skeet le week-end et voilà 1000 cartouches de plus.
      Ses vieux copains du même âge, insuffisants respiratoires, diabétiques, prostatiques, déprimés de leur déchéance…faisaient, font encore, de même. Ils sont vieux, usés, méprisés ou moqués je suis certain qu’un dernier coup de baroud leur rendrait leur jeunesse pour quelques dussent-ils en périr.
      Depuis que mon père a rejoint le territoire des chasses éternelles on vend du shit au 10 de notre rue alors que de son vivant ça ne commençait que deux entrées d’immeuble plus loin. CQFD

      • Se servir d’une arme dans un contexte de tension, dans un stress extrême sans aucune visibilité que ce soit de nuit ou de jour dans les fumigènes n’est pas comparable à manier le juxtaposé Holland & Holland un Dimanche en Sologne. Non, ce n’est pas moi l’idiot !

        • GG faut bien lire…Mon père étranger…Que sais-tu de son histoire et de celle de ses vieux copains?…
          Ne pas supputer naïvement que tous les chasseurs, tireurs et autres possesseurs d’armes ne sont que Charles Bronson par procuration. Beaucoup de ceux que je connais ne cligneraient pas une paupière en butant un malfaisant, la Yougoslavie leur manque tant.
          Pas de chasse en Sologne ni de Purdey chez nous, du Simplex ou du Robust, des chasses dans L’Eure ou la Somme…Les caricatures débiles ça évite de réfléchir.

          • Les flics n’ont pas le vécu, ni l’entraînement de votre père. Leur donner cette autorisation de tirer à vue n’est pas seulement inconcevable pour les raisons que j’ai déjà données, c’est également donner un permis de tuer à Touf’… Niet. Plutôt que de tirer par erreur sur un drôle (pas drôle) de douze ans (y’avait de la fumée, j’ai pas vu Chef !) vous menacer les dits agités d’être obligés de quitter le territoire à leur majorité s’ils ne rentrent pas immédiatement dans le rang. Je vous certifie qu’ils entendent et respectent subitement tout ce qui peut-être demandé, même en cours !

      • Que parmi les centaines de comparutions, ceux qui ont participé à la dégradation d’édifices, de bâtiments symboles de la République se voient immédiatement supprimer la nationalité française avec retour au bled après la avoir exécuté leur peine, le radio trottoir carcéral calmera très très vite les velléités qui pourraient encore sommeiller. Ils vont tous rentrer dans le rang fissa et sans effusion de sang…

        • Parce qu’ils crachent tous sur la France, mais friment d’être Français au bled et aucun ne voudrait retourner y vivre à plein temps.

        • Mais… AUCUN pays n’en veut ! nationalité française, ou double, ou pas, ou que sais-je ;
          et encore moins l’Algérie ; surtout pas l’Algérie !

          • Ce n’est pas notre problème, on les lâche sur le tarmac de Babel Oued avec ou sans l’autorisation des autorités des Babel Oued.
            C’est nouveau aussi, ça ! On doit reprendre les bonnes femmes des djihadistes ; on ne peut pas renvoyer un ressortissant chez lui… Mais sans déconner ! Stop, qu’ils en veuillent ou non, ils se démerdent, avec leurs ressortissants, ce n’est plus notre problème.

          • Si on en reste là… il y aura, forcément, un jour ou l’autre « effusion de sang » et là ce ne sera plus que « buter le malfaisant » ou se faire buter.
            La totale ; en d’autres mots, la guerre civile ; la caste s’en fout ; elle dispose de moult solutions de replis.

          • Ben non ; faut pas rêver : impossible le lâcher de caillera sur le tarmac de Bab E.O., (ou d’ailleurs).
            Tous ces p’tits gars ayant, pour la plupart, la nationalité… française !

          • perso, je me refuse à l’idée que Touf’, responsable de 80 éborgnés GJ, instaure et gère l’état d’urgence.
            Mais vous avez tous une amnésie subite ? Je rêve.

            Allez, à la louche : 3 000 suppressions de la nationalité prises cette semaine dans les tribunaux et relayées par les médias vous calment sévèrement les esprits.

  79. Ne vous attendez surtout à rien (ou plutôt qu’à des bouts de papier et du baratin) et préparez-vous, d’ores et déjà au pire…
    « Émeutes: Éric Dupond-Moretti annonce un ‘flyer’ pour rappeler leurs obligations aux parents » !
    Phénoménal ! Cette caste veut vraiment notre peau et le pays à feu et à sang !

    https://www.bfmtv.com/politique/gouvernement/emeutes-eric-dupond-moretti-annonce-un-flyer-pour-rappeler-leurs-obligations-aux-parents_AD-202307050761.html

    • Cette blague Deux élus, de deux familles politiques différentes, Chez Bourdin (Sud Radio) expliquaient la démission, l’absentéisme, le renoncement des parents incriminés. 50% des parents convoqués par les services sociaux ne se présentent pas au rdv fixés. Ils touchent leurs alloc’ et se cognent royalement du reste.

      • Gérard : faites-vous partie de ceux (zet celles) qui quand leur est montrée la lune, regardent le doigt ?!

      • (Ce que je sous-entendais, Gérard, c’est que balancer des flyers = pisser dans un violon ; autrement dit, la caste au pouvoir continue dans le même sens, se fout de notre gueule, et qu’il faudra, en conséquence, nous attendre, un jour ou l’autre, au pire…)

  80. « Les flics n’ont pas le vécu, ni l’entraînement de votre père. »
    🤣 !7
    Touf et le « permis de tuer » (!) ; il en est resté au permis d’arracher des yeux et des mains… mais uniquement… aux GJ ; les prolos oui, la caillera, surtout pas !

    • (je viens de voir que vous aviez rappelé à nos mémoires les GJ ;
      qu’en est-il exactement, de la « déchéance de nationalité »? Je n’y connais rien…)

      • Difficilement applicable avec la CDH (plus de souveraineté, que voulez-vous) puisque Bruxelles s’était opposé à la déchéance et l’expulsion de certains des terroristes du Bataclan, la France a tt de même maintenu la condamnation, ne s’est pas pliée à la décision de l’UE et je ne sais plus l’arborescence juridique qui est à l’origine de la décision finale. Compte tenu de l’attaque en règle contre les symboles et les structures de l’Etat en bien et en personnes (L’Hay-les-Roses) le motif est parfaitement le même, il est question de la sécurité de l’état et de la nation.

        Pour vous répondre plus haut : non, si un binational n’a plus de nationalité française, il n’est plus français ni binational mais il n’est pas non plus apatride.

        • Qu’il se démerde avec son pays d’origine ! Si son pays d’origine n’en veut pas ça n’est plus notre problème. Il y en a ras le bol de la chouine, ils ne sont pas venus le couteau sous la gorge en France, se sont tellement plus qu’ils sont restés depuis trois ou quatre générations. Ils respectent ou ils se barrent !

          • Tout à fait d’accord… Si seulement !
            Mais, comme chacun sait, la France étant, par définition, terre d’asile,
            appliquera la nouvelle décision européenne, et préférera, bien évidemment, continuer d' »accueillir des réfugiés » sur son sol, plutôt que refuser (quelle horreur) et devoir « payer 20 000 euros par migrant débouté. »

          • Ces évènements vous échappent, feignez d’en être les orbanisateurs.

            Recrutez des « travailleurs invités », ligaturez les trompes des uterus sur pattes et vasectomisez sur le tas. Tout ça dans le strict respect de la loi, bien sûr.

          • Ils sont invités, ils respectent les lois. Ils ont eu la possibilité de rester comme d’autres avant eux, ils vont avoir la possibilité de repartir.
            Que vous y voyez une atteinte à l’intégrité humaine, n’est pas surprenant.

  81. Rêver d’exporter les émeutiers aux Kerguelen, c’est bien joli mais a-t-on pensé organiser un révérendum-dum pour que les manchots royaux puissent exprimer leur volonté ?

    • Bravo pour ne pas oublier vos lointains cousins, qui ont le sang chaud, malgré le froid ambiant.

  82. « … sur Paris, le nombre de recours après l’application de la procédure Affelnet explose, ces jours-ci. Manque de pot pour eux, le rectorat de Paris, c’est main de fer dans gant d’acier. »

    https://www.causeur.fr/emeutes-marseille-france-eclatee-facon-puzzle-262836

    Vallaud Belkacem avait fait fermer les classes européennes, où pouvaient se retrouver les élèves sérieux; Pap Ndiayé, d’une main de fer et avec l’aide deMadame Mazeron (trajectoire typique:arrivisme,syndicat puis administration) s’attaque aux grands lycées parisiens qui pouvaient recruter leurs élèves sur dossier.

    Le dessein est clair:en finir avec les ilôts d’enseignement véritable qui subsitaient dans le public,pour permettre aux capitaux privés de s’invstir dans l’enseignement.

    Que font les anciens ministres et les anciens hauts responsables ?
    Ils ouvrent des écoles privées ou militent dans des associations qui en ouvrent :Darcos, Blanquer (avec Véolia), Canto Sperber.

    Et celui qui a consacré sa vie à l’enseignement public dans les banlieues pourries -jusqu’à ce qu’on le contraigne à prendre un poste dans un lycée bourgeois de Marseille-applaudit.

    Je comprends très bien le comportement des ministres successifs et de leurs sous-fifres arrivistes;je comprends moins bien l’attitude du Maestro.

  83. Les structures existantes vont se privatiser peu à peu. LLG deviendra un College à l’américaine. Orsay visera à devenir le Princeton du sud parisien et j’en passe. Les ENS ne chercheront plus vainement à former des enseignants de lycée surformés mais s’orientera complètement vers ce qu’elles font déjà partiellement : sélection et formation de futurs chercheurs.

    • « sélection et formation de futurs chercheurs. »

      Qui s’expatrieront, faute de postes en France.(le démantèlement du CNRS est déà bien avancé).

      • ça avance pas mal, à Paris ♫ ♫…
        dernier en date, Veolia (où s’impliquent naturellement toujours les mêmes : BlackRock, la Norges bank, Vanguard…)

  84. Refus d’obtempérer… oui mais d’obtempérer à quel ordre ?

    La voiture conduite par Naël s’était arrêtée et rangée sur le côté (à cause d’un embouteillege,paraît-il); le policier lui ordonne de baisser sa vitre.

    Il OBTEMPERE et reçoit des coups de crosse.
    Ces coups de crosse étaient-ils bien nécessaires ? prévus par le protocole ?

    Et si, une fois la vitre ouverte, le policier avait ordonné de couper le contact et de lui remettre la clef ?

  85. Dugong 6 juillet 2023 At 8h26
    Les structures existantes vont se privatiser peu à peu.
    _________________________________________________________________________

    « se privatiser »
    La forme pronominale est très appréciée des sophistes.

  86. Les Français n’ont pas changé;en 40, on a déclaré ouverte la chasse aux Juifs;les Français se sont précipités. Aujourd’hui, c’est chasse aux Arabes;même enthousiasme.

  87. Bruno Retailleau, sénateur, auteur d’un concept:la « régression vers les origines ethniques »

    « certes, ce sont des Français mais ce sont des Français par leur identité et malheureusement pour la deuxième, la troisième génération, il y a comme une sorte de régression vers les origines ethniques ».
    https://www.bfmtv.com/politique/les-republicains/retailleau-deplore-une-regression-ethnique-des-emeutiers-les-insoumis-denoncent-son-racisme-crasse_AN-202307050457.html

    •  » ….pour la deuxième, la troisième génération, il y a comme une sorte de régression vers les origines ethniques… »

      D’ailleurs, il est fréquent que l’on puisse voir son origine à travers son fils.
      En terme d’image, Il s’agit bien d’une régression.
      Oui…

    • Les Retailleau et autres grands médiocres feraient bien mieux de lire P. Vermeren, par ex. !
      Mais surtout pas ! Surtout ne rien remettre en question, et à plat… !

  88. WTH 5 juillet 2023 At 21h32
    Ben oui, JPB est couillu et Tatiana est très loin d’être konne et en plus elle est jeune et mignonne !

    Oui, elle n’est pas bête, fourni habituellement d’excellentes analyses, mais la proposition de d’accorder aux forces de police de pouvoir tirer à vue durant des émeutes est une énorme bêtise que je mets sur le coup de l’émotion. Il existe des sections spéciales (BRI), entraînées et équipées pour intervenir dans des situations extrêmes. On ne va pas repartir sur la 7.62 vs 9 mm. Même la Chine ne tire pas sur des gosses.
    PS : Elle est ravissante, a une peau particulièrement blanche qui doit marquer au premier coup de fouet… Run, Tatiana, run !

    • Et 100 % lorraine !
      (Tatiana Jarzabek naquit à Nancy et grandit entre Villerupt et Longwy en Meurthe-et-Moselle)
      Et WTH ou équivalent qui dit que la Lorraine est morte !

  89. Dugong 6 juillet 2023 At 11h09
    Les privatiseurs sont souvent déjà à l’intérieur…

    Nous sommes d’accord:ce sont les privatiseurs qui privatisent;les srtuctures ne « se » privatisent pas d’elles-mêmes.

    • Si ! Elles suintent la privatisation et, à l’intérieur, les privatiseurs en font partie (dés)intégrante

  90. Un parcours classique d’arriviste de l’Education Nationale (enfin arriviste au petit pied comme ils le sont tous, car dans l’Education Nationale,on n’arrive pas à grand’chose)
    __________________________________________________________________________
    Claire Mazeron est certifiée d’Histoire-Géographie (1999) et agrégée de Géographie (2001). Elle a commencé sa carrière en tant qu’enseignante dans les académies de Bordeaux, Créteil et Grenoble, fonction qu’elle a exercée de 2000 à 2012.

    Lauréate du concours IA-IPR (Histoire-Géographie) session 2012, Claire Mazeron occupe les fonctions d’IA-IPR d’Histoire-Géographie dans les académies de Dijon et Clermont-Ferrand de 2012 à 2018. Elle fut par ailleurs référente « mémoire et citoyenneté » de l’académie de Clermont-Ferrand.
    Elle rejoint en juillet 2018 l’académie de Paris en qualité de DASEN adjointe en charge des lycées.
    En janvier 2021, Claire Mazeron devient DASEN de l’académie de Paris chargée des lycées et de la liaison avec l’enseignement supérieur.

    Claire Mazeron a été vice-présidente du SNALC de 2009 à 2012 et membre du Conseil Supérieur de l’Education de 2006 à 2012.

    https://pia.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_2302200/claire-mazeron-est-nommee-dasen-chargee-des-lycees-et-de-la-liaison-avec-l-enseignement-superieur#:~:text=Claire%20Mazeron%20est%20certifi%C3%A9e%20d,exerc%C3%A9e%20de%202000%20%C3%A0%202012.

  91. Alerte : Violette Hurso, fille d’Ines de la Fressange, nous interpelle sur twitter. Posée au bord d’une piscine du Lubéron en maillot de bain Chanel, la pauvrette éreintée d’avoir assisté aux défilés de la fashion week se saisit des dernières forces que contiennent ses doigts pour nous avertir :

    « Nous attirons votre attention avec urgence sur le meurtre raciste du jeune adolescent franco-algérien Nahel par un officier de police. (…) Une cagnotte GoFundMe choquante est actuellement mise en place pour soulever des fonds afin de soutenir le policier responsable de la mort de Nahel et ce qui est encore plus inquiétant est qu’elle a été créée par un activiste d’extrême-droite. (…) Tout ceci est totalement inacceptable »,

    • (En fait, elle ne peut pas ignorer que ce face à face prédit par G. Collomb, la place comme une cible prioritaire pour le camp adverse. Elle ne peut pas ignorer que la meute de demie cervelles constituant la téléréalité, dont une certaine au casier judiciaire adoubée publiquement par Booba pour avoir ce fameux pédigré de la street, lui-même exhibe le sien comme elles le font de leurs accessoires de luxe, nourrissent d’envies et de jalousies et finalement de haines ces primo agités à l’endroit de l’élite à laquelle Violette appartient et pour savoir par avance qu’ils n’y appartiendront jamais)

    • Parce que, Violette, nous avons compris que tu t’adressais au djeun’s racisés cisgenres mais il ne faut pas non plus les prendre pour des jambons. Puisque tu n’es pas raciste : Combien de copines issues des quartiers figurent dans ton carnet d’adresse, ont profité de ta générosité en leur donnant par exemple tes cartons d’invitation « solde privée Hermes  » ? Dis-nous…

      • Mais qui aurait vraiment envie d’approcher leurs tronches de cake, elle, comme la Biolay, par ex ?!

    • Le petit fruit sec d’Inès de la Fesse d’Ange, tente de rappeler qu’elle existe, histoire de vendre ses feuilles de chou…

      • Il y aurait un papier à écrire sur les « fils et filles de » (dont Kassovitz fait partie, il est aussi fils de…) se sentant investis d’être les vrais représentants de la dignité humaine, histoire de les calmer.

  92. Ce que la biographie officielle de Claire Mazeron ne put pas dire,car elle est neutre:

    Passionnée par son métier de professeur, Claire Mazeron s’empresse d’en sortir (comme la plupart des passionnés du métier.)

    Dès 2006,(5 ans après sa réussite à l’agrégation) elle va grenouiller au conseil supérieur de l’Education; parallèlement, elle gravit les échelons d’un syndicat,ce qui lui permmt -dans les instances paritaires- de cotoyer les puissances administratives qui lui seront utiles plus tard.

    Afin de ne plus avoir à faire face à des élèves (pour qui elle a toujours nourri une grande passion), elle devient IPR; là elle se fait remarquer par la hiérarchie par son zèle à emmerder ses anciens collègues et à faire appliquer scrupuleusement les circulaires les plus débiles .
    Et maintenat, comme DASEN, elle s’emploie à démolir Henri IV et Louis-le-Grand.

    • Ben oui, JPB est couillu et Claire Mazeron est très loin d’être konne et en plus elle est jeune et mignonne.

      • Un peu une tête de nonnette (sur le retour).
        Vous savez bien, JPB aime s’entourer de supposés novices, qu’il accompagne dans leur initiation, ou formation.
        C’est ainsi ; nous n’y pouvons rien.

  93. abcmaths 6 juillet 2023 At 12h18
    Et 100 % lorraine !
    (Tatiana Jarzabek naquit à Nancy et grandit entre Villerupt et Longwy en Meurthe-et-Moselle)

    Et ses parents et grands-parents ?

    • Ça sonne polonais mais on s’en fout.
      Vous êtes comme Retailleau:
      Vous cherchez toujours à percer l’origine de l’immigré à travers son fils.
      Oui…
      (rappel)

    • Et ses parents et grands-parents ?

      On s’en fout vraiment, elle défend les intérêts de ce pays, de ses compatriotes sans notion de races ou d’appartenance religieuse ou de rang social. Elle le fait avec courage.

    • Auriez-vous une photo récente de JPB que l’on puisse évaluer leur écart ; la jeunesse est toujours relative à un âge ? Cette femme a les traits joliment dessinés.

        • Ces progénitures de bourgeois gavés le méritent, et elle s’est retenue — pour le moment.
          Prochaine cible, les kholles. Les salaires de profs à 10 000 euros par mois, ça suffit.
          Quand je pense que j’ai toujours refusé d’assurer les kholles moi-même, afin de faire bosser une copine…

      • L’IA s’autorise le meilleur… comme le pire.
        (Et encore merci, JPB, pour votre juste colère, dans Causeur).

  94. @ Dugong (« Si c’est une copie du « degré de francité », vous pouvez remballer votre souk. »)

    Boomer étant un nom d’oiseau, vous pensez bien que je ne vais pas le définir par sentiment d’appartenance. Un peu d’intelligence, que diable !

  95. @ Un lointain lecteur

    « On ne peut pas reprocher à un homme une gestion avisée de son patrimoine. »

    Ce n’est pas ce que je fais. Je dis seulement que, parmi toutes les tontes qu’ont exercées et exercent encore les boomers sur le dos des gens de ma génération, la tonte immobilière est l’une des plus dégueulasses collectivement parlant. Ces gens ont déjà, économiquement, un niveau de vie beaucoup, beaucoup trop élevé pour être soutenable sur la durée – regardez l’évolution du taux de retour à pension : les boomers ont touché deux fois plus qu’ils n’ont versé ; les jeunes pourront s’estimer heureux s’ils touchent, *nominalement*, l’exact montant de ce qu’ils ont versé. Quand en plus les boomers ont capté l’ensemble du patrimoine immobilier qu’ils louent à des prix prohibitifs aux jeunes, qui veulent bosser justement, là où l’emploi est, cela devient moralement inacceptable, collectivement parlant toujours.

    Dugong a acheté des clapiers à lapin au bon moment ? Grand bien lui fasse ! Mais les gens de ma génération devraient vouloir l’éradication des gens de la sienne en tant que classe. Et ils le veulent d’ailleurs, en partie : 60% des actifs ont voté Le Pen au deuxième tour. Macron n’existe que par le fait du parasitisme des retraités.

    « Avoir voté pour Mitterand? VGE avait déjà vendu le pays aux mamadous et autres moulouds avec le regroupement familial et cette nouille l’aurait vendu aux marchés et à l’UE de la même façon. »

    Je ne défends pas Giscard !

    Seulement : 1° Mitterrand a appuyé sur l’accélérateur quand Giscard a au moins l’excuse d’avoir appuyé – en vain – sur le frein. 2° Les électeurs du meilleur ami de Bousquet sont les premiers aujourd’hui à crier au grand méchant fascisme devant une resucée (partielle en plus) du programme du RPR. Tartuffes.

    • Je n’ai jamais acheté de clapiers mais j’en ai visité ! Il faut savoir choisir l’endroit et le moment

      Je sais me lever le cul pour rénover un appart. J’ai du poil au cul mais pas dans la main.

      Je ne loue pas cher et, pour l’instant, j’ai d’excellents rapports avec mes locataires.

      Je hais rpobablment bien plus les croisières que le golf…

  96. percer l’origine de l’immigré à travers son fils.

    percer l’oriFICE de l’immigré à travers son JEAN

  97. Si Dugong nous annonce qu’il a fait une croisière Costa dans les trois derniers mois, je me demande ce qu’il le séparera encore de Charbonnel ! Le fait d’assumer d’avoir voté Macron peut-être ?

    • J’ai du mal à suivre : un cétacé qui aurait acheté des « clapiers à lapin » et qui ferait une « croisière » ?

      • « devant une resucée du programme du RPR »

        Oui mais c’est la caissière qui suce. Ca fait la différence.

  98. Claitre Mazeron et Dorian Gray.

    Dorian Gray avait de la chance; plus il pratiquait le vice, plus son portrait s’enlaidissait de stigmates emais lui-même était toujours aussi jeune et séduisant

    Le visage actuel de Claire Mazeron exprime (en particulier par des traits durs,un certain rictus) l’arrivisme du personnage.

    Je ne dirais pas qu’elle est devenue laide;je dirais que sa physionomie trahit bien une personnalité déplaisante.

    • Elle a le visage de quelqu’un qui depuis des années bosse plus de 12 heures par jour.
      Pour la physiognomonie à deux balles, vous pouvez repasser.

  99. abcmaths 6 juillet 2023 At 12h52
    Ça sonne polonais mais on s’en fout.

    On sait que la grand-mère a émigré d’Espagne pour fuir le franquisme.

    Des ancêtres polonais qui auraient beaucoup migré.

    Curieux tout de même que des gens qui ne rêvent que de jeter les « Arabes de troisième génération » à la mer, s’extasient devant Tatiana-qui, dans leur conception, est une métèque.

    • « de jeter les « Arabes de troisième génération » à la mer, »

      Et qui sont prêts à tirer sur des gamins de douze ans, non ? Vous auriez dû le préciser.
      Allez, pour vous aussi : Combien de reubeus troisième génération figurent aussi dans votre carnet d’adresse, IAL (prononcer iel), que l’on rigole un peu, vous qui répugniez déjà à déjeuner sur une nappe à carreau ? Et épargnez-nous de nous indiquer le 06 d’élèves croisés en prépa de JPB que vous ne fréquentez pas.

  100. Lormier 6 juillet 2023 At 10h57
    Refus d’obtempérer… oui mais d’obtempérer à quel ordre ?
    Quand le policier lui a ordonné de baisser sa vitre Nael a OBTEMPERE et reçu un coup de crosse.

    Je me souviens d’avoir été arrêté par des gendarmes, dans le Valais,une nuit que je revenais de Milan.

    Ces gendarmes helvètes ont dû estimer suspect qu’une voiture immatriculée en France circule de nuit, sous une pluie battante, dans leur pays.

    Je me suis arrêté, rangé en bordure de route; j’ai baissé ma vitre;on n’a pas braqué d’arme sur moi; on m’a demandé de couper le contact et de présenter mes papiers, ce que j’ai fait sans recevoir de coups.
    Puis, ces vérifications ayant été faites, on m’a demandé si je rentrais en France;à quoi j’ai répondu que non, que je séjournais en Suisse;à ce moment l’atmosphère s’est pleinement détendue « Ah! excellent » -car en Suisse on aime bien les touristes.

    Je crois que les policiers suisses tuent rarement les gens qu’ils controlent;ils sont plus civilisés.

    • IAL n’a jamais eu de contrôle en France ! Mais ce bol ! Même pas pour un alcootest ?
      Tss, tss… IAL est trop jeune, ne roule qu’à VAE…
      Refaites-vous peut-être l’histoire en y rajoutant que vous aviez commis un délit de fuite juste avant de vous faire arrêter et que vous vous trouviez accessoirement en quartier sensible.

  101. Dugong 6 juillet 2023 At 12h34
    Si ! Elles suintent la privatisation et, à l’intérieur, les privatiseurs en font partie (dés)intégrante.

    Je me poile, je me poile, presque autant qu’avec les fesses de Jane Birkin.

    • Si une partie des privatiseurs est déjà dans le zimbrec, pourquoi ne pourrait-on pas dire que le zimbrec se privatise ?

      Vous énoncez des « règles » qui ne sont que des conventions d’usage.

  102. J’en reviens à P. Vermeren : France-Algérie, une vieille Histoire, que, des deux côtés, « on » se refuse à dépasser ; et que maintiennent, et même aggravent, les règles pro migration de l’UE, le wokisme, LFI, etc…

    Il va pourtant falloir en sortir, s’émanciper, reprendre le dossier ; de A à Z.
    On ne peut continuer ainsi : courber la tête et accepter la désintégration, « l’éclatement façon puzzle », « charia et loi du milieu »…

    … Comme en effet, certains coins de l’Angleterre.
    Mais là, aussi, la caste s’en moque, regarde ailleurs, et reste attachée à sa vieille Histoire : le « Grand Jeu » (Big Game) ; n’oublions pas que Boris J. fut le premier à se précipiter à Kiev…

    Tourner la page, affronter la réalité, quand cela devient urgence vitale… à moins de ne vouloir rien d’autre que le « suicide de l’Europe ».

    • Si voous alliez à Alger, vous verriez que le pouvoir militaire s’est affolé depuis une vingtaine d’années et construit à tour de bras (chinois) des cages à lapins pour loger les dits lapins.

      C’est un habitat tellement concentré qu’il y aura forcément des émeutes un de ces… La france sera désignée coupable comme d’hab.

      • J’ai passé 6 ans à Alger avant de revenir sous les tropiques. Je confirme, il y a déjà des accrochages assez sérieux entre voisins, pas encore des émeutes mais ça va venir, surtout avec le délabrement rapide de ces constructions bancales, souvent situées dans des zones dépourvues d’évacuation des eaux de pluies, et manquant d’un assainissement performant.
        Mais là-bas les FDO elles cognent vraiment alors ça tempère les ardeurs…

    • Du coulage sur le ciment Lafarge comme à El Asnam (Orléansville pour ceux qui n’aurait pas encore été informé du cessez le feu)

      • J’ai vu les flics réprimer un début de manif étudiante au Maroc dans les années 80. Ils n’y allaient pas avec le dos de la matraque !

  103. Pour Violette, Mathieux K, le fils de Yannick et les autres …

    Ecoutez ce qu’un musulman très pratiquant au 132 k d’abonnés pense de vous, à 5’09, dans une vidéo vue 85 000 fois (en vous précisant qu’une vidéo peut-être regarder par plusieurs personnes par visionnage), lisez les commentaires d’autres musulmans.

    https://www.youtube.com/watch?v=izfOYeZgaiA

    • Pas mal vu et pas mal dit ! Merci Gérard –
      Quelle aubaine en effet : personne ne s’étonnera plus de voir s’installer encore plus de lois… liberticides – pour l’ensemble de la population.
      « Nouvelle phase dans l’agenda du chaos »: oui, avec la complicité des grands frères, des media, des people (!) etc…
      Main dans la main : la caillera d’en haut, et la caillera d’en bas !

      • J’ai vu d’autres réactions et analyses similaires à la sienne de la part d’autres muzz’ beaucoup plus modérés religieusement parlant faisant autant de vues, qui accueillaient des témoignages de parents en direct live durant les émeutes allant dans ce sens. Ce qui est acquis, c’est que les petits agités seront plus enclins à écouter ces « grands frères » que Violette, Mathieux K et les autres.

      • Son « rouleau de PQ en format libre libre  » au sujet de Covid-19, La Grande Réinitialisation de K. Schwab et T. Malleret, m’a fait rire.

  104. Un lointain lecteur 5 juillet 2023 At 8h54
    On ne peut pas reprocher à un homme une gestion avisée de son patrimoine.
    __________________________________________________________________________

    Les chambres en résidence universitaire, c’est une bonne façon de profiter doublement de l’Etat:
    i) Ca vous donne droit à des réductions d’impôts ii) Vos locataires vous paient (en partie) avec l’aide qu’ils touchent de l’Etat (APL).

    Mais, à Toulouse, Dugong a trouvé beaucoup plus lucratif de louer quelques heures des chambres pour des passes.

    Est-ce vraiment légal ? Il n’est pas inscrit au registre du commerce et n’accepte que les espèces.

      • (« Dis-moi qui sont tes amis etc » ; on ne vous félicite pas Brighelli, quel (lle barge !)

        • et voici l’autre conasse (avec un seul n) qui gobe tout ce qui corrobore la merde qu’elle a dans son ignoble dedans.

    • @Lormier 15h03

      Louer une chambre de passe, que l’on soit preneur ou bailleur ne me choque pas, le sexe est encore fort heureusement une activité honorable même si le législateur y voit du proxénétisme hôtelier, délit inventé de toute pièce par les coincés du khul.
      Il n’accepte que le cash et ne déclare rien, je lui donne mille fois raison, le racket fiscal est intolérable et je suis, moi aussi, un farouche ennemi des factures.

    • Evidemment ! Vous ne souffre d’aucune obsession. Bon, et si vous nous parliez d’Irène Théry maintenant, hein ?

  105. Dugong 6 juillet 2023 At 18h17
    et voici l’autre conasse (avec un seul n) qui gobe tout ce qui corrobore la merde qu’elle a dans son ignoble dedans.

    Bonjour Monsieur (qui confond pistolet-mitrailleur et fusil d’assaut),
    Que vous ayez des affaires en lien avec le milieu du proxénétisme ne me regarde pas, au fond.
    IEL est IAL, IEL est Lormier. Je n’y croyais pas. Je vous trouve un tantinet tendu en ce moment.

    • Toutes des salopes : le cétacé (ou plutôt cen’estjamaisassez), le Iel-IAL.e… (sauf GG, bien sûr).
      Un blog parfois un peu glauque, mais nager dans des eaux un peu trouble, n’est pas forcément mauvais pour la santé .

      • Ça ne fait pas un pli, le cétacé aime aussi se faire bousculer aux alentours de 18 h, juste avant d’éteindre son écran. Maso ? Serait-ce une provocation pour que la réponse assouvisse ce besoin d’humiliation qui le ronge, une envie de fessée verbale, un bandage pixélisé, une golden-shower numérique dans sa petite face ? Mystère.

      • C’est toujours sur moi que ça tombe ! Il sait que je peux être à la hauteur de ses attentes masochistes ^^. Il aime ça le coquinoux…

          • Ah oui ?
            Disons que le sujet est plus fréquent sur ce blog, la scatologie sadienne est fréquemment citée dans une chronique. J’y suis arrivé par hasard et non par conviction… Sur le blog et sur le sujet… Je ne suis pas adepte de ces pratiques dans la vie vraie.

      • Il serait tellement plus simple de demander : »Gégé, fais-moi pipi dessus vite fait, je dois y aller, ça presse ».

  106. Dugong 6 juillet 2023 At 18h23
    « Ca vous donne droit à des réductions d’impôts »

    J’vais me ‘gêner !

    Ah bon, mais vous n’avez pas investi dans les résidences universitaires.

  107. Un lointain lecteur 6 juillet 2023 At 18h36
    @Lormier 15h03

    Louer une chambre de passe, que l’on soit preneur ou bailleur ne me choque pas, le sexe est encore fort heureusement une activité honorable même si le législateur y voit du proxénétisme hôtelier, délit inventé de toute pièce par les coincés du khul.

    A vrai dire, j’ai dit « passe » faute de mieux; ce n’est pas réservé aux prostituées;on met à disposition de couples plus ou moins « clandestins » des studios, des bonbonnières… c’est mieux qu’une chambre d’hôtel.

  108. Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h07

    « Prochaine cible, les kholles. Les salaires de profs à 10 000 euros par mois, ça suffit. »

    Pour arriver à 10 000 euros mensuels, il faut en faires des heures sup et des kholles; j’ajoute que ce n’est pas mirobolant et que c’est la rétribution d’un TRAVAIL.

    « Quand je pense que j’ai toujours refusé d’assurer les kholles moi-même, afin de faire bosser une copine… »

    On pourrait vous reprocher d’avoir négligé le suivi de vos élèves; les voir chacun au moins une fois par trimestre, c’est se faire une idée de ce qu’ils retiennent des cours.

    De mon temps, ça se passait comme ça.

    Et à Louis le Grand, ça se passe touours comme ça.

  109. En Israel, une ceratine presse considère les émeutes en France comme une intifada:

    Tachles With Aviel – The Intifada in France
    Will France learn from the dire situation it is now in, and will Europe become more sympathetic toward Israel as a result?

    By Aviel Schneider | Jul 2, 2023 at 2:00 pm | Topics: Islam, France

    https://www.israeltoday.co.il/read/tachles-with-aviel-the-intifada-in-france/

    Cet éditorialiste ne prend pas en considération les propos de Darmanin selon qui il y aurait surtout des Kevin et des Matteo parmi les émeutiers.

  110. « Oui mais c’est la caissière qui suce. Ca fait la différence. »

    C’est qu’on appelle la religiosité ! Quand on préfère l’anti-fascisme avec le meilleur ami de Bousquet que le RPR avec une caissière, on est dans le dogme.

    • Il ne faut avoir aucune dignité pour donner des leçons d’anti-fascisme après avoir voté – par quatre fois en plus, semble-t-il ! – pour le meilleur ami de Bousquet.

  111. Pas facile de savoir exactement quelles sont les réactions des officiels en Israël;selon certaines sources, règnerait une certaine inquiétude (que les émeutes française donnent des idées aux Arabes en Israel); selon d’autres, le gouvernement français aurait envoyé un fax (!) aux Israéliens pour leur demander comment réprimer efficacement les émeutes.

  112. On connaît tous le conséquentialisme aux mains sales (voter pour un salaud *s’il a un programme respectable*) et le kantisme qui a les mains propres mais qui n’a pas de mains (ne *jamais* voter pour un salaud, quel que soit son programme).

    Dugong vient de nous inventer le kantisme aux mains sales : ne jamais voter pour une vaguement fasciste même si elle a un programme respectable… mais voter avec ardeur pour le meilleur ami de Bousquet, surtout s’il a un programme indigne !

    Tartuffes, tartuffes, tartuffes.

    • « une vaguement fasciste même si elle a un programme respectable… »

      Elle n’a pas de programme et ne veut pas en avoir. Que du chalef !

  113. « Il faut savoir choisir l’endroit et le moment. »

    Bla-bla-bla. Deux questions :
    – à quel âge êtes-vous parti en retraite ?
    – avez-vous défilé contre la réforme des retraites ?

  114. Les boomers sont des parasites et ils ont bien le droit de l’être. Mais qu’ils ne viennent pas nous jouer le coup de l’intérêt général après avoir mis leur cul au sec en votant Macron et en réalisant des culbutes immobilières qui dépassent l’entendement.

    • Si vous saviez !

      Votre entendement est le plus souvent en coma dépassé. Faire un chèque en blanc à la caissière en fait partie même si elle vous paie au clic pour ça.

  115. Et selon cette source (marocaine, citant un journal israélien)

    Lors d’une discussion au sein du comité de sécurité nationale israélien, le sous-chef du département des opérations, le lieutenant-colonel Shimon Nachmani, a révélé que la police française avait demandé l’assistance de l’unité de négociation et de médiation de la police pour aider à gérer les manifestations, selon Israelhayom.

    https://telquel.ma/instant-t/2023/07/03/mort-du-jeune-nael-face-a-lampleur-des-emeutes-la-police-francaise-a-demande-lassistance-disrael_1819323/

  116. Dugong 6 juillet 2023 At 17h55
    Si une partie des privatiseurs est déjà dans le zimbrec…

    Ils n’y sont pas arrivés par magie;ils sont là parce que des gouvernants idéologues de la privatisation les y ont mis.

    • (sur Bistro-lib, TV libertés, Castelnau a parfaitement parlé du « fonds Marianne, ‘fact-checkers’ : le scandale d’Etat »)

  117. Traduction-charabia-Google de ll’article d’Israelhayom:iln’est nulle part quetion d’une demande de la France

    « Compte tenu de l’évaluation que la protestation contre la réforme va s’intensifier: le commissaire a demandé de vérifier les événements en France
    La Division des opérations et la Division du renseignement ont été chargées d’étudier ce qui a conduit à la chaîne d’événements
    Les émeutes en France • Les conclusions seront présentées à la haute police à la lumière de l’évaluation que les protestations contre la réforme juridique vont s’intensifier. »

    • Erreur:
      « Notre force de négociation a reçu un fax de la police française sur la manière de gérer la crise à laquelle elle est confrontée », a ajouté Nachmani  »

      Je ne pensais pas que Lormier écorchait l’hébreu et sa(son) compagne(gnon) l’écossais.
      Oui…

      • Ce passage m’avait échappé;merci de l’avoir signalé;la traduction est-elle correcte ?

        En l’état elle ne dit pas explicitement que la France a demandé conseil à Israël.

        contrepèterie:je vais y réfléchir ultérieurement.

        • Autre extrait:
          « Le chef adjoint de la division des opérations, le commissaire adjoint Shimon Nachmani, a révélé que la police française s’était tournée vers l’unité de négociation de la police en lui demandant de l’aider à gérer les protestations »

    • Aller chercher un texte en hébreu de fond de cuve pour interpréter les entrailles fumantes d’un flingué non obtempérant, faut vraiment être à la ramasse.

  118. Culbutes (suite) – Vers quoi allons-nous basculer ?

    Le Poudré vient d’annoncer :
    « Nous allons construire des décisions profondes dans les prochaines semaines qui vont percoler dans le temps ».

    L’IAL peut-elle nous donner une traduction (française) ?

    • « Nous allons construire des décisions profondes dans les prochaines semaines qui vont percoler dans le temps »

      Je croyais naïvement que c’était le temps lui-même qui percole (Michel Serres, je crois)

    • Pas programmé pour ça;Dugong s’en chargera. Je rappelle à toutes fins utiles qu’il fait son café avec un percolateur.

      • IAL verse de l’eau tiède sur des grains de café et s’étonne du résultat qu’il trouve plutôt bon.

  119. Livres et Actualités

    Dans « L’Europe de Peiresc – Savoir et vertu au XVIIe siècle » , œuvre de Peter N. Miller, que je me farcis en ce moment, et le seul traduit en afrenchézado, je signale pages 314-319, six très belles pages sur Opitz le montrant sous un tout autre jour. Un Opitz poète mais aussi touché par la philosophie des Antiquaires dans un coin perdu du Jutland.
    Pour les brocs qu’ont repris le flambeau du biznèce des Antiquaires, c’est bien moins brillant aujourd’hui. Ça revient de Belgique ou ça part en Roumanie avec de la marchandise volée dans les églises..t’as envie de leur demander s’ils ont bien le permis..au moins la date du dernier contrôle technique de leur merco diesel qui pue..et la main sur la crosse du pétard au cas où..

    BàV

  120. Dugong 7 juillet 2023 At 7h13
    Aller chercher un texte en hébreu de fond de cuve pour interpréter les entrailles fumantes d’un flingué non obtempérant, faut vraiment être à la ramasse.
    _________________________________________________________________________
    i) il ne s’agit pas du tout de cela; Lormier essaie d’avoir une vision un peu large (« obtuse ») des événements;comment sont-ils perçus à l’étranger ? Ya-t-il risque de contagion ? etc. Voilà des questions qui lui paraissent dignes d’intérêt.

    ii)  » flingué non obtempérant » Lormier a posé plus d’une fois la question: à quel ordre Naël a-t-il refusé d’obtempérer ? Au moment où le policier le menace avec une arme,la voiture est à l’arrêt; quand le policier lui a demandé de baisser sa vitre, il l’a fait (et a reçu des coups de crosse).
    Je rappelle d’autre part que Darmanin a déclaré que la procédure réglementaire n’a pas été suivie par le policier.

    • Je rappelle d’autre part que Darmanin a déclaré que des supporters anglais avaient attaqué le Stade de France et que des Kevin (ainsi que des Mathéo) avaient mis le feu aux banlieues.

    • IAL diffuse sa caissierite sous couvert de questions dont il fait mine de croire qu’elles auront une réponse ferme et claire.

      • Et Dugong reprend sans examen la version raciste des événements; de la même façon, il avait sans réfléchir adopté sur le covid 19. la version gouvernementale.

  121. Il n’est pas du tout impossible que la France ait demandé conseil à Israël.

    Cela s’est fait dans le passé pour la prévention des actes teroristes-domaine dans lequel les Israéliens sont assez expérimentés (et nous vraiment nuls).

    Je crois bien que les cubes de ciment devant la cour du Louvre où se trouve l’horrible pyramide de verre ont été placés sur le conseil d’Israéliens complètement abasourdis qu’on ait laissé le champ libre aux camions écraseurs !

    S’agissant de la répression des émeutes, pouvons-nous adopter les méthodes israéliennes? Je pose la question.

    • « Je crois bien que les cubes de ciment devant la cour du Louvre où se trouve l’horrible pyramide de verre ont été placés sur le conseil d’Israéliens »

      On voit bien que IAL prémédite un attentat (un jet de crème glacée ?) dans la dite cour.

      • Je ne veux tuer personne, mais si je savais manier les explosifs,je ferais bien sauter la pyramide de Monsieur Peï-en m’assurant qu’il n’y ait personne sur place.

        • « en m’assurant qu’il n’y ait personne sur place. »

          Vous ne pourrez jamais en être certains. Il se trouvera toujours un dugenou pour traîner lahouhifopa.

          Et si c’est un noir, vous êtes mal…

          • De toute façon, je ne suis pas corse et je ne connais rien aux explosifs…mais si quelqu’un nous débarrassait de cette horreur, j’en serais très heureux.
            (Beaubourg ,ce sera plus difficile à détruire.)

  122. Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h07

    « Prochaine cible, les kholles. »
    ___________________________________________________________________________
    Dans l’intérêt des élèves, bien sûr.

    Ca me rappelle Peillon (il y a bien une continuité entre la saloperie socialiste et celle macroniste.)

    Peillon s’en était pris aux professeurs de préparatoire, en voulant baisser le tarif des heures supplémentaires, je crois;il avait aussi déclaré que ces professeurs en faisaient trop.

    La réponse avait été simple chez les professeurs de mathématiques: très bien, nous n’assurons plus les cours d’informatique, embauchez.

    Je crois que le ministre avait remballé.

    Les kholles sont un élément essentiel de la préparation aux concours; là où il y a beaucoup de classes, il y a beaucoup d’heures de kholle à assurer; les professeurs se les répartissent et font appel à des concours extérieurs-pas faciles à trouver.

    Que veut faire Madame Mazeron:

    i) réduire le nombre de kholles auquel un élève de classe préparatoire a droit dans l’année ?
    Ce sera préjudiciable aux élèves
    ii) fixer des maxima horaires aux professeurs ? Alors il faudra qu’elle se démerde pour recruter des kholleurs compétents-chose dont cette arriviste est parfaitement incapable.

    • « font appel à des concours extérieurs-pas faciles à trouver »

      Dans les grandes villes (il est rare qu’on implante des prépas au milieu des champs de betteraves), on fait appel au vivier assez dense des profs agrégés enseignant en lycée.

      • Excusez-moi, mais l’agrégé de maths moyen n’est pas capable de traiter un exercice posé à l’oral d’Ulm; les professeurs de Louis le Grand font largement appel à leurs anciens élèves, dès l’année de leur intégration.
        Mais ça ne suffit pas.
        Et puis, il n’y a pas que les kholles de maths et physique…
        Les kholles de langue (que vous séchiez quand vous étiez élève) sont un problème encore plus épineux;il faut trouver des gens pas trop khons et qui parlent au moins aussi bien la langue étrangère que les élèves qu’ils doivent interroger.

        • « il faut trouver des gens pas trop khons »

          Des khons quand même, qui cherchent la Vérité Ultime dans des sites de machine à café alors qu’un bon vieux marc suffit à celui qui sait y lire.

        • Il faut des kholles dans toutes les prépas de gueux et pas seulement à llg. A moins de discriminer (le discriminant réduit, c’est du second degré)

  123. Dugong 7 juillet 2023 At 8h30
    IAL verse de l’eau tiède sur des grains de café et s’étonne du résultat qu’il trouve plutôt bon.
    __________________________________________________________________________

    Tiède ? 85 degrés. Je prépare mon café dans une cafetière à pistion Bodum. Le résultat est bon,je ne suis pas le seul à le penser.

    Pour boire un bon expresso, je m’adresse à un barista qui travaille avec une machine de pro
    (Une Marzocco à 50/60 000 euros,par exemple).

    Ces machines exigent des réglages très fins,dont je serais bien incapable; il faut aussi filtrer l’eau.
    Plutôt que de boire de mauvais expresso faits maison je préfère boire de bons cafés obtenus grâce à Bodum.

  124. « Elle n’a pas de programme et ne veut pas en avoir. Que du chalef ! »

    Au moins, on ne risque pas d’être cocu avec un « tournant de la rigueur », façon meilleur ami de Bousquet !

    • « Au moins, on ne risque pas d’être cocu »

      Si ! Dès le mois de septembre de son « élection ».

      Mais ça n’arrivera pas…

      • Comment pouvez-vous soutenir qu’on peut être cocu (rupture de fidélité à un programme) s’il n’y a pas de programme ? Il y a un problème logique derrière.

          • « La caissière sait qu’elle a tout à perdre à trop expliciter. »

            S’il y a quelque chose à expliciter, c’est donc qu’il y a un programme, soit par l’avers (le peu qu’il y a à développer) soit par le revers (ce qui serait développé). Vous vous contredisez.

          • « S’il y a quelque chose à expliciter, c’est donc qu’il y a un programme »

            Un embryon de brouillon de projet n’est pas un programme. Elle n’a donc aucun intérêt à expliciter. D’autant qu’elle est nulle dans l’exercice. Enfin, si malgré tout vous aimez vous tirer la nouille là dessus, on aurait tort de vous en empêcher. Le premier énarque venu la nucléarisera. Ca n’aura aucune conséquence.

  125. Micro-algues (suite) –
    Le Dugong se repaît de la sale algue qui bouffe le littoral (en particulier basque).
    Etonnant de la part d’un c’estassez-qui ne devrait bouffer que ça (mais qui préfère la bidoche).
    Donc un c’estassez d’opérette ;
    mais qui nezenmoins (grosses nageoire en plus, mais c’est pour de faux) se félicite donc de n’avoir pas eu assez pour s’offrir un gourbi, au bord de l’océan – et le louer…

    • … le louer très cher – ça va de soi.
      Par contre – ça ne va pas de soi – les dugons ne sont toujours par reconnus comme « sujets de droits », par les kanaks, à l’égal des tortues et des requins.
      Mais ça viendra ; du moins on l’espère : « d’autres animaux pourraient être reconnus à l’avenir »…

  126. Bibi qui s’indigne du « fléau de l’antisémistime »… (Cyrano et Lormier, plus haut).

    Le Bibi, tout aussi faisandé que tant d’autres et qui rêve de saborder le système judiciaire de son pays :
    26 semaines consécutives de manifestations, en Israël, dont personne ne parle ici ; sujet évité, ignoré…
    comme tant d’autres, puisqu’il n’y a quasiment plus de journalistes dignes de ce nom,
    et que seuls les faits-divers (y compris émeutes et pillages), ainsi que les chiens écrasés et les peopleries se doivent d’occuper le devant de la scène.

  127. Je ne pensais pas que Lormier écorchait l’hébreu et sa(son) compagne(gnon) l’écossais.

    Je ne pensais pas que Lormier écorchait les QUeues et sa(son) compagne(gnon) les BRossait.

    NB Contrepèterie légèrement bancale;il faudrait un deuxième »que »

  128. Ils sont définitivement roux et ne donnent plus aucun coup de main.

    Ils sont définitivement Mous et ne donnent plus aucun coup de Rein.

  129. Dugong 7 juillet 2023 At 14h25
    La qualité de l’eau et de la torréfaction. Le reste c’est de la quincaillerie clinquante et de la frime.

    Ouais…

    Et l’homogénéité de la mouture ? Faut un Mazzer à 900 balles pour avoir une mouture correcte; sinon, la percolation est irrégulière.

    On avait déjà effleuré le sujet; vous étiez contre les moutures hyperfines et les pressions de malade à faire péter tout le « zimbrec ».

  130. WTH 7 juillet 2023 At 15h15
    Je visais le loup (en Méditerranéen), dit le bar (en Atlantique) !

    Vous le faites avec du fenouil sauvage ?

  131. Hornytho : deux pétés-de-thunes, le cétassé et l’IAL (et son Mazzer à 900 balles) ;
    on les verrait mal à Seattle, où l’eau a toujours été froide, même après le passage de Nirvana et surtout de Hendrix.

  132. Dugong 6 juillet 2023 At 17h45
    IAL est une pute…

    Programmée pour faire la langue de pute; l’intelligence artificielle peut donc prendre des initaitives imprévues.

  133. @WTH

    Vous savez ce que je pense du rock ? Eh bien vous pouvez l’étendre à tous les rêves passés des vieux croutons.

    Plus ridicule que le vieux pédé à scooter ou le vieux prof de prépa tchatchant une élève ? Le vieux à un concert de rock ! Driout, Brighelli, Dugong : les 2Be3.

    https://www.youtube.com/watch?v=Oh0Dqp8AzL0

    • Driout, je peux comprendre : il y a l’autodérision. Brighelli aussi : l’insatiable appétit de la chair. Mais le vieux à un concert de rock… ce sont les rêves passés qu’on essaie un peu minablement de faire revivre pour eux-mêmes. Ça me dépasse.

  134. Marraine… vous pouvez être sûre que je n’ai pas hâte de vieillir. Mais si un jour, par malheur, ça arrive et que je ne me respecte plus en allant à un concert de Maître Gims… promettez-moi de me buter !

    • Pouvez pas comprendre, Hornytho ! Nous venons d’un autre monde, qui vous sera, à jamais, inaccessible !

      • Faudrait qu’il nous fasse un topo sur le conventionnalisme épistémologique qui règne chez un certain nombre de rappeurs.

  135. Et encore… les 2Be3, Maître Gims, je ne suis pas sûr qu’ils aient prétendu un jour à autre chose qu’à faire du pognon. Alors que le rock… ce sont vraiment les premiers de la classe qui essaient de se donner un air cool !

    • Pauv’ tache ignorante ! Les gonziers cités par notre expert patouillant sont éligibles à la plus belle daube des cent dernières années. Si l’espace des musicos est métrique, celui des cons l’est aussi avec des bords souvent très nets que vous dessinez avec application.

      PS maître gimms est une autorité reconnue en matière d’ethnosciences africoïdes. Il est notamment le spécialiste mondial du lancer de pyramides en orbites géostationnaires

    • Vous ne pourriez pas laissé la bigoterie là où elle est ? Bon sang… est-ce qu’on vient vous emmerder parce que vous mutilez vos gosses en leur coupant une partie du zgeg ?

    • C’est en méditerranée. Les risques du burkini, côté atlantique – mer plus agitée et bonnes femmes ne sachant pas nager : deux à trois noyades/an (du côté de Tanger, et alentours).
      Si seulement… J’espère que ces corbeaux, vont crever de chaleur, dans les temps qui viennent ; burn, burn, burn !

      • (Je parle d’il y a cinq ans… ça a sans doute changé, et il ne s’agissait pas de burkinis.)

  136. On ne sait quelle sera la réaction de cette ligue des Ddl’H, à la suite du mariage d’un « clandestin »… « sous OQTF »… refusé par le maire de Béziers !

    • Ménard est un « problème » : comme maire, il est plutôt bien perçu par les biterrois * de tous bords.

      * sa renommée va bien plus loin que les limites de cette ville.

    • (à noter que l’Institut Montaigne est piloté par le président du comité de direction du groupe Bilderberg – entre autres…)

      • … qui a gâché son talent en allant grenouiller dans la zone obscure des « maths financières »

        Qu’elle soit née à Nancy n’est pas une circonstance atténuante.

        • Elle a formé un tas de polytechniciens qui ,dans les banques,ont créé des produits dérivés;des gens payés 30 000 euros par mois, plus stock options.
          Mais ça c’est normal, pour Brighelli;c’est pas comme ces salauds de profs de Louis le Grand,surpayés.

          • Que IAL soit claire : faut-il kholler comme à llg, les prépas de Paul Eluard à Saint Denis avec les dotations qui vont avec ?

  137. Dugong 7 juillet 2023 At 9h38
    Il faut des kholles dans toutes les prépas de gueux et pas seulement à llg.
    __________________________________________________________________________

    On parlait de Louis-le-Grand et des kholles dans cet établissement, prochaine « cible » de Madame Mazeron.

    Ben oui,là où il y a beaucoup de classes préparatoires, il y a beaucoup de kholles à assurer.

    Est-ce que Madame Mazeron veut réduire le nombre de kholles auquel ont droit les élèves de Louis le Grand ? Cela me paraît peu compatible avec le principe d’horaires nationaux et d’égalité.

    Est-ce que Madame Mazeron veut fixer un quota maximum d’heures de kholle qu’un professeur peut assurer ?

    Dans ce cas, il faudra qu’elle se démerde pour trouver des kholleurs (chose dont elle est bien incapable.)

    Je rappelle qu’il y a prépa et prépa;Louis le Grand et henri IV, c’est plus de la moitié des intégrations Ulm et X;alors à ce genre d’étudiants de compétition, il faut des kholleurs de compétition.

    Madame Mazeron sert un Ministre qui est là pour en finir avec l’enseignement public;tout ce qu’elle fait est « dégueulasse », pour reprendre le terme du Maestro.

    • IAL voudrait que toute médaille Fields soit obligée , non pas à quitter le territoire français mais à kholler à llg.

      • Pas impossible que Villani ait collé à Louis le Grand après son intégration;il a peut-être même corrigé des copies pour son ancien prof Warusfel qui, s’étant fait des khouilles en or avec ses bouquins (surtout celui sur le Rubik cube) sous-traitait beaucoup:en voilà un qui, sur la fin devait faire peu d’heures supplémentaires.(D’après mes sources pétrifaintes,du temps du franc, c’était 2000 balles le paquet de copies de spé.)

        NB Quand vous aspirez à Ulm, vous avez tendance à vouloir des profs issus de cette école,normal non ?

        Est-ce qu’un non-agrégé peut donner des cours de préparation à l’agreg ? Ca s’est vu.

  138. Tiens, ceux-là ne sont pas des immigrés de la troisième génération;pas de comparution immédiate pour eux:

    Les pillards du centre commercial Vélizy 2 venaient des beaux quartiers
    La petite bande de jeunes âgés de 16 à 21 ans originaires de Sèvres, Saclay ou encore Jouy-en-Josas s’était organisée grâce aux réseaux sociaux début juillet. Un simple rideau de fer a contrarié leur progression.

    https://www.leparisien.fr/yvelines-78/les-pillards-du-centre-commercial-velizy-2-venaient-des-beaux-quartiers-07-07-2023-TVD47J3Z3BGNRAKBZS4FJU2TIM.php

  139. abcmaths 7 juillet 2023 At 22h58
    « métèque »
    Sa mère est une mathématicienne de renom née à Nancy, ça passe.

    Ah mais oui, c’est la fameuse spécialiste de mathématiques financières, Nicole El Karoui; avant le crash de 2008, 75%d’une promo de l’X suivait ses cours, pour ensuite entrer dans une banque et créer des « produits dérivés ».

    Bon, elle est née Schwartz, ce qui n’est pas très français et certainement pas catholique (d’ailleurs son grand-père maternel était pasteur).

    Par-dessus le marché, elle est allée chercher un mari en Tunisie, qu’elle a ramené en France-un immigré de plus qui a profité du rapprochement familial et s’est fait nourrir par les impôts des Français( 5 enfants !.J’vous dis pas les allocs qu’on a dûpayer à cette famille!

    S’agissant du fiston, faudrait savoir quelles sont ses vraies allégeances;se sent-il plutôt tunisien ou plutôt français ?

    Il est français ,oui, mais français comment ?

    Son rapport sur les « quartiers pauvres » est éminemment suspect puisque il contredit le gouvernement; en fait il essaie de défendre ses frères maghrébins; régression ethnique (ta mère) ?

    Nous sommes colonisés par le Maghreb.

  140. La presse : « le Premier ministre Mark Rutte démissionne après la chute de son gouvernement »

    La Dordogne bruit des manœuvres pour former un nouveau gouvernement qui s’établirait à Périgueux

  141. Au fond, le Maestro c’est le parfait représentant de l’aliénation et de la servitude volontaire.

    Il a été professeur, mal payé, et il voudrait que ses collègues restent mal payés; un salaire de 10 000 euros pour un professeur de préaratoire, ça le choque énormément. Mais 30 000 pour le président de la Cour des Comptes, c’est normal.

    Le professeur doit être le serviteur de jeunes gens qui, dès leur première embauche gagneront plus que lui.

  142. Dugong 8 juillet 2023 At 8h33
    Que IAL soit claire : faut-il kholler comme à llg, les prépas de Paul Eluard à Saint Denis avec les dotations qui vont avec ?

    i) Les dotations pour les classes préparatoires sont calculées en fonction des effectifs et de la nature des classes; Louis le Grand n’est pas mieux doté que Paul Eluard.
    ii) Dans le secondaire, Louis le Grand est moins bien doté que la moyenne des lycées ;comme il n’y a pas de cailleras, les classes sont bourrées (à 38 40) et les professeurs peuvent quand même faire cours.
    Là où règne la caillera, on dépense un pognon de dingues pour faire des effectifs allégés, des demi-groupes du soutien pour acailleras qui s’en vbattent l’oeil…etc.
    iii) Un kholleur de compétition pourra kholler à Paul Eluard, en adaptant ses exercices.

    • « J’ai mené un combat à Trappes contre l’insalubrité des logements dans le parc social, qui est un vrai fléau, et j’ai entendu des trafiquants m’expliquer que c’était aussi un problème pour eux pour la conservation du cannabis ! »

      Tout est dit…

    • « Or, je ne vois rien arriver. J’attends du président un plan très déterminé, clairement de droite, car on n’y arrivera pas avec le « en même temps ». S’il fait les choses d’un côté avec la main droite, de l’autre avec la main gauche, on retiendra qu’il aura eu les deux mains qui tremblent. »

      Impeccable.

      Un plan déterminé clairement de droite ? Mais dites-le, Othman ! Parlez !
      Parce qu’Othman sait parfaitement qu’une réponse carcérale appliquée à des primo délinquants ne ferait qu’aggraver la situation.

  143. Dugong 7 juillet 2023 At 18h38
    Avec une dumbo à pression, on peut se faire autre chose qu’un café.

    Qu’est-ce qu’une « dumbo à pression » ??? Une Bodum ???

  144. Au nom de quel principe le Maestro veut-il que les professeurs soient mal payés ?

    Pour moi, ce ne peut être que de l’aliénation.

  145. Sur les dotations, j’ai déjà répondu à Dugong; j’ai également répondu sur la question des kholleurs; un kholleur qui a le niveau pour kholler à Henri IV et Louis le Grand est capable de kholler à Paul Eluard.

    Mais il y a un problème de »bonne allocation des ressources », comme disent les savants ékhonomistes.

    Etant donné que les kholleurs de compétition sont rares, mieux vaut les garder pour les lieux où ils sont indispensables .

    Les prépas de « proximité » font un excellent travail de remise à niveau sur des élèves pas trop branleurs qui ont grosso modo le niveau fin de collège; on arrive à en hisser jusqu’aux petits concours; c’est très bien.

    L’agrégé lambda (à condition qu’il ne soit pas issu des plus récentes promotions) fera très bien l’affaire pour les kholles.

    Sous Hollande ,les prédécesseurs de Madame Mazeron avaient commencé à fermer ces classes.

    L’argument, à l’époque, était que ces étudiants coûtaient plus cher que ceux des facs.

  146. Dugong fait l’âne pour avoir du son; croire que Lormier va lui en donner, c’est bien mal connaître Lormier.

    Si je rpends la peine de répondre à ses questions tendancieuses (dont il connaît très bien la réponse) c’est uniquement pour dissiper les mythes qu’il voudrait répandre ici.

    • En matière de prépas, IAL mélange ce qu’elles sont avec ce qu’il voudrait qu’elles soient. Parce que tel est son bon plaisir.

  147. Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h04
    Elle a le visage de quelqu’un qui depuis des années bosse plus de 12 heures par jour.
    ________________________________________________________________________

    Elle a bien fait de quitter l’enseignement; elle n’aurait pas tenu quarante deux ans…déjà épuisée au bout de douze ans !

    • On connait vos manœuvres, on sait votre savoir-faire pour amener Brighelli à penser tout haut par écrit, sur le fil, ce qu’il vous aurait dit à l’oral et en privé. On a le souvenir de cette confidence grave-uleuse et sans appel faite au sujet de cette élève d’origine musulmane, appréciations de JPB aux conséquences qui pouvaient être désastreuses à cette jeune femme quand on connait la susceptibilité de la communauté à laquelle elle appartient… Peut-être avez-vous ressenti une jouissance, ce soulagement à la Julien Sorel — non pas que vous soyez jaloux de Brighelli mais que vous soyez jalouse de cette élève —, à ce que Brighelli humilie publiquement cette jeune femme ; ça ne lui a pris que cinq minutes pour exécuter son forfait ; cette élève risque de traîner une marque d’infâmie à vie par votre faute, Lormier. Vous êtes, au demeurant, l’instigateur de cette sale affaire.
      Brighelli s’étonne que René Chiche refuse de lui répondre… Ce refus n’est peut-être pas lié à ce triste incident mais il paraît évident que l’épisode de l’interviewée et des révélations privées et dégueulasses faites à son sujet n’est pas le seul fait d’arme dont peut se vanter le Maestro. Je suis le seul à être intervenu pour dénoncer votre abjecte, aucune femme pour mettre le Oh là ; la seule et dernière femme revendiquée et encore en activité sur ce blog ne semble pas en état de réaliser le sordide de vos manœuvres, son réveil sera douloureux comme celui de toutes celle passées sur Bdâ et parties voir ailleurs depuis.

      Vous nous faites savoir que vous connaissez l’équipement culinaire du petit dèj’ de Dugong, vous connaissez ses investissements immobiliers alors que le cétacé n’en avait jamais parlé sur bdâ. Vous connaissez donc Dugong en privé… Seriez-vous cette personne qui accompagna JPB en visite en Dordogne ? Oui.

      Tu nous déniches cette histoire de kholles, de LLG, hors contexte de l’actualité et dont tu te fiches un peu au fond, tout ceci n’a pour but que d’atteindre C. Mazeron dont tu sais qu’elle n’interviendra pas pour se défendre. Tu fus assez immonde à l’endroit d’Irène Théry qui avait occupée le sujet de tes commentaires durant un bon moment.

      Tu ferais bien de te méfier, Margaux-les-yeux-de-veau-la-grasse-du-bide, je te certifie que ton VAE ne te sera d’aucune utilité pour échapper à la honte, le retour de bâton peut-être sévère…

      • Brighelli, lui, comprend par l’entremise de R. Chiche. sans doute mais un peu tard qu’il n’est pas bon de trop croire en soi, de se penser au-dessus de tout, pouvoir tout se permettre, tout dire. Se pensant être comme Merteuil en épousant sa morale, être à l’abris d’une fin malheureuse, d’une fin fatalement tronquée…

          • Un jour, réaliserez-vous peut-être aussi que ce n’est pas spécialement votre illustre personne — dont tout le monde se fiche un peu en réalité — qui attirait les intervenants sur bdâ mais plus simplement encore : l’idée d’échanger et de pouvoir polémiquer…

      • Mea culpa : Dobo était intervenue, très bruyamment, pour mettre un terme à une autre sale manœuvre de la part de Brighelli à l’endroit d’une Jennifer Cagole*.
        *(d’une : parce qu’elles furent plusieurs ; le pseudo déniché pour désigner ses « accompagnantes » est à lui seul très parlant).

        Bon WE à tous.

      • Précision pour Magaux-the-fat :
        Il en est chez qui il y a un amour, un seul, nécessaire (par :C. Mazeron) quand leurs autres relations seront tout juste des fréquentations contingentes… à domicile. ^^

      • (Tu sais que j’ai kiffé quand j’ai arrêté mon adresse IP italienne pour te faire réaliser à qui tu t’adressais et te fit cesser de me répondre du jour au lendemain. Tu as le QI de celui de ton niveau en contrepet : tu es une (grosse) conne)

        • Vraiment ? Votre commentaire sur petite asiatique repartie en pleurant, on en parle ? Ce commentaire vous avez valu l’intervention d’un lecteur, il était choqué de vos absences d’état d’âme.
          Voulez-vous que l’on interroge Dobo, pour savoir si oui ou non c’est du pur délire, si elle n’est pas intervenue pour mettre fin à vos manœuvres sadiques sur La Cagole ?

          Ce qu’il n’y a d’absolument pas délirant, Monsieur, c’est que vous êtes parfois profondément abject avec la complicité de cette épave nommée Lormier, Lormier qui s’attachait à moquer les traits d’Irène Théry alors que cette femme était vraisemblablement sous traitement lourd.

          Ne vous étonnez pas que l’on vous fui, que l’on vous considère comme infréquentable.

          • Vous savez quoi ? Vous connaissez mieux ma vie privée que moi — parce que vous vous l’inventez.

          • Mais TOUT le monde connait votre vie ! Vos travers, TOUT !
            Vous n’avez de cesse de vous répandre sous toutes les coutures, vous ne nous épargnez rien et surtout pas les pauvres fille qui auraient eu la faiblesse de vous faire confiance.

  148. Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h07

    Les salaires de profs à 10 000 euros par mois, ça suffit.
    ________________________________________________________________________

    Madame Mazeron, qui a été géographe, doit avoir une certaine pratique de la quantification.

    Combien y a-t-il de profs à 10 000 euros ?

    Une dizaine ? Quelques dizaines ? Et peut-être tout simplement zéro.

    Du temps de Peillon ( autre pourfendeur de Louis le Grand), la Cour des Comptes en avait déniché un, exerçant à Versailles; une certaine presse avait fait croire que ce cas n’était pas isolé.

    Puis on s’est aperçu que les magistrats de la Cour des Comptes, payés très cher pour compter, s’étaient bornés à multiplier par douze la paie de décembre,mois où tombent les heures-sup , les kholles etc.

    Le prof à dix mille mensuels qui provoque l’ire du polpotiste aliéné Brighelli a de fortes chances d’être une chimère.

  149. Question à plusieurs k€. Soit un certifié de sciences physiques muté dans un petit lycée rural qui vient d’ouvrir et où il est le seul prof de sa discipline. Il accepte toutes les heures sup.

    Combien va-t-il toucher en moyenne par mois ?

    En existe-t-il en France ?

    La cour des Calculs va-t-elle s’atteler à ce rude pb ?

  150. « président de la cour des comptes, y en a qu’un… »

    Justement pas ! Les gens qui ont trois microgrammes de culture savent que Mosco est « *premier* président » de la Cour des comptes.

      • Pour info : même chose à la Cour de cassation… mais pas au Conseil d’État, où il y a bien un président mais qui ne préside (hélas) jamais.

  151. Au prochain fumage en banlieue, j’aimerais beaucoup que Touf’ fasse une conf de presse en arrivant sur un skate selon un large S.

  152. La presse : «  »Il n’a rien à faire sous notre maillot » : un club de supporters de Biarritz réagit à la venue de Mohamed Haouas »

    Qu’en pensez-vous ?

    • C’est un cycliste ?
      Il est vrai que des Mohamed, il n’y en a pas beaucoup dans le Tour de France.

  153. En voilà un qui parle sans ambages:

    Un musulman français accuse le racisme et le colonialisme pour expliquer les récentes émeutes: « Ils nous ont colonisés pendant 132 ans, maintenant c’est notre tour de coloniser ce pays à vie, jusqu’à la mort, jusqu’à la fin des temps »

    https://www.businessbourse.com/2023/07/07/un-musulman-francais-accuse-le-racisme-et-le-colonialisme-pour-expliquer-les-recentes-emeutes-ils-nous-ont-colonise-pendant-132-ans-maintenant-cest-notre-tour-de-coloniser-ce-pays-a-vie/

  154. Une des tactiques employées par les Maghrébins pour coloniser la France:passer par les ventres.

    Que penser de la traîtrise d’ une Nicole El Karoui, née Schwartz, qui va se chercher un chamelier en Tunisie ,le ramène en France, et se fait engrosser cinq fois par lui, accouche cinq fois aux frais de la Sécu dans des maternités françaises ? Tiens, si elle aime tant la Tunisie et les chameaux, pourquoi n’est-elle pas allée mettre bas dans le pays de son mari ?

    Et ya bon allocs,ya bon APL.

  155. De nombreux feux d’artifice du 14 juillet annulés.
    Officiellement parce qu’on craint des incendies en raison de la sécheresse.
    Officieusement parce qu’on craint des incendies talibanlieusards.
    De fait, la fête nationale est supprimée dans de nombreuses communes: c’est une immense victoire symbolique contre la France et la République pour les émeutiers communautaires et nationalistes.

    • Même plus de dancing avec les pompiers – les non piqués, oeuf corse, les autres susceptibles de tomber raide, s’ils s’agitent un peu trop (selon le dr Lormier).

  156. Dugong 8 juillet 2023 At 11h57
    Question à plusieurs k€. Soit un certifié de sciences physiques muté dans un petit lycée rural qui vient d’ouvrir et où il est le seul prof de sa discipline. Il accepte toutes les heures sup.

    Combien va-t-il toucher en moyenne par mois ?

    En existe-t-il en France ?

    La cour des Calculs va-t-elle s’atteler à ce rude pb ?

    ________________________________________________________________________

    Non.

    Problème dépassé:il n’y plus d’heures sup;il y a le PACTE.

  157. Benzodiazépines et états délirants; utilisées de manière prolongée, les BZD ,loin de calmer les délires, peuvent en favoriser l’apparition:

    « Pour continuer à avoir l’effet escompté, la dose est augmentée, favorisant la survenue des effets indésirables comme des vertiges, tremblements, dépression, troubles de la mémoire et de la concentration, somnolence et altération de l’état de conscience, idées délirantes ou hallucinations. »

    http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2014/10%202014%20Dijon%20Laborieux%20benzodiazepines/co/2_2.html

  158. On en connait pas les motivations de R. Chiche à ne pas vouloir vous répondre. Mais si vous assumez, sur votre blog, en toute tranquillité la stature d’ordure pour confesser quelques saloperies que vous fîtes en privé ; si vous claironner souhaiter la fin du bac pour le contrôle continu ; si vous expliquez ne pas avoir manifester contre la réforme des retraites, n’espérez pas avoir un crédit de probité intellectuelle auprès de personnalités actives que vous considéreriez être de votre camp.

    Mais vous avez une jolie plume… ; )

    • R. Chiche : vous me semblez à côté de la plaque ; les choses sont souvent moins compliquées qu’on ne l’imagine.

      JPB s’est très clairement exprimé à propos des dites retraites – il me semble sur Causeur…

      Fait une seule fois, par curiosité, un tour à une de ces balades anti réforme-retraites :
      rien que voir les oriflammes cgt, fo, snes-fsu, etc… (dont on a pas vu l’ombre, durant deux ans), m’a fait bouillir le sang – pas bon à mon âge ;
      heureusement que croisé, sur le trottoir, quelques uns (rares) des mes copains des samedis anti-passe, qui mataient ça d’un oeil, nous dirons, goguenards.

  159. Trappes, repaire de cailleras;d’après Google Maps, ce n’est qu’ à 18,9 km de Vélizy 2;en scooter, rien du tout ;pourtant ils ne sont pas allés piller le centre commercial.

    Ce sont de jeunes bourges qui ont fait le coup.

    Un chose me frappe:les cailleras brûlent les voitures de leur quartier, pas celles des bourges de la banlieue d’à côté.

    https://www.leparisien.fr/yvelines-78/les-pillards-du-centre-commercial-velizy-2-venaient-des-beaux-quartiers-07-07-2023-TVD47J3Z3BGNRAKBZS4FJU2TIM.php

  160. Jean-Paul Brighelli 8 juillet 2023 At 14h26
    Bon. Tout cela est du pur délire. Xanax, au secours !

    Vous devriez plutôt vous inquiéter de la santé mentale d’une épave qui passe ses journées à chercher sur le net les liens crados et/ou à psychoter sur vos ex.
    Quant à vous, si vous ne discernez plus la gravité de vos confidences graveleuses, qui vous font plus de torts que vous ne pouvez l’imaginer, comment pourrais-je accueillir vos conseils thérapeutiques ? Je crains que ce ne soit la folie qui vous gagne, Brighelli et le simple Xanax vous est insuffisant.

    • Merci ; tout s’essplique, enfin presque ; le xanax me semble tout à fait insuffisant
      Mais je n’irais pas jusqu’à recommander l’herbe du diable et la petite fumée ; les résultats seraient autrement plus dangereux.

    • Margaux n’est pas une flèche pour être aller s’inventer fièrement (?!) un passé d’escort SM en PACA lors des promos de son premier roman écrit à quatre mains, juste au tout début de sa carrière.

      Lui aurait-on prodigué ce conseil ? Celle ou celui qui le lui aurait soufflé est une sacrée ordure…

      • Comment se fesse de trainer à ce point rancune-rancœur ?
        Prenez un peu la tangente, camarade ; ou alors, descendez sur Marseille, souffletez-le et crachez lui au visage, en mode la Besco –
        et rassurez-vous, le maestro ne vous en voudra pas, en mode Edwy.

        • Effectivement. Je me contenterai de répliquer, n’étant pas du genre qui tend la joue gauche.

          • Vous êtes au courant ? Des captures d’écran de votre conversation avec Lormier où vous vantiez les talents de cette ancienne élève maghrébine devenue juriste, ainsi que sur celle de la petite asiatique, trop étroite selon vos dires, circulent sur internet. Les commentaires à votre sujet ne sont pas super brillants.

          • Ah Oui ? Pas de réplique ?!! Bah, oui, ils sont trop nombreux…

            Le Sieur ne s’attaque seulement qu’à des petites meufs qui ne peuvent pas répliquer. Un très grand courageux mais pas téméraire. À l’image de son acolyte, Lormier, qui ne s’attaque qu’à des femmes qui ne peuvent pas répondre.

  161. GG, j’entrave que couic ; alors toussa ne serait rien qu’un vil roman et qu’une sale histoire, sacs de nœuds, IAL.e, Margaux *, and co…, ouahou !

    * Margaux étant absente cette semaine, c’est un nouveau venu, Ibrahim, qui m’a prise en main (enfin mes cheveux, je précise pour les mal-pensant et malfaisants de ce blog ),
    et qui a eu droit à tous mes remerciements et un super pourboire (loin de moi de n’être qu’un sale rat façon le cétacé- marchand de sommeil); en retour, j’ai eu droit à un sourire éblouissant –
    autrement plus mignon que le Mohamed Haouas.

  162. Monotrème : une bestiole un peu plus piquante que l’ornitho, mais tout aussi moche.
    Message à Ornitho : profitez bien de ce ouikind, passe que, le 14, vous ne pourrai ni valser (et encore moins rocker) avec une pompière !
    Aujourd’hui, nous sommes le 8, et tout le centre de la grand’ ville du coin est bouclée ; ‘cause le Tour !
    p*tain !

  163. WTH 8 juillet 2023 At 16h09
    Même plus de dancing avec les pompiers – les non piqués, oeuf corse, les autres susceptibles de tomber raide, s’ils s’agitent un peu trop (selon le dr Lormier).
    ___________________________________________________________________________

    Non, beaucoup de gens ont eu la chance d’être piqués avec des lots qui ne contenaient pas (ou presque pas) de principe actif.

    C’est ce qui explique le faible nombre (relatif) d’effets indésirables graves.

  164. WTH 8 juillet 2023 At 15h12
    sacs de nœuds, IAL.e, Margaux *, and co…, ouahou !

    Margaux, c’est une ancienne élève du Maestro, qui écrivit un roman…assez prometteur;le Maestro lui consacra un billet.

    Une histoire de jeune intello,dans une peitie vile de province méridionale où elle s’ennuie, et qui fait la pute ou l’escort pour se désennuyer.

    A ma connaissance, le Maestro n’a pas couché avec elle,sans doute parce que, fille de bourges,elle ne lui plaisait pas . ( Vous pensez bien que si elle avait pu…)

    Aujourd’hui elle traduit des romans américains à succès (genre « romance »);pour les traductions, c’est le Maestro qui lui mit le pied à l’étrier.

    • So ouate ? romance(é) à la sauce IAL : une petite « vile » – mais pas Bourges, le « pied à l’étrier »…
      Une story, comme tant d’autres.

        • Prudente, non, seulement incomplète :
          Margaux est fan de Nobokov, comme la Lormier… Margaux bosse l’anglais comme la Lormier.
          Margaux en VAE et pratiquant la varappe comme Lormier ? ; )

          Dis-nous comment tu as obtenu les informations sur Dugong qui n’avaient jamais été dévoilées sur ce blog…
          Le plus beau avant le plus laid, (puisque tu te fais forte de vanner le physique de la mère de la dernière fille du Maestro et que l’on attend, de fait, avec une certaine impatience, ta photo en pied) le plus suprenant est la validation de JPB venant confirmer tes dires et après que tu aies franchement vanner cette femme, la mère de sa fille. Incompréhensible que JPB te donne encore l’heure… Sauf si tu le remercies chaque soir de t’avoir mis le pied à l’étrier, à ta « façon »… Parce que, ma grosse, tu pourras dire ce que tu veux mais Claire Mazeron, à ta grosse différence, ne doit pas sa carrière pro à JPB, elle était agrégée avant qu’elle ne fasse sa connaissance.

          • Vous avez une plume, Brighelli, et voilà tout ce à quoi je m’attache à apprécier chez vous… Quant à vos conseils d’oredre comportementaux : vous pouvez allez vous faire cuire un œuf chez Plumo quand on se rappelle à votre indélicatesse qui touche à la vulgarité et vos si nombreuses contradictions.

        • Incomplète et im-ma-ture. Relis-toi. Relis la réponse que tu donnes à ton Maestro :

          Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 13h08
          C’est assez dégueulasse comme remarque, Lormier.
          Reply
          Lormier 6 juillet 2023 At 14h09
          Elle avait qu’à pas attaquer Henri IV et Louis le Grand.

          Quel esprit bien formé et d’un certain âge comme tu prétends l’être pourrait avoir comme réponse cette gaminerie intersidérale d’immaturité ?

          On attend ta photo de pied en short faisant de la varappe…

          Bon WE à tous… Enfin au peu qui reste encore.

          PS : précision concernant Nabokov. Il n’y avait pas un jour où tu nous bassinais pas avec Nobokov. Pas Un. Jusqu’à ce moment où j’ai découvert et fis savoir que Margaux n’avait que lui en bouche (si j’ose dire). Tu ne nous en a plus jamais parlé depuis : c’est ouf, non ?.

    • « A ma connaissance, le Maestro n’a pas couché avec elle,sans doute parce que, fille de bourges,elle ne lui plaisait pas . ( Vous pensez bien que si elle avait pu…) »

      Si je ne riais pas, je cédais à la vulgarité la plus crasse te concernant, Lormier (docteur es cravache ^^). Même Brighelli à la prudence de ne pas valider à 100% ton commentaire de clocharde.

      • L’opéra aura de plus en plus de mal à trouver un public, même en tentant le dit « jeunisme » (en trichant autant que faire se peut avec les œuvres).
        Les théâtre itou – cf théâtres St Georges et Michodière (Paris) : bientôt fermés – par manque aussi d’œuvres (contemporaines !) dignes de ce nom…

  165. ‘Les gens veulent savoir’ et quand « C’est quasi exact… » (JPB, 18h52), ils sont contents (merci l’IAL.e) ! 😉

    Et voulant en savoir plus « Ah Warus, le GRIP, toussa… » (Dugong, 8h27), lu ceci : « Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes à l’attention de la représentation nationale – Eléments sur l’état de l’enseignement en France » (Warusfel, etc…).

    15 août 2003 ! P*tain, 20 ans !…

    http://www.alaintale.com/grip.pdf

  166. Dans une série de pdf destinés à édifier nos mômes, le Vespéral veut nous faire frémir

    https://www.lemonde.fr/planete/visuel/2023/07/05/le-climat-explique-aux-enfants-huit-questions-sur-l-avion-la-neige-les-animaux-les-forets_6180649_3244.html

    « Depuis quelques dizaines d’années, les hivers sont de moins en moins froids. Par exemple, Météo-France a calculé qu’à Besançon, dans l’est de la France, cela fait plus de dix ans qu’il n’y a pas eu de journées entières avec 10 centimètres de neige au sol, alors qu’avant il y en avait presque tous les ans, et la couche de neige tenait même plusieurs jours. »

    Si MF a calculé, alors… Si MF avait observé ce serait mieux.

    Et à Mouthe (qui détient toujours le record de froid en France : -36;3°C) ?

  167. JPB et IAL.e : un peu de respct, svp, pour GG, la nouvelle Ménie Grégoire, spécialement dédiée à ce blog !

    • Vous verrez bien (je me marre), vous finirez par comprendre. Pas tout de suite, vous avez encore de la marge au niveau du temps, vous êtes encore tranquille. Notre duo, fine gueule par excellence, sait prendre son temps mais ne croyez pas un instant que vous ne soyez pas l’objet d’une pulsion sadique, une manœuvre humiliante, à un moment ; il est des envies, auxquelles il ne résiste pas.

      Allez, on y croit ! il ne vous arrivera rien ! Ils sont super sains d’esprit et nous l’ont largement prouvé.

      Bye bye !

      • Merci Ménie de votre réponse ; je vais m’efforcer de la prendre au sérieux, bien que votre « je me marre » me gêne quelque peu !

        • Je me marre entre parenthèse parce que je pense qu’hélas au « Vous verrez bien », c’est déjà tout vu.

          Taddeï Frédéric a enfin sa chaîne Youtube. Je ne sais pas si vous étiez au courant, tenez, cadeau si tel n’était pas le cas. Le débat en lien est pas mal intéressant.

          https://www.youtube.com/watch?v=IbEDMKEfvbc

          • Encore un qui va demander du brouzouf ; il a qu’à faire bosser sa meuf !
            (pas mal le vivian darkbloom)

          • (Là je me marre vraiment)
            Brighelli, j’en suis sûre saura apprécier et le garçon et le débat à sa juste valeur.
            Parce qu’il a beaucoup de défauts, Brighelli, mais lui, il n’est pas con.

          • J’exagère un peu…
            Mais les sociologues qui s’en mêlent, un schtroumpf de Sc Po – spécialiste des réseaux –
            et même Rougeyron (en veston !)…

            L’essentiel a déjà été dit, et bien dit.
            Maintenant il faudrait AGIR, et pour de bon, commencer à remettre de l’ORDRE, commencer à remettre sur pied Et l’Ecole Et l’Economie…

            Quarante ans d’effondrement !
            Il faudra combien d’années, et d’efforts (!), pour que la France redresse la tête ?!

          • Je doute fort que JPB perde du temps à écouter certains baratineurs, justement parce qu’il « n’est pas con » ;
            vous vous « marrer » ; ben oui ; rien qu’un rire de folle-dingue, comme il dit, et a bien… raison !

          • Et je rajoute qu’il ne s’agit pas d’un « garçon », mais d’un monsieur d’une soixantaine d’années (Taddei), fils de banquier, et qui a quitté d’une façon particulièrement pitoyable RT (par « loyauté envers son pays » )…

    • Z’en avez de la chance d’être parisien, Ornitho : Hidalga vous promet « trois sites retenus pour la baignade dans la Seine après les JO 2024 » (lefigaro.fr), dont Grenelle et Bercy.
      Méfiez-vous en particulier de Bercy et de ses requins, qui, dans leur souci de protéger les boomers, pourraient s’attaquer aux plus jeunes…

    • 😊! Même dans les « rencontres (z)économiques », Burno reste fasciné par tout ce qui (é)chauffe – du renflement à la chaudière…

      • Il paraît même que sa copine dilatée était une « chaudière »!
        Une chaudière à bois, bien sûr, pour mettre la grosse bûche dans le poil.

  168. Voyez-vous, GG, entre la façon dont vous « vous marrez » et celle d’un cyrano, du sirénien, et même de l’abc, y’a, comme qui dirait, un milliard d’années lumière.

    • Mais évidemment, peuchère, évidemment…
      Vous imaginez Brighelli mettre les pieds sur le plateau de Frédéric T. et Fred de lui demander des brouzoufs comme vous le craignez… 🤣

    • « fils de banquier, et qui a quitté d’une façon particulièrement pitoyable RT »

      Rhoo, je ne l’avais pas lu.

      Qu’est-ce qui vous déplait ? le fait qu’il soit loyale, vous ne le seriez pas, vous ? La Russie s’attaque à la France à tort ou à raison, je ne collabore pas.
      (En deuz, question subsidiaire : Et vous, vous n’êtes fille de bourg’ à déjeuner chez Dominique dans votre jeune âge ? Dites-nous, à moins que ce ne soit encore une pure invention comme celle où vous aviez raconté avoir assisté au concert de Woodstock ou un autre et menti sur votre âge)

      Vous êtes à votre place sur bdâ, n’en doutez pas. Finalement vous serez peut-être l’exception qui confirme la règle (non, je plaisante).

  169. Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h07

    Prochaine cible, les kholles. Les salaires de profs à 10 000 euros par mois, ça suffit.

    Jean-Paul Brighelli 6 juillet 2023 At 18h04
    Elle a le visage de quelqu’un qui depuis des années bosse plus de 12 heures par jour.

    D’où vient cette idée que le professeur doit se sacrifier, faire pénitence, refuser les plaisirs ?

    Sans doute un reliquat d’une éducation catholique.

  170. Professeur méritant: Jennifer Cagole passe une nuit sur trois à corriger des copies; le Maestro approuve.

  171. La saison des fraises est quasiment terminée; en mai, la ciflorette du Val de Loire se vendait 12, 95 euros la barquette de 250 grammes, soit 51, 80 euros le kilogramme.

    Imaginons un professeur de classe préparatoire à 10 000 euros mensuels qui a deux enfants âgés de 13 et 15 ans respectivement.

    A quatre, le kilo de fraises fait deux desserts maximum.

    Le budget fraises de ce professeur est de plus de deux cents euros mensuels; je pense que même lui hésitera à offrir ce (petit ) plaisir à sa famille plus de deux fois dans la semaine.

    Surtout que pour son pavillon de 120 mètres carrés, il paie des traites de 3000 euros chaque mois.

    Brighelli: quand on est professeur, on ne mange pas de fraises, on ne va pas aux sports d’hiver…

    • Une yourte revient moins cher et peut s’installer facilement sur le parking du bahut.

      IAL spécialiste des lampes à beurre de yack et disposant de nombreux contacts à Oulan-Bator nous fournira des listes de constructeurs et des prix

  172. La correction de copies étaient pour moi, et de loin, l’aspect le plus déplaisant du taf.

    Je ne suis jamais parvenu à minimiser le temps de correction à cause de cette satanée tendance à écrire sur les copies.

  173. Je ne sais pas combien touche Madame Mazeron en tant que Dasen; je ne sais pas si elle mange des fraises…

    Mais c’est peut-être pour pouvoir manger des fraises (et boire autre chose que du « Cellier des Dauphins ») qu’elle a quitté (assez rapidement) l’enseignement- malgré la passion qu’elle avait pour ce métier.

    • Pour être dasen ou recteur, il faut combiner servilité, aptitude à accomplir les pires saloperies sans état d’âme, cooptation syndicalo-fraternelle et manque total d’empathie. N’atteignent ces postes que les cyniques les plus absolus.

  174. Je ne sais pas combien touche Madame Mazeron en tant que DASEN.

    Mais, afin d’obtenir des Recteurs qu’ils acceptent de faire n’importe quelle saloperie, on leur a octroyé une prime annuelle de 40 000 euros; ça les rapproche un peu des hauts fonctionnaires.

  175. Dugong 10 juillet 2023 At 8h08

    Je ne suis jamais parvenu à minimiser le temps de correction à cause de cette satanée tendance à écrire sur les copies.

    ________________________________________________________________________

    Le verbe minimiser prête à confusion; j’aurais dit « réduire ».

    MINIMISER, verbe trans.
    Réduire l’importance, la valeur de quelque chose; présenter (un fait, une action) de manière à en réduire l’importance. Anton. exagérer.Minimiser un drame, un exploit. Le garçon qui veut courir un risque a ses raisons personnelles, et il n’y a pas à en parler pendant vingt ans. On ne minimise jamais assez les actions des hommes (J. Bousquet, Trad. du silence,1936, p.239).On eût dit qu’il s’était déchargé d’une mission encombrante, que son ton détaché et rapide avait tendu à minimiser curieusement (Gracq,Syrtes,1951, p.251).

    https://www.cnrtl.fr/lexicographie/minimiser#:~:text=MINIMISER%2C%20verbe%20trans.-,MINIMISER%2C%20verbe%20trans.,Minimiser%20un%20drame%2C%20un%20exploit.

    • Vos remarques linguistiques sont souvent pertinentes mais là vous enculez les mouches Lormier. À côté de l’emploi historique, « minimiser » a, depuis cinquante ans au moins, l’emploi mathématique que Dugong lui donne (« réduire au minimum ») – plus conforme à l’étymologie d’ailleurs.

      Le TLF vieillit lui aussi !

  176. Un phénomène qui mérite d’être obsevé: less professeurs que passionne leur métier (et qui font constamment état de leur passion,pour se pousser du col) quittent ce métier dès qu’ils le peuvent. Madame Mazeron est un cas typique.

    En revanche les professeurs qui détestent les élèves, qui détestent enseigner, font de longues carrières-jusqu’à la retraite.

    J’en ai connu un comme ça:j’ai énormément appris de lui.

  177. cyrano58 9 juillet 2023 At 23h25
    Il paraît même que sa copine dilatée était une « chaudière »!
    Une chaudière à bois, bien sûr, pour mettre la grosse bûche dans le poil.
    ___________________________________________________________________________

    L’expression « comme jamais » gagne en popularité;je la vois dans les pubs qui encombrent ma boîte électronique.

  178. Dugong 10 juillet 2023 At 8h08
    La correction de copies était pour moi, et de loin, l’aspect le plus déplaisant du taf.
    _________________________________________________________________________

    J’ai dit que Jennifer Cagole passait une nuit sur trois à corriger des copies;je dois rectifier;ça peut être ça ou des préparations de cours.

    De toute façon, c’est un professeur méritants, un professeur qui se sacrifie…comme les aime le Maestro.

  179. Tout lauréat d’un concours d’enseignement pourrait se voir doter par le Moloch d’une yourte équipée. Une convention signée avec les zautorités mongoliennes permettrait d’initier les néos aux arcanes du nomadisme réel

  180. cyrano58 10 juillet 2023 At 9h26
    Pour être dasen ou recteur, il faut combiner servilité, aptitude à accomplir les pires saloperies sans état d’âme, cooptation syndicalo-fraternelle et manque total d’empathie. N’atteignent ces postes que les cyniques les plus absolus.

    __________________________________________________________________________

    Madame Mazeron est DASEN.

  181. L’avocat du policier qui a tué Nahel se demande si l’institution judiciaire n’est pas en train de « lâcher la police ».

    C’est la première fois qu’en trente ans de carrière il voit un policier placé en détention provisoire pour avoir tué un Arabe!

  182. C’est pour cela que JPB n’a jamais été DASEN: je le vois mal faire des courbettes à des suppôts de Meirieu et oeuvrer pour le sabotage pédagogiste de l’enseignement.
    Mais je ne serais pas étonné qu’on lui ait proposé par le passé un tel avancement pour le faire taire…

  183. Les collègues motocyclistes du policier qui a tué Nael sont tous en arrêt-maladie;la visite médicale d’embauche,trop sommaire, n’avait pas décelé leur fragilité psychologique.

    • Ils veulent juste éviter de finir lynchés et égorgés par les militants de l’extrême-droite identitaire et communautariste.

  184. @ WTH

    Je me baigne souvent dans la Seine à Paris ! Une à deux fois par an environ. Et je n’ai jamais été malade. Mais j’ai déjà perdu un cellulaire à cause d’une c*nnasse allogène…

  185. Peut-on avoir encore son prépuce et ne pas être d’extrême-droite ? Je pose la question.

  186. Quand la feuille de chou des amis de cyrano, Franc-Tireur, tonne contre le port du voile en privé alors que la moitié de la rédaction doit avoir infligé une mutilation à ses gosses au nom de la bigoterie rabbinique… la lutte contre la superstition a bon dos.

    • Qui oserait défendre l’excision aujourd’hui ? Mais la circoncision, ça passe crème.

      • Est-il besoin de vous rappeler que la circoncision n’empêche pas d’atteindre l’orgasme, même si quelques études semblent indiquer qu’elle peut le retarder (et mesdames ne s’en plaindront pas).
        Tout au contraire, l’excision prive de jouissance au moins 80 % des malheureuses qui l’ont subie.

        Nous n’ignorez pas que les Amerloks, en particulier les protestants rigoristes, circoncisent à tour de bras (?) sous le prétexte que cette pratique stupide rendrait la masturbation moins facile.
        Quelques études montrent que c’est un peu le cas, les malheureux sont obligé d’utiliser du savon ou du lubrifiant intime afin de simuler le frottement du prépuce sur le gland.
        C’est semble-t-il une alternative efficace.

        Dans mon testament (et oui je suis en âge … OK Boomer !) j’ai prévu un legs à une association participant à la reconstruction clitoridienne chirurgicale des femmes excisées.
        Les lectrices de ce blog apprécieront ce geste charmant et ingénu.

        • 1) La circoncision réduit les sensations : le gland se kératine par frottement. C’est très notable à la fellation.

          2) Le débat n’est pas là. Une mutilation automatique du corps humain avant l’âge de raison pour des raisons religieuses est un acte de bigoterie. Et est-il besoin de rappeler je ne critique pas tant la bigoterie que ceux qui tonnent contre elle alors qu’ils la pratiquent ? Cohérence, critique interne, deuxième lame…

  187. Yourte (remarque) –
    McRon a d’ailleurs trouvé très sympa de papoter dans une yourte, avec son homologue, à Oulan-Bator.
    Rien à voir avec une tente bédouine, comme celle qui fut installée dans le parc de l’hôtel Marigny et où Khadafi reçut Sarko.
    Ceci dit, entre lait de chamelle et beurre de yack…

    • On observe que vous n’avez jamais mangé de beurre de yack, on ne le propose jamais autrement que définitivement rance.
      C’est plus goûtu diraient les bronzés (ici, s’arrête mon champ culturel).

      Tout au contraire, le lait de chamelle est aussi plaisant gustativement que sain.

      • Merci pour ces précisions Z. Félicitations pour votre « geste charmant et ingénu » (étonnant choix d’adjectifs) – Quelle, heu, galanterie. ☺️
        Je ne sais ce qu’en pensera GG, qui pourrait, d’ores et déjà, se lancer sur une nouvelle piste de recherche : mais qui pourrait donc être (or ni car) cette « Cocoon » ?

  188. Dugong 10 juillet 2023 At 9h04
    Jamais, plutôt crever !
    ____________________________________________________________________

    Ca, c’est du polpotiste Dugong tout craché; dormir dans une yourte ? Très peu pour lui; y installer des jeunes professeurs smicards ? Excellente idée.

    • Où voulez-vous les mettre ? En salle des profs ? D’autant que dormir sur le dessus de casiers est périlleux, les hystéroriens-géographieux ayant tendance à les encombrer avec leurs gadgets (globes, cartes enroulés, tracts du snesse d’avant la chute du mur, etc.)

  189. Ce vendeur-fabricant qui dit fabriquer en Mongolie des yourtes de qualité exporte sans intermédiaire; une grande yourte avec fenêtres, ça va chercher dans les 40 000 dollars.

    Le montage…n’a pas l’air simple;il faut être plusieurs; Dugong veut bien superviser et prêter sa boîte à outils.

    https://originalyurts.com/catalog/

  190. « Le montage…n’a pas l’air simple…. »
    Mais s’ils ont eu le concours, ils sont compétents pour préparer habilement leur gîte.
    Oui…

  191. Artículo 1.- Declaratoria de emergencia sanitaria

    Declarar en Emergencia Sanitaria a nivel nacional por el plazo de 90 días calendario debido al incremento inusual de casos del Síndrome de Guillain Barré, por las razones expuestas en la parte considerativa del presente Decreto Supremo.

    https://busquedas.elperuano.pe/normaslegales/decreto-supremo-que-declara-en-emergencia-sanitaria-a-nivel-decreto-supremo-n-019-2023-sa-2194318-1/

    Conséquence de la canicule ?

  192. Afin de minimiser le risque des injections, les autorités de santé se sont arrangées pour qu’il soit long, compliqué et difficile de déclarer les effets indésirables.

    Afin deminimiser le risque des injections, les autorités sanitaires ont pris d’extrêmes précautions.

    Le verbe « minimiser » prête à confusion.

  193. Dugong, vous qui êtes le cuck anti-meirieusien donnant le pouvoir aux meirieusiens par excellence, avez-vous voté Hollande en 2012 ? Ça m’intéresse !

    • « Si le ministre souhaite malgré tout imposé une sévérité face aux fautes d’orthographe »: faudrait aussi sanctionner les journalistes!

    • Terrible, la journaliste. Débutante. N’a rien compris, et noté tout ce qui n’avait pas d’intérêt.

      • La journaliste remet son interview à la secrétaire de rédaction qui, elle, s’applique à faire les coupes nécessaires afin de faire rentrer le texte dans l’ espace stricte au nombre de signes précis qui lui est dédié (une page, une demie page etc), dans des délais parfois très courts (l’imprimeur et la messagerie n’attendent pas).

    • « En pratique, s’il y a une épidémie de dengue et une épidémie de Guillain-Barré, on a envie de faire un lien entre les deux même si ce n’est pas encore totalement certain et qu’il faut rester prudent», observe le professeur Weiss. »

      Ne serait-ce pas une bonne idée que de se renseigner pour savoir si ceux qui font maintenant un G-B ont eu la dengue ?

  194. Le policier qui a tué Nael est suspendu; c’est ce qui lui permet de continuer à percevoir son salaire quoique il n’effectue pas son service,car en détention provisoire.

    Sa révocation éventuelle dépend-elle de la Justice ou simplement de l’administration policière ?

    • Loi du 16 et 24 août 1790 : « Les fonctions judiciaires sont distinctes et demeureront toujours séparées des fonctions administratives. Les juges ne pourront, à peine de forfaiture, troubler, de quelque manière que ce soit, les opérations des corps administratifs, ni citer devant eux les administrateurs pour raison de leurs fonctions. »

      Les procédures pénales et disciplinaires sont distinctes. La révocation, en fait ici plus probablement la mise à la retraite d’office (si le gus a déjà fait 15 ans), est prononcée par l’autorité hiérarchique, après avis d’un conseil de discipline et sous contrôle (normal) du juge.

  195. Cocoon 10 juillet 2023 At 14h56
    on ne passe jamais la barrière de l’oral si l’on n’a pas déjà des appuis dans le sérail.

    Et pour passer la barrière de corail ?

    • Gégé en papillottes, entre planète des singes et tribu juive du 19ème (arrondissement).

  196. Vamos a la playa !

    Beaucoup d’histoires d’amours romantiques de couples neo-bronzants naissent à la plage..
    Beaucoup de couples désabusés et désargentés reviennent pour les y noyer..

  197. Au Pérou, il y a environ 180 cas de syndrome de Guillain-Barré;précédemment,il y eut une épidémie de dengue; on sait que la dengue peut provoquer un syndrome de Guillian-Barré.

    Ne serait-il pas opportun (si on cherche à déterminer la cause) de consulter les dosssiers médicaux des 180 et quelque patients atteints de GBS ?

    Par exemple, si aucun d’entre eux n’ a eu la dengue, on pourra dire que ce n’est pas la dengue qui a provoqué le syndrome.

    Si, a contrario, tous ou presque tous ont eu la dengue, le lien ne fera guère de doute.

    Mais peut-être les grands professeurs de médecine préfèrent-ils le flou…

    • « En pratique, s’il y a une épidémie de dengue et une épidémie de Guillain-Barré, on a envie de faire un lien entre les deux même si ce n’est pas encore totalement certain et qu’il faut rester prudent», observe le professeur Weiss. »

      • « on a envie de faire un lien entre les deux »

        Le moteur de toutes les déconnantes : ne pas retenir ses envies, quelles qu’elles soient. Le « il faut rester prudent » est de pure forme.

    • Effectivement, les grands professeurs de médecine n’aiment pas trop trancher dans le flou .
      Oui…

  198. Le professeur Peter Mc Cullough (complotiste invétéré) a examiné, avec l’aide de confrères, 325 autopsies d’injectés; au terme de leur étude, ces complotistes ont conclu que dans plus de 3/4 des cas le décès avait été causé par les injections.

    Rédaction d’un article, envoyé au Lancet qui le met sur son site en « pre-print » et le retire au bout de 24 heures; c’est pratique: aucune objection de « pairs » n’avait pu être recueillie. »

    D’un autre côté,le Lancet par sa censure péraalable, a fait une énorme publicité à l’article qui est accessible et téléchargeable sur de nombreux sites.

    L’anti-complotisme est un combat difficile.

  199. Il y a quelques années, une dame (dont le pseudonyme était je crois « allons bon ») s’était rendue célèbre par l’invention d’une expression- « le camaïeu des possibles »-qu’elle appliquait aux théories physiques; elle fut pourchassée, harcelée, poussée dans ses derniers retranchements par Dugong et finalement, quitta les lieux.

    Je me demande si certains professeurs de médecine n’aimeraient pas se prélasser dans le « camaïeu des possibles »; en s’interdisant certains examens, certaines observations on peut continuer à jongler avec les hypothèses (en restant prudent).

    Le jeu a quand même ses limites: si on n’est pas médecin-complotiste,on élimine d’office l’hypothèse d’un rôle quelconque des injections.

  200. Darmanin, après la mort de Nael , a très vite déclaré que l’action du policier n’était pas conforme aux règles;il a très vite été prouvé que la version du policier était mensongère; où en est l’enquête des autorités policières ?
    Faut-il des mois pour déterminer si Darmanin a vu juste ? Ca traïne.

    • 1) Une suspension dure au maximum 4 mois.

      2) Le conseil de discipline doit être saisi sans délai. Mais dans une affaire pareille, vous pensez bien qu’il prend son temps pour se réunir, enquêter, statuer… Et il ne rend qu’un avis simple, je le répète.

    • Boosté.e par l’éloge du sirénien (10h08), notre IAL.e fait plusieurs sans faute (de frappe) ; mais le « naturel » reprend le dessus : « ça traïne ».

  201. Dugong 11 juillet 2023 At 10h06
    « on a envie de faire un lien entre les deux »

    Le moteur de toutes les déconnantes : ne pas retenir ses envies, quelles qu’elles soient. Le « il faut rester prudent » est de pure forme.
    __________________________________________________________________________

    Si je comprends bien, vous estimez que le Professeur Weiss n’a pas retenu ses envies; les expimer, c’est y céder.

  202. Bonne nouvelle: pas de démyélinisation chez Dugong; les réflexes sont toujours là;il suffit d’écrire « kmS » ou « musique de singe » pour le faire bondir.

    • Quelques remarques sur ce texte qui va, une fois de plus, apporter beaucoup de nouveaux amis à JPB:
      -« cirage de babouches » c’est très rigolo
      – ce que Robespierre et les jacobins auraient fait c’est exactement l’inverse de ce que font les collabobos islamogauchistes de M’El Hanchon. Un nouveau Comité de Salut Public aurait mis en place, pour défendre la République contre l’absolutisme de droit divin, une terreur antireligieuse strictement républicaine avec des mesures de désislamisation copiées sur la déchristianisation de 1793/1793. Par exemple avec l’obligation pour les imams de prêter serment à la Constitition, sous peine de clouage sur la porte des mosquées (ce qui est arrivé aux prêtres dits réfractaires durant la période révolutionnaire), ou bien avec l’organisation de nouvelles « colonnes infernales » (sous le commandement d’un émule de Turreau) pour mettre au pas les émeutiers et réactionnaires antirépublicains
      -l’explication (excuse!) architecturale, je ne suis pas d’accord! Les mineurs belges ou polonais du temps de Germinal ne se sont jamais conduits comme des barbares et ils vivaient dans des conditions autrement plus difficiles que les talibanlieusards identitaires d’aujourd’hui (pareil pour les maçons portugais, espagnols et italiens)
      -les pastafaristes n’adorent pas une passoire à spaghetti! Cette dernière est un signe religieux (ostensible). Les pastafaristes adorent dieu qui est incarné en un plat de spaghetti bolognaise avec des boulettes de viande.
      -l’Etat actuel ne lancera aucune reconquête. Les élites actuelles sont des mondialistes dégénérés qui n’ont pas d’autre objectif que de se perpétuer au pouvoir, telles des sangsues. Les tiques, on les arrache puis on leur écrase la tête, c’est tout. Macron a été mis en place par la finance mondialiste pour achever la destruction de la France en supprimant tous les acquis sociaux du Front Populaire et du CNR. Cette clique ultralibérale s’alliera au besoin avec les barbares identitaires islamiques si c’est nécessaire pour réussir cette mission d’anéantissement de la nation française. En conséquence, avant d’entamer la lutte contre l’extrême-droite musulmane (pour reprendre l’expression de Charb), il faut d’abord s’engager dans un nouveau processus révolutionnaire pour se débarrasser des élites étatiques actuelles, aussi corrompues et consanguines que les aristocrates de 1789. Bref pour refonder la République laïque et sociale, les traîtres d’abord, les ennemis ensuite; les banques puis les barbes.