L’incroyable faute de goût du peuple américain

Au menu cette semaine, actualité oblige, du Trump, encore du Trump, toujours du Trump – et Jean-Michel Aphatie en vedette américaine.

Twitter – Hanouna-Trump : la guerre est déclarée !

Pour Cyril Hanouna, l’élection de Trump est un cauchemar. Dans le tweet ci-dessus, le dynamique animateur de « Touche pas à mon poste » sur C8 témoigne de son émotion et de son trouble… Mais que reproche-t-il au juste à Donald Trump ? D’être devenu populaire grâce à la télé ? Ou peut-être de se laisser aller trop facilement à la vulgarité ? Lire la suite

Suivez le buzz !

À la une cette semaine, Mélenchon envoyé au Front, Gattaz dénigré, Aubry taquinée, Placé recadré !

Facebook. Qui veut noyer son Mélenchon…

Le torchon brûle entre Mélenchon et le PS. Invitée de Sud Radio l’autre lundi, la porte-parole du parti Corinne Narassiguin n’y est pas allée de main morte : pour elle, Jean-Luc Mélenchon « rejoint un populisme associé à l’extrême droite ». La formulation est alambiquée, certes, mais le (gros) mot est lâché : Mélenchon, extrême droite, même combat ! Du héraut de la “France insoumise”, on attendait une riposte tonitruante. Au lieu de quoi il s’est placé sur la défensive en publiant sur sa page Facebook le placard ci-contre. Une réponse niveau cour de récré — à l’âge où fleurissent les “c’est çui qui dit qui y est”… Après, normalement, on évolue. Lire la suite

Suivez le buzz !

À la une cette semaine, des braqueurs dénoncés par eux-mêmes, Joey Starr au garde-à-vous et Internet qui découvre un Poisson nommé Jean-Frédéric.

Twitter Copinage intime

Haro à gauche sur Karine Le Marchand ! Avec le succès de son émission Ambition intime, la voici accusée de “peopoliser” la politique — voire, beaucoup plus grave, de “copiner” avec Marine Le Pen. (Elles ont trinqué, figurez-vous… et au blanc !) Lire la suite

Suivez le buzz !

Cette semaine, Alstom prend le métro, Duflot sermonne Michaël Youn, le fisc explore l’au-delà et Le Maire se prend pour un jeune à casquette.


Facebook, etc. Alstom : lazzi dans le métro

Cette semaine, Alstom prend le métro, Duflot sermonne Michaël Youn, le fisc explore l’au-delà et Le Maire se prend pour un jeune à casquetteCette semaine, sur les réseaux sociaux, beaucoup de réactions amusées après l’annonce du bricolage baroque imaginé par le gouvernement pour sauver le site d’Alstom-Belfort. À mon avis, la palme va quand même au montage photo ci-dessus ; j’adore cet humour underground… Lire la suite

Suivez le buzz !

Dans les tuyaux cette semaine : Élie Semoun chez les Cisterciens, l’humour de Mme Hidalgo, la hillarymania mondaine… et le nouveau look de François Fillon !

France 2 Humoriste en retraite

« On a parlé d’amour, de Jésus, de la Bible, et ça m’a fait du bien, vraiment. J’ai eu besoin de ça et j’y retournerai l’année prochaine ! » Qui donc racontait ainsi, samedi dernier, en plein Ruquier circus, sa retraite à l’abbaye Notre-Dame de Senanque, dans le Vaucluse ? L’humoriste Élie Semoun ! On ne l’attendait pourtant guère sur ce terrain — habitués qu’on était plutôt à sa quête désespérée de « blondes à forte poitrine » et autres facéties. Eh bien, on avait tort ! Après tout, quoi d’étonnant à ce qu’un garçon spirituel s’éveille à la spiritualité ? Lire la suite

Dindons et Dragons

Le fils de Lévêque

Tout et son contraire (France Info) : j’écoute en podcast l’humoriste Christophe Alévêque, qui m’amuse une fois sur vingt. Il est en promo pour son spectacle. La meilleure blague, de loin, c’est ce dialogue avec son fils de 20 ans :
Q. : Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?
R. : À quelle heure ?
Le hic, c’est que ça n’est pas une blague, mais une histoire authentique, comme il le confie à Philippe Vandel. Sûr que c’est dommage… Mais surtout, faut-il être con pour l’avouer ! Lire la suite

Une brève histoire de Jalons – Tome 5

La paille et le groin

Publié ici en cinq épisodes, ce texte figure en avant-propos de l’anthologie Les Pastiches de Jalons, récemment paru aux éditions du Cerf.

Le cap que Jalons aurait « dû » franchir ensuite, c’est bien sûr le passage de l’artisanat à l’industrie ; une mue hélas ontologiquement impossible pour notre groupe. Lire la suite

Une brève histoire de Jalons – Tome 4

L’hiver ne passera pas !

Publié ici en cinq épisodes, ce texte figure en avant-propos de l’anthologie Les Pastiches de Jalons, récemment paru aux éditions du Cerf.

La « vie publique » de Jalons commence en 1985, quand nous arrivons enfin à joindre les deux bouts (intellectuellement, s’entend) : parler au plus grand nombre tout en préservant l’intégrité de notre message patapolitique. Déjà, il m’avait fallu en rabattre. Le rêve de mes vingt ans, c’était de faire descendre dans la rue 5 000 personnes prêtes à tout casser au nom des pâtes Lustucru. Assez vite, j’ai compris que Jalons ne serait jamais un parti de masse. Ainsi exclus du « règne de la quantité »,  nous nous sommes logiquement repliés sur notre domaine naturel : la qualité. Lire la suite